Miranda, le meilleur restaurant du Châtelain ?

Vous l’avez sans doute déjà remarqué, les restaurants du quartier du Châtelain sont nombreux… mais ceux qui durent plus que quelques années le sont déjà beaucoup moins ! Après une première visite incroyable pre-Covid, nous sommes récemment retournés manger chez Miranda, le petit restaurant italien qui reste encore un secret bien gardé par les connaisseurs et amateurs de la véritable cuisine italienne. Quand la plupart des tables parlent italien, c’est toujours bon signe, non ?

Ici, pas de pizza ou de carbonara à la carte, mais une expérience gastronomique qui sent bon le sud de l’Italie. Les plats s’inspirent d’ingrédients traditionnels, mais pas ceux que nous sommes habitués à voir partout. Petites indications géographiques protégées méconnues, petites productions, vins de cépages autochtones… La découverte est au cœur des menus de Miranda, qui changent au fil des saisons.

Le menu 4 services (à l’italienne : antipasto, primo, secondo, dolce) « Ricordi di Famiglia » à 55€ est le menu dégustation classique de Miranda. C’est un hommage à la cuisine traditionnelle de la Basilicate, la région d’origine d’Alessandro et Maria Miranda, frère et sœur derrière le restaurant. La patronne, Maria, est au service. C’est elle qui partage avec vous ses connaissances sur les produits rares que l’on déguste, mais c’est aussi elle qui est en charge des boissons, que ce soit avec une belle sélection de vins et des cocktails sur mesure. En cuisine, son frère Alessandro, qui s’est formé auprès de grands chefs italiens, propose une cuisine toujours plus raffinée et originale.

« Profitant » des confinements successifs, Miranda s’est aussi modernisée, avec une nouvelle décoration, encore plus contemporaine. Mention spéciale pour les nouvelles chaises ultra confortables et pour la splendide vaisselle ramenée d’Italie.

Ce soir-là, nous avons commencé le repas avec quelques mises en bouche inspirées : humus à la fève, « beurre » de piment de Basilicate pour accompagner quelques tranches de pain, et comme petit aperçu de l’autre menu du moment, le menu gibier, un très original tartare de cerf et anguilles aux câpres et poivrons séchés (qui restent depuis le début les vraies stars de la carte !).

En antipasto, nous dégustons une crème de Bufala affumicata (de la Bufala fumée) à la chicorée, à la bergamote et aux noix grillées. Une préparation onctueuse, avec parfums doux et légers, avec une pointe d’amertume.

En primo, nous avons continué le repas avec mon coup de cœur de la soirée, des pâtes calamarata farcies à la genovese de sanglier au bouillon épicé et raisins marinés. Un plat ultra gourmand bien relevé, parfait en plein hiver !

Vient ensuite en plat de résistance (secondo) du lièvre accompagné d’une crème aux pommes, scarole sautée et gelée de coing. Je ne sais plus si j’avais déjà mangé du lièvre avant ça, mais j’ai été agréablement surprise par la préparation de la viande, bien tendre, qui se mariait parfaitement avec le mélange sucré-amer en accompagnement.

Pour terminer le repas, rien de tel que mon dessert préféré, le Baba au rhum à l’orange, fait maison et imbibé au gin et au jus d’orange. Un vrai baba à l’italienne, pas trop sucré, comme je l’aime.

Même si l’Italie me manque, des restaurants comme Miranda me donne réellement l’impression de voyager le temps d’une soirée. D’ailleurs, il faudrait que je pense à vous regrouper dans un article tous mes restaurants italiens préférés à Bruxelles. Ça vous dit ?

 

Miranda
38 rue du Page, 1050 Ixelles.
Tel : 02 544 00 08
Menus gastronomiques du mercredi au samedi, de 19h à 23h.
Menu lunch à 23€ ou 28€ (2 ou 3 services) du mercredi au samedi, de 12h à 14h30.
Le dimanche midi, menu à emporter « Domenica a casa » (à réserver à l’avance).

 

J’ai été invitée à redécouvrir le restaurant mais mon opinion reste, comme d’habitude, entièrement indépendante.

1 COMMENTAIRE

  1. Ah, Miranda, magnifique endroit et superbe cuisine. Pour le meilleur resto du Châtelain, mon cœur balance avec leur ami Seino, à deux rues de là.
    J’ai été quasi abonné à leurs menus à emporter pendant les confinements, avec leur resto transformé en caverne d’Ali-Baba remplie de produits de leur région de très haute qualité.
    A noter pour les non-buveurs d’alcool comme moi que ce restaurant propose les meilleures limonades que j’ai bues, de la marque italienne Baladin : pas trop sucré (et en plus au sucre de canne) et avec des extraits naturels (sans colorants donc, au point que leur Cola est… rouge grenat, de la couleur de la vraie noix de Kola).
    Le menu du dimanche est aussi sur place. Avant la crise Covid il y avait un buffet de desserts traditionnels à devenir fou de joie ; j’espère qu’ils referont cet assortiment de desserts une foi les restrictions covid finies. Le principe du chef est qu’il souhaite le dimanche manger (et préparer donc pour nous) des plats comme à la maison. C’est super bon et très varié, j’ai découvert beaucoup de plats traditionnels (que personne d’autre ne fait ici en Belgique apparemment) grâce à ce menu du dimanche.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.