Vacances all-in en Tunisie: mon expérience au One Resort à Monastir

Voyages

Vacances all-in en Tunisie: mon expérience au One Resort à Monastir

Par  | 

Qui aurait pensé que la Tunisie serait pour moi un grand coup de cœur? Pour être honnête, pas moi en tout cas ! Quand Neckermann/Thomas Cook m’a proposé de passer quelques jours dans un hôtel all-in en Tunisie pendant les vacances de Pâques, à l’occasion de la reprise des vols charter depuis la Belgique vers cette destination, je dois dire que j’ai eu quelques moments d’hésitation. Je me posais la question que vous devez sans doute vous poser vous aussi: est-ce vraiment safe d’aller en vacances là-bas? Et puis, je me suis dit: mais pourquoi ne pas aller en Tunisie alors que je suis toutes les semaines à Bruxelles, et que je vais à Paris sans me poser de question, alors que ces deux villes ont connus des attaques similaires ? Pourquoi traiter de manière différente la Tunisie? Vivre dans la peur, c’est les faire gagner, alors j’ai dit oui, et j’ai embarqué avec moi une amie qui ne s’est pas fait prier non plus à la perspective d’un peu de soleil !

La sécurité en Tunisie

Chers lecteurs, vous le savez déjà si vous me suivez sur les réseaux sociaux, cette décision fut la bonne car il ne m’a fallu que quelques heures pour tomber sous le charme du pays et de ses habitants. Nous avons pris le premier vol Bruxelles-Enfidha (2h30 seulement avec Thomas Cook Airlines, et aucun Visa ou passeport nécessaire si vous réserver un pack vol + hôtel: vous pouvez même partir avec votre carte d’identité belge !) et nous avons été accueillies comme des princesses à l’aéroport, par un personnel ravis de revoir les touristes européens chez eux. Les dernières années ont été très dures pour le peuple tunisien, et nous voyions toute l’attente et l’espoir qu’il y avait dans leurs yeux. C’était un moment assez particulier, entre le kitsch des musiciens, les petits bouquets de jasmin, les mange-debout pour attendre nos bagages avec une petite boisson fraîche, et le côté émouvant de tout cela en même temps.

Après cela, nous avons rencontré notre chauffeur (francophone bien entendu, un des autres points positifs d’un voyage en Tunisie !) qui allait rester avec nous pour le reste du séjour (c’est la seule différence de traitement que nous avons eu par rapport aux clients « classiques », qui ont tout de même également le choix entre un transport en bus ou un transfert privé), et qui nous a amené directement à notre hôtel, l’hôtel One Resort à Monastir.

Notre mini-bus fut contrôlé deux fois sur le chemin de l’aéroport à l’hôtel. La police est partout, et dans les hôtels la sécurité est très présente. A Tunis, des policiers en civil sont même sortis de nulle part dès que des petits filous (sans doute des pickpockets) ont essayé de nous suivre (étant les seuls touristes ou presque dans la ville, on était assez repérables je crois !). Au final, nous avons bien rigolé le dernier jour en nous disant que le seul moment où nous ne nous étions pas senties en sécurité en Tunisie (et pourtant nous avons bien visité également), c’était… dans l’ascensceur de l’hôtel, dont les portes se refermaient un peu trop vite ! C’est fou ce que l’on peut avoir des idées préconçues sur certains endroits, n’est-ce pas?

Mon expérience à l’hôtel One Resort à Monastir

Nous avons été accueillies à l’hôtel One Resort à Monastir à nouveau en grande fanfare, lui aussi venait de ré-ouvrir pour la saison. Avant de partir, j’avais tout de même regardé les prix proposés sur Neckermann et Thomas Cook et les séjours en Tunisie (notamment à l’hôtel One Resort) commençaient à moins de 400€ par semaine et par personne en all-in, vol aller-retour et transferts compris ! Oui, vous avez bien lu ! Du coup, je ne savais pas trop à quoi m’attendre pour ce prix, mais quand nous avons poussé les portes de notre chambre avec vue sur mer, toute rénovée et tout confort, nous nous sommes toutes les deux regardées avec de grands yeux ronds, et nous avons tout de suite su que nous allions être très bien ici: comment ne pas être bien avec une telle vue sur la mer et les palmiers?!

Le all-in

L’hôtel One Resort étant entièrement all-in, nous n’avons même pas eu besoin de porter un bracelet pour profiter des snacks, boissons et repas tout au long de la journée. Et si le restaurant à la carte de l’hôtel était encore fermé, le grand buffet ouvert matin midi et soir, accompagné des petits snacks-bars près de la plage, nous a largement suffit. Très bon point pour moi, le restaurant-buffet proposait à chaque service au minimum trois plats tunisiens différents, ce qui permettait vraiment d’avoir un bel aperçu de la cuisine locale (même si notre gentil serveur nous ventait la cuisine de sa femme, à chaque fois que je disais apprécier un des plats: « il faut venir chez moi, c’est encore meilleur ! »). A côté des couscous (à agrémenter d’une bonne dose d’harissa bien sur !) et des bricks, les grands classiques de la cuisine tunisienne, j’ai découvert plein d’autres plats, qui m’étaient à chaque fois expliqués soit par le serveur soit par l’équipe d’animation toujours très aimable. Quant aux snacks (sandwichs, pizzas), ils étaient préparés à la demande et étaient donc toujours frais.

Côté boissons, rien de nouveau sous le soleil: les hôtels all-in ne sont pas des spécialistes de la mixologie, les cocktails sont faibles en alcool et loin d’être les meilleurs que j’ai bu à l’étranger, cependant il y avait du jus d’orange frais à volonté tous les matins (avec la quantité que l’on voyait le long des routes, je crois qu’il y a assez de stocks en Tunisie !) et j’ai été agréablement surprises par les vins tunisiens ! Le rouge de la région de Carthage servi à l’hôtel était en particulier très bon… Bref, si vous voulez boire de l’alcool en Tunisie, je vous conseille plutôt d’opter pour du vin que pour des cocktails ou de la bière (qui n’a rien de particulier non plus). Seul petit regret, le thé à la menthe fraîche (et les chichas) n’étaient pas compris dans le all-in de l’hôtel.

Les activités et infrastructures de l’hôtel

L’autre grand atout de l’hôtel One Resort, c’était sa (gigantesque !) équipe d’animation. L’hôtel étant loin d’être rempli, on avait parfois l’impression que les animateurs étaient plus nombreux que les touristes ! Mais les enfants étaient aux anges avec le programme d’animations qui les occupaient aussi bien la journée que le soir (un spectacle tous les soirs), et nous adultes ont avait parfois du mal à dire non face à la motivation des animateurs à nous faire participer à la séance de step, de danse, d’aqua-gym,…

Mais pour ceux qui voulaient tout simplement se relaxer, l’infrastructure de l’hôtel s’y prêtait bien aussi: piscine intérieure, piscine extérieure, et puis une grande plage avec des transats. Je dois avouer que de voir cette grande plage vide, ces transats désertés,… ça m’a fait quelque chose. Les gardes répartis tous les 500 mètres sur la plage avaient l’air aussi dépité que moi. J’espère vraiment que mon témoignage et ceux d’autres personnes aideront à relancer le tourisme en Tunisie. Je ne me suis jamais sentie investie d’une telle mission via mon blog qu’à ce moment-là, sur la plage de bon matin, en train de me dire que ce pays méritait tellement mieux que ça et qu’il fallait que j’arrive à partager cette expérience avec vous de la meilleure manière qu’il soit…

Enfin, l’hôtel possédait également un chouette centre de spa, où nous avons profité d’une expérience de hammam traditionnel tunisien, avec gommage au savon noir, ainsi que d’un massage hyper relaxant. Bref, il y avait vraiment de quoi s’occuper sans quitter l’hôtel !

Un petit aperçu de nos excursions

Mais bien sur, vous me connaissez, je ne pouvais pas aller passer des vacances dans un hôtel all-in en Tunisie sans en sortir pour aller découvrir les attraits touristiques du pays. Nous avons donc fait 3 excursions au départ de l’hôtel (je vous en reparlerai dans mes prochains articles):

  • Hammamet (une demi-journée sans guide): une grande station balnéaire avec une médina très particulière
  • Sousse et Monastir (une demi-journée avec guide): découverte des deux villes proches de notre hôtel, qui nous réservaient également bien des surprises… La médina de Sousse fut à l’unanimité notre médina préférée du voyage.
  • Tunis, Carthage et Sidi Bou Said (une journée avec guide): une des excursions d’un jour les plus populaires, qui permet de découvrir la capitale actuelle, le site archéologique romain de Carthage et le village d’artistes (avec les plus belles portes bleues et blanches du pays) de Sidi Bou Said.

Neckermann et Thomas Cook proposent un grand choix d’excursions organisées depuis tous leurs hôtels: vous pouvez vous occuper pendant 2 semaines sans problème !

En quelques jours, nous n’avons bien sur pas pu découvrir l’entièreté des atouts de la Tunisie, de ses longues plages de sable fin à ses huits sites classés au patrimoine mondial de l’UNESCO, en passant par ses petits villages typiques et ses paysages désertiques impressionnants.

La Tunisie, c’est donc aussi ça (petit aperçu des articles à venir sur nos excursions)…

En conclusion: c’est le moment de découvrir la Tunisie !

Des petits prix, peu de touristes, des villes et des paysages splendides, un bon contact avec les locaux: vous en faut-il plus pour vous convaincre que c’est le moment de découvrir la Tunisie?

Faire la promotion de cette destination touristique qui a été presque abandonnée ces dernières années me tient vraiment à cœur après ce que j’ai découvert sur place: des plages vides, des hôtels à motié désertés, et pourtant une sécurité accrue dans toutes les zones touristiques. Sans une remontée du tourisme, l’impact sur la vie des tunisiens va être très dur. Pensez-vous qu’ils tiendront longtemps avec plus de gardes que de touristes sur la plage? Après ce qui s’est passé dans notre propre capitale, c’est notre devoir de les soutenir. J’espère que grâce à mon récit, vous pourrez vous aussi penser à ce beau pays d’une autre manière, et (re)donner leur chance à un peuple qui vous attend déjà avec un grand sourire. Les tunisiens m’ont ému, ils m’ont fait rire, ils m’ont fait passer quelques jours dans un autre monde, je n’avais plus eu ce sentiment de vraies vacances depuis très longtemps. Alors, que ça soit à Monastir ou ailleurs, foncez (re)découvrir la Tunisie, profitez des petits prix et des visites touristiques sans la foule qui va normalement avec. C’est la première fois que je me dis ça en revenant d’un pays, mais j’ai vraiment envie d’y retourner déjà dans les mois qui viennent…

Et bien sur n’hésitez pas à partager vos expériences en Tunisie en commentaire sous cet article, j’ai hâte de savoir ce que vous vous en pensez !

4 commentaires

  1. Christelle Bxl

    3 mai 2017 à 6 h 28 min

    Bonjour Emma, je suis déjà allée plusieurs fois en Tunisie et j’ai également trouvé le pays très beau. J’avoue que ce que qui me retient d’y retourner, ce n’est pas le terrorisme (il est partout à présent), mais c’était plutôt l’insistance de certains vendeurs, le fait que j’était souvent « ennuyée » parfois agressivement. Est-ce toujours le cas actuellement ? Merci pour ton article en tout cas !! Je suis pleinement d’accord avec ton avis 🙂

    • Emmanuelle Hubert

      4 mai 2017 à 14 h 05 min

      Bonjour Christelle,
      Honnêtement je m’attendais à être ennuyée aussi, mais par rapport au souvenir que j’avais du Maroc où j’ai été deux fois, j’ai trouvé les « démarchages » en Tunisie beaucoup moins agressifs. Je ne sais pas si c’est à cause du manque de touristes, puisque je n’avais jamais été avant ! 🙂
      En tout cas, j’y retournerais avec plaisir en ce qui me concerne ! 😉

  2. Pingback: Tunisie: visite de Monastir et Sousse

  3. Pingback: Tunis, Carthage & Sidi Bou Said: la journée d'excursion parfaite en Tunisie

laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *