Le renouveau du restaurant La Canne en Ville à Ixelles

Depuis le temps que l’on m’en parlait : ça y est, j’ai enfin été découvrir le restaurant La Canne en Ville à Ixelles ! Vous vous en rappelez peut-être, ce restaurant bien connu des bruxellois avait d’ailleurs été cité en 2017 dans mon article sur les restaurants préférés à Bruxelles des blogueurs belges.

Depuis lors, La Canne en Ville a été reprise par le chef Kevin Lejeune, ancien second de David Martin (La Paix**), accompagné par sa compagne Virginie Essers. Je ne pourrai donc pas comparer avec la cuisine précédent l’arrivée du nouveau chef, mais je peux vous dire une chose : j’ai été conquise par ce que j’y ai mangé ! Nulle doute qu’il s’agit là d’un chef et d’une adresse à suivre.

Avant même de déguster sa cuisine, j’ai été séduite par le cadre du restaurant, avec ses splendides carrelages d’époque. Je veux les mêmes chez moi. (Pour tout voir dire en fait j’en ai mais… dans mon garage. Vous êtes contents de le savoir n’est-ce pas?). Bref, une décoration minimaliste, quelques tableaux et une canne en rappel du nom du restaurant, qui viennent compléter ce cadre lumineux et très chic.

A l’image du cadre du restaurant, la carte est épurée, ce qui permet au chef de travailler avec des produits frais et de saison. Au menu, quelques plats à la carte et plusieurs possibilités de menus : un business lunch à 28€, un menu lunch 3 services à 45€, un 4 services à 66€ et enfin le grand menu en 5 services à 80€.

Ce midi de décembre, c’est le lunch en 3 services que nous avons dégusté. Un excellent rapport qualité-prix comme vous allez vite l’apercevoir pour une cuisine gastronomique raffinée.

Nous avons débuté le repas avec quelques mises en bouche : petite bouchée croquante au champignon et mousse de perdreau, velouté de potiron à la mousse de fromage de chèvre et estragon, et soupe aux lentilles et émulsion au chorizo. De très beaux accords pour commencer en beauté ce repas !

En entrée, le chef nous a préparé une délicieuse préparation autour du maquereau, accompagné de champignon, crème d’avocat et d’un bouillon dashi. On remarque directement l’influence de David Martin chez qui le chef a fait ses armes, avec ces petites notes japonaises ici et là.

En plat principal, nous dégustons un filet de canard sauvage, à la cuisson parfaitement maîtrisée, bien tendre, accompagné de crème de topinambour, moutarde de miso, et trompettes de la mort. Une préparation bien de saison, ultra gourmande (délicieux jus, on en aurait voulu encore un peu plus !).

Enfin, en dessert, nous terminons le repas avec des variations autour de la clémentine accompagnées d’un gâteau au miel. Doux mais pas trop sucré, un dessert comme je les aime.

Bref, la cuisine du chef Kevin Lejeune fut une très belle découverte pour nous. J’ai en particulier apprécié ses accords de saveurs originaux, en plus de sa maîtrise technique remarquable. Une adresse à suivre, encore une fois !

La Canne en Ville
22 rue de la Réforme
1050 Ixelles (Bruxelles)
Tel : +32 2 347 29 26
Fermé dimanche et lundi, ainsi que le mardi et samedi midi.
Service voiturier.

J’ai été invitée à découvrir ce restaurant mais mon opinion reste, comme d’habitude, entièrement indépendante.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.