Miranda Cucina Italiana, restaurant italien gastronomique à Bruxelles

J’ai beaucoup passé de temps en Italie ces derniers temps, mais pourtant vous savez quoi ? Eh bien c’est à Bruxelles que j’ai mangé un de mes meilleurs repas italiens depuis très longtemps ! Cette petite pépite, c’est Miranda Cucina Italiana, un petit restaurant italien ouvert depuis quelques années dans le quartier du Châtelain à Ixelles et que, malheur, je ne connaissais pas encore.

Miranda Cucina Italiana propose une cuisine du sud de l’Italie, à base d’ingrédients traditionnels mais avec une touche gastronomique et contemporaine. C’est la cuisine familiale de leur enfance qui a inspiré Alessandro et Maria Concetta, frère et sœur originaires de la région de Basilicate dans le sud de l’Italie.Tant et si bien que ce sont leurs parents qui leur envoient une partie de leurs ingrédients, des poivrons séchés (stars de la carte) aux liqueurs et compotes, le tout faits maison. La Basilicate est l’une des régions les plus méconnues de l’Italie, mais je dois dire qu’après avoir dégusté ces quelques assiettes chez Miranda, j’ai bien envie d’en découvrir plus !

J’ai vraiment été enthousiasmée par ce repas, qui n’a rien de toutes ces adresses « tendance » qui pullulent à Bruxelles et dont je me lasse un peu (beaucoup) : ici on est dans le vrai, l’authentique, et le partage. Le service est chaleureux et les prix sont tout à fait justifiés pour une telle qualité, d’autant plus si vous prenez, comme nous, le menu dégustation à 65€ (sans les boissons), « Ricordi di famiglia » (Souvenirs de famille), qui se comporte de pas moins de 7 plats, mise en bouche non comprise. Je vous rassure cependant, les quantités des plats du menu sont un peu réduites par rapport aux plats à la carte, et au final c’était juste ce qu’il fallait. Et si ça n’était pas le cas pour vous, comme indiqué sur la carte (ce qu’on apprécie beaucoup aussi !) : « il buon cibo non va sprecato, gustalo a casa » (un bon plat ne se jette pas, dégustez-le chez vous).

Comme son nom l’indique, ce sont les souvenirs de famille d’Alessandro et de Maria Concetta qui ont inspiré ce menu, où ils ont regroupé tous les plats qui, pour eux, représentaient le mieux à la fois leur région d’origine et la cuisine de leur enfance. On y retrouve donc un mélange de spécialités régionales et d’innovations familiales, à chaque fois réinterprétées en cuisine par Alessandro. Si c’est votre première visite chez Miranda, il n’y a pas d’hésitation à avoir : choisissez ce menu, et vous ne le regretterez pas – encore moins si vous l’accompagnez de leur très qualitative sélection de vins qui sentent bon l’Italie, avec de belles découvertes régionales, comme le puissant Aglianico del Vulture (DOC).

Le voyage en italie commence dès la mise en bouche, un tacos de sarrasin, crème de burrata, pêche et mangue.

Nous passons ensuite aux deux antipasti : tout d’abord, le « Melanzane e cioccolato », une version revisitée de la caponata avec… du chocolat ! Une combinaison qui marche en fait très bien et qui rajoute encore plus d’onctuosité au plat.

En deuxième antipasto, on nous sert un tartare di Manzo, un tartare de boeuf, mais à nouveau pas comme on est habitué à le manger, puisqu’il est « alle Pizzaiole », préparé avec la même base que celle d’une pizza donc.

En primi, nous commençons avec les « strascinati fatti in casa, peperoni cruschi, crema di cacioricotta » : des pâtes fraîches de la Basilicate faites maison, accompagnées de poivrons séchés, crème et fromage cacioricotta. Les peperoni cruschi sont « l’or rouge » de la Basilicate et l’on comprend vite pourquoi : ce fut sans hésiter mon plat préféré du repas ! Simple mais parfaitement exécuté (et bien présenté, ce qui ne gâche rien).

Notre deuxième primo était un peu plus particulier puisqu’il s’agissait de « ravioli fatti in casa, caciocavallo, liquirizia e cardamomo » : des raviolis faits maison, avec du fromage Caciocavallo, de la réglisse et cardamome. Les saveurs étaient ici beaucoup plus relevées, et même si je ne suis pas la plus grande fan de réglisse qu’il soit, à nouveau la combinaison de saveurs marchait super bien !

Enfin, nous voilà au secondo, un plat de viande, le « piccione in due cotture, indivia, rabarbaro » : pigeon en deux cuissons, endive, rhubarbe. Tout aussi bon que des plats similaires que j’ai pu manger chez des étoilés, je crois que tout est dit.

Après le salé, place au sucré ! Et après cette succession de plat, bien sur, il ne pouvait pas n’y avoir que un dessert ! C’est donc avec un pre-dessert que nous poursuivons : « gelato al mango, crema di mandorle, peperoni cruschi » : une glace à la mange, crème d’amandes, et poivrons séchés – à nouveau eux ! Eh bien, ils vont leur petit effet en version sucrée aussi !

En dessert, nous avons un peu triché puisque nous avons goûté le dessert du menu et un dessert à la carte.

Le premier était un millefeuille au café, avec une crème pâtissière de dingue à la fleur d’oranger, framboises, et thym. L’autre dessert était une tartelette à la crème de ricotta et fromage frais, et la « marmellata della mamma », la confiture de la maman. On doit ces divins desserts (on a eu du mal à décider lequel on préférait) à la seconde Brenda Stan.

Et le pousse café ? Un arancello maison, un limoncello version orange !

On reviendra très certainement chez Miranda pour continuer à explorer la carte ensoleillée ou découvrir le lunch de la semaine, au prix imbattable de 17€ (entrée et plat) du mercredi au vendredi !

Miranda Cucina Italiana
Rue du Page 38
1050 Ixelles
Tel : 02 544 00 08

J’ai été invitée à découvrir ce restaurant mais mon opinion reste, comme d’habitude, entièrement indépendante.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.