Pause gastronomique à La Frairie * (Perwez)

Gastronomie

Pause gastronomique à La Frairie * (Perwez)

Par  | 
--// Partie 14 sur 27 dans la série Revue des restaurants étoilés de Belgique //--   

Notre « excursion culinaire » du weekend passé, c’était à La Frairie *, petit resto étoilé au style plutôt campagnard à Perwez. Situé dans une rue très calme, le restaurant du chef Laurent Martin nous a séduit pour son côté naturel, sans trop de chichis, même si malgré tout on aurait aimé peut être avoir un peu plus de matières premières et surtout de « waouw » dans notre assiette.

lafrairie (17)

La décoration du restaurant est un mix de champêtre et d’un peu plus moderne: la cheminée et les meubles en bois côtoient ainsi les oeuvres d’art contemporaines.

Nous sommes installé à côté de la cheminée, et la chaleur (et l’odeur) du feu de bois est bien agréable en ce jour bien froid !

lafrairie (4)

lafrairie (3)

lafrairie (5)

Nous avions choisi un lunch en 3 services. Nous avons commencé avec un Cerdon (un vin rosé pétillant) en apéritif, vraiment très frais et léger… Pour accompagner l’apéritif, quelques mises en bouche plutôt classiques: pressé de veau, pain noir et lentilles vertes du Puy,  Croque Hawaï revisité, pressé d’agneau avec condiment de pruneau, et moules Bouchot du Mont St Michel.

lafrairie (8)

lafrairie (11)

lafrairie (9)

lafrairie (13)

lafrairie (14)

lafrairie (6)

Après ces mises en bouche classiques, l’entrée se voulait plutôt « tendance » avec une touche japonisante qu’on voit un peu trop partout ces derniers temps. Au programme: de la bonite marinée au miso, crème au soja, quinoa soufflé et flocons de foie gras. Un seul regret: la bonite, tout simplement marinée, est présentée avec sa peau… qu’il est impossible de couper et assez difficile de séparer de la chair. Pas très pratique du coup ! Les associations sont cependant intéressantes.

lafrairie (17)

En plat principal, encore et toujours du canard (pour rappel, je n’aime pas en manger ayant eu un canard comme animal domestique – oui oui comme dans Friends – alors en recevoir à quasi tous les coups dans les restaurants gastro, je commence à en avoir un peu marre!). Le canard du jour est un Colvert cuit à basse température, accompagné de polenta fumée et textures de betterave au sureau. Accompagnement super ceci dit !

lafrairie (20)

Enfin, en dessert, un tiramisu revisité plutôt surprenant qui n’en gardé que le goût, et encore. Cependant j’adhère totalement à l’alliance des différentes textures et là, je regrette vraiment de n’avoir pas eu une dose un peu plus consistante dans l’assiette !

lafrairie (21)

Et pour digérer tout ça, comme d’habitude nous avons pris thé et café accompagné de petites mignardises sympathiques…

lafrairie (22)

lafrairie (2)

En bref, La Frairie est un restaurant étoilé au prix plus que correct, où je retournerais avec un certain plaisir, même si cependant nous n’avons pas vraiment eu de vrai coup de coeur pour ces plats, de très bonne qualité mais qui nous ont donné le sentiment qu’il manquait juste une petite touche pour qu’ils soient parfaits… Et à ce niveau-là, c’est ça qui fait toute la différence… Qui sait, la prochaine fois?

La Frairie*
Avenue de la Roseraie 9
1360 Perwez
Tel: 081 65 87 30

Navigation - Articles de la série :

<< Hertog Jan ***, une expérience culinaire unique à Bruges…
Les Moules de Zélande revisitées par Viki Geunes au restaurant ‘t Zilte ** à Anvers >>


1 commentaire

  1. Pingback: Guide Michelin 2015 : les nouveaux restaurants étoilés de Belgique | Au goût d'Emma // blog lifestyle, tasty & trendy

laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *