Voyage gourmand dans les Pouilles et la Péninsule du Gargano

Voyages

Voyage gourmand dans les Pouilles et la Péninsule du Gargano

Par  | 

Comment dire non à quelques jours d’été indien en Italie du Sud? C’est sous un beau soleil de fin septembre que j’ai mis pour la première fois les pieds dans les Pouilles. Une région d’Italie que j’avais envie de découvrir depuis longtemps. Bon, en trois jours à peine, j’ai juste eu le temps d’effleurer la Péninsule du Gargano, au Nord des Pouilles, mais une chose est sure: je reviendrai !

Italian Food XP: goûter l’Italie du Sud

La raison de ce voyage, comme je vous l’expliquais dans mon premier article sur les Pouilles (consacré à mon adresse coup de cœur…): le lancement de la nouvelle plateforme en ligne de promotion des produits du sud de l’Italie: Italian Food XP. Après un premier voyage culinairement mémorable en Sardaigne, il ne fallait déjà plus trop me convaincre sur la qualité de ces produits qui sentent bon le sud… Mais en plus de regrouper les bonnes adresses dans le Sud de l’Italie (restaurants, producteurs, et même recettes), la plateforme recense également une sélection de restaurants certifiés par la marque « Ospitalità Italiana » et proposant la cuisine du sud de l’Italie aux quatre coins du monde. Vous y retrouverez ainsi notamment plusieurs restaurants à Bruxelles, Charleroi, Anvers, Wavre,… qui cuisinent des produits d’origine contrôlée en provenance directe de l’Italie du sud. De quoi faire voyager ses papilles sans prendre l’avion !

Que faire et que voir dans le Gargano?

Ces quelques jours que j’ai passé en Italie ont donc été consacrés à la découverte de la belle région de la Péninsule du Gargano, dont je n’avais pourtant jamais entendu parler jusqu’à présent. C’est une destination de vacances très populaire auprès des italiens, et on comprend vite pourquoi: le Gargano allie plages de rêve, une côte sauvage, des champs d’olivier à perte de vue, des montagnes aux villages typiques, et même une grande forêt (Foresta Umbra) au cœur du Parc National du Gargano, parfaite pour les balades nature.

gargano-pouilles-12

gargano-pouilles-37

gargano-pouilles-211

Voici les différents endroits que j’ai découvert lors de mon séjour.

Monte Sant’Angelo et la grotte de l’Archange Saint-Michel

C’est une route très sinueuse qui mène au village de Monte Sant’Angelo, au sommet des montagnes du Gargano. Avec ses petites maisons blanches traditionnelles, la ville nous charme dès notre arrivée !

gargano-pouilles-38

gargano-pouilles-36

gargano-pouilles-39

gargano-pouilles-43

gargano-pouilles-95

Nous commençons par visiter le le quartier haut de la ville et le château médiéval de Borgo Junno, qui offre de belles vues sur Monte Sant’Angelo et les montagnes voisines.

gargano-pouilles-46

gargano-pouilles-48

gargano-pouilles-53

gargano-pouilles-60


gargano-pouilles-56

A Monte Sant’Angelo se trouve aussi un site religieux important classé à l’UNESCO, le Sanctuaire de l’Archange Saint-Michel. Des escaliers creusés dans la roche vous emmène à la Grotta di San Michele Arcangelo, une grotte devenue sanctuaire, car c’est ici que serait apparu l’archange Michel en 490… Les pèlerins chrétiens y viennent en nombre, comme le témoignent la multitude de petites boutiques de souvenirs.

 

gargano-pouilles-68


gargano-pouilles-78

gargano-pouilles-77

 

gargano-pouilles-74

gargano-pouilles-81

Nous finissons la visite en nous baladant dans les petites ruelles typiques du bas de la ville… Monte Sant’Angelo est vraiment pleine de charme.

 

gargano-pouilles-82

 

gargano-pouilles-93

 

L’Abbaye Sainte-Marie de Pulsano

Avant de redescendre vers la côte, nous nous arrêtons près de Monte Sant’Angelo à l’Abbaye Santa Maria di Pulsano, une abbaye construite sur la roche au 6ème siècle. Ce qui fut l’un des plus puissants monastères d’Italie fut presque totalement détruit par un tremblement de terre au 17ème siècle. Ce n’est qu’à la fin du 20ème siècle qu’elle fut rénovée par des volontaires de la région. Depuis l’abbaye, les vues sur la baie de Manfredonia sont superbes et sur les ruines des anciens ermitages perdus au milieu des falaises… Ouvrez l’œil car leurs emplacements sont vraiment surprenants !

gargano-pouilles-99

gargano-pouilles-100

gargano-pouilles-103

gargano-pouilles-105

gargano-pouilles-104

gargano-pouilles-109

gargano-pouilles-110

gargano-pouilles-111

gargano-pouilles-114

La Baie de San Felice et la côte du Gargano

La côte de la Péninsule du Gargano est particulièrement sauvage. L’un des plus beaux endroits de la côte est la Baia di San Felice, une baie que l’on peut facilement admirer depuis le bord de la route. Sa plage est également très belle.

gargano-pouilles-124

gargano-pouilles-126

gargano-pouilles-135

 

gargano-pouilles-129

gargano-pouilles-143

gargano-pouilles-137

Vieste

La ville côtière de Vieste est sans doute l’endroit le plus photogénique que j’ai visité durant ce voyage. La ville est perchée sur un promontoire rocheux qui s’avance vers la mer. Son centre historique, avec sa cathédrale romane et son château, est un véritable havre de paix. Certaines ruelles sont tellement étroites que la lumière n’y passe presque pas (surtout avec tout ce linge pendu aux fenêtres des maisons ! 😉 ).

gargano-pouilles-145

gargano-pouilles-150

gargano-pouilles-152

gargano-pouilles-149

gargano-pouilles-153

gargano-pouilles-154

 

gargano-pouilles-160

 

gargano-pouilles-176


gargano-pouilles-178

gargano-pouilles-181

gargano-pouilles-184

gargano-pouilles-187


gargano-pouilles-189

gargano-pouilles-193

gargano-pouilles-195

gargano-pouilles-196


gargano-pouilles-205

gargano-pouilles-202

gargano-pouilles-200


gargano-pouilles-207

gargano-pouilles-210

Vico del Gargano

La dernière ville que nous avons visité est Vico del Gargano, au cœur du Parc National du Gargano. Là aussi, les petites ruelles du centre-ville médiéval sont restées dans leur jus: c’est très atmosphérique. Nous y avons visité le Trappeto Maratea, un ancien pressoir à huile d’olive transformé en petit musée ethnographique de la civilisation paysanne. Et puis surtout: le saint patron de Vico del Gargano n’est autre que Saint-Valentin, dont les reliques se trouvent dans l’église principale. La tradition pour les amoureux est de lui offrir des oranges lors de la semaine de la Saint-Valentin !

gargano-pouilles-262


gargano-pouilles-269


gargano-pouilles-270

 

gargano-pouilles-274

Que manger et boire dans le Gargano?

Les produits des Pouilles et du Gargano

L’Italie est le premier pays européen en terme de produits certifiés pour leur origine et leur fabrication artisanale, et les Pouilles ont à elles seules une belle liste de produits certifiés IGP (« Indication Géographique Propre »: raisin des Pouilles, oignons blancs de Margherita,…) et DOP (« Dénomination d’Origine Protégée »: plusieurs DOP pour l’huile d’olive extra-vierge, le pain d’Altamura, et en fromage notamment le canestrato pugliese et les plus connues et délicieuses ricotta et mozzarella di bufala).

 

gargano-pouilles-14

gargano-pouilles-13

En plus de ces produits certifiés, grâce à son micro-climat, la région des Pouilles offre une grande diversité de produits de qualité, souvent bio: produits dérivés du blé (pâtes, biscuits sucrés), tomates, poivrons, artichauts, amandes, brocolis,… Et la star des légumes, oubliée chez nous: la cime di rapa ou brocoli-rave, qu’on sert ici à toutes les sauces. Sans oublier le vin (notamment d’excellents rosés dont je me souviendrai longtemps), la charcuterie, le poisson frais,…

gargano-pouilles-16

gargano-pouilles-32

gargano-pouilles-62

gargano-pouilles-26


gargano-pouilles-21

gargano-pouilles-17

gargano-pouilles-22

gargano-pouilles-33

gargano-pouilles-28

gargano-pouilles-20

Bref, de quoi ce régaler ! Surtout qu’ici, le régime méditerranéen est un vrai mode de vie ici. Le principe est simple: on vit mieux et plus longtemps si on mange bien et dans un cadre sain. A vous de jouer ! 😉

Restaurants testés et approuvés dans le Gargano

Voici quelques restaurants que j’ai testés et approuvés durant mon séjour dans le Gargano.

Al Trabucco da Mimi (Peschici)

Al Trabucco da Mimi, c’est mon coup de coeur de ce voyage ! J’ai d’ailleurs dédié un article entier à ce restaurant de bord de mer spécialisé dans les poissons.

gargano-pouilles-219

gargano-pouilles-233

gargano-pouilles-220

Pizzicato (Vico del Gargano)

Autre endroit sympa, ici plutôt pour un quatre-heure ou un apéro, le bar-glacier-pâtisserie Pizzicato à Vico del Gargano. Glaces italiennes faites maison à tomber, pâtisseries savoureuses, mais c’est surtout pour l' »aperitivo » à l’italienne que je vous conseille d’y aller, pour boire un de leurs cocktails maison accompagné de petits fours.

gargano-pouilles-279

gargano-pouilles-288

gargano-pouilles-286

Trattoria Ai Due Dottori (Manfredonia)

Un restaurant moderne situé sur le port de Manfredonia. Ai Due Dottori propose de la cuisine locale à base de poissons essentiellement, et pizzas maison pour les amateurs.

gargano-pouilles-8

gargano-pouilles-5

gargano-pouilles-7

Giardino di Monsignore (Mattinata)

Dans un cadre bucolique, au Giardino di Monsignore on déguste une cuisine copieuse avec à nouveau du très bon poisson, et surtout d’excellentes pâtes.

gargano-pouilles-289

gargano-pouilles-293

gargano-pouilles-295

Le Gargano en pratique

Pour rejoindre le Gargano, le plus facile est d’arriver à l’aéroport de Bari (il y a des vols directs avec Ryanair au départ de Charleroi – sinon plusieurs options au départ de Bruxelles avec escale, à Milan par exemple). Pour plus de liberté, je vous suggère de louer une voiture sur place. Sinon, il vous faudra rejoindre le Gargano en bus ou en navette (la ville de Vieste en organise par exemple en haute saison).

En ce qui concerne l’hébergement, j’ai logé dans un hôtel près de Manfredonia, mais pour profiter pleinement des produits locaux, je vous conseille plutôt le logement en agritourisme, comme je l’avais fait lors de mon voyage en Sardaigne.

Alors, une petite virée dans le Gargano, ça vous tente? 🙂

4 commentaires

  1. Pingback: Weekend à Naples: 10 visites et expériences immanquables

  2. Pingback: Bien manger à Naples: spécialités culinaires et bonnes adresses

  3. Pingback: Weekend à Naples: 10 visites et expériences immanquables

  4. Pingback: Les Marche hors des sentiers battus: Ascoli Piceno et ses vins

laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *