Les meilleurs restaurants et spécialités locales des Alpes vaudoises

Des petits restaurants de montagne qui semblent ne pas avoir bougé depuis des dizaines d’années, des nouvelles adresses revisitant des classiques mais avec toujours une philosophie tournée vers la slow food, le saisonnier et le local, et les dizaines de producteurs (vins, fromages, charcuteries, fruits et légumes…) à qui vous pouvez rendre visite et vous fournir en direct : bienvenue dans les Alpes vaudoises, très probablement la région où j’ai le mieux mangé en Suisse à ce jour ! Après avoir partagé avec vous ma sélection des meilleurs endroits où loger pour un voyage durable dans les Alpes vaudoises, dans cet article gourmand vous saurez tout sur les spécialités locales à ne pas manquer dans la région, ainsi que les meilleurs restaurants pour les déguster.

Château d’Aigle à Aigle, © Schweiz Tourismus/Andreas Gerth

Disclaimer : cet article a été écrit en partenariat rémunéré avec Switzerland Tourism mais mon opinion reste, comme d’habitude, entièrement indépendante. 

Slow Food dans les Alpes vaudoises : les spécialités locales immanquables

De Château-d’Œx à Villars-sur-Ollon en passant par Les Diablerets, il ne faut jamais aller bien loin pour rencontrer des petits producteurs passionnés dans les Alpes vaudoises. Un label de qualité a d’ailleurs été instauré pour mettre en avant les produits du terroir (fromages, charcuteries, miel…) du Pays-d’Enhaut, le cœur vert des Alpes vaudoises, le label Produits Authentiques du Pays-d’Enhaut. Cette marque garantit la provenance des produits que vous achetez ou dégustez, mais aussi leur qualité, éthique et durabilité.

Cela veut également dire que la majorité de la production est effectuée directement sur place, dans une démarche de respect de l’environnement. Et ce label existe depuis plus de 20 ans déjà, signe que la région était l’un des précurseurs en matière de slow food et de bien manger en Suisse !

Je vous propose ci-dessous une sélection de produits locaux que vous devez absolument goûter lors de votre séjour dans les Alpes vaudoises, et les endroits où les déguster ou découvrir. L’agriculture a véritablement une place importante dans cette région authentique du canton de Vaud, où sont installées près d’une centaine d’exploitations agricoles. De nombreuses fermes et alpages vous ouvrent d’ailleurs leurs portes, et les expériences d’agritourisme se multiplient dans la région.

Le Chalet à Château-d’Œx, Marta Scalabrini © Switzerland Tourism

Les fromages des Alpes vaudoises

L’Etivaz AOP

Parmi la centaine de produits locaux labellisés Produits Authentiques du pays-d’Enhaut, le plus connu est probablement L’Etivaz AOP, un fromage d’alpage au goût unique, produit uniquement entre 1000 et 2000 mètres d’altitude ! Sa fabrication est tout aussi unique, puisqu’il est transformé dans des grands chaudrons en cuivre posés sur un feu de bois.

Heureusement, ce savoir-faire traditionnel est bien préservé et près de 70 familles d’agriculteurs fabriquent encore chaque année ce fromage, le premier à avoir reçu l’AOP – Appellation d’Origine Protégée – en Suisse, dans leurs chalets d’alpage.

Pour en découvrir plus sur ce fromage, vous pouvez visiter la Maison de L’Etivaz qui propose des dégustations et des visites des caves d’affinage où se trouvent pas moins de 20.000 meules !

Caves de fromage dans le Parc naturel régional Gruyère Pays-d’Enhaut, © KleineWeltwunder.ch – BAFU

Un autre endroit exceptionnel où découvrir le procédé traditionnel de préparation de L’Etivaz AOP et d’autres fromages d’alpage est la Fromagerie du Lioson d’en Bas, situé aux Mosses, au point de départ de la randonnée vers le lac Lioson (à ne pas manquer, soit dit en passant).

Des visites avec dégustations sont organisées tous les matins pendant la fabrication du fromage, entre juin et septembre. Du caillage à la mise en meule, L’Etivaz n’aura plus de secrets pour vous grâce aux explications de Blaise Chablaix, fromager passionné.

Et pour faire de cette visite une journée complète de découverte, n’hésitez pas à réserver le forfait Lioson Escapade proposé par l’office du tourisme des Mosses, qui pour 30 francs suisses par personne combine la visite à la fromagerie avec un lunch au restaurant du Lac Lioson, un des plus beaux lacs des Alpes suisses.

Après la démonstration à la Fromagerie du Lioson d’en Bas, la fondue face au lac !

La tomme Fleurette de Rougemont

Parmi les autres fromages de la région (si L’Etivaz est le plus connu, il est loin d’être le seul fromage produit ici !), citons également la tomme Fleurette de Rougemont, un fromage au lait cru, à pâte molle et à croute fleurie, qui est une spécialité de la fromagerie de Rougemont.

Les sentiers du fromage

Si vous êtes un grand amateur de fromage et que vous voulez encore en découvrir plus sur les fromages des Alpes vaudoises, la région a également mis en place des « Sentiers du Fromage » qui permettent de combiner randonnée, hébergement insolite et découverte culinaire.

Cette expérience accessible à tous, qui se réserve auprès de l’office de tourisme, est déclinée en différents sentiers, qui vous permettrons à chaque fois de découvrir un des chalets d’alpage du Pays-d’Enhaut, avec la randonnée jusqu’à l’alpage (entre 2h et 4h de marche aller-retour selon les itinéraires), une nuit à l’alpage sur un lit de paille (on fait difficilement plus insolite !), le repas du soir montagnard préparé par votre hôte, le petit-déjeuner et la découverte de la fabrication du fromage.

Le Chalet à Château-d’Œx, Marta Scalabrini © Switzerland Tourism

Les vignobles des Alpes vaudoises

Même si les vignobles les plus connus du canton de Vaud sont très certainement les vignobles de Lavaux, classés à l’UNESCO et situés sur les bords du Lac Léman, les Alpes vaudoises possèdent également leur vignoble : le vignoble du Chablais AOC, qui s’étend sur 590 hectares de Villeneuve à Bex, entre le lac Léman et les Alpes. Aigle est la base parfaite pour un séjour oenotouristique dans les Alpes vaudoises, entre châteaux, vignobles, villages traditionnels, lacs et montagnes. Un cadre de rêve !

Situé sur le site du Château d’Aigle, entouré par les vignes en terrasses, le Musée de la vigne, du vin et de l’étiquette est un arrêt immanquable pour découvrir les vignobles de la région. Vous pourrez notamment en apprendre plus sur l’importance de la biodiversité et de l’écologie dans cette région viticole. Le cépage principal de ce vignoble est le Chasselas, un cépage historique puisqu’il y est planté depuis le Moyen-Âge ! On y retrouve également en rouge du Gamay et du Pinot Noir. Bien évidemment, vous pourrez également goûter à ces vins chez les meilleures tables des Alpes vaudoises.

Château-d’Œx – Vignoble, © José Crespo

Les bouchons vaudois et le Bitter des Diablerets

Une autre spécialité vaudoise découle d’ailleurs de l’omniprésence des vignes dans le canton : les bouchons vaudois, une petite douceur en forme de bouchon, à base d’amandes, de chocolat, de blanc d’œuf et de Bitter des Diablerets, un apéritif à base de plantes des alpages, créé à la fin du 19ème siècle. C’est aujourd’hui le seul apéritif national d’origine romande, et il est toujours très populaire dans les stations de ski ! On peut le boire sec, avec des glaçons, de l’eau ou des sodas.

Les microbrasseries vaudoises

Si le Canton de Vaud est historiquement une région viticole, on y voit aujourd’hui se développer, comme ailleurs en Europe, de plus en plus de micro-brasseries artisanales, profitant de la pureté des sources d’eau locales. Du côté des Diablerets, citons notamment la Brasserie La Diablesse, la Brasserie des Diablerets, ou encore la Brasserie de la Mine à Bex.

Apéro avec vue au Miroir d’Argentine à Solalex

Le sel des Alpes

Les Alpes vaudoises sont également la seule région de Suisse à abriter une mine de sel, les Mines de Sel de Bex, en activité depuis le Moyen-Âge, dont le sel est notamment utilisé pour la cuisine (la Fleur des Alpes est connue des gourmets suisses). Aujourd’hui, il est possible de visiter le labyrinthe des galeries souterraines des mines formant plus de 50 km, cachées sous les Alpes.

Les charcuteries vaudoises

Les amateurs de charcuterie ne pourront également pas manquer deux IGP qui se trouveront dans les épiceries fines de la région : la Saucisse aux choux vaudoise IGP et le Saucisson vaudois IGP, à base de porc et de lard.

Où manger dans les Alpes vaudoises ? 3 adresses incontournables

De mon expérience, il est très difficile de mal manger dans les Alpes vaudoises. Avec de telles spécialités et produits locaux, les restaurants de la région ont de quoi faire pour proposer une cuisine goûteuse, durable et au plus proche du kilomètre 0. Voici trois des meilleures adresses gastronomiques de la région, où vous pourrez déguster toutes ces bonnes choses dans un cadre des plus agréables.

Le restaurant de L’Ermitage à Château-d’Œx

La maison d’hôtes L’Ermitage à Château-d’Œx, dont je vous parlais déjà dans mon article sur les meilleurs hébergements durables des Alpes vaudoises, possède aussi un restaurant immanquable, que vous logiez ou non sur place. On peut y déguster des préparations soignées, qui revisitent des grands classiques ou innovent (mention spéciale pour la crème brûlée à L’Etivaz AOP), réalisées à base de produits locaux et de saison.

Le restaurant utilise même les herbes et légumes de son potager, dès que possible, et a une collaboration avec une permaculture voisine pour le reste. Leur but est de développer encore plus leur potager dans le futur, pour un produit final ultra proche du kilomètre 0.

La crème brûlée à L’Etivaz AOP de l’Ermitage

Le Miroir d’Argentine à Solalex

Mon restaurant coup de cœur lors de mon voyage dans les Alpes vaudoises fut Le Miroir d’Argentine situé à l’alpage de Solalex, dans les hauteurs de Bex. Niché au cœur d’un magnifique cirque naturel, ce restaurant a tout compris à la durabilité et a l’une des meilleures philosophies possibles : ici, tout est fait maison à base de produits locaux, le menu est élaboré pour viser le zéro déchet, les employés sont uniquement des locaux, et le bâtiment est alimenté naturellement en électricité grâce à l’énergie produite par la rivière.

S’il est à la carte lors de votre visite, ne manquez pas de goûter au Tomme de chèvre frais de Solalex (dégusté dans une délicieuse tarte aux tomates fraîches de Suisse lors de mon voyage), ainsi que leur excellent bœuf suisse de pâturage. Et même si vous n’êtes pas très fromage, laissez-vous tenter par leur  exceptionnel buffet de fromages, presque entièrement suisse. Et bien sur, on digère le tout avec une petite liqueur de myrtille maison !

Oh, et le cadre est lui aussi tout aussi incroyable : de l’apéritif en terrasse au coucher du soleil au ciel étoilé sans pollution lumineuse qui vous attend en fin de soirée… Difficile de ne pas tomber sous le charme de cet endroit.

Le cadre splendide du Miroir d’Argentine

Le Chalet, restaurant et fromagerie à Château-d’Œx

Au Chalet à Château-d’Œx, vous pouvez faire d’une pierre deux coups en combinant une démonstration de fromage fabriqué au feu de bois (Le Chalet Bio), avec un bon repas montagnard, façon chalet d’alpage, dans ce restaurant ambassadeur du label Produits Authentiques du Pays-d’Enhaut. Serveurs en costumes traditionnels, spécialités réconfortantes à base de fromage (raclettes, fondues,…), petit magasin et ambiance conviviale : c’est un arrêt gourmand très populaire quelle que soit la période de l’année à Château-d’Œx.

 

Pour poursuivre la lecture : découvrez ici mes autres articles sur la Suisse.

1 réflexion au sujet de « Les meilleurs restaurants et spécialités locales des Alpes vaudoises »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.