Le Val Camonica & Ponte di Legno, escapade gourmande en Lombardie

En juin dernier, je suis partie à la découverte de la province de Brescia, en Lombardie, un magnifique coin d’Italie que je ne connaissais pas du tout ! Un voyage encore assez hors des sentiers battus, entre montagne (le Val Camonica) et lacs (Lac Iseo), qui m’a fait découvrir un véritable petit paradis sur terre, que ça soit pour ses paysages grandioses ou la gastronomie et les bons produits locaux ! Dans cet article, je vais vous parler plus en détail de la première partie de ce voyage, autour de Ponte di Legno et dans le Val Camonica (Valcamonica ou Valle Camonica). 

Le Val Camonica et la province de Brescia

Comme vous n’avez peut-être jamais entendu parler ni de l’un ni de l’autre, une petite présentation s’impose. La province de Brescia se trouve dans la région de la Lombardie, dans le Nord de l’Italie, grosso modo entre Milan et Vérone. C’est dans cette province que se trouve aussi le Lac de Garde – ça, je suppose que vous connaissez.

La vue depuis l’avion qui m’emmène dans la province de Brescia !

Le Val Camonica, notre première destination de ce voyage gourmand, se trouve au nord de la province de Brescia. Cette grande vallée située les Alpes italiennes et traversée par le fleuve Oglio s’étend sur 90 kilomètres environs, de Ponte di Legno au Lac Iseo. Chose assez méconnue, en 1979, le Val Camonica fut le tout premier site italien à figurer au patrimoine mondial de l’UNESCO pour son art rupestre (pétroglyphes) préhistorique : on recense à travers la vallée plus de 140.000 signes ! 

Make in Brescia : des expériences gourmandes dans la province de Brescia

Les visites qui vont suivre entrent dans le cadre des expériences gourmandes développées par l’office de tourisme de Brescia. Leur site regroupe actuellement plus de 90 expériences proposées par des artisans et producteurs locaux, pour vous faire découvrir les meilleurs produits de la province. Des dégustations de vin, des ateliers culinaires, des workshops chez des artisans, un repas dans un ancien monastère,… Il y a de quoi faire !

Ponte di Legno et le glacier de Presena

Pour découvrir le Val Camonica, nous nous sommes basés à Ponte di Legno, dans le fond du Val Camonica. Cette station de sports d’hiver est un havre de paix estival, et comme elle comporte de nombreux restaurants et hôtels, c’est une bonne base pour découvrir la région. Il faut compter au minimum 3 heures de route pour rejoindre Ponte di Legno au départ de l’aéroport de Milan Linate.

Nous avons logé au Blu Hotel Acquaseria, un hôtel proche du centre-ville, avec un espace spa (que je n’ai pas eu le temps de tester). En pleine canicule, le manque de climatisation s’est bien fait sentir, mais pour leur défense des températures de la sorte sont assez rares dans la région !

Il n’y a pas énormément de choses à voir dans la ville de Ponte di Legno mais la balade dans le centre-ville est quand même sympa. Par contre, il y a plein de randonnées qui parte de Ponte di Legno et de ses environs. Vous pouvez les retrouver sur le site de l’office de tourisme de Ponte di Legno.

On y trouve 3 parcs naturels, 500 km de trails pour mountain bikes, et 7 télé-cabines sont ouvertes durant l’été, ce qui permet d’aller de manière ultra facile jusqu’au glacier de Presena à plus de 3000 mètres d’altitude ! Vous pouvez y arriver en partant de Ponte di Legno via Tonale. L’ascension en télé-cabine est sublime et la vue depuis le sommet encore plus. En plus, avec la canicule, ça nous a fait le plus grand bien de pouvoir se poser dans un transat dans la neige !

Au niveau des bonnes adresses, ne manquez pas le Ristorante San Marco, où nous avons eu droit à un vrai festin avec que des produits locaux : fromages (ricotta de chèvre !), charcuterie (speck d’agneau !), vin,… sans oublier la crème de châtaigne et liqueur de myrtille locale pour terminer le repas ! La cuisine de montagne à l’italienne fut une délicieuse surprise. 

les Gnocc de la cua di Ponte di Legno et le ricotto poire, poireau et fromage fatuli

Case di Viso et le fromage Silter d’Andrea Bezzi

Dans les hauteurs de Ponte di Legno se trouve le petit village de montagne de Case di Viso, un des endroits les plus paradisiaques que vous trouverez dans la région ! Situé à 1753 mètres d’altitude, ce petit village a été démoli plusieurs fois à cause d’avalanches. Aujourd’hui, il ne reste donc plus que quelques familles qui y vivent, et uniquement durant l’été (la route d’accès est fermée durant l’hiver). « Il tempo se è fermato » nous dit un signe à l’entrée du village : on dirait que le temps s’y est arrêté, en effet ! Si on passe les quelques maisons et que l’on remonte la rivière (qui coule à toute allure avec l’eau des glaciers à cette saison), il y a même une petite piscine naturelle pour se rafraîchir ! 

Mais si on est venu là c’est pour rencontrer une des familles qui y vit encore, les Bezzi. Andrea Bezzi, avec femme et enfants, produit ici du fromage bio (Bezzi Bio) en kilomètre zéro : d’un côté les vaches, de l’autre la fromagerie ! Andrea est connu pour son Silter, un fromage de montagne qui peut vieillir pendant des années. Les dessins sur la croûte de ses fromages représentent l’edelweiss des montagnes et les fameuses inscriptions rupestres du Val Camonica. Et si le Silter est la star ici, Andrea produit également la meilleure ricotta que je n’ai jamais mangé ! 

Le Silter est un un fromage DOP (dénomination d’origine protégée) à pâte dure et à base de lait non pasteurisé. Il a une particularité : durant la maturation des fromages, certaines micro bactéries vont se développer dans certains fromages et vont « recréer » du fromage et transformer totalement le goût de celui-ci. C’est difficile à expliquer mais je n’avais jamais vu ça et ces fromages « retravaillés » sont juste dingues (bon, il y en a aussi avec de vrais vers dedans qui font le même boulot et qui sont apparemment très recherchés mais ça nous n’avons pas goûté !).

Les Bezzi ont aussi un magasin à Ponte di Legno si vous êtes là durant l’hiver et que vous voulez quand même goûter à leurs produits (petit conseil, les fromages de plus de 10 ans d’âge sont une tuerie). 

Pour compléter la dégustation de fromage, nous avons eu un petit privilège supplémentaire, celui de manger chez les Bezzi et de déguster un plat à nouveau préparé juste pour nous par le chef du restaurant San Marco à Ponte di Legno. C’est comme ça que j’ai découvert le calsù, une spécialité locale à base de raviolis avec du fromage (Bezzi bien sur !), du porc rôti et de la sauge. Ce plat fut un vrai coup de cœur, la découverte la plus gourmande de ce voyage… 

Bref, ça vaut vraiment la peine de monter jusqu’ici depuis Ponte di Legno. La route en elle même est également splendide… Pour les plus sportifs, il y a aussi une randonnée qui part de Ponte di Legno et qui continue jusqu’à un lac d’altitude encore plus haut. 

La Boulangerie Salvetti et la Spongada

Notre arrêt gourmand suivant fut la Boulangerie Salvetti à Malonno, une des institutions du Val Camonica, où nous avons appris à préparer une spécialité de la vallée, la spongada, un gâteau typique de type brioche aromatisée aux agrumes, et qui doit reposer 24h avant cuisson ! Un délice. Vous pouvez manger sur le pouce ici, la Boulangerie propose aussi toute une série de pâtisseries et des pizzas qui sont également très bonnes. 

Liquorificio Alta Valle Camonica et le genepy

Nous avons également visité une distillerie de liqueurs, le Liquorificio Alta Valle Camonica. Outre la myrtille que nous avions goûté au restaurant San Marco en digestif, une autre spécialité ici c’est le « genepy » (génépi italien) plus doux que le français !

Edolo et l’Hostaria La Corte di Bacco

Située plus au centre de la vallée, Edolo est également un bon point de chute. Nous n’y avons passé qu’une soirée mais pas des moindres, puisque nous y avons mangé un super repas dans un restaurant de cuisine locale revisitée (et plutôt gastronomique), l’Hostaria La Corte di Bacco. Coup de coeur pour les linguine bio à l’ortie et à la carbonara de truite alpine et citron bio du Lac de Garde – incroyable twist d’un classique italien ! Et je ne vous parle même pas de la crème au genepy en dessert. 

Le vignoble Cantina Bignotti – Cultivar delle Volte à Piamborno

La cantina Bignotti – I Cultivar delle Volte est un autre petit coin de paradis (encore un !) plus bas dans la vallée, où sont produits de sublimes vins. En rachetant les vignes en 1997, leur but était de redécouvrir la tradition du vin dans le Val Camonica (Lanzato), qui avait arrêté d’être produit pendant 20 ans ! Depuis 2003, ils font partie du Consorzio Vini IGT Valcamonica. A côté de leur production de vin, ils produisent également de l’huile d’olive. Le lieu est sublime, avec une villa orientalisante et une villa moderne, traces de l’extravagance de l’ancien propriétaire du domaine. Aujourd’hui, des visites guidées et des expériences avec dégustations sont organisées pour les groupes mais aussi pour les individuels.

Nous avons eu droit à une magnifique dégustation avec vue, à côté d’une cascade ! J’ai aussi un un gros coup de cœur pour leur vin Furioso, un vin mousseux très typé, excellent. Nous avons poursuivi la dégustation dans leurs anciennes caves, accompagnées « d’un peu » de charcuterie locale (des charcuteries Ottelli et de Salumi & Salami de Stefano Sacchi), avec notamment de la très surprenante charcuterie de mouton ! Les meilleurs charcuteries que j’ai mangé depuis longtemps… La visite s’est terminée par un risotto bien crémeux face aux vignes…

Nous voici déjà presque à la fin de la vallée, au Lac Iseo. Mais ça, c’est pour un prochain article !

Voyage réalisé avec l’aide de Visit Brescia. Mon opinion reste, comme d’habitude, entièrement indépendante.

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.