Restaurant Lemonnier

Gastronomie

Restaurant Lemonnier : une cuisine innovante dans le Val de Lesse

Par  | 
--// Partie 3 sur 27 dans la série Revue des restaurants étoilés de Belgique //--   

Le weekend passé, nous sommes partis à la (re)découverte du Val de Lesse, une jolie région du sud de la Belgique, avec ses maisons en pierre et ses châteaux d’un autre âge. Un weekend dont j’aurai l’occasion de vous parler en détail dans un prochain article. Pour l’heure, laissez-moi vous parler de notre plus belle découverte gastronomique du weekend (qui mérite donc un article à elle toute seule): le restaurant Lemonnier* à Lavaux-Sainte-Anne.

Last weekend, we decided to go and (re) discover  the Val de Lesse, a beautiful southern region of Belgium, with its stone houses and castles of a bygone age. A weekend I will have the opportunity to discuss in detail in a future article. For now, let me tell you about our best gastronomic discovery of the weekend (which deserves an article by itself): restaurant Lemonnier* in Lavaux-Sainte-Anne.

DSC_0836

Les deux chefs, Eric et Tristan Martin, ont établi leurs quartiers généraux dans une grande bâtisse en pierre, qui fait également office d’hôtel. Un cadre très chaleureux, où nous nous sentons directement à l’aise (ce qui n’est pas toujours évident dans les restaurants gastronomiques). On nous emmène d’abord au salon, où l’on nous propose de faire notre choix dans le menu, tout en dégustant déjà les premières dégustations froides. Il suffit de ces quelques bouchées (et en particulier du macaron au boudin noir) pour comprendre que nous allons découvrir ici une cuisine mariant à merveille terroir et modernité. Nous choisissons un des menus d’hiver, « Les Saveurs du Produit », et passons ensuite à notre table.

 The two chefs, Eric Martin and Tristan, have established their headquarters in a large stone building, which also serves as a hotel. A very warm place, where we felt directly at home (which is not always easy in gourmet restaurants). We were first taken to the lounge, where we could make our choice on the menu, while trying the first cold tastings. Just these few mouthfuls (especially the macaron with « boudin noir ») were enough to understand that we were going to discover here a cuisine which blends together tradition and modernity. We choose the winter menu « Tastes of Product », and then move to our table.

DSC_0839

DSC_0840

DSC_0848

DSC_0841

DSC_0845

DSC_0855

DSC_0846

Comme nous sommes de grands amateurs de bière, nous demandons une bière locale pour accompagner notre repas. Nous découvrons ainsi une toute nouvelle bière (créée en 2011), La Rouge Croix, une bière de caractère de la Brasserie de la Lesse, située à deux pas du restaurant: on ne peut pas faire plus local ! Sur la table, un pain à la bière de Rochefort et un croustillant au jambon fumé qui se marient déjà très bien avec notre bière !

As we are good beer drinkers, we asked a local beer to accompany our meal. We discovered a whole new beer (created in 2011), La Rouge Croix, a beer of character of the Brasserie de la Lesse, located close to the restaurant: we can not do more local! On the table, a bread with Rochefort beer and crispy ham which match already very well with our beer!

Nous continuons ensuite avec deux autres dégustations, chaudes cette fois, une mousse à l’oeuf et au jambon (encore une fois, des aliments aussi simples que ceux-ci peuvent décidément créer des merveilles…) et une petite mousse moules parmesan et champignons.

We then continue with two other tastings, hot this time, a foam egg and ham (again, food as simple as that can definitely create wonders …) and a mousse with mussels, parmesan and fungi.

DSC_0847

DSC_0849

Nous démarrons ensuite la dégustation du menu que nous avions choisi, « Les Saveurs du Produit ». Un menu quatre services aux saveurs effectivement surprenantes. Le premier plat est sans doute le plus déroutant : huître Cadoret, coques, couteaux, pied de porc et pomme de terre. Fruits de mer et pied de porc? Ce n’est même pas le plus surprenant… car le tout est présenté presque entièrement « caché » dans une purée de pomme de terre. On se retrouve donc à ne pas savoir ce que l’on met dans sa fourchette, et à le découvrir une fois en bouche seulement. Si je comprend et apprécie l’idée, j’aurais tout de même, je pense, d’avantage apprécié ce plat avec un autre accompagnement que cette purée mousseline…

We then begin to taste the menu we chose, « The Flavors of product. » A four-course menu with actually surprising flavors . The first dish is probably the most confusing: Cadoret oysters, shells, knives, pork trotter and potato. Seafood and pig’s foot? This is not even the most surprising … because all were almost completely « hidden » in mashed potatoes. So you end up not knowing what you put in your fork, and discovering it once in the mouth only. If I understand and appreciate the idea, I still, I think, would have enjoyed better this dish with another accompaniment that mashed potato …

DSC_0850

Deuxième plat: la sandre, anguille fumée, cébette, poireau, beurre blanc. Ici, rien à redire: d’un côté la douceur de la sandre et de son beurre blanc, qui s’allie parfaitement avec le fumé de l’anguille accompagnée de ses petits légumes, de l’autre côté.

Second dish: perch, smoked eel, spring onions, leeks, white butter. Here, no complaints: on one side the sweetness of this perch with white butter, which combines perfectly with the smoked eel accompanied by vegetables on the other side.

DSC_0858

Nous enchaînons ensuite (le service est rapide, c’est vraiment agréable) avec le pigeonneau d’Anjou, bette, et cannelloni de cuisse confite. Le pigeonneau est vraiment parfaitement cuit, bien tendre et plein de saveurs. Et avec cette petite sauce brune, cela s’approche de la perfection selon moi ! C’est donc le plat que j’aurais le plus apprécié: simple mais très goûteux !

Then we go on (the service is fast, it’s really nice) with the Anjou pigeon, chard, and leg confit cannelloni. The pigeon is really perfectly cooked, tender and full of flavor. And with this little gravy, it approaches perfection for me! This is the dish that I have most enjoyed: simple but very tasty!

DSC_0862
Nous finissons enfin avec le dessert, une déclinaison autour du citron (petit clin d’oeil au nom du restaurant), avec une mousse au chocolat blanc, des petits biscuits au sésame blanc, et des petites crèmes à la citronnelle et gingembre, dont le mélange des goûts était ici aussi très bien pensé, et très agréable. Nous avons aussi par la même occasion découvert un citron asiatique un peu spécial, la main de Bouddha, qui est constitué entièrement de zeste et qui, saupoudré sur le plat, lui donne un parfum très rafraîchissant !

Finally, we end with dessert, a variation around the lemon (the restaurant is indeed called « Lemonnier ») with white chocolate mousse, small white sesame cookies, and creams with lemongrass and ginger : the mixture of tastes here was also very well thought, and very pleasant. We also discovered  a special Asian lemon called Buddha’s Hand, which is entirely made up of zest, and, sprinkled on the dish, gives it a very refreshing scent!

DSC_0866

DSC_0863

DSC_0868

Le repas s’est enfin terminé sur un joli assortiment de mignardises: beignets, crème à l’anis, marshmallow à la menthe fraiche, petites orangettes,… Des petites mignardises vraiment très ludiques !

The meal is finally finished on a nice assortment of sweets: cakes, cream with anise, marshmallow mint fresh, small orangettes … Small sweets really fun!

DSC_0870

En conclusion: de très bonnes découvertes, assez surprenantes parfois, mais une bonne expérience, ça c’est sur. Étrangement pourtant, je pourrais faire ici la même remarque que j’avais fait lors de notre visite au restaurant Terborght (moins justifiable pourtant cette fois-ci): nous étions les seuls clients francophones !! Quand on se trouve en Brabant Flamand, je peux comprendre, mais ici, en pleine province de Namur, j’ai un peu du mal à comprendre ! Alors, amis wallons et francophones, je n’ai qu’une chose à vous dire: il est temps de découvrir la bonne gastronomie de chez nous !

In conclusion: very good discoveries, sometimes quite surprising, but a good experience, that’s for sure. Yet strangely, I could here make the same remark that I had made during our visit to the restaurant Terborght (less justifiable yet this time); we were the only French-speaking in the restaurant! When we are in Flemish Brabant, I can understand, but here, in the province of Namur, it’s more difficult to understand! So, Walloon and French friends (and also you, tourists and English friends), I have one thing to say: it’s time to discover our good gastronomy!

Infos pratiques: Rue Baronne Lemonnier, 82, 5580 Lavaux-Ste-Anne . Tél. : 084 38 88 83. Fermé le mardi et mercredi. 

Navigation - Articles de la série :

<< Découverte: le nouveau site de L’Air du Temps à Liernu
L’éveil des Sens: un avis mitigé >>