Restaurant Brinzl à Uccle, la cuisine de Laure Genonceaux

Gastronomie

Restaurant Brinzl à Uccle, la cuisine de Laure Genonceaux

Par  | 

Elle vient tout juste de remporter le Delta d’Or de Bruxelles et d’être la première femme à intégrer le Chefs’ Irish Beef Club, elle est candidate au titre de Lady Chef et cuisinera bientôt en compagnie du chef étoilé Vincent Gardinal au Prieuré Saint-Géry: il n’y a pas à dire, Laure Genonceaux est une chef qui monte et dont on parle de plus en plus ! Pourtant, je n’avais pas encore eu l’occasion de déguster sa cuisine dans son restaurant ucclois, le Brinzl. Après un Dinner in the Sky et un voyage en Irlande en sa compagnie, il était grand temps d’y aller. Et je ne regrette qu’une chose: ne pas y avoir été plus tôt !

Laure Genonceaux est une jeune chef avec un beau parcours derrière elle puisqu’elle a notamment travaillé au Grill aux Herbes puis chez Christophe Hardiquest au Bon-Bon. C’est d’ailleurs à l’emplacement de l’ancien Bon-Bon (et puis du Va Doux Vent) qu’elle a ouvert son restaurant il y a un peu plus d’un an. La décoration du restaurant a bien sur été repensée, et nous fait voyage en mettant en avant les petites touches mauriciennes de la cuisine de Laure, dont la maman est originaire de l’île Maurice, son île de cœur quand on entend Laure en parler ! D’ailleurs, Brinz’l, le nom du restaurant, signifie aubergine à l’île Maurice. Les accras d’aubergine qu’elle propose en amuse-bouche, un beau clin d’œil à la cuisine créole.

La cuisine de Laure Genonceaux reste une cuisine gastronomique essentiellement « belgo-française » mettant en avant de beaux produits de saison, dans des plats soigneusement présentés.

Le repas a commencé en beauté avec un plat qui s’accordait parfaitement avec la canicule ce jour-là, un plat végétarien à base de tomates des cailloux, de framboises et de fromage de chèvre. Raffiné, élégant, extrêmement réussi. Ca m’a même fait repenser au fameux carpaccio de tomates de Jean-François Piège.

Nous avons continué avec un des plats signature de Laure (et on comprend vite pourquoi !), la langouste accompagnée de cannelloni de rougail boudin noir. Le concentré parfait de la cuisine de Laure, avec à nouveau un beau rappel de ses origines mauriciennes. Mon gros coup de cœur du jour.

Bref, comme vous le voyez, le restaurant Brinz’l est l’une de mes plus belles découvertes à Bruxelles ces derniers mois. Laure Genonceaux, une chef à suivre et à découvrir de toute urgence !

J’en profite pour annoncer le nom de la gagnante qui aura la chance d’assister au repas à 4 mains de Laure Genonceaux avec le chef étoilé Vincent Gardinal au Prieuré Saint-Géry le 10 juillet prochain: il s’agit de Géraldine Georges (participation sur Facebook). Je lui souhaite déjà une délicieuse soirée et je l’invite à me contacter en privé !

Brinz’l
Rue des Carmélites, 93
1180 Uccle (Bruxelles)
T +32 (0)2 218 23 32
Fermé dimanche et lundi.

1 commentaire

  1. Pierre delobbe

    4 juillet 2017 à 17 h 16 min

    je suis triste , mais bravo a la gagnante je lui souhaite un bon appétit , et vous remercie des bon moment a vous lire bonne soirée a vous .

laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *