Kamo: une cuisine japonaise étoilée à Ixelles

Gastronomie

Kamo: une cuisine japonaise étoilée (Ixelles)

Par  | 
--// Partie 5 sur 27 dans la série Revue des restaurants étoilés de Belgique //--   

Kamo, j’en rêvais depuis longtemps. Un restaurant japonais étoilé (le seul de Belgique, en fait), vous pensiez bien que j’étais intriguée ! Alors finalement, mardi passé, on a craqué et, une chose est sure, on ne le regrette pas ! Prêt pour un défilé de sushis, sashimis, makis et autres gourmandises japonaises? Je vous emmène pour un voyage gastronomique au Japon!

Kamo… I had been wanting to go there for a long time. A Michelin-starred Japanese restaurant (the only of Belgium, in fact), you thought I was intrigued! So finally, last Tuesday, we decided to go and, one thing is sure, we don’t regret it! Ready for a parade of sushis, sashimis, makis and other Japanese gourmandises? Let me take you for a gastronomic trip to Japan!

DSC_0205

Seul restaurant belge dans sa catégorie, le Kamo, dénommé d’après son chef, Kamo Tomoyasu, n’a pas besoin de publicité pour être complet tous les soirs. Le bouche à oreilles fonctionne plutôt bien pour la petite équipe travaillant à l’étroit dans ce restaurant du Cimetière d’Ixelles. Pourtant, le restaurant ne paie vraiment pas de mine de l’extérieur et les non-avertis passent devant sans y prêter attention. Ca marche tellement bien pour le Kamo qu’ils sont d’ailleurs un des rares restaurants étoilés de Belgique à ne pas posséder son propre site internet (en tout cas, j’ai cherché et pas trouvé). Nous ne savions donc pas du tout à quoi nous attendre avant d’y mettre les pieds.

Only Belgian restaurant in its category, Kamo, named after its chef, Kamo Tomoyasu, does not need advertising to be full every night. Word of mouth works pretty well for the small team working in this small restaurant in Ixelles. However, what happens inside can’t be guessed easily from the outside and when you don’t know about this restaurant you pass by  it without really paying attention. It works so well for the Kamo that it is also one of the few Michelin-starred restaurants in Belgium which does not have its own website (in any case, I have searched and found nothing). Therefore, wee didn’t know at all what to expect before you entered.

Quelques secondes après notre arrivée, une serveuse nous apporte de petites serviettes chaudes ainsi que la carte. Nous allons enfin pouvoir découvrir ce que le chef Kamo nous propose… Le prix des menus varie entre 39,5€ et 69,5€.

A few seconds after we arrived, a waitress brings us small hot towels and the menu. We will finally be able to see what the chef has to offer tonight … The prices of the menus range from € 39.5 to € 69.5.

Menus du Kamo (lors de notre visite en avril 2013):

Menu 1 – 39,5€: 2 entrées au choix OU sashimi + Sushi

Menu 2 – 45€: 1 entrée au choix + Sashimi + Sushi

Menu 3 – 50€: 2 entrées au choix OU sashimi + Plat au choix + Riz au choix

Menu 4 – 55€: 1 entrée au choix + Sashimi + Plat au choix + Riz au choix

Menu 5 – « omokase » Dégustation – 69,5€: Assortiment d’entrées + Sashimi + Avant petit plat + Plat sélection du chef + Riz sélection du chef + Dessert sélection du chef

Dessert et thé matcha compris dans tous les menus.

A la carte, comptez 9€ pour une entrée, de 24 à 27€ pour les sashimi, de 8 à 49,5€ pour les sushi, 20€ pour les plats (teriyaki et autres), entre 15 et 17,5€ pour les plats de riz, et entre 4 et 6€ pour les desserts. 

Kamo’s menus (at the time of our visit in April 2013):

Menu 1 – 39.5 €: 2 selectable starters OR Sashimi + Sushi 

Menu 2 – 45 € 1 starter + Sashimi + Sushi

Menu 3 – 50 € 2 starters OR sashimi + main course +plate of rice

Menu 4-55 € 1 starter + Sashimi + main course + plate of rice

Menu 5 – « omokase » Tasting – € 69.5: Assorted starters + sashimi + small dish + main course + plate of rice + Dessert selection of the chef 

Dessert and matcha tea included in all menus.

In the à la carte menu: € 9 for starters, from 24 to 27 € for sashimi, 8 to € 49.5 for sushi, 20 € for dishes (teriyaki and others), between 15 and 17.5 € for rice dishes, and between 4 and 6 € for desserts.

DSC_0177

Si, à la base, nous avions pensé rester plutôt sage, il n’a fallu que quelques minutes de lecture avant que toute notre table ne s’accorde pour prendre le menu dégustation, aka le menu le plus cher de la carte. Enfin, à ce prix-là, c’était difficile de se contrôler: dans la plupart des bons restaurants japonais de Bruxelles (tel que l’Izakaya), on s’en sort déjà après un bon festin à une quarantaine d’euros par personne, minimum. Et ici, pour quelques euros de plus, vous approchez du septième ciel gastronomique. De plus, notez que je doute que vous sortiez du Kamo très rassasiés (du moins si vous êtes aussi gourmands que nous…) si vous optez pour un des premiers menus.

Nous entamons donc le menu dégustation par une mise en bouche (thon au sésame).

If, initially, we didn’t want to spend too much money, it took only a few minutes of reading before our whole table agreed to try the tasting menu, aka the most expensive menu. Finally, at that price, it was difficult to get control of ourselves: in most good Japanese restaurants in Brussels (such as Izakaya), you already reach easily 40€ per person minimum. And here, for a few Euros more, you approach the seventh heaven of gastronomic delight. Also note that I doubt you get out of Kamo very full if you opt for one of the first menus.

We then begin the tasting menu with an appetizer (tuna with sesame seeds).

DSC_0182

Pour accompagner le repas, nous avons opté pour du vin blanc bio (comme tous les vins à la carte du Kamo), du Vouvray 2010, très bon si vous aimez le vin très fruité.

To accompany the meal, we opted for white organic wine (like all wines à la carte in Kamo), Vouvray 2010, very good if you like fruity wine.

DSC_0178

Le chef nous propose ensuite un assortiment d’entrées, où nous retrouvons (de gauche à droite): escabèche de sabre et son bouillon japonais vinaigré, tempura de pintade, fruits de mer vinaigrés, crabes et crevettes marinées au vinaigre de riz, tempura d’asperges, farci de tartare de crevette et accompagné de sel au thé matcha (là, ça y est, on a atteint le septième ciel) et filet de canard légèrement cuit, avec radis rapé et sauce soja vinaigre. Notre avis sur cette entrée tient en trois mots: du grand art !

We then tasted different starters (from left to right): marinated sword and Japanese vinegar broth, tempura of guinea fowl, pickled seafood, crabs and shrimp marinated in rice vinegar, tempura of asparagus, stuffed with shrimp tartar and accompanied by matcha tea salt (there it is, we have reached the seventh heaven) and duck breast lightly cooked with grated radish and soy sauce vinegar. Our opinion on this entry  in one word: great !

DSC_0192

DSC_0193

DSC_0191

Nous continuons ensuite avec le plat de sashimi, avec un assortiment de daurade, thon et saumon (et toujours une petite pointe d’asperge bien de saison).

We then continued with sashimi, with an assortment of sea bream, tuna and salmon (and still a hint of asparagus).

DSC_0200

DSC_0208

Nous passons ensuite aux plats chauds, avec des gambas frits (et leur petite sauce à tomber par terre) et le plat principal, le teriyaki de pintade au poivre japonais – un délice dont la seule critique que l’on peut faire est que c’est tellement bon que l’on aurait aimé en avoir plus dans son assiette !

We then move to the hot dishes with fried prawns (and their little sauce to die for) and the main course, teriyaki guinea fowl with Japanese pepper – a delight: the only criticism that can be made is that it’s so good that we would have liked to have more !

DSC_0211

DSC_0218

DSC_0221

Enfin, place au plat de riz qui était ici en l’occurence des sushis. Oubliez tout ce que vous connaissez en matière de sushis. Tout fraîchement préparés par le chef juste en face de nous, nous en avons savouré chaque bouchée. A noter: le thon gras (tout à droite sur la photo) est un vrai délice et une découverte pour nous. Un bol de miso nous est aussi proposé pour accompagner ce plat. Moi qui suis loin d’être une grande fan du miso, le goût ici est vraiment différent de tout ce j’avais pu goûter jusqu’à présent et je l’ai donc bu avec plaisir.

Finally, here is the rice dish that was for today sushis. Forget everything you know about sushi. Freshly prepared by the chef in front of us, we enjoyed every bite. Note: the fatty tuna (far right in the picture) is a true delight and a discovery for us. A bowl of miso was also offered to accompany this dish. I am far from being a big fan of miso but here it was really different from anything I had tasted so far and so I drank it with pleasure.

DSC_0228

DSC_0223

DSC_0233

Pour finir ce festin japonais, rien de tel qu’un bon thé matcha préparé de manière traditionnelle (en fouettant la poudre dans la tasse) et un dessert très léger: une mousse au sésame noir accompagné d’une glace aux haricots rouges et de quelques fruits délicieusement frais.

To finish this Japanese gastronomic feast, nothing like a good matcha tea prepared traditionally (whisking the powder in the cup) and a very light dessert: black sesame mousse accompanied by red beans ice cream and some deliciously fresh fruit.

DSC_0243

DSC_0239

Nous regardons notre montre: il est déjà presque minuit ! Il est temps pour nous de féliciter le chef pour ce repas et cette magnifique soirée. Et vu qu’on a A-DO-RE, place à la petite photo souvenir qui est maintenant une tradition sur le blog (après notamment ça, ça et ça).

We look at our watch: it is almost midnight! It is time for us to congratulate the chef for this meal and this wonderful evening. And since we have LOVED everything, here we go again for the souvenir photo that has become quite a tradition on the blog.

DSC_0245

Kamo * 
Avenue des Saisons 123, 1050 Ixelles
Tel: 02 648 78 48

Navigation - Articles de la série :

<< L’éveil des Sens: un avis mitigé
Bruneau *, un classique parmi les classiques à Bruxelles >>


13 commentaires

  1. Au goût d'Emma .be sur Facebook

    3 mai 2013 à 10 h 57 min

    ブリュッセルグルメ日本食レストランの発見 (for my Japanese followers, hoping this is correct!!)

  2. Julie Anciaux sur Facebook

    3 mai 2013 à 11 h 55 min

    Et bien tu me donnes bien envie de tester!!

  3. Serge Boucher sur Facebook

    6 mai 2013 à 15 h 48 min

    Yup, complètement bon.

  4. Fleur de lys

    6 mai 2013 à 21 h 15 min

    Je vois que ça t’a plu! Pour la petite histoire, le restaurant porte le nom du chef. Mais kamo, ça veut aussi dire canard en japonais. D’où le petit canard sur l’enseigne!
    A+++!

  5. Pingback: Culinaria 2013: le compte-rendu comme si vous y étiez ! | Au goût d'Emma // blog lifestyle, tasty & trendy

  6. Elodie

    5 septembre 2013 à 8 h 35 min

    Magnbifique restaurant, tu avais raison, je l’ai testé hier 🙂
    Je le conseille à tous 🙂
    Bonne journée!

  7. Renaud

    1 avril 2014 à 15 h 10 min

    J’y suis allé pour la troisième fois ce midi pour un lunch et je suis à chaque fois ravi. Un quatrième rendez-vous est déjà réservé pour dans un mois!

  8. Pingback: Kamo: best Japanese in town (according to Michelin) | Life in (and around) Brussels...

  9. Gabriella Mariot

    14 juillet 2014 à 11 h 26 min

    Ah, ah, ici c’est pour le mois d’août pour faire une surprise à monsieur pour son anniversaire… Je me retiens depuis que j’ai vu ton article, de ne pas lui dire mais c’est dur !!

  10. Pingback: A vos agendas: un Festin Originel pour Culinaria 2014 | Au goût d'Emma // blog lifestyle, tasty & trendy

  11. Pingback: Guide Michelin 2014: voici la nouvelle liste des restaurants étoilés en Belgique ! | Au goût d'Emma // blog lifestyle, tasty & trendy

  12. Pingback: Les bonnes adresses du quartier du Châtelain (Bruxelles) | Au goût d'Emma // blog lifestyle, tasty & trendy

  13. Pingback: 4 ans de blog, 4 ans de gourmandises ! - Concours anniversaire #2

laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *