Indonésie : que faire à Banyuwangi et sur la côte Est de Java ?

Lors de mon troisième voyage en Indonésie, j’ai redécouvert Bali et Yogyakarta, mais j’ai surtout découvert pour la première fois Banyuwangi, à l’Est de Java. Je n’avais jamais entendu parler de cette destination hors des sentiers battus avant d’y mettre les pieds, je l’avoue, mais ce fut la meilleure surprise du voyage !  J’y ai découvert une Indonésie authentique, ultra accueillante et une merveilleuse nature… A découvrir avant que cette région ne devienne la « nouvelle Bali » (qui se trouve juste en face !).

Disclaimer : cet article a été écrit dans le cadre d’un voyage de presse organisé par le Ministère des Affaires Étrangères d’Indonésie et l’Ambassade d’Indonésie à Bruxelles. Mon opinion reste, comme d’habitude, entièrement indépendante. Cet article peut contenir des liens affiliés. En réservant via ceux-ci, vous ne payerez pas plus cher mais je toucherai une petite commission qui me permettra de continuer à développer ce blog.

Banyuwangi, la nouvelle Bali ?

Située à l’est de Java et donc juste en face de Bali, à laquelle la région de Banyuwangi est reliée par une courte traversée en ferry, Banyuwangi (ne vous inquiétez pas, vous finirez par réussir à le prononcer !) est en train de s’ouvrir au tourisme, avec la création de nouveaux hôtels (je vous donne d’ailleurs quelques bonnes adresses plus bas dans l’article).

C’est en tout cas un vrai petit paradis, et on dit (à raison je pense) que Banyuwangi est le Bali d’il y a 50 ans. Beaucoup moins fréquentée par les touristes, la région est en tout cas la destination parfaite pour les voyageurs à la recherche de calme, de jolies plages, de nature luxuriante et de gastronomie locale. Les surfeurs ne seront pas en reste, puisque Banyuwangi abrite l’un des spots les plus réputés au monde (je vous en reparle plus bas). On est en tout cas très, très loin du tourisme de masse ici (tout comme à Komodo que j’avais aussi adoré), et ça fait plaisir.

Comment rejoindre Banyuwangi ?

Il y a trois manières d’arriver à Banyuwangi.

  • En ferry depuis Bali : la meilleure solution si vous souhaitez combiner un séjour à Banyuwangi avec un voyage à Bali (nous sommes repartis vers Bali de cette manière)
  • Avec un vol interne depuis Jakarta : de nombreux vols internationaux arrivant à Jakarta, c’est aussi une solution assez pratique (nous sommes arrivés de cette manière)
  • En train depuis une autre région de Java : si vous voulez découvrir l’ensemble de l’île de Java, sachez qu’il y a également un très bon réseau de trains sur cette île.

Ma recommandation, si vous avez le temps, est de prendre le ferry depuis ou vers Bali. Le ferry passe tout près du parc national de Bali Barat et les vues durant la traversée sont splendides, avec d’un côté Bali et de l’autre les volcans de Banyuwangi.

Voilà un petit aperçu en images de la traversée !

Sur place, une voiture est essentielle. Ou demandez à votre hébergement pour arranger vos excursions ou chauffeurs.

Que faire à Banyuwangi et sur la côte est de Java ?

Pour ce premier article sur Banyuwangi, je vous propose un petit tour d’horizon de ce que vous pouvez faire lors d’un voyage à Banyuwangi et sur la côte est de Java.

L’état des routes principales est assez bon mais, comme à Bali, il ne faut pas sous-estimer les distances. L’idéal est donc de passer au minimum 3 à 4 jours à Banyuwangi pour en découvrir les attraits, et idéalement au moins une semaine, ce qui vous permet de vous poser dans un bel hôtel et en profiter.

Le volcan Kawah Ijen

La plupart des touristes ne visitent que le Kawah Ijen dans la région de Banyuwangi (en venant en excursion depuis Bali). Vous le verrez, il y a bien plus à découvrir à Banyuwangi mais en effet, l’ascension du volcan Kawah Ijen et la descente dans son cratère au milieu des porteur de soufre est l’expérience la plus marquante et incroyable que vous pouvez vivre ici. Le Ijen mérite d’ailleurs plus qu’un paragraphe : c’est pourquoi je lui ai consacré un article entier.

Mais en quelques mots, le Kawah Ijen fait partie du Ijen National Park et se dresse à 2368 mètres au dessus du niveau de la mer. Avec ses 200 mètres de profondeur et ses 5466 hectares, le lac qui se trouve au centre du cratère est le plus grand lac cratère acide au monde ! C’est aussi là que travaillent, dans des mines de sulfure, les courageux porteurs de soufres que l’on croise lors de la descente et de la remontée dans le cratère, portant une cargaison de pas moins de 70 kg sur leurs épaules à chaque trajet ! Imaginez un peu faire cet aller-retour tous les jours, plusieurs fois par jour…

Enfin, le cratère du Ijen est aussi connu pour abriter un phénomène unique, les flammes bleues (blue fire). C’est l’un des deux seuls endroits au monde où l’on peut admirer ce phénomène, l’autre étant l’Islande. Le phénomène n’étant observable que durant la nuit, la plupart des touristes font l’ascension de nuit. Mais je peux vous dire que c’est une nuit blanche qui en vaut la peine.

Le Parc National d’Alas Purwo

Le Parc National d’Alas Purwo est mon second coup de cœur à Banyuwangi, pourtant beaucoup moins fréquenté par les touristes étrangers… à part par les surfeurs, venant des quatre coins du monde se mesurer aux vagues du G-Land et de Plengkung Beach. Les vagues de cette plage font en effet partie des « Seven Giant Waves Wonder » pour les surfeurs du monde entier. C’est impressionnant, et clairement pas pour les débutants ! Nous avons passé un moment magique au G-Land, c’est pourquoi je consacrerai également un article dédié à cet endroit.

Outre ses magnifiques plages désertes et ses vagues de compet’, le parc d’Alas Purwo abrite également la savane de Sadengan, qui abrite divers animaux sauvages et même… des léopards (mais malheureusement en voie de disparition).

Lire mon article détaillé sur le Parc National d’Alas Purwo ici.

Le port de pêche traditionnel de Muncar

Nous avons également visité le port de pêche traditionnel et coloré de Muncar (étonnant que les Instagrammeurs ne l’aient pas encore trouvé, celui-là !). Le port est magnifique et les décorations des bateaux sont sublimes. Il s’agit de bateaux madurais, un type de bateau venant de l’île de Madura au Nord de Java, d’où viendrait la plupart de la population locale.

A côté du marché, on peut également faire un tour dans le marché aux poissons authentique, et à nouveau très photogénique.

La plage de Pulau Merah (Red Island Beach)

Les amateurs de plages paradisiaques trouveront leur bonheur sur la plage de Pulau Merah ou Red Island Beach. La place doit son nom à la petite île au large de la plage, couverte de terre rouge. A marée basse, elle est même accessible à pied. On peut y passer une très belle journée à nager, surfer ou tout simplement profiter de la plage sur un transat avec une noix de coco bien fraîche ! Il y a plusieurs petits restaurants en bord de plage pour se restaurer tout en profitant de la vue.

Vous trouverez également un autre camp de surf sur cette plage : le Mojosurf Camp Red Island.

Et si vous allez encore plus à l’ouest en direction du parc national de Meru Betiri, vous vous trouverez dans une zone où vous pourrez observer des tortues de mer. La Java Turtle Lodge Meru Betiri participe à un programme de protection des tortues et offre notamment des activités pour voir les tortues et relâcher des bébés tortues dans le cadre de ce programme. J’avais vécu une expérience similaire en Thaïlande, et je ne peux que vous recommande de vivre ça une fois si vous ne l’avez encore jamais fait.

L’incroyable festival Gandrung Sewu

Banyuwangi, c’est aussi une culture très riche et des traditions vivantes. L’un des événements à ne pas manquer, si vous êtes sur l’île à la bonne période, c’est le Festival Gandrung Sewu. Il s’agit d’une immense performance de danses avec plus de 1000 danseuses (« sewu » veut dire mille) qui se réunissent chaque année depuis 2012 sur la plage de Boom, face à Bali, pour célébrer la culture et les danses traditionnelles de l’île de Java. Les danseuses sont traditionnellement vêtues de rouge, et peuvent avoir de 7 à 70 ans !

J’ai pu assister à ce spectacle aux premières loges et il n’y a pas de mots : c’était magique, on ne sait pas où donner de la tête. Chaque année le spectacle raconte une histoire, cette année c’était l’épisode des combats de la colonisation néerlandaise.

Mais il y a bien d’autres événements à découvrir à Banyuwangi : nous avons par exemple croisé par hasard l’une des processions de type carnaval à l’occasion de la journée de l’enseignement musulman, par exemple.

Un des autres grands événements de l’année est le Banyuwangi Ethno Carnival, un carnaval haut en couleurs dans le centre-ville de Banyuwangi, ou encore une tradition beaucoup plus ancienne, le kebo-keboan, un rituel spirituel pendant lequel les fermiers se déguisent en buffle (« kebo » dans le dialecte local). C’est un rituel qui vise à remercier Dieu après les récoltes de riz. Bref, essayez de faire coïncider votre voyage avec l’un de ces événements pour une expérience encore plus authentique !

Snorkeling à Bangsring Underwater

Si vous aimez faire du snorkeling, c’est à Bangsring Underwater que vous devez vous rendre. Bangsring est un lieu de snorkeling réputé mais aussi un endroit dédié à l’éducation et à la conservation. On peut y apprendre comment on replante les coraux, ou tout simplement nager avec les poissons et, si on a de la chance, des bébés requins. On peut en voir dans tous les cas sur la plateforme flottante servant de base pour le snorkeling, et aussi de centre de reproduction et de réhabilitation pour les bébés requins, poissons et homards. Depuis la plage de Bangsring, on peut également rejoindre l’île de Tahuban et Menjanjan où il est possible de faire de la plongée.

Oh, et le coucher de soleil depuis la plateforme de snorkeling sur les volcans d’Ijen est… tout simplement splendide !

Pasar Kampung, le marché street food de Banyuwangi

La ville de Banyuwangi mérite aussi un arrêt, surtout pour découvrir son marché de street food ultra animé, le Pasar Kampung. C’est l’endroit parfait pour se mêler à la population locale (même si vous ne passerez pas inaperçu en tant que touristes, attendez-vous à devoir faire mille selfies avec les locaux !). On a aussi pu assister à un petit spectacle de danse pendant le marché, c’est une expérience vraiment sympa si vous n’avez pas peur de goûter à la très épicée cuisine locale.

Restaurants : où manger à Banyuwangi ?

En dehors du food market, dont je vous parle ci-dessus, voici deux autres bonnes adresses pour manger en dehors des hôtels à Banyuwangi :

Apung Kertosari Restaurant

Pour déguster un repas typique de la région de Banyuwangi dans un restaurant « flottant », direction le restaurant Apung Kertosari, le meilleur restaurant que nous avons testé. Le service peut se faire en barque jusqu’à votre table dans des petites cabanes le long de l’étang, le cadre est vraiment très sympa. Mention spéciale pour le poisson frais.

Osing Deles Café

Le Osing Deles Café est un grand restaurant sur trois niveaux, avec une ambiance moderne et tendance. On peut tout de même y déguster de la cuisine locale typique, notamment la fameuse queue de bœuf (servie en soupe et frite).

Hôtels : où dormir à Banyuwangi ?

Le rapport qualité-prix des hôtels est très bon à Banyuwangi. On peut loger très confortablement à partir de 30-40€ la nuit. Des options plus hauts de gamme existent aussi. Ci-dessous, je vous parle des différents hôtels découverts lors de mon voyage à Banyuwangi.

En plus de ceux-ci, comme je vous le disais en début d’article, Banyuwangi est en plein développement et des adresses encore plus récentes ont ouvert depuis mon voyage. Parmi celles qui font le plus rêver (et toujours à prix beaucoup plus abordable qu’à Bali), on peut notamment citer le Ijen Resort and Villas – The Hidden Paradise, le Kunang Kunang Tent Resort (tout nouvel hébergement glamping avec tentes grand luxe dans la nature), le Bamboo & B (bungalows en bambou dans la nature, avec même une partie auberge) ou encore les Red Island Villas près de la Red Island Beach dont je vous parlais plus haut.

Bon à savoir également : à Banyuwangi, la plupart des hôtels proposent des massages à des prix encore plus bas qu’à Bali. Attention tout de même, les massages javanais sont plus puissants que les massages balinais (ça m’a un peu fait penser aux massages chinois…). Mais à ce prix-là, ça vaut le coup de tester au moins une fois, par exemple pour se remettre de l’ascension du Kawah Ijen…

Dialoog Hotel

Le Dialoog Hotel est mon coup de cœur à Banyuwangi. Ce nouvel hôtel design se situe en bord de mer, avec une vue imprenable sur Bali, juste en face. Cet hôtel allie avec art un minimaliste ultra-moderne et l’architecture traditionnelle indonésienne. L’infinity pool bordée de palmiers est la cerise sur le gâteau de cet hôtel où je serais bien restée plus longtemps…

Voir plus de photos et les tarifs actuels ici.

Jiwa Jawa Ijen

Autre magnifique boutique hôtel à Banyuwangi, situé près du Kawah Ijen, le Jiwa Jawa Ijen est à la fois un hôtel, un restaurant et une galerie d’art. Le lieu est tout simplement incroyable, avec des œuvres d’art éparpillées un peu partout. L’hôtel se trouve en hauteur au milieu de la forêt tropicale, les vues sont donc magnifiques… Par temps dégagé, on peut même apercevoir le Kawah Ijen. Les chambres sont spacieuses, et à nouveau décorées avec beaucoup de goût.

Voir plus de photos et les tarifs actuels ici.

A noter que vient d’être inauguré dans le même complexe le parc de Gandrung Terracotta, où sont en train d’être installées pas moins de 1000 statues de danseuses de gandrung (une danse javanaise typique) en terracotta. L’endroit vaut également le déplacement, les statues s’installant parmi de magnifiques rizières en terrasse…

Hotel Santika

Parmi les meilleurs rapports qualité-prix pour les petits budgets se trouve l’hôtel Santika Banyuwangi. Ce business hôtel tout confort dispose d’une piscine et d’un gargantuesque buffet de petit-déjeuner où vous pourrez goûter aux spécialités locales.

Voir plus de photos et les tarifs actuels ici.

Aston Banyuwangi Hotel

Le Aston Banyuwangi Hotel & Conference Center est un autre hôtel business avec un bon rapport qualité-prix, similaire au Santika, si ce n’est que sa piscine est un peu moins grande.

Voir plus de photos et les tarifs actuels ici.

Jojo’s Surf Camp

Le camp de surfeurs Jojo’s Surf Camp situé au cœur du Parc National d’Alas Purwo est la base parfaite pour les surfeurs, ou pour toute personne désirant passer quelques jours loin de tout. Avec sa formule pension complète, vous ne devrez vous soucier de rien, juste profiter de la plage et des magnifiques couchers de soleil… Je vous en parle plus en détail dans mon article consacré à ce parc. Depuis peu, il y a également un logement plus haut de gamme dans le parc, le Jawa Jiwa G-Land.

 

Voilà, j’espère que ce (long) article vous aura donné envie de découvrir cette destination encore méconnue qu’est la région de Banyuwangi. Car oui, il y a bien plus à voir là-bas que le Kawah Ijen !

 

Mes autres articles sur l’île de Java en Indonésie :

 

7 réflexions au sujet de “Indonésie : que faire à Banyuwangi et sur la côte Est de Java ?”

  1. Bonjour,
    Nous sommes actuellement à Bayuwangi.
    Notre grande question, est comment se déplacer ?
    Nous avons téléchargé l’application Grab sur les conseils de notre hôte.
    Pour aller au port de Munkar aucun pb, par contre pour repartir bcp plus compliqué …
    C’est une local qui nous a ramené …
    Dans l’attente de tes conseils.

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.