Ma première visite à Pairi Daiza !

Voyages

Ma première visite à Pairi Daiza !

Par  | 

Cela faisait des années déjà que je voulais y aller, et avec l’arrivée du petit bébé panda dont on a tant parlé, je n’ai plus pu résister: j’ai enfin été découvrir Pairi Daiza, un des zoos ou plutôt des parcs animaliers les plus populaires de Belgique. Et j’ai enfin compris pourquoi il plaisait tant à toutes les personnes qui me conseillaient depuis si longtemps d’y aller…

Pairi Daiza: un parc animalier différent

Petite précision avant de commencer: je dois d’abord vous avouer que j’ai de plus en plus de mal à aller dans de véritables zoos: même si j’adore les animaux, je préfère les voir en liberté, et parfois ça fait vraiment mal au cœur de les voir en cage. Quand je repense au zoo de Saigon par exemple, je ne pense pas que j’aurais encore la force de visiter des zoos aussi tristes… Alors bien sur, à Pairi Daiza la plupart des animaux sont tout de même enfermés, mais j’ai trouvé de manière générale la plupart des espaces aménagés bien plus spacieux et agréables que dans beaucoup d’autres endroits ! D’autant plus que le parc s’engage dans plusieurs programmes de protection et de sauvegarde des espèces menacées. Bref, on remarque très vite que c’est le bien-être animal qui est la préoccupation principale de Pairi Daiza, et non les spectacles grandioses ou l’accumulation d’animaux dans des espaces trop petits. Juste avant ma visite, le parc avait encore par exemple fait beaucoup parler de lui en décidant de couper en partie les cornes de ses rhinocéros (ce qui est indolore pour eux, d’ailleurs ça repousse) pour les préserver du braconnage après que d’autres se soient fait tuer pour cette même raison dans un autre zoo.

En fait, ce qui différencie surtout Pairi Daiza d’autres endroits de ce genre, c’est qu’on n’y va pas seulement pour les animaux: le parc a reproduit plusieurs « mondes » qui nous font réellement voyager, depuis l’Afrique jusqu’à Bali en passant par l’Inde, la Chine,… Pour la grande voyageuse que je suis, je dois dire que c’est cet aspect qui m’attirait le plus ! On m’avait notamment parlé des parcs balinais, et même après avoir été deux fois à Bali, je dois dire que Pairi Daiza a réussi à me transporter là-bas pendant quelques instants… Le bonheur, quoi !

Voici donc un petit aperçu des différents mondes de Pairi Daiza que nous avons parcouru, dans l’ordre de notre visite ! Je précise que c’est assez dur de tout voir en un jour, si on veut prendre son temps et s’imprégner de l’atmosphère de chaque zone. Donc nous n’avons pas tout vu (nous ne nous sommes pas attardés dans la Porte des Profondeurs, Terre du Froid ni la Vallée de la Source) mais ça nous fera une bonne raison pour revenir !

La Porte du Ciel

Ceux qui connaissaient Paradisio (l’ancien nom du parc, quand il était beaucoup moins développé que maintenant !) reconnaîtront sans doute cette première zone, où on peut toujours observer les « spectacles » de vols libres des rapaces, l’oasis, la grande volière, les perroquets,…

La Cité des Immortels

Nous voici en Chine… ou presque ! Temples, pavillons, jardins zen,… Ce monde est l’un des plus impressionnants de Pairi Daiza. Et les animaux que l’on y trouve sont parmi les plus populaires du parc: les ours, les pandas roux et surtout la petite famille des Pandas Géants ! Avec le petit bébé trop mignon ! A noter également le magnifique restaurant Le Temple des Délices avec son buffet asiatique à volonté… très bon rapport qualité-prix, très étonnant pour un parc ! C’est ici que nous avons mangé et je vous le recommande.

La Lagune

On continue avec un voyage exotique entre l’Afrique, l’Asie et l’Océanie, avec un passage très chouette sur l’île des singes-écureuils, où ceux-ci circulent en liberté, et se laissent approcher assez facilement !

La Terre des Origines

On prend ensuite la direction de l’Afrique et des « Big Five » (le lion, l’éléphant, le buffle, le rhinocéros et le léopard). Avec son village africain sur pilotis, le belvédère des girafes mais surtout… l’île des lémuriens, un pur bonheur pour la fille totalement gaga des singes que je suis: les lémuriens viennent d’eux-mêmes sauter sur vous, se faire caresser… c’est vraiment drôle !

Le Royaume de Ganesha

Enfin, nous avons terminé sous un beau soleil au Royaume de Ganesha, qui est un mix d’Inde et d’Asie du Sud-Est, avec notamment la représentation de temples de Bali, des temples d’Angkor au Cambodge, avec assez peu d’animaux au final mais on ne se lasse pas d’observer les éléphants (le bain des éléphants attire d’ailleurs une foule monstre !) et les tigres blancs qui ont leur propre temple.

En pratique: pour cette saison 2017, le parc est encore ouvert jusqu’au 5 novembre. Tickets adulte en ligne (moins cher que sur place): 30,80€

Et vous, c’est quoi votre monde préféré à Pairi Daiza? 😉

laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *