Urban BBQ @ Parc de la Woluwe, Bruxelles

Gastronomie

Urban BBQ @ Parc de la Woluwe

Par  | 

Ce dimanche avait lieu la 6ème édition du Brussels Urban BBQ au Parc de la Woluwe. Le principe? Des « tapas » de chefs étoilés à petits prix, le tout dans un cadre vert et sympa, pour 10€ (un chef + 4 boissons) ou 15€ (2 chefs + 8 boissons… yips!). C’était la première fois que j’y allais et je dois dire que je n’ai pas été déçue! Outre le prix plus que démocratique, j’ai adoré l’ambiance et les plats que j’ai goûté.  Ne reste qu’à regretter la non-présence des chefs qui avaient imaginé les plats, mais leurs équipes ont fait un très bon boulot!

Mes deux coups de coeur ont été au plat de Vincenzo Regine, le Baby Top Irlandais façon “Tagliata” , pour sa cuisson parfaite et son accompagnement savoureux, et bien au superbement bien pensé Terriyaki Black Cod d’Alaska de Yves Mattagne (chez qui je rêve d’aller manger depuis bien longtemps! Ce plat ne m’en donne qu’encore plus envie). Un plat d’inspiration italienne et un plat aux influences asiatiques: tout à fait au goût d’Emma!!

A suivre: la première édition de l’Urban BBQ à Namur, au Parc de la Plante, le 15 août prochain.

Edit 2013

Suite à cette première bonne expérience, j’ai donc remis le couvert cette année… Malheureusement, car la formule a changé… Pour 15€, vous avez… bah quasi rien ! Un apéro avec 2 gouttes d’alcool, une bière de… 15cl, un plat qui se résume à 9 moules (ok par Gaëtan Colin du Jaloa, mais il n’en reste pas moins que je n’appelle pas ça un repas!), 1 canette de Spa et une petite bouteille de Bru, et un café qu’on aura jamais eu faute de machine qui fonctionne. Pour la bière je tiens en plus à préciser qu’on a du attendre 10 minutes « parce qu’on sait pas comment ça va se passer avec les gobelets » (c’est bien le moment pour mettre ça au point…), pour enfin devoir mettre une caution de 2€ pour les 15cl de la « bière de dégustation » (du coup coupée en 2 – allez, soit vous dégustez le fond avec le dépôt ou alors la partie claire, mais pas les deux hein, faut pas pousser!) alors que pendant ce temps, amis, chefs, organisateurs, amis des amis… passent devant et reçoivent généreusement une full bière, et ce sans ticket bien entendu. Ça, ça a été la goutte d’eau je crois.

Et ce n’était pas le seul problème de l’organisation: comment ne peut-on pas tester que la machine à café fonctionne bien avant le lancement de l’événement?! Et pourquoi les « organisateurs » (dites plutôt les dégustateurs/étudiants…) mangent et boivent plus que vous et ce, en pleine « heure de pointe »?! Les pauvres clients qui avaient bravé la pluie n’étaient, en tout cas, pas rois en cette édition « dépouillée » de l’Urban BBQ. Par rapport à l’année passée, on paie le même prix (15€) et on a même pas la moitié… d’autant plus que dans le prix sont comptés les « snacks »= des sponsors pas très généreux cette année: 1 cuillère de thon en boîte, des « boules » de poulet dégueu dont je ne citerai même pas la marque…

Bref, j’ai remangé en rentrant, et j’aurai préféré rester sur cette bonne note de l’année passée… Une chose est sure: si la formule ne change pas, on ne m’y reverra pas! Comme on dit: « c’était mieux avant… »

1 commentaire

  1. Pingback: Comment réduire son addition dans les restaurants gastronomiques?

laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *