Visite de Kuldiga, la plus belle ville de Lettonie

Après avoir découvert les tourbières du parc national de Kemeri et la Abavas Winery, l’étape suivante de notre roadtrip en Lettonie était la charmante ville de Kuldiga, une ville historique figée dans le temps, considérée par beaucoup de lettons comme la plus belle ville de leur pays.

Kuldiga, la plus belle ville de Lettonie

Destination très prisée par les locaux, Kuldiga (ou Goldingue en français) est une ville pleine de charme avec un centre historique où il est très agréable de se balader à pied. Avec ses vieilles maisons en bois aux tons pastels, la ville m’a fait un peu penser à certaines villes du Danemark comme Odense notamment. Cela ne m’étonne pas qu’elle soit souvent utilisée comme lieu de tournage pour les films d’époque en Lettonie, mais aussi pour des productions internationales, comme le film « Invincible ».

Fondée au 14ème siècle, la ville de Kuldiga, ou Goldingen de son ancien nom allemand, fut notamment l’une des capitales du Duché de Courlande. Les maisons en bois de son centre historique datant du 17ème et 18ème siècles sont parmi les mieux préservées des Pays Baltes.

La meilleure façon de découvrir la ville est de se laisser porter et de se perdre dans ses petites ruelles. Vous y découvrirez notamment :

  • la splendide place principale de la ville, avec l’ancien hôtel de ville et l’ancienne synagogue juive (aujourd’hui transformée en bibliothèque)
  • l’église Saint-Catherine (la sainte-patronne de la ville) datant à l’origine du 13ème siècle
  • la petite rivière de Alekšupīte qui traverse la ville, lui valant le surnom de « Petite Venise de Lettonie »
  • la rue piétonne de Liepājas, où se trouvent certains des plus beaux bâtiments de la ville
  • le parc près du musée de Kuldiga où se trouve quelques ruines du premier château de Kuldiga, construit par les allemands au 13ème siècle

Outre son centre romantique à souhait, la ville de Kuldīga est aussi connue pour ses chutes d’eau larges de 240 mètres, les rapides de Venta, qui sont les plus larges chutes d’eau d’Europe (par contre, ce ne sont clairement pas les plus hautes, avec leurs deux mètres de haut…). Les rapides se trouvent juste à côté d’un pont en brique datant du 19ème siècle de 164 mètres de long, ce qui en ferait également l’un des plus longs ponts en brique d’Europe.

Notez qu’il est aussi possible de visiter, à quelques kilomètres de Kuldiga, les caves de sable de Riežupe, un réseau de tunnels créé au 18ème siècle (nous n’y avons pas été).

Où manger à Kuldiga ?

Si la ville de Kuldiga n’est pas bien grande, on y trouve tout de même quelques très bonnes adresses pour se restaurer !

Bangert’s

Situé près de la rivière et des rapides, le restaurant Bangert’s est un restaurant proposant une cuisine essentiellement du terroir, avec d’excellentes spécialités de viande et de poisson, dans un cadre authentique et vraiment cosy.

Kafejnica Kursas Zeme / Curonia Coffee Roasters

Une des nouvelles adresses tendance de Kuldiga, c’est le Kafejnica Kursas Zeme, un restaurant doublé d’un atelier de torréfaction de café des Curonia Coffee Roasters. On y mange une cuisine locale de type brasserie, très bonne également.

Goldingen Room

Mais l’adresse la plus « hipster » de la ville, c’est probablement la Goldingen Room (qui doit son nom au nom allemand de la ville, Goldingen), un restaurant à la décoration très tendance situé sur la place principale de Kuldiga. Nous y avons pris notre petit-déjeuner, et leur carte était juste dingue ! On y trouve notamment d’excellents croissants fourrés ou le gourmand porridge agrémenté d’une glace maison, de quoi bien commencer la journée !

Où dormir à Kuldiga ?

J’ai passé une nuit à Kuldiga dans un petit appart-hôtel situé à deux pas de la place principale de la ville, le Fotografa Apartamenti. Ma chambre, avec vue sur la place et l’église, était très spacieuse et extrêmement bien équipée, avec un coin cuisine et même une machine à laver. Je vous recommande chaudement cet hébergement, un des plus centraux à Kuldiga.

D’autres vins et alcools à découvrir dans la région de Kuldiga

Comme je vous le disais dans mon article précédent, un des buts de ce petit roadtrip letton était de découvrir la route des vins de Lettonie – avec les vignes les plus nordiques d’Europe mais surtout une grande production de vins de fruits qui est en train de se faire une belle réputation à l’international. Nous avons donc également découvert trois autres producteurs de vins et d’alcools autour de Kuldiga.

Mazsalijas

Cette première adresse est de loin mon coup de cœur, ne serait-ce que pour l’expérience unique de dégustation dans une cave à vin éclairée à la bougie d’un ancien manoir de l’époque soviétique, et le charismatique propriétaire-producteur, qui aurait bien passé la nuit à nous faire goûter à tous ses produits !

C’est après avoir fait un voyage en Grèce que le maître des lieux s’est mis en tête de faire son propre « raki » (une eau-de-vie de vin). Aujourd’hui, sa production variée d’alcools forts « Mazsalijas » mélange recettes exotiques et ingrédients locaux, et inclut le « Gunjaks », du brandy de pomme, des liqueurs de vin aux baies et fruits locaux issus de vergers bio de la région (framboises, pommes,…), et des eaux-de-vie inspirées par ses voyages (Inde, Madagascar, Mexique,…). Une chose est sure : ça arrache !

Il est également possible de dormir sur place dans des chambres d’hôtes.

Aizputes

On retrouve à présent un autre producteur de vins de fruits, Aizputes. Ils ont installé leur cave à vin dans les caves historiques du 18ème siècle du manoir d’Aizpute, où il est possible de faire une dégustation (7€, à réserver à l’avance).  Mon vin préféré : celui à la rhubarbe, en version non pétillante.

Kabile Manor Winery

Enfin, dernier arrêt de ce roadtrip sur le chemin du retour vers Riga, nous nous sommes arrêté au manoir de Kabile, actuellement en rénovation, pour découvrir les vins de fruits de la Kabile Manor Winery. La Lettonie compte beaucoup de manoirs comme celui-ci, qui ont été abandonnés par leurs propriétaires allemands pendant la guerre ou durant le régime soviétique, et qui commencent aujourd’hui à être réhabilités. Le but des propriétaires actuels est d’installer leur cave à vin dans les anciennes caves voûtées du manoir (la production est pour l’instant située en dehors de celui-ci), et d’ouvrir également un hôtel-restaurant. Ici aussi, les vins et cidres artisanaux sont réalisés à partir de fruits produits dans la région (pommes, poires, coings, rhubarbe…). Il est possible de faire une dégustation (sur réservation via leur page Facebook) dans une des pièces non restaurées du manoir : le cadre est pour le moins original ! J’ai par contre été un peu moins fan de leurs vins, que j’ai trouvé un peu trop sucrés (surtout par rapport aux autres vignobles).

J’ai participé à ce voyage de presse organisé par Latvia Tourism à l’occasion du Women in Travel Summit 2019 à Riga. Mon opinion reste, comme d’habitude, entièrement indépendante.

3 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.