Pourquoi j’ai aimé « About Time », la nouvelle comédie romantique de Richard Curtis

Aaah, le nouveau film de Richard Curtis (réalisateur de Bridget Jones, Notting Hill, Love Actually, Quatre Mariages et un Enterrement…) je l’attendais avec impatience (je dirais même, « il était temps« …) ! Et comme je suis une fille plutôt chanceuse j’ai pu le voir en avant-avant-première chez Sony Pictures jeudi passé. Je vous raconte donc pourquoi j’ai ADORE cette nouvelle comédie romantique British (avec une petite dose de sci-fi en supplément…).

abouttime1

Le pitch est simple: à 21 ans, le héros, Tim Lake, rouquin qui a du mal avec les filles, apprend de son père (incarné par le merveilleux Bill Nighy) que tous les hommes de la famille ont le pouvoir de voyager dans le temps. Tim décide alors de se servir de ce pouvoir pour rattraper tous ses « manqués » avec les filles et… trouver la femme de sa vie, ce qui n’est pas gagné d’avance…

Sans vous gâcher le reste du film, voici quelques bonnes raisons d’aller voir About Time (ou Il était temps, en français).

1) Parce que c’est du grand Richard Curtis. Si vous avez aimé Bridget Jones, Love Actually et compagnie… courez le voir ! C’était un bonheur de retrouver cette touche d’humour British qui fait le succès de ses films.

2) Bill Nighy. Le plus déjanté des acteurs britanniques est de retour (ça me donne envie de re-revoir Love Actually, Good Morning England et Indian Palace tiens…), toujours avec la même prestance et le même petit déhanché. D’ailleurs en parlant de déhanché, c’est malin maintenant j’ai ça en tête.

abouttime3

3) Rachel McAdams: la « reine des comédies romantiques », qui, je l’avoue, ne m’avais pas plus séduit que ça jusqu’à présent, illumine ici le film par sa fraîcheur. Avec un point bonus pour ses robes toutes mimi.

abouttime4

4) Domhnall Gleeson, qui incarne Tim, était une bonne surprise aussi. Domhgnh qui?! Mais siiiii, allez, c’est lui qui joue Bill, un des frères de Ron, dans Harry Potter, vous le remettez? Bref, voilà un peu de renouveau dans les acteurs British, ce qui ne fait pas de tord.

abouttime7

5) Les Cornouailles. La famille de Tim y habite, et pour Richard Curtis, la région possédait « toutes les qualités que je cherchais que ce soit sur le plan humain ou sur le plan visuel, une extension de l’univers très particulier que je cherchais pour la maison« . Résultat, balades sur la plage et beaux paysages qui donnent envie d’aller y faire un tour…. Pour les amateurs de voyages « sur les pas de… », notez que la magnifique maison familiale se trouve à Porthpean.

abouttime2

abouttime8

 6) « Dans le Noir ». Vous savez, le resto que j’avais testé à Paris. Eh bien, il existe aussi à Londres ! En plus, le film retranscrit à 100% l’expérience que j’y avais vécu: on est beaucoup plus loquace dans le noir, et à la sortie y a rien à faire on attend de voir le visage de ses compagnons de tablée pour vérifier si on s’en était fait la bonne image. ;) Bref, comme le moment crucial du film s’y passe (je vous laisse deviner quoi…), je sens qu’il est temps d’y réserver vos places si l’expérience vous dit, car ça risque vite d’être la ruée.

7) La B.O., aussi douce que l’histoire d’amour entre Mary et Tim… (là, encore une fois, je dirais que ça ne m’étonne pas de ce cher Richard…)

abouttime5

8 ) Le côté « science-fiction », une nouveauté chez Richard Curtis, et parce qu’est peut-être le seul truc qui pourra réussir à convaincre nos mecs de nous accompagner, éhéh :) (allez chéri, tu vois c’est l’histoire d’un type qui voyage dans le temps ! C’est pas que une histoire d’amour tu sais!)

abouttime6

En résumé, pour moi c’est la comédie romantique british de l’année (c’est pas dur en même temps, qui pourrait détrôner Richard Curtis?): on rit beaucoup, on pleure un peu, on s’attache aux personnages… bref, une chouette idée de sortie pour cet hiver.

Sortie: le 6 novembre 2013. 

abouttime9

Alors, vous comptez aller voir « About Time »? Que pensez-vous en général des films de Richard Curtis? 

8 Commentaires

  1. C’est l’AP ce soir et impossible de gagner des places. Je viens de lire ton commentaire et, même avant de la lire, je pressentais tout cela. Alors, si qq1 a une entrée en trop pour lUGC, je l’accompagne. Tks

  2. Et bien, j’ai adoré le film. Une vraie comédie romantique, mais avec un message. Et une morale: il faut vivre chaque jour avec amour, passion et empathie. Pour ne rien avoir à regretter.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.