Visite de Suomenlinna, l’île forteresse d’Helsinki

Après vous avoir parlé des régions de Lahti et de Tampere, c’est avec un peu de retard (on va dire que la neige n’est plus trop de saison !) que je vous parle enfin d’Helsinki, une jeune capitale qui m’a vraiment beaucoup surprise ! Certaines personnes vous diront peut-être qu’Helsinki est grise, morne, qu’il n’y a rien à y faire,… Personnellement, j’ai à peu près tout adoré dans cette ville (à part peut-être les prix typiques d’une capitale nordique… ça, ça peut faire mal !). Et je vais donc commencer en vous parlant de mon coup de cœur lors de mes visites à Helsinki, Suomenlinna, l’île forteresse d’Helsinki classée à l’UNESCO et accessible en 15-20 minutes depuis le port d’Helsinki (Kauppatori).

Visiter Helsinki sans passer par Suomenlinna serait vraiment dommage puisque le ferry qui vous y emmène fait partie du système de transports en commun de la ville (oui, il y a 800 habitants sur l’île), on peut donc utiliser un simple ticket de transport en commun de la ville (HSL) pour y accéder (tickets simples, pass d’un ou plusieurs jours ou abonnement). Et une fois sur place, vous pouvez vous balader sur l’île gratuitement !

J’avais hésité à y aller directement lors de mon premier jour sur place, et puis finalement j’ai attendu en espérant qu’il commence à neiger (les paysages sont quand même plus beaux enneigés que simplement tout gris !)… et j’ai bien fait, puisqu’en revenant de Lahti j’ai retrouvé Helsinki sous un beau tapis de neige ! Ni l’une ni deux, j’ai donné rendez-vous à l’une de mes comparses blogueuses, Lavinia de ContinentHop, et nous avons décidé de partir au « lever du soleil » – c’est-à-dire 9h-9h30, n’oubliez pas que les journées sont courtes en Finlande pendant l’hiver ! L’hiver, il y a des ferrys toutes les 30 minutes depuis le port d’Helsinki et comme c’est la Finlande, ça roule qu’il pleuve qu’il vente ou qu’il neige, pas de chichis. Et ce jour-là, malgré le non-lever de soleil vu le ciel couvert et « l’heure bleue » qui semblait sans fin, nous avons ainsi assisté à une traversée incroyable vers Suomenlinna puisque nous étions un des premiers bateaux ce jour-là à briser la glace dans le port et dans la baie d’Helsinki. Les paysages enneigés autour de nous, cette mer Baltique remplie de glace et le crissement de celle-ci lorsque le bateau la brise… Malgré le froid, je n’ai pas pu m’empêcher de passer toute la traversée sur le pont extérieur à l’aller ! Avouez que ça valait plutôt le coup de se les geler? (Et oui, c’est bien une piscine d’eau de mer chauffée qui se trouve dans le port d’Helsinki ! Je vous reparlerai de la formidable Allas Sea Pool dans un prochain article).

L’été, il parait que Suomenlinna peut être bondée. Et bien, en cette matinée hivernale glaciale, nous avons eu la surprise d’avoir l’île pour nous toutes seules ou presque, et de passer 2 bonnes heures dans un vrai petit paradis enneigé avant de reprendre le bâteau un peu avant midi. A ce moment-là, un peu plus de monde débarquait: je peux donc vous conseiller tout de même de venir le matin si vous voulez être plus tranquilles !

On peut passer beaucoup plus longtemps que 2 heures sur l’île mais 2 heures suffisent déjà pour faire un bon tour de l’île qui n’est au final pas si grande que ça – et puis on aurait pas vraiment pu faire plus avec ce froid, on était frigorifiées (mais heureuses de l’avoir fait !) en reprenant le ferry.

L’hiver, la plupart des musées et des restos sont aussi fermés, mais il reste toujours le bureau d’information touristique (juste en face de l’arrivée du ferry) pour vous procurer un plan de l’île avant de commencer la visite. On a décidé de s’en tenir plus ou moins à l’itinéraire suggéré sur la brochure (« l’itinéraire bleu » – apparemment signalé par des pancartes bleues sauf que celles-ci devaient être recouvertes de neige), qui traverse les deux îles principales (en fait, Suomenlinna est formée de 4 petites îles reliées entre elles par des ponts).

L’île n’est pas classée à l’UNESCO pour rien car l’ancienne forteresse maritime est très bien conservée. Celle-ci fut construite en 1748 lorsque la Finlande appartenait au Royaume de Suède. Au cours de son histoire, elle a eu un rôle clé dans la défense de la Finlande, de la Suède mais aussi de la Russie (Helsinki était sous pouvoir russe au 19ème siècle).

Sur la première île, nous passons de jolies maisons en bois colorées avant d’arriver au quai de Tykistölahti. Le passage entre les deux îles est vraiment charmant sous la neige !

Sur la deuxième île, on se sent encore plus seules au monde. Les anciens bâtiments de la forteresse guerrière se mêlent à des habitations plus récentes mais encore une fois typiquement finlandaise. Vivre ici ne doit pas être facile l’hiver, mais quel endroit quand même !

 

J’espère que ce petit aperçu en image de l’île de Suomenlinna vous aura plu. Dans le prochain article, je partagerai (enfin !) avec vous mes bonnes adresses à Helsinki.

J’étais à Helsinki à l’invitation de la Nordic Bloggers Experience.

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.