L'Air de Rien à Fontin: les années passent, le coup de coeur reste !

Gastronomie

L’Air de Rien à Fontin: les années passent, le coup de coeur reste !

Par  | 

Il y a un peu plus de deux ans, j’avais découvert la cuisine de L’Air de Rien à Fontin pour la première fois, et ça avait été l’un de mes gros coups de cœur de l’année. C’était donc avec beaucoup d’impatience (et d’attentes !) que j’y suis retournée il y a quelques jours. Et à nouveau, L’Air de Rien m’a éblouie: le chef Stéphane Diffels – qui fait maintenant partie de la Génération W – est toujours autant inspiré par la nature wallonne, et a l’art de mettre en valeur dans ses assiettes les produits de nos contrées… « l’air de rien » !

Le coup de cœur est donc toujours présent et le chef Stéphane Diffels a bien évolué, avec notamment de belles sauces et toujours une superbe mise en avant des producteurs wallons dans des assiettes qui sentent bon le terroir. J’ai aimé retrouver le petit côté « sauvage » de sa cuisine naturelle, où herbes et légumes ont une belle place. On se sent toujours aussi à l’aise dans la petite salle de restaurant conviviale de cette maison de village en pierre près de Liège. On a également apprécié la meilleure gestion des quantités du gargantuesque menu unique (la première fois, j’avais eu beaucoup de mal à tout finir, ce qui fait mal au cœur face à des produits d’une telle qualité). Ici, malgré l’enchaînement des petits plats, nous avons apprécié chacun de ceux-ci de l’entrée au dessert, avec pour patienter entre chaque plat les explications du sommelier Marc Delvenne sur sa sélection elle aussi hors norme pour accompagner le repas.

Nous avons commencé le repas avec un assortiment de mises en bouche, qui nous a tout de suite mis en appétit: radis noir, fromage blanc aux herbes / mini courgettes, estragon / chou rave, lentilles, herbes / asperges, velouté de foie gras / maquereau, bettes / croquette de crevette au levain / et enfin le jaune d’oeuf « carbonara », mon gros coup de coeur parmi ces délicieuses petites bouchées. Une vraie belle surprise gourmande quand on découvre la préparation cachée dans ce petit oeuf !

Nous continuons avec quelques plats à base de poisson: colin, shiso, lavande / truite, tomates, tagètes /langoustine, carotte, noisette / turbot, fenouil. On passe d’une saveur à l’autre, d’une texture à l’autre, en s’arrêtant ici et là sur une saveur que l’on essaie de reconnaître, c’est gourmand et parfaitement de saison. La tendresse de la truite d’Ondenval est incroyable, encore une belle découverte wallonne !

On passe ensuite au premier plat de viande, le foie gras et oignons. S’en suivent deux plats végétariens, une bien belle idée sur la fin d’un repas multi-service comme celui-ci: petits pois, mozzarella de Bufflone belge, menthe (accompagné d’un saké des Alpes, quelle belle surprise: ce fut aussi l’un de mes coups de coeur du repas!) / légume des jardins du Sart (simple mais excellent).

Avant les desserts, on termine avec une blonde de Galice (70 jours), accompagnée d’une préparation à base de navet et rose.

En pré-dessert, je suis totalement séduite par la préparation sucrée originale à base d’oseille et d’aneth, avec un beau jeu de textures.

Enfin, saison oblige, on finit par un dessert à la fraise fraise, et badiane. Suivi bien sur des traditionnelles mignardises et d’une petite infusion pour affronter la route du retour !

Bref, à nouveau nous nous sommes régalés. Je pense que si le chef n’avait pas qu’un menu unique, il aurait sans doute déjà une étoile ! Le niveau, lui, est là en tout cas. Dommage que le restaurant soit si loin de chez moi, mais promis je n’attendrai plus aussi longtemps avant d’y retourner une troisième fois.

L’Air de Rien
Chemin de la Xhavée 23
4130 Fontin
Tél. 04 225 26 24
Ouvert le soir du mardi au samedi, et le midi du mercredi au vendredi.
Réservation obligatoire.

Invitation

2 commentaires

  1. Delvenne Marc

    29 juillet 2017 à 13 h 57 min

    Bonjour
    Merci pour ce texte ainsi que votre appréciation sur les vins
    Marc

  2. Pingback: Hôtel des Bains & Wellness: weekend gourmand dans les Hautes Fagnes

laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *