Roadtrip en Alentejo : Monsaraz et Alqueva

Après avoir découvert les villes d’Evora, Estremoz et Elvas, nous continuons la découverte de la région de l’Alentejo au Portugal, côté terre, près de la frontière avec l’Espagne. Cette nouvelle étape de notre roadtrip nous emmène à la découverte du village pittoresque de Monsaraz, au vignoble Herdade do Sobroso et enfin sur le lac Alqueva.

Monsaraz

Impossible de ne pas tomber sous le charme de Monsaraz, un des plus beaux villages du Portugal, c’est certain ! Perché en haut d’une colline, dominant le lac artificiel d’Alqueva que nous irons visiter juste après, ce petit village médiéval a été très bien conservé. Ses maisons blanches et en pierre rendent le cadre tout simplement idyllique. A part quelques petits magasins de produits locaux et des cafés-restaurants, il n’y a pas grand chose à faire à Monsaraz, mais c’est une jolie balade (comptez maximum 1 heure) à faire si vous vous trouvez dans la région.

Herdade do Sobroso

Ca faisait longtemps que nous n’avions pas dégusté de vin, n’est-ce pas? Notre prochain arrêt, après une route magique entourée de champs, est le domaine Herdade do Sobroso. Destination d’oenotourisme implantée dans un cadre tout simplement grandiose entre lac et montagnes, Herdade do Sobroso est à la fois un restaurant, un hôtel et un vignoble. Une belle gamme de vins y est produite sur 1600 hectares. Après un repas hivernal typique (oui, malgré le soleil nous sommes en plein hiver !) et une dégustation de vins, nous avons d’ailleurs été découvrir le domaine en 4×4, une des expériences proposées ici. Nous avons même croisé un sanglé… ambiance safari version portugaise !

Le Lac Alqueva

A première vue on ne le soupçonnerait pas mais le lac Alqueva est le plus grand lac artificiel d’Europe. Après l’avoir observé depuis les hauteurs, nous descendons enfin le découvrir de plus près, avec un tour en bateau depuis la petite marina d’Amieira. Un moment très relaxant pour terminer la journée en beauté ! Le côté artificiel du lac d’Alqueva se voit un peu mieux une fois sur l’eau : nous sommes amusés par exemple de voir des arbres à moitié dans l’eau : c’est qu’avant l’installation du barrage, créant ce lac de plus de 250 kilomètres carré, la région vallonnée était remplie de champs, d’oliviers, de chênes-lièges,… C’est assez étrange à voir en tout cas : il y a encore un petit côté africain à ces paysages…

En plus des croisières et de son restaurant, sachez que la marina d’Amieira propose aussi des logements en plein milieu l’eau ! Assez insolite, mais ça a l’air plutôt sympa !

Dans le prochain article, je vous ferai découvrir un dernier endroit exceptionnel dans la région : la Herdade da Malhadinha. A suivre !

Je remercie Visit Portugal et Visit Alentejo pour l’invitation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.