iCook: Jean-Philippe Watteyne, un Top Chef à Mons !

Gastronomie

iCook: Jean-Philippe Watteyne, un Top Chef à Mons !

Par  | 

Situé en plein centre de Mons, ce petit resto, j’étais déjà passée devant sans m’arrêter, ça c’est sur. Alors pour une fois, on dit merci à la TV pour cette belle découverte qu’est l‘iCook, un restaurant des plus « gourmands » (ça, c’est check) et surtout de son chef si charismatique, le montois Jean-Philippe Watteyne, actuellement plus connu sous le nom de « Jean-Phi de Top Chef »…

Located in the heart of Mons, this small restaurant, I had already passed by it without stopping, that’s for sure. So for once, we say thank you to TV for this wonderful discovery that is the iCook restaurant and especially its so charismatic chef, Jean-Philippe Watteyne, currently better known as « Jean-Phi from Top Chef » …

DSC_1077

DSC_1046

Mardi, 19h, nous arrivons devant l’iCook et retrouvons Jean-Philippe Watteyne en train de papoter dehors avec deux de ses groupies, deux adolescentes qui le regardent plus ou moins comme si c’était Justin Bieber (quel charmeur ce Jean-Phi)… On est tout de suite dans l’ambiance: depuis sa participation à Top Chef, Jean-Philippe Watteyne est une star à Mons ! D’ailleurs, son restaurant est déjà complet jusque fin juin. Enfin, nous avons eu une certaine « chance » lors de notre visite. En effet, il semblerait que la moitié des convives attendus ce soir-là se soient désistés à la dernière minute, ce qui fait que notre Jean-Phi national a eu le temps de papoter durant la soirée avec les clients qui avaient eux fait le déplacement, c’est-à-dire nous, un autre couple de bruxellois et quelques habitués. Chance pour nous et les autres convives (en admettant toute fois que le rire plutôt reconnaissable de Jean-Phi, ponctuant les différents services, ne vous dérange pas 😉 ) mais pas vraiment cool pour lui. Pourtant notre Top Chef le prend encore plutôt bien, car c’est la première fois que ça arrive nous dit-il. Depuis quelques mois, le petit resto bien rempli a déjà accueilli des admirateurs venus de toute la Belgique, mais aussi de nombreux français et hollandais en profitant souvent pour faire d’une pierre deux coups avec le restaurant de Florent (son « meilleur ami » dans Top Chef) situé à environs une heure d’ici. Nous posons donc à Jean-Phi toutes les questions qui nous passent par la tête, auxquelles il répond avec plaisir, tant que cela ne concerne pas les futurs épisodes de Top Chef, contrat avec la prod oblige! Nous apprenons ainsi qu’il s’est présenté à toutes les saisons de l’émission et qu’il en est un grand fan depuis le début, que non, à Top Chef, on ne retourne jamais une seconde fois les épreuves de cuisine, que le chrono que l’on voit est bien celui qu’ils suivent, que la totalité des émissions est filmée en 7 semaines seulement, et que le jour précédent sa réintégration, il s’en était pourtant mis une bien bonne avec les autres candidats pour fêter son départ… Heureusement pour lui (et pour son foie), alors que la production aurait du le prévenir le lendemain matin seulement juste avant le départ de son train qu’il allait peut-être pouvoir revenir dans la course, elle avait eu la bonne idée de finalement l’avertir ce soir-là pour qu’il ait le temps de prévenir ses enfants !  Bref, ça a l’air de bien s’amuser les jours de congé à Top Chef ! 😉

Tuesday, 7pm, we arrive at the iCook and find Jean-Philippe Watteyne chatting outside with two of his groupies, two teenage girls who looks at him more or less like if it was Justin Bieber (what a charmer this Jean-Phi)… This immediately sets the mood: since his participation in Top Chef, Jean-Philippe Watteyne is a star in Mons! Moreover, the restaurant is already fully booked until the end of June. However, we were quite « lucky » during our visit. Indeed, it seems that half the guests expected this evening cancelled at the last minute, so that our national Jean-Phi took time to chat during the evening with clients who had made the trip. This is to say, another couple from Brussels and a few regulars. Lucky for us and the other guests (assuming you can bear Jean-Phi’s rather recognizable laughter, punctuating the different services 😉 ) but not really cool for him. Yet our Top Chef takes it pretty well, because it is the first time it happens to him, he says. In recent months, the small restaurant has hosted hundreds of admirers from all over Belgium, but also many French and Dutch who often enjoy to kill two birds with one stone by also going to the restaurant of Florent (his « best friend » in Top Chef) located about an hour from here. We therefore ask Jean-Phi all questions that go through our heads, which he answers with pleasure, if it does not affect future episodes of Top Chef ! We learn that presented himself for all seasons of the show and he is a big fan from the beginning, that, no, in Top Chef, they never film twice the kitchen scenes, that the timer that you see is the real one they follow, that the whole season is filmed in 7 weeks only, and that the day before he came back in the show, he was having quite a few drinks with the other candidates to celebrate his departure … Fortunately for him (and his liver), while production should have tell him the next morning only just before his train’s departure that he might be able to come back in the competition, they had the good sense to finally warn him that night so that he could have time to tell his children! In short, Top Chefs seem to have fun on their days off 😉

Mais venons en maintenant au plus important: sa cuisine ! Nous avions choisi son menu du mois (à 48€), qui comporte deux entrées, un plat et un dessert. Après une petite mise en bouche (dont on retiendra la croquette au Camembert…), nous avons ainsi débuté notre voyage gastronomique avec les maquereaux en escavèche accompagné d’oignons rouges et d’une espuma d’oignon au caramel. Commentaire de Fred à l’arrivée de l’assiette: « oh oh oh, on dirait une assiette de Florent » – connu en effet pour ses assiettes décentrées. Après cette pointe d’humour bienvenue, nous commençons enfin la dégustation. Verdict: cette première entrée est plus qu’une belle entrée en la matière. Frais, original et gourmand (sorry, c’est plus fort que moi 😀 ), pour moi c’était la plus belle assiette du menu.

But let’s now turn to the most important: the food! We chose the menu of the month (48 €), which has two starters, a main course and dessert. After the « mise en bouche » (we noted the Camembert croquette …), we began our culinary travel with a mackerel escavèche accompanied by red onions and an onion caramel espuma. Comment by Fred on arrival of the starter: « oh oh oh, it looks like a dish of Florent » – indeed known for its off-center dishes. After this welcomed humor, we finally began tasting. Conclusion: this first course is really a nice starter. Fresh, original and « gourmand » (sorry, it’s stronger than me: D), for me it was the best dish on the menu.

DSC_1051

DSC_1055

On passe ensuite à la fausse raviole d’asperges de malines, avec son oeuf à 63° et une tuile de pain à l’encre de seiche. Oeuf tout simplement génial, je n’avais encore jamais goûté un oeuf cuit comme ça et c’est une belle découverte.

Then comes the false Mechelen asparagus ravioli with its egg at 63 ° and a tile bread with squid ink. Egg was just great, I’ve never tasted an egg cooked like that and it really is a great discovery.

DSC_1059

En plat, nous découvrons son pigeonneau à la betterave et au cacao. Un plat qui suit bien la philosophie de Jean-Philippe qui est d’utiliser les produits au maximum. Ici, nous retrouvons ainsi dans notre assiette toutes les parties du pigeonneau, abats compris, cuisinés de différentes façons. On se retrouve donc avec plein de goûts différents dans l’assiette, pour le plus grand plaisir de nos papilles.

As a main course, we discover his squab with beetroot and cocoa. A dish that follows the philosophy of Jean-Philippe, which is to use the products as much as possible. Here, we thus find all parts of the pigeon, even giblets, cooked in different ways. So we end up with lots of different flavors on the plate, to the delight of our tastebuds.

DSC_1061

Nous terminons enfin (déjà, snif!) avec le dessert. Nous avions choisi de prendre l’assiette gourmande, qui est un mix des trois desserts proposés à la carte: (de gauche à droite) le camembert, pomme et sabayon au calvados, le dome au chocolat blanc et « le » choco bon iCook. Chers lecteurs, que dire, à part que ce dessert était juste orgasmique ! Je pense que je pourrais en manger tous les jours sans m’en lasser… Tous les trois sont vraiment parfaits, et la surprise en cassant la raviole, ça c’est vraiment le top !

We end (already, sniff!) with dessert. We chose to take the gourmet plate, which is a mix of the three à la carte desserts : (left to right) Camembert, apple and calvados sabayon, the dome with white chocolate, and the iCook « choco bon ». Dear readers, what to say except that this dessert was just orgasmic! I think I could eat it every day without getting tired of it … All three are really good, and with the surprise when you break the ravioli, this is really perfect!

DSC_1071

DSC_1075

DSC_1050

DSC_1076

Jean-Philippe suivra-t-il bientôt les pas d’Alexandre, ex-candidat belge de Top Chef maintenant étoilé? On l’espère de tout coeur pour lui ! En attendant, rendez-vous lundi pour la demi-finale de Top Chef, où – Jean-Phi nous l’a promis – il devrait encore y avoir plein de rebondissements !

Will Jean-Philippe soon follow the steps of Alexandre, the former Belgian candidate from Top Chef which now has a one-starred restaurant? We sincerely hope for him! In the meantime, you will find him on Monday for the semi-finals of Top Chef, where – Jean-Phi promised – it should still be full of surprises again!

iCook
Rue des fripiers, 2
7000 Mons
Tél. : 065.33.40.33
(Fermé dimanche et lundi)
Horaires : 12h-14h & 19h-21h

Suivez mes dernières actus ici: Facebook / Twitter

16 commentaires

  1. Nmaja

    19 avril 2013 à 11 h 12 min

    Génial! Il a l’air top ce menu, et pour 48€ c’est encore bon marché 🙂

    Tu as bien aimé le fameux « oeuf parfait » alors ? 🙂 Sais-tu qu’il se cuit au four à 63° pendant 63 minutes ? Pas très économique comme mode de cuisson, mais ça donne comme résultat une texture surprenante 🙂

    • Emma

      19 avril 2013 à 12 h 53 min

      Noélie: oui j’ai adoré cet oeuf parfait !! J’avais déjà entendu la petite histoire, mais jamais goûté, ce qui est maintenant chose faite !
      Très bon prix pour la qualité, je confirme ! 🙂

  2. NowMadNow

    19 avril 2013 à 12 h 02 min

    Je ne connais pas du tout Mons… mais ce sera une excellente raison pour y faire un tour.

    Mais je préfère attendre cinq ou six mois, le temps que l’effervescence de l’émission tombe un peu, histoire de ne me concentrer que sur sa cuisine.

    Je suis cependant déjà bluffée par les intitulés des plats et le mariage des ingrédients. On sent qu’il prend énormément de plaisir à cuisiner pour les autres.

    NowMadNow

    • Emma

      19 avril 2013 à 12 h 56 min

      Effectivement, c’est une bonne raison pour en profiter pour découvrir Mons, c’est vraiment une ville sympa ! 🙂

  3. Cindy

    20 avril 2013 à 8 h 14 min

    Je confirme le choco bon devrait s’appeler le
    MMMMMMMMMMMM Choco mmmmmmmmmmm trop bon !

    J’ai eu l’occasion de manger plusieurs élément sité dans le menu, par contre étonnée de voir que vous y étiez un lundi, je pensais qu’il était fermé le lundi … pas cool non plus pour l’annulation, les gens n’ont pas de respect !

    Et as-tu visité les toilettes de l’établissement ? un autre monde !

    • Emma

      20 avril 2013 à 8 h 39 min

      Ah oui, oups, c’était pas lundi mais mardi, petite erreur de ma part, c’est modifié!

      Et les toilettes… Effectivement j’ai oublié d’en parler, ça vaut le détour… Difficile à décrire!! 😀

      • Cindy

        22 avril 2013 à 10 h 45 min

        Lol … à la prochaine visite, je crois que je vais faire des photos des toilettes … 😉

        En tout cas ton récit me donne déjà l’envie d’y retourner, mais je vais attendre l’ouverture du Bistro de Jean Phi juste en face

        • Emma

          22 avril 2013 à 22 h 29 min

          Oh oui moi aussi, il me rend très curieuse son petit bistro 🙂

  4. Anaïs4520

    22 avril 2013 à 10 h 47 min

    Ouaw ! Tu me donnes envie d’y aller 🙂
    Il est vrmt super simple et sympa, vite ce soir pour la demi finale!

  5. Fashiongeekette

    10 mai 2013 à 14 h 07 min

    J’avais déjà super envie envie d’y aller mais après lecture de ton article, cette envie est encore plus énorme ! Ton récit est vraiment super. Merci beaucoup !

  6. Pingback: A vos agendas: un Festin Originel pour Culinaria 2014 | Au goût d'Emma // blog lifestyle, tasty & trendy

  7. Pingback: Kamo: une cuisine japonaise étoilée (Ixelles) | Au goût d'Emma // blog lifestyle, tasty & trendy

  8. Pingback: Culinaria 2015, Belgium Effect : ode à la gastronomie belge

  9. Pingback: Les desserts Ferrero Rocher de Jean-Philippe Watteyne

  10. Pingback: La pomme Pink Lady dans tous ses états: les recettes de Jean-Philippe Watteyne

  11. Pingback: Le Bistro de Jean-Phi: bistronomie décontractée à Mons

laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *