Viva M'Boma, le restaurant spécialiste des abats à Bruxelles

Gastronomie

Viva M’Boma, le restaurant spécialiste des abats à Bruxelles

Par  | 

Si on m’avait dit il y a cinq ans que je ressortirais ravie d’un repas dans un restaurant spécialisé dans les abats… je ne l’aurais pas cru ! Mais ces dernières années, j’ai appris à goûter à tout et le ris de veau est notamment devenu l’un de mes plats préférés. Je me devais donc d’aller – enfin – découvrir Viva M’Boma (« vive grand-mère » en brusseleir), grand classique de la rue de Flandre à Bruxelles, connu et reconnu depuis des années pour sa cuisine de brasserie belge et surtout pour ses préparations originales à base d’abats et d’autres pièces de viande que l’on voit peu au resto (dont le fameux steak de cheval). Et on peut dire que ça change aussi bien niveau ambiance que dans l’assiette de son nouveau voisin SAN.

 

Il y a deux salles chez Viva M’boma: une petite à l’avant (que j’ai trouvé un peu plus chaleureuse), et une plus grande derrière, très sobre avec ses carrelages blancs aux murs. A l’arrière, une terrasse qui n’était bien sur pas ouverte lors de notre passage en décembre dernier.

Habituée depuis l’installation du piétonnier dans le centre-ville à voir moins de monde dans les restaurants, je fus surprise de voir le restaurant archi-complet un jeudi soir. Ils ont même du refuser plusieurs personnes. C’est donc plutôt bon signe ! Et on s’est donc félicités d’avoir réservé bien à temps (ce que je vous conseille également). Mention spéciale pour le service hyper charmant et rapide du début à la fin malgré le monde.

Passons maintenant au vif du sujet: l’assiette ! Le menu varie en fonction des saisons. Tout est frais et fait maison. A côté de la carte (déjà bien complète), les suggestions du moment sont proposées sur un grand tableau noir. Bref, le choix est difficile.

En entrée, nous ne tenterons ni les langues d’agneau ni la cervelle de veau, mais nous opterons finalement pour le trio d’os à moelle (juste un peu trop gras à mon goût, j’avais préféré celui dégusté aux Canailles du Châtelain – mais personne ne saura égaler ceux que préparaient mes grands-parents, bien sur), et le très surprenant effeuillé de pis de vache. Magnifique présentation, je vous ai d’ailleurs fait deviner sur les réseaux sociaux ce que nous mangions et vous êtes très peu nombreux à avoir trouvé. C’était la première fois que je goûtais du pis de vache. Il était bien préparé mais le goût en soit n’est pas transcendant, c’est juste un peu laiteux.

En plat principal, nous optons pour deux spécialités de Viva M’Boma: le ris de veau moutarde et le filet pur de cheval, accompagnés de frites maison. C’était la première fois que je dégustais le ris de veau de cette façon et j’ai adoré. Simple mais délicieux. Personnellement, je ne mange pas de cheval (pour le coup, là, j’ai vraiment du mal – c’est pyscholique, je sais) mais après une longue hésitation j’ai tout de même goûté un petit bout et c’était plutôt bon. La prochaine fois, je tente le pot-au-feu de joue et queue de bœuf à la moelle.


Enfin, en dessert (pas d’abats ici, je vous rassure !) nous nous sommes laissés tenter par la glace au spéculoos de chez Dandoy accompagnée de pommes caramélisées (tuerie !) et par un blanc manger au spéculoos également.

 

Bref, une belle découverte. Un restaurant sympa pour une soirée conviviale entre amis. J’y retournerai !

Viva M’Boma
Rue de Flandre 17,
1000 Bruxelles
Tél : 02 512 15 93
Ouvert tous les jours, midis et soirs.

6 commentaires

  1. Maryline Champion sur Facebook

    12 janvier 2017 à 18 h 12 min

    Merci pour cette bonne adresse j’adore les abats 😉

  2. Maryline Champion sur Facebook

    12 janvier 2017 à 18 h 12 min

    Merci pour cette bonne adresse j’adore les abats 😉

  3. Choi Xiao sur Facebook

    12 janvier 2017 à 18 h 30 min

    Choi Sandra c’est la que je veux aller depuis des annees

  4. Sylvain Dougniaux sur Facebook

    12 janvier 2017 à 19 h 07 min

    Oui mais genre pas que du cheval ? :p

  5. Alessia Amodio sur Facebook

    12 janvier 2017 à 20 h 24 min

    Ouf .. hard

  6. Sabine Tho sur Facebook

    13 janvier 2017 à 13 h 54 min

    ouf je ne pense pas tester pas du tout mon gout les abats

laissez un commentaire

Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *