Pologne : la Route des Nids d’Aigle et les châteaux de Silésie

La Pologne est un pays que je commence à plutôt bien connaître, et pourtant à chaque fois que j’y vais, j’arrive toujours à y vivre de nouvelles expériences ! Après avoir visité Varsovie, Gdansk, Poznan ou encore la Mazurie, cette fois-ci, c’est la Silésie que je suis partie découvrir pendant quelques jours au début de l’été. Cette région, plutôt hors des sentiers battus, se situe au sud-ouest de la Pologne (la région historique de Silésie s’étendant aussi en partie de l’autre côté des frontières avec la République Tchèque et l’Allemagne) et est une belle escapade entre nature et culture…

La Route des Nids d’aigle de Silésie : de château en château

La Silésie est une région verdoyante et riche en histoire. L’attrait principal de la Silésie est la Route des Nids d’Aigle (Eagles’ Nests Castle Route), une route reliant Cracovie à Czestochowa sur une centaine de kilomètres et permettant de découvrir (en voiture, à pied ou à vélo) de nombreux châteaux installés sur des promontoires rocheux (d’où le nom de « nids d’aigle » faisant référence à ceux-ci) de la région du « Jura Polonais« . Les formations rocheuses dans cette région sont incroyables : c’est également le paradis pour les amateurs d’escalade !

Si certains châteaux sont rénovés (et parfois même avec faste), la plupart sont aujourd’hui en ruine : mais cela contribue à l’atmosphère hors du temps de la région. Les amateurs d’ambiance médiévale à la Game of Thrones y trouveront très certainement leur compte !

Je vous recommande de consacrer un jour ou deux à la découverte de cette route. Si vous n’avez qu’un seul jour, limitez-vous aux deux premiers arrêts ci-dessous. Plus d’information en anglais sur leur site : orlegniazda.pl

Château d’Ogrodzieniec

Le Château d’Ogrodzieniec est le plus grand château en ruine de la Route des Nids d’Aigle. Construit initialement au 14ème sicèle, il a ensuite été rénové au 16ème sicèle par un riche banquier et transformé… pour paraître encore plus vieux !

Il y a deux activités sympas à faire dans ce château : les visites nocturnes en été, durant lesquelles vous pourrez rencontrer les fantômes du château (pas testé, mais ça a l’air très populaire !)… Et le restaurant du château, qui se trouve sous le châteaux, creusé dans le promontoire rocheux, dans un cadre médiéval à souhait ! Vous pouvez venir y boire un verre sans réservation, mais pour y manger, il faudra réserver. On pourra alors vous préparer un plat populaire traditionnel de la région, le « prazonki », un plat copieux avec des patates, des légumes et de la viande, qui est cuit au feu de bois devant le château ! C’était vraiment une super expérience insolite pour commencer le voyage.

Randonnée du château de Mirów au Château de Bobolice Castle

Ma visite préférée sur la Route des Nids d’Aigle a été la petite rando – hyper facile et avec de superbes panoramas – entre le château de Mirów, en ruine, et le Château de Bobolice, rénové et qui peut se visiter. Si la visite est assez courte et l’intérieur du château plutôt vide, les vues depuis le sommet sont sympas. En plus, pour la petite anecdote, c’est au Château de Bobolice qu’a été tourné le clip de la bande originale du dessin animé Brave (Rebelle) de Disney !

Gravir le Mont Zborów

Un des plus beaux lieux de la région est le Mont Zborów, avec ses hauts rochers aux formes étranges. Malgré une météo incertaine, nous avons décidé de gravir le Mont Zborów et, même s’il se mérite du haut de ses 462 mètres, on peut dire que ça en valait la peine ! La vue sur la nature environnante, encerclée de brume, était magnifique.

Le château d’Olsztyn

Encore un bel arrêt le long de la Route des Nids d’Aigle, le château d’Olsztyn, en ruine lui aussi, mais d’une superficie impressionnante.

Palais et désert à Zloty Potok/Janow

Pas de château ici, mais deux lieux méritent également un petit arrêt dans l’entité de Zloty Potok/Janow : le palais de Raczynskich, un palais abandonné dans un cadre très agréable, et le désert de Siedlecka, un décor plutôt surprenant en pleine campagne polonaise !

D’autres villes à découvrir en Silésie : histoire et héritage industriel

Si les châteaux de Route des Nids d’aigle et la nature sauvage du Jura Polonais restent pour moi l’intérêt majeur de la région, voici 3 villes où vous pouvez également vous arrêter durant votre voyage en Silésie. Vous pourrez y découvrir un patrimoine industriel très présent, ainsi que le souvenir des grandes guerres passées.

Tourisme de mémoire à Zarki

Zarki est une petite ville populaire auprès des touristes polonais et surtout auprès des familles (la ville propose de nombreuses activités pour les enfants). Mais ce qui mérite pour moi le déplacement, c’est tout d’abord les tours en jeep organisés par l’hôtel-restaurant Przystań Leśniów (où nous avons mangé, voir les bonnes adresses en fin d’article). On vous emmène dans une vieille jeep russe sur des chemins de campagne un peu cahotiques, jusqu’à de vieux bunkers de la guerre. Expérience encore une fois assez insolite (et vraiment pas chère).

La visite de l’ancien cimetière juif de Zarki est aussi une visite immanquable bien que totalement hors des sentiers battus si vous passez par là. Il se dégage une atmosphère unique de ce vieux cimetière laissé à l’abandon après la guerre (la plupart des juifs de Zarki ayant péri ou ayant abandonné la région). Les quelques 700 tombes, certaines très anciennes, se dressent au milieu d’une nature qui a repris ses droits.

Et si vous aimez ce genre d’endroit, vous trouverez également près de Zarki (à Kotowice) un cimetière de la première guerre mondiale, lui aussi totalement resté dans son jus. Un endroit hors du temps comme il en existe beaucoup dans cette région.

Tourisme religieux à Częstochowa

Częstochowa est un lieu de pélerinage connu mondialement. Chaque année ce sont pas moins de 4 à 5 millions de touristes religieux affluent au Sanctuaire de Notre-Dame de Częstochowa, situé dans le monastère de Jasna Gora.

Il y a également pas mal de street art dans toute la ville, assez jeune et dynamique !

Héritage industriel à Katowice

Enfin, on termine par la visite de la capitale de Silésie, Katowice, qui fut l’une des grandes métropoles industrielles d’Europe au 20ème siècle. La ville en garde encore des traces, notamment la colonie de Nikiszowiec, un ancien quartier de mineurs (de la mine Giesche), construit entre 1908 et 1919. Réputé pour son architecture (par Emil et George Zilman), le quartier est très photogénique et bien conservé. On y trouve notamment une église, une galerie d’art et un restaurant où l’on peut manger comme dans une cantine de mineurs de l’époque !

Nous nous sommes également baladés dans le centre-ville de Katowice, très moderne mais agréable. On y trouve aussi, sur un ancien site minier, le Silesian Museum, un grand musée d’art et d’histoire, occupant d’anciens bâtiments de la mine, et d’autres ultra-modernes.

Où manger en Silésie?

Enfin, voici les restaurants où nous avons mangé durant ce voyage. La plupart font partie la Silesian Tastes Culinary Route, une route culinaire qui regroupe des restaurants proposant une cuisine régionale traditionnelle ou revisitée.

Old Raczyński Trout Farm

Pour une expérience authentique, direction la plus ancienne ferme à truite d’Europe à Zloty Potok. On a mangé en terrasse, face aux bassins où sont élevées les truites… on ne peut plus frais !

Restauracja Słoneczne Tarasy

J’ai adoré le cadre de ce nouveau restaurant à Złoty Potok, dans un grand châlet en bois face à la forêt. Ils servent également des plats locaux accompagnés de bières des micro-brasseries locales.

Browar Czenstochovia Restaurant

Nous avons mangé et dormi à l’hôtel restaurant de la Brasserie Czenstochovia à Częstochowa. Une cuisine de brasserie pour accompagner les différentes bières produites par la micro-brasserie, notamment une délicieuse bière au miel !

Villa Verde Restaurant

Nous avons également séjourné à l’hôtel Villa Verde. Son restaurant sert des spécialités de la région, notamment les roulades de viande.

Pod Ratuszem

Dans les caves historiques de l’hôtel de ville de Częstochowa se trouve ce restaurant traditionnel, et assez touristique, même si l’on peut aussi y manger des plats locaux.

Przystań Leśniów

Nous avons très bien mangé dans ce petit restaurant de Zarki (qui est également un hôtel économique avec un petit spa et qui organise les fameuses excursions en jeep dont je vous parlais plus haut). Des plats très copieux mais délicieux !

Restaurant Smaq

Enfin, nous avons également séjourné à l’Hotel Q plus de Katowice, et mangé dans son restaurant, le Restauracja SmaQ. On y trouve une cuisine plutôt raffinée, revisitant des produits et spécialités locales. Très bon également !

Voyage réalisé à l’invitation de l’Office Polonais de Tourisme et de l’Organisation de tourisme de Silésie. Mon opinion reste, comme toujours, entièrement indépendante.

3 Commentaires

  1. La Pologne n’est pas le premier qui vient à l’esprit quand on pense à un futur voyage mais tes articles donnent vraiment envie d’y aller ! Et en plus on dirait qu’on y mange bien ! :D

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.