Que faire à Yogyakarta ? Mes bonnes adresses & visites immanquables

Aujourd’hui, après Banyuwangi et Bali, nous sommes de retour sur l’île de Java pour la dernière partie de mon voyage en Indonésie ! C’était mon deuxième voyage à Yogyakarta, et si je n’y étais passée qu’en coup de vent la dernière la première fois à cause d’un jour de perdu dans les aéroports, cette fois-ci nous sommes bien arrivés à l’heure et nous avons eu le temps de (re)découvrir la ville et ses attractions phare. Dans cet article, je vous propose un petit résumé de ces deux voyages, avec toutes les choses à voir à Yogyakarta, ainsi que mes bonnes adresses restaurants et hôtels.

Où loger à Yogyakarta?

Etant donné que c’est le quartier le plus animé, je vous conseille de loger à distance de marche de Malioboro. Les deux hôtels dans lesquels j’ai séjourné à Yogyakarta l’étaient : Harper Hotel et Melia Purosani.

Le Harper Hotel est un hôtel de type business, très confortable et à prix très abordable.

Le Melia Purosani est un hôtel un peu plus haut de gamme, qui a ma préférence car il a plus de charme, avec son élégante piscine, ses énormes chambres et sa décoration alliant tradition et modernité.

Mon conseil pour économiser : n’hésitez pas à comparer les prix des hôtels sur des sites comme Booking.com, Hotels.com ou Agoda (très complet en Asie) : c’est souvent comme ça que l’on trouve les meilleurs prix. Et pour économiser encore plus, n’oubliez pas de passer par un site de cashback tel que iGraal qui vous permettra de récupérer un pourcentage de chacune de vos réservations d’hôtels : actuellement 3% chez Agoda, 4% chez Booking.com et jusqu’à 9% chez Hotels.com. Tout cela, en plus de 5€ de bonus si vous vous inscrivez via ce lien si vous n’êtes pas encore sur iGraal, et encore 1€ supplémentaire si vous installez l’extension iGraal qui est hyper pratique car elle vous informe directement que vous navigez sur un des sites marchants d’iGraal. Personnellement, j’ai commencé à utiliser iGraal pour tous mes voyages et je vous le recommande chaudement – j’y ai d’ailleurs déjà consacré un article.

Que faire à Yogyakarta?

La plupart des gens s’arrêtent à Yogyakarta pour visiter deux temples classés à l’UNESCO, Prambanan et Borobudur. Et si c’est vrai que ce sont deux visites immanquables, il n’y a pas que ça à faire à Yogyakarta ! La ville en elle-même, avec ses anciens palais et son centre-ville animé, mérite que l’on y passe au moins une journée.

Assister au lever ou coucher du soleil au temple de Borobudur

Le temple de Borobudur, construit au 8ème et 9ème siècle et actuellement classé à l’UNESCO est le plus grand temple bouddhiste au monde ! Sa structure impressionnante est couverte de magnifiques bas reliefs et de statues. C’est vraiment une des visites immanquables à Java.

En général, les tours proposent de visiter Borobudur au lever ou au coucher du soleil. Le tarif est un peu plus élevé que pour une visite en pleine journée, mais ça en vaut vraiment la peine car on peut accéder au site avant ou après son ouverture générale au public. La première fois, j’ai visité Borobudur au coucher du soleil et la deuxième fois, au lever du soleil. La garantie d’avoir un spectacle époustouflant n’est jamais là dans les deux cas car le ciel est très souvent couvert dans cette région assez humide mais c’est l’expérience spirituelle qui compte pour moi le plus. Voir l’astre se lever ou se coucher dans ce cadre unique est incroyable en soi. Les avantages d’y aller au coucher du soleil, c’est que vous ne devrez pas vous lever aux aurores. On a aussi bien le temps de visiter le temple avant d’assister au coucher du soleil depuis l’étage supérieure, et c’est assez impressionnant de quitter le site dans le noir complet. Et l’appel a la prière qu’on entend au loin, par dessus la forêt tropicale entourant le temple, donne un contraste assez saisissant. Le matin, par contre, il vous faudra vous lever assez tôt pour assister à ce spectacle naturel (en général le départ se fait à 3h30 si vous partez du centre de Yogyakarta) et il suffit qu’une personne de votre groupe soit en retard ou qu’il y ait un souci sur la route pour que vous ayez très peu de temps avant le lever. C’est ce qui nous est arrivé, l’obscurité n’était déjà plus complète à notre arrivée, je n’ai donc pas eu cette expérience de découvrir petit à petit le temple avec l’arrivée des premières lueurs du jour. Par contre, ce que j’ai beaucoup aimé le matin, c’est qu’il y avait beaucoup plus de gens venus pour prier, y compris des moines bouddhistes. J’ai beaucoup aimé les observer et écouter leurs prières, c’était une très belle expérience. A vous donc de choisir le moment que vous préférez. Le guide fait aussi beaucoup, le deuxième était vraiment drôle et nous a même appris les différentes poses de Bouddha en nous faisant poser ! Bref, pour moi les deux horaires ont quand même chacun leurs avantages.

Par contre, si vous optez pour une visite au petit matin, je vous conseillerais plutôt de passer la nuit près de Borobudur pour gagner du temps de sommeil et surtout éviter un retard. Nous avons été prendre le petit-déjeuner au Plataran Borobudur Resort & Spa, un des rares hôtels proche de Borobudur. La vue sur le temple depuis cet hôtel est magnifique, il semble perdu dans la jungle. Le petit-déjeuner était excellent et on a pu aller voir les villas avec piscines privées, ça fait rêver ! Ils possèdent également le seul spa avec vue sur Borobudur.

Le temple de Prambanan et le Ramayana Balet

Le temple de Prambanan est une visite qu’on fait souvent à l’arrivée à Yogyakarta car le temple est assez proche de l’aéroport. Ce temple hindouiste construit au 9ème siècle est également classé à l’UNESCO. Il m’a un peu fait penser aux temples d’Angkor au Cambodge. On l’a visité pendant la golden hour, c’était splendide. Malheureusement, le temple ferme au coucher du soleil mais j’ai quand même pu avoir quelques magnifiques photos du soleil se couchant sur les temples après la sortie. Là aussi, l’appel à la prière qui résonne en fin de journée dans le complexe de temples est assez dingue, un vrai choc des cultures.

Le soir, un spectacle de danse, le Ramayana Balet, met en scène des épisodes de légendes hindouistes. Ca reste plus difficile à comprendre qu’à Bali, mais le spectacle est sympa quand même. En attendant le spectacle, on peut manger au Prambanan restaurant avec vue sur une partie des temples. Sympa !

Le Water Palace & le Taman Sari Tourist Village

Comme je vous le disais, le centre de Yogyakarta a également son charme. J’ai beaucoup aimé la visite du Water Palace & du Tamen Sari Tourist Village, que je vous conseille fortement de faire avec un guide pour comprendre l’histoire du lieu. Le palais est l’ancienne résidence de plaisance du roi/sultan de Yogya. On l’appelle le Water Palace a cause de ses nombreuses piscines (qui n’en sont malheureusement plus aujourd’hui).

Le village autour de l’ancien palais est devenu un « cyber village » (Kampung Cyber). Ses habitants ont réussi à le transformer et à créer de nouveaux emplois et business grâce à Internet. Zuckerberg est même venu ici ! Avant, tout cette zone était un lac. Aujourd’hui c’est un quartier populaire avec plein de street art et de petits magasins sympas. On peut également visiter dans ce quartier les sous-sols de l’ancienne mosquée et plusieurs passages souterrains.

Le Palais Royal, Keraton

Le Keraton, le palais actuel du sultan de Yogyakarta, se visite aussi. Ca change du Palais Royal belge ! Petite anecdote sympa : à la mort de ce sultan, Yogya sera peut-être la première ville au monde avec un sultan femme, ce sultan progressiste n’ayant eu « qu’une » femme et 5 filles !

Kota Gede, le quartier de l’argent

Yogyakarta est également connu pour ses artisants travaillant l’argent, rassemblés dans le quartier de l’argent, Kota Gede. On peut assister au travail de l’argent au magasin Anssor’s Silver. C’est assez touristique mais ça vaut l’arrêt.

Faire un atelier de Batik à Bantul

Lors de mon deuxième voyage, on nous avait organisé un atelier de Batik à Bantul. L’expérience était sympa car ça m’a enfin permis d’apprendre les différentes étapes de fabrication de ce tissu typique d’Indonésie. D’abord on applique la cire, puis on met la couleur (en trempant dans la couleur ou avec un spray pour la méthode moderne), et après il ne reste plus qu’à enlever la cire (la zone restera blanche), et à répéter l’opération plusieurs fois pour les motifs plus recherchés !

Virée nocturne sur Malioboro Street

Pour finir en beauté une journée de visites, n’hésitez pas à partir à la découverte de la vie nocturne de Yogyakarta sur Malioboro Street, qui est également l’endroit parfait pour faire un peu de shopping ou déguster la street food typique de Yogyakarta, en particulier le Sekoteng, une boisson chaude au gingembre typique de Java, avec de cacahuètes, pain de mie et haricots. Meilleur que ça en a l’air !

Depuis mon premier voyage, Malioboro a bien changé avec l’installation de nouveaux boulevards piétonniers. Par contre, ce qui n’a pas changé, ce sont les animations en soirée, avec animations en costume, animaux, musique,… Hyper touristique !

Pour la petite anecdote, Malioboro doit son nom au gouverneur britannique Marlbourough, mais comme les locaux ne savaient pas prononcer ce nom, ça s’est transformé en Malioboro !

Où manger à Yogyakarta?

Pour terminer, voici quelques bonnes adresses de restaurants pour bien manger à à Yogyakarta, si les délices de street food de Malioboro ne vous suffisent pas !

Bale Raos Restaurant

Un restaurant de cusine typiquement javanaise situé juste à côté du Palais Royal. Délicieux.

Omah Dhuwur Restaurant

Si vous êtes dans le quartier de Kota Gede à l’heure du repas, ne manquez pas non plus le restaurant Omah Dhuwur, un bon endroit pour admirer le coucher du soleil et déguster une cuisine fusion alliant cuisine indonésienne et européenne.

Sekar Kedhaton

Un autre restaurant de cuisine javanaise situé dans le quartier de Kota Gede, juste à côté de Anssor’s Silver.

Madam Tan

Situé près d’une place très animée, ce petit resto propose une cuisine indonésienne populaire.

Sasanti Restaurant & Lounge

Un restaurant écologique construit avec des matériaux recyclés, pour déguster une cuisine indonésienne gourmande dans un cadre tendance.

Voyage organisé en collaboration avec l’Ambassade d’Indonésie à Bruxelles. Mon opinion reste, comme d’habitude, entièrement indépendante.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.