Le lac d’Iseo, la perle cachée de la Région des Lacs en Italie

Après avoir visité les montagnes du Val Camonica, mon voyage dans la province de Brescia, au nord de l’Italie, se poursuit dans un lieu tout aussi paradisiaque et pourtant méconnu : le Lac d’Iseo, la perle cachée de la Région des Lacs !

Le Lac d’Iseo, une destination italienne méconnue

Le lac de Garde, le lac Majeur, le Lac de Côme,… loin de ces noms très connus, le lac d’Iseo est l’endroit parfait pour les amateurs de nature et de calme. On a tout de même un peu parlé de ce lac méconnu en 2016, lorsque l’artiste Christo y a fait une installation consistant en 3 kilomètres de digue flottante qui connectait entre elles la côte du lac d’Iseo, et deux des petits lacs qui se trouve au milieu du lac, les îles de Monte Isola et San Paolo.

Nous n’avons passé qu’une nuit au Lac d’Iseo, mais il y a de quoi passer beaucoup plus de temps dans la région ! Outre les sentiers de randonnée nombreux (il y en a un qui fait le tour complet du lac, et d’autres sur les hauteurs du lac), on y trouve aussi un des meilleurs spots d’Europe pour l’observation des oiseaux, dans la réserve de tourbière de Torbiere del Sebino, un endroit où s’arrêtent de nombreux oiseaux migrateurs. Le chemin de randonnée le plus connu est la Via Valeriana, un ancien chemin de pèlerinage qui connectait la ville de Brescia au Val Camonica. A Zone, il y a également des formations rocheuses particulières en forme de pyramide (Piramidi di Zone).

Tour en bateau autour des trois îles du Lac d’Iseo

En ce qui nous concerne, c’est sur l’eau que nous avons découvert le Lac d’Iseo. Nous avons pris un bateau au nord du lac à Pisogne qui, avant de nous amener à notre hôtel, nous a fait faire un petit tour du lac pour découvrir les trois îles qui se trouvent au milieu de celui-ci.

Je suis restée bouche bée face à ces paysages ! Nous avons vraiment été chanceux avec la météo, le cadre était paradisiaque… Les images parlent d’elles-mêmes !

La première île que nous avons contournée est la Isola di Loreto, une petite île privée avec un château néo-gothique qui surprend ! 

Cette île se trouve juste en face de sa grande sœur, l’île de Monte Isola, où nous allions passer la nuit. Mais avant de rejoindre celle-ci nous l’avons traversée (pouvant au passage admirer quelques bâtiments datant de la Renaissance !) pour arriver à la troisième et dernière île du lac d’Iseo, la Isola di San Paolo, une autre île privée qui abrite cette fois… un couvent !

Si vous avez aussi envie de louer un bateau ou de participer à une visite en groupe, toutes les options disponibles sont décrites sur le site de l’office de tourisme.

Une nuit sur l’île de Monte Isola

A la fin de la balade, le bateau nous a déposé au sud de l’île de Monte Isola, à Peschiera, une petite ville où vous trouverez plein de petits restaurants et plusieurs options d’hébergement.

C’est là que nous avons passé la nuit, au Castello Oldofredi, un château médiéval transformé en hôtel-résidences. Sa situation est idéale : la vue depuis son restaurant est splendide (d’ailleurs si vous ne séjournez pas ici, vous pouvez juste venir y manger !).

J’ai logé dans la partie médiévale du château, et si le côté historique était très sympa, j’ai trouvé les infrastructures un peu limite, surtout en pleine canicule : il y avait une seule mini clim ultra bruyante à côté de mon lit qui ne refroidissait rien du tout des deux étages du petit appart qui me servait de chambre, et qui coulait même sur les fils électrique de l’étage du dessous… Bref, ce lieu a un grand potentiel mais il vaut mieux (en tout cas pour l’instant) demander une chambre dans la partie moderne de l’établissement. Elles sont moins « bricolées » et la clim y fonctionne à merveille selon mes camarades de voyage. 

L’hôtel possède également une piscine avec vue sur le lac, plutôt sympa pour se rafraîchir.

La meilleure partie de l’hôtel reste pour moi son restaurant : nous y avons mangé en terrasse le soir, c’était excellent ! Le restaurant propose une cuisine raffinée essentiellement à base des poissons du lac (les sardines salées sont la spécialité locale) et accompagnée de vins de la région. 

Monte Isola est la plus grande île de lac en Europe et fait partie des plus beaux villages d’Italie (Borghi Più Bell i d’Italia). Il y a donc clairement de quoi y passer plus d’une nuit ! Procurez-vous une carte de l’île pour voir l’ensemble des sentiers de randonnée. Les voitures étant interdites sur Monte Isola, pour découvrir l’île il vous faudra marcher ou faire du vélo. Les plus sportifs choisiront la randonnée allant jusqu’à l’église située au point culminant de l’île et offrant des vues panoramiques sur le lac ; les familles préféreront sans doute l’agréable promenade longeant le lac, que l’on peut par exemple emprunter de Peschiera à Sensole. Des installations permettent de s’installer pour un bain de soleil, un pique-nique ou une petite baignade dans l’eau translucide du lac.

La région viticole de Franciacorta

Après une chaude nuit, un bon petit-déjeuner et une rapide traversée en bateau vers Sulzano, il était temps de quitter le lac pour aller explorer ses alentours. Le lac d’Iseo se situe en effet au bord de la région viticole de Franciacorta, considéré comme l’un des meilleurs vignobles d’Italie et spécialisé dans les vins mousseux.

Cette région viticole bénéficiant d’un microclimat s’étend sur environs 200 kilomètres carré, et compte actuellement 62% de vignobles organiques. En 1995, Franciacorta fut en Italie le premier territoire et vin produit avec une refermentation en bouteille à obtenir la dénomination d’origine contrôlée et garantie (DOCG).

Les vins sont produits à partir d’un assemblage de Chardonnay, Pinot Noir et Pinot Blanc avec maximum 50% du dernier. Ils ont également réintroduit un vieux cépage blanc local à la maturation tardive, le Erbamat, qui est maintenant autorisé avec un maximum de 10%. Les vendagges sont 100% manuelles et se déroulent en général entre le 10 août et le 10 septembre. Les vins sont vieillis pendant au minimum 18 mois, et jusqu’à 60 mois pour les Réserves. On retrouve 5 types de vin principaux : Franciacorta (blends avec min. 18 mois de vieillissement sur lies), Franciacorta Satén (Brut, Chardonnay et Pinot Blanc uniquement, min. 24 mois de vieillissement sur lies), Franciacorta Rosé(min. 35% de Pinot Noir, 18 mois sur lies), Franciacorta Millesimato (vient d’un seul vintage, min. 30 mois sur lies), et enfin Franciacorta Riserva (min. 60 mois sur lies).

Nous avons visité les caves du vignoble Azienda Agricola Il Mosnel à Camignone di Passirano. Après la visite de ses caves (une partie est vieillie en petits fûts de chêne, l’autre partie en cuves en inox), nous y avons mangé un repas en mode agritourisme, à base de produits locaux pour accompagner la dégustation des vins mousseux du domaine ! Délicieux : il n’y a pas de meilleure façon de terminer un voyage en Italie qu’avec un tiramisu !

Rejoindre le lac d’Iseo

Le lac d’Iseo est très facile d’accès depuis les aéroports de Milan : comptez entre 1h et 1h30 depuis Milano Linate, et seulement 30 à 45 minutes depuis l’aéroport de Bergame. Il est aussi possible d’y arriver en bus.

Voyage réalisé avec l’aide de Visit Brescia. Mon opinion reste, comme d’habitude, entièrement indépendante.

4 Commentaires

  1. Tes photos du Lac d’Iseo sont magnifiques et me donne envie d’y retourner car malheureusement avec la canicule de fin juillet nous avons eu énormément de brume de chaleur qui faisait un brouillard assez dense et qui restait toute la journée. On avait fait une randonnee mais on a pas trop profiter du point de vue. Malgré les pbs de clim l’hôtel de l’île de Monte Isola est superbe rien que pour la vue j’adore !!

  2. Je ne connaissais pas du tout ce lac. Tu donnes trop envie d’y aller. Je pense qu’au printemps ça doit être une bonne période pour y aller et éviter les grosses chaleurs

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.