Citytrip à Poitiers : mon itinéraire gourmand

Voyages

Citytrip à Poitiers : mon itinéraire gourmand

Par  | 

Il y a quelques semaines, je suis partie à la découverte de Poitiers, en Poitou-Charentes (ou devrai-je plutôt dire maintenant « Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes »… vous êtes d’accord avec moi, on va continuer à utiliser l’ancienne dénomination ! 😉 ). Si je connaissais déjà la région (je vous avais d’ailleurs déjà parlé notamment du Marais Poitevin, une belle idée d’escapade à faire près de Poitiers), je ne connaissais jusqu’ici de Poitiers que sa gare. Et c’est une ville surprenante que j’ai découverte lors de ce beau weekend ensoleillé: je ne m’attendais pas à une ville si tranquille, où il est si agréable de se promener dans toutes les petites ruelles du centre-ville historique de Poitiers, qui mérite bien son surnom de « Ville aux Cent Clochers ».

weekend-poitiers (194)

weekend-poitiers (183)

weekend-poitiers (171)

weekend-poitiers (143)

Il est assez facile de voyager à Poitiers en train depuis la Belgique: il n’y a qu’une seule correspondance, à Paris (changement de gare) ou à Lille (même gare – je vous recommande donc cette option).

Un hôtel insolite et romantique à Poitiers: Hôtel Mercure Poitiers Centre

A mon arrivée à la gare TGV de Poitiers, je commence tout d’abord par faire mon check-in à l’hôtel pù je séjournerai pendant ce weekend, le Mercure Poitiers Centre. Et quelle surprise: il s’agit d’un des plus beaux hôtels où j’ai eu l’occasion de séjourner en Europe ! Situé en plein centre-ville, cet hôtel 4 étoiles occupe une ancienne Chapelle de Jésuites datant du 19ème siècle. Ma chambre est gigantesque et pleine de charme avec ses charpentes apparentes et sa salle de bain ouverte. Ce petit citytrip commence donc plutôt bien avec un gros coup de coeur pour cet hôtel – je ne peux m’empêcher de me balader un peu dans l’hôtel avant de commencer la visite de la ville.

poitiers-hotel (85)

poitiers-hotel (46)

poitiers-hotel (56)

poitiers-hotel (53)

poitiers-hotel (59)

Balade gourmande dans Poitiers

Je sors enfin de l’hôtel et je me rend vite compte que le centre-ville de Poitiers est beaucoup moins grand que ce que j’avais imaginé: on peut marcher d’un bout à l’autre en un petit quart d’heure. Bref, pas besoin de bus ou de voiture, et j’arrive en quelques minutes au bistro où j’ai rendez-vous pour le lunch, La Serrurerie (28 rue de Grandes Ecoles). Nous y mangeons un lunch léger dans un cadre vintage assez sympa (et vu le carrelage, vous ne pouvez pas partir de là sans un petit « shoefie » 😉 ).

weekend-poitiers (5)

Après le lunch, nous allons prendre un deuxième dessert (oups !) à la boutique Rannou Métivier (30 rue des Cordeliers), dont la spécialité est le macaron de Montmorillon. Ne parlez pas des macarons parisiens aux habitants de Poitiers: pour eux, leur macaron est le seul et l’unique, car il a été créé bien avant le trendy macaron de Paris. Le goût est tout de même assez proche, mais la texture est bien différente. Je suis plutôt fan ! On y retrouve également les chardons et les nougatines, deux autres petites douceurs locales que nous retrouverons plus tard. 

weekend-poitiers (21)

weekend-poitiers (18)

weekend-poitiers (20)

Nous continuons ensuite notre balade dans les jolies rues de Poitiers, avec ses maisons à colombages et ses beaux hôtels particuliers, en direction du Palais de Justice, un autre endroit insolite à Poitiers, puisqu’il s’agit de l’ancien château des comtes de Poitou. La salle des pas-perdus, qu’il est possible de visiter gratuitement, se trouve ainsi dans l’ancienne salle de réception du palais. On dirait qu’on aime vraiment bien recycler les endroits, à Poitiers ! (et vous verrez, nous n’avons pas encore fini nos découvertes…).

weekend-poitiers (22)

weekend-poitiers (26)

En chemin nous rendons également visite au… Manneken Pis de Poitiers (38 Rue de la Marne), une copie officielle offerte à la ville de Poitiers par le gouvernement belge pour les remercier d’être devenue temporairement la capitale de la Belgique durant la guerre. Aujourd’hui, le Manneken Pis trône majestueusement… au milieu de la salle d’attente du commissariat de police de Poitiers ! Les policiers en sont plutôt fiers. 😉 Comme celui de Bruxelles, le Manneken Pis de Poitiers est parfois habillé: lors de ma visite, le Manneken Pis portait un costume étudiant (équivalent de notre toge belge).

weekend-poitiers (11)

weekend-poitiers (30)

Il est déjà l’heure d’une autre pause gourmande, chez Fink Chocolatier (1B rue du Marché Notre Dame), une chocolaterie artisanale située à deux pas de l’Eglise Notre-Dame-la-Grande (le bijou de Poitiers, dont nous gardons la visite pour le lendemain). Leurs chocolats sont produits sur place, dans l’atelier situé en haut de la boutique. Miam !

weekend-poitiers (38)

Nous descendons ensuite la rue de la cathédrale qui mène, comme son nom l’indique, à la Cathédrale Saint-Pierre. Cette longue rue abrite plusieurs petits magasins sympas, comme le Biblio Café (un café littéraire). On ne peut pas rater la cathédrale, qu’on aperçoit déjà depuis le haut de la rue. On y a récemment découvert d’anciennes fresques polychromes, qui donnent un petit aperçu de ce à quoi devait auparavant ressembler tout l’intérieur de la cathédrale gothique.

weekend-poitiers (60)

Nous terminons cette belle balade par la visite du Musée Sainte-Croix (3 bis rue Jean Jaurès), le musée des beaux-arts de la ville de Poitiers. Si la collection du musée est assez complète (ça va de l’antiquité à l’époque contemporaine), c’est surtout l’architecture moderne du musée (qui lui a d’ailleurs valu plusieurs prix) qui fait toute la particularité de ce musée. Le contraste avec les oeuvres dans la partie Moyen-Age/Renaissance est particulièrement intéressant !

weekend-poitiers (52)

weekend-poitiers (58)

weekend-poitiers (57)

Sur le chemin du retour vers mon hôtel, je m’arrête pour une mini-virée shopping dans le centre commercial des Cordeliers. Que vous soyez adepte ou non de ce magasin, l’arrêt chez Zara y est obligatoire: les articles du magasin sont présentés au milieu des vestiges d’une ancienne chapelle franciscaine.

weekend-poitiers (71)

weekend-poitiers (75)

Je termine en beauté cette première journée à Poitiers par un délicieux repas au restaurant de mon hôtel, Les Archives, qui propose une cuisine raffinée à base de produits locaux et de saison (asperges, agneau…) dans un cadre tout simplement splendide: je me suis à nouveau régalée.

poitiers-hotel (26)

poitiers-hotel (64)

poitiers-hotel (68)

Atour de l’église Notre-Dame-La-Grande, joyau d’art roman

Ma seconde journée à la découverte de Poitiers commence par une visite du marché de Notre-Dame, qui se déroule autour de l’église Notre-Dame-La-Grande. On y trouve toutes les spécialités locales, comme les melons et fromages de chèvre du Poitou, le pâté Farci Poitevin, le Tourteau Fromager (gâteau volontairement brûlé),…

weekend-poitiers (99)

weekend-poitiers (94)

weekend-poitiers (91)

weekend-poitiers (93)

Nous en profitons également pour visiter deux boutiques gourmandes situées également près de l’église, Le Fournil d’Elina (une boulangerie-pâtisserie réputée), et la Fromagerie Jérémie Chosson, où vous trouverez notamment un très bel assortiment de fromages de chèvre de la région.

weekend-poitiers (83)

Nous continuons ensuite l’exploration de Poitiers dans le quartier de la Place de la Liberté (reconnaissable par sa petite statue de la Liberté), un des quartiers les plus charmants du centre-ville avec de nombreux hôtels particuliers (le propriétaire d’un de ceux-ci était assez coquin… je vous laisse trouver le petit détail qui tue dans les photos ci-dessous 😀 ). Nous remontons par la rue Carnot et faisons une petite halte chez Claude Lafond, qui a créé le gâteau TAP, un gâteau jaune cubique qui reprend la forme de l’auditorium de Poitiers créé par l’architecte Joao Luis Carrilho de Graça. 

weekend-poitiers (106)

weekend-poitiers (119)

weekend-poitiers (115)


weekend-poitiers (120)

weekend-poitiers (118)

De retour sur la Place Charles de Gaulle, la messe étant terminée, nous visitons enfin l’Eglise Notre-Dame-la-Grande. Si vous ne devez visiter qu’un seul bâtiment religieux à Poitiers, visitez celui-ci ! A l’extérieur, la façade de cette église romane du 11ème siècle est sculptée en mode bande dessinée, racontant divers épisodes de l’histoire religieuse. A l’intérieur, ses parois peintes sont impressionnantes même si une petite partie seulement date encore de l’époque romane.

weekend-poitiers (31)

weekend-poitiers (141)

Poitiers au calme

Place maintenant à un lunch bien mérité au salon de thé « Jasmin-Citronnelle » (32 rue Gambetta). Gros coup de coeur pour cette belle adresse cachée en plein centre de Poitiers. Nous profitons de sa terrasse bien au calme, pour un lunch fait maison proposé en accord avec du thé. Ma première expérience de « tea-pairing » fut plutôt agréable. 🙂

weekend-poitiers (160)

weekend-poitiers (162)

Il fait si beau cette après-midi, que nous décidons d’aller découvrir une autre facette de la ville de Poitiers en allant nous balader le long des rives du Clain, dans la ville basse. Pour y aller, nous empruntons la Grand’Rue, une rue où se trouvent quelques boutiques originales, comme Mon Univers Papier (créations en papier japonais), la céramiste Fanny Laugier (céramiques modernes super originales), ou encore La Fabrique de Parapluies, une des institutions de Poitiers, active depuis 1882. Il s’agit d’une des dernières fabriques de parapluie artisanales en France. On peut vous y créer un parapluie sur mesure !

En bas de la rue, nous nous arrêtons rapidement à l’Eglise Sainte-Radegonde, qui a la particularité d’accueillir les reliques de pas moins de 3 saints dans sa crypte: Sainte-Radegonde, mais aussi Sainte-Disciole et Sainte-Agnès. Passer sous le tombeau de Sainte-Radegonde porterait bonheur pour les examens, avis aux étudiants. 😉

weekend-poitiers (182)

Nous longeons ensuite les rives du Clain jusqu’au Jardin des Plantes. Si vous cherchez à passer une après-midi au calme, vous êtes ici au bon endroit !

weekend-poitiers (184)

weekend-poitiers (188)

weekend-poitiers (191)

weekend-poitiers (190)

Je termine en beauté mon séjour à Poitiers par un repas en terrasse au restaurant Le Vingélique (37 Rue Sadi Carnot), qui propose une cuisine gourmande et locale (gros coup de coeur pour leur croustillant de pied et tête de cochon accompagné de nougatine de sésame et langoustines poêlées… j’en salive encore !).

Après une dernière nuit à Poitiers, je rejoins déjà la Belgique, mon sac rempli de gourmandises accumulées tout au long de ce petit citytrip !

Je vous ai donné envie de découvrir Poitiers? Vous pouvez jouer pour tenter de gagner vous aussi un citytrip de 48h à Poitiers sur france.fr ! Bonne chance à tous. 😉

Plus d’informations sur Poitiers: ot-poitiers.fr

4 commentaires

  1. Maryline Champion sur Facebook

    13 juillet 2016 à 16 h 52 min

    C’est vraiment une belle découverte Poitiers merci Au goût d’Emma .be par contre je ne vois aucun concours sur le lien 😉

  2. Françoise Lroux sur Facebook

    13 juillet 2016 à 18 h 47 min

    Trop cool on part dans la région ce we! J’avais déjà repéré que tu y étais passée. Merci!

  3. AtChA

    4 août 2016 à 7 h 11 min

    merci de ce Post sur ma ville. C’est vrai que c’est une ville calme surtout l’été mais c’est très agréable d’y vivre.
    Si vous cherchez d’autres bonnes adresses n’hésitez pas :).

laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *