Ma vie de blogueuse : le rêve et la réalité !

Lifestyle

Ma vie de blogueuse : le rêve et la réalité !

Par  | 

Vous aviez été si nombreux à lire (et à commenter) mon difficile bilan 2015, que depuis lors l’idée de partager avec vous un peu plus souvent des articles plus personnels me trottait en tête… car en plus de me faire du bien (je vous remercie d’ailleurs encore 1000 fois pour tout le soutien que certains d’entre vous m’ont apporté ces derniers mois, en partageant à votre tour vos expériences avec moi !), je pense que ça vous permet également de vous rendre compte que la vie, même pour votre chère blogueuse, ne se limite pas aux beaux (et photogéniques) moments que l’on expose joyeusement sur Facebook ou Instagram. Et puis, comme je ne cesse de le rappeler à qui veut l’entendre, pour moi la différence majeure entre un blog et un média « classique » est, et doit rester avant toute chose, son côté personnel.

C’est la première chose que je voulais aborder avec vous aujourd’hui: contrairement à de plus en plus de blogueurs et blogueuses, je ne suis pas convaincue que professionnaliser son blog va forcément de pair avec un contenu de plus en plus impersonnel, intégrant plus de communiqués de presse, de photos méga retouchées et de compliments bien sentis que de sentiments réels et exprimés de façon naturelle. Moi aussi je lis beaucoup de blogs, et j’ai malheureusement arrêté d’en lire beaucoup ces derniers mois car je ne retrouvais plus ce ton personnel qui m’avait initialement plu chez ces blogueurs. Après avoir eu quelques discussions intéressantes avec d’autres blogueurs, amis et lecteurs, j’en suis arrivée à la conclusion que pourtant, moi aussi, j’ai parfois eu tendance à me laisser « influencer » et à perdre en partie mon style d’origine, souvent par manque de temps, quand l’inspiration n’est pas au rendez-vous et que je veux pourtant faire plaisir à tout le monde en sortant mes articles comme une machine, le plus vite possible même quand le moral ne suit pas… Pourtant, j’ai créé mon blog par passion et je veux que cela reste une passion, alors à quoi bon? J’ai un travail qui paie mes factures, et les petits (ou parfois plus grands…) à-côtés que j’ai grâce au blog (des tests de produits aux grands voyages) me suffisent amplement, en tout cas pour le moment. Ne pas dépendre de mon blog pour vivre me permet de garder ma liberté, et cela est je pense essentiel pour ça continue à me plaire tout comme à vous. Et je ne vois pas pourquoi je devrais avoir honte de parfois vivre des expériences gratuitement grâce à mon blog, car ces invitations sont la récompense d’un énorme travail: en presque 4 ans j’ai publié plus de 700 articles sur mon blog, je vous laisse donc imaginer le nombre d’heures que j’ai pu passer sur mon ordinateur pour les écrire et les accompagner de jolies photos… A ceux qui disent donc que j’ai la belle vie, que c’est facile et que ce n’est pas juste: je vous en prie, lancez votre propre blog ! #çacestdit

Bref, tout ça pour vous dire que je pense donc vous parler plus souvent de ma « vraie » vie de blogueuse, ce qui j’espère permettra de resserrer les liens qui nous unissent, chers lecteurs. C’est donc assez logique que mon nouveau réseau social préféré soit devenu depuis quelques mois Snapchat (où vous me trouverez sous le nom de @augoutdemma), la découverte de l’année pour moi ! Qui aurait cru il y a quelques mois encore que je deviendrais accro à ce réseau social? Pas moi, en tout cas. Et pourtant, rien de tel que Snapchat pour raconter des histoires sans artifices, exprimer ses émotions et expériences du jour sans se soucier des retouches photo et surtout sans avoir peur du ridicule. Ok, c’est le réseau social le moins intuitif, mais une fois que l’on apprend à manier la bête, c’est aussi le réseau le plus malin (comme dirait Cyril). Je pense d’ailleurs vous proposer prochainement un article avec les comptes Snapchat que j’aime suivre (et n’hésitez pas d’ailleurs à me partager vos comptes préférés, en quelques mois je suis certaine de ne pas encore connaître tout le monde !). Je sais que je dois encore m’habituer à parler sur Snapchat (j’ai toujours l’impression d’être parfois en mode robot ! ahah), mais si vous voulez vivre avec moi mes aventures comme si vous y étiez, vous savez à présent où vous rendre ! 😉

C’est ici que je me rend compte que ma petite « intro » fait déjà 700 mots… Il est donc temps de passer au vif du sujet ! Dans mon dernier bilan, je vous parlais de mon projet de retourner habiter à Bruxelles: cela sera chose faite dans quelques jours: #cestlafête ! Après moultes péripéties, je me suis résignée à louer un (très chouette) appartement plutôt que d’en racheter un directement. Car je n’ai eu de coup de cœur pour aucun de ceux que j’ai visités, mais surtout car depuis mon dernier article, de nombreuses rencontres m’ont emmenées à la découverte de la région de Namur, et j’ai eu un énorme coup de cœur pour cette ville que je connaissais jusque là si peu. Alors, pour me décider, j’ai décidé de tout d’abord retenter l’expérience de la vie bruxelloise durant au moins 6 mois, pour voir si cela me plait toujours autant après presque 3 ans d’absence. Je pense que je verrai très certainement la vie citadine et ses avantages d’un nouvel œil après avoir vécu la dure vie de navetteuse pendant quelques années…

Enfin, je ne m’étalerai pas dans les détails de ma vie privée, mais après avoir perdus tous mes repères l’année passée, j’ai finalement réussi à remonter la pente et je me sens aujourd’hui bien plus forte qu’il y a un an. Après en avoir morflé pendant des mois, je me sens enfin à nouveau moi-même, en version encore plus forte et déterminée. Voici donc mon petit message d’espoir pour ceux qui passent peut-être actuellement par une rupture difficile: ce que vous pensez actuellement être la pire chose qui pouvait vous arriver est en réalité tout le contraire. L’amour est la plus belle chose qui existe, mais il rend parfois aveugle, malheureusement. Et surtout, contrairement à ce que l’on peut croire, l’amour n’est parfois pas suffisant. Cette expérience m’a permis de découvrir ce que je voulais réellement dans la vie, et surtout ce que je ne voulais plus. Ne laissez personne vous rabaissez, vous êtes le seul maître de votre vie et vous avez le droit d’en faire ce que vous voulez ! (c’était le petit moment #girlpower de la journée)

Au niveau du blog, vous avez du remarquer que cela bougeait donc à nouveau pas mal ces derniers temps, j’ai enfin commencé à rattraper tout le retard que j’avais accumulé en un an, et je dois encore vous parler dans les semaines qui viennent de plein de chouettes endroits qui, je l’espère, vous inspireront ! Entre temps, le mois de juin sera à nouveau placé pour moi sous le signe du voyage. J’ai un gros projet en préparation, j’espère pouvoir vous en parler dans les jours qui viennent. Préparez-vous à du dépaysement total… Mais je peux déjà vous dire que je pars dans quelques jours pour un roadtrip dans le Jura suivi de quelques jours à Varsovie. Ensuite… surprise. 🙂

Vous êtes également de plus en plus nombreux à me demander comment je fais pour voyager autant tout en ayant un travail à côté du blog. Comme je le disais plus haut, le blog n’est en effet pas mon travail principal, et ce n’est pas toujours facile pour moi de combiner les deux. Cependant, je ne travaille que 4 jours semaine pour ce travail « alimentaire » (ce que j’ai négocié il y a 2 ans pour pouvoir me consacrer d’avantage à ma passion pour les voyages, et donc au blog) et j’ai la chance d’avoir des horaires plutôt flexibles et de pouvoir faire du télé-travail quand j’en ai besoin. Cela m’arrive donc de travailler quelques heures depuis un aéroport ou une chambre d’hôtel pour éviter de devoir prendre une demi-journée de congé, par exemple. Pour le reste, je suis employée et j’ai le même nombre de jours de congé que la plupart d’entre vous, il n’y a donc pas de miracle mais juste une bonne organisation. 😉

Si vous avez des questions ou si vous souhaitez que j’aborde un sujet particulier la prochaine fois, n’hésitez pas à me laisser un commentaire, ça me fait toujours plaisir ! 😉

En illustration: eh non, la vie de blogueuse ne se limite pas à siroter des petits cocktails et à boire du champagne aux quatre coins du monde… même si on est bien d’accord, je ne suis pas à plaindre à ce niveau-là ! Mais on ne vit qu’une fois, n’est-ce pas? 😉

14 commentaires

  1. Maman Voyage

    7 juin 2016 à 3 h 15 min

    Chouette billet en effet ! J’essaie aussi d’écrire des billets persos régulièrement. Le « soucis » c’est que ça prend déjà tellement de temps de donner tous les détails des voyages que je souhaite partager que du coup parfois je trouve pas le temps. Et comme j’attache beaucoup d’importance au fait de donner des infos utiles et pratiques pour découvrir une destinations (avec enfants) et bien parfois le côté perso est moins au RDV. Pour autant, mon blog est totalement perso dans le sens où je ne raconte que du vécu. En tout cas tu m’as donné envie de te suivre sur Snapchat. J’y suis mais je fais pas grand chose car c’est pas encore clair pour moi – je dois être trop vieille peut-être ;-). Et sinon j’avais fait comme toi : passage au 4/5iè pour voyager plus et j’avais aussi choisi une entreprise avec un max de vacances (5 semaines + 16 jours de RTT…c’est déjà pas mal). A bientôt !

  2. Julie Opstaele sur Facebook

    7 juin 2016 à 4 h 55 min

    Intéressant ! Merci

  3. Diederick Legrain sur Facebook

    7 juin 2016 à 4 h 57 min

    continue!

  4. Céline Bertinchamps sur Facebook

    7 juin 2016 à 6 h 03 min

    Merci Emma, c’est très chouette de te découvrir un peu pus avec des article sde ce genre. Et je suis ravie que tu ais remonté la pente , vive le girl power!!! J’en profite pour te remercier pour tes super adreses et conseils. Mes « vacances parfaites » à la Martinique, c’est un peu à toi que je les dois 😉

  5. Deryn Naythas sur Facebook

    7 juin 2016 à 6 h 20 min

    Content que tout évolue comme il faut!

  6. Deryn Naythas sur Facebook

    7 juin 2016 à 6 h 20 min

    Content que tout évolue comme il faut!

  7. Kathy Van Put sur Facebook

    7 juin 2016 à 6 h 52 min

    Vous avez raison d’en profiter à fond !

  8. Kathy Van Put sur Facebook

    7 juin 2016 à 6 h 52 min

    Vous avez raison d’en profiter à fond !

  9. Maud Devroey sur Facebook

    7 juin 2016 à 6 h 55 min

    Bon tu me refais un petit cours snapchat en privé hein

  10. Maud Devroey sur Facebook

    7 juin 2016 à 6 h 55 min

    Bon tu me refais un petit cours snapchat en privé hein

  11. argone

    7 juin 2016 à 9 h 17 min

    les gens ont tendance à croire que c’est tellement facile ! et qu’on est de gros profiteurs … c’est tellement faux ! 😉

  12. Céline

    7 juin 2016 à 9 h 23 min

    Tu as completement raison sur le coté perso du blog, c’est ce qui fait l’ame du blog non ? Je te suis depuis pas mal de temps et j’apprécie d’en savoir un peu plus sur toi. Je sens que je ne vais pas tarder à te suivre sur snapchat 🙂

  13. Andreea

    13 juillet 2016 à 18 h 44 min

    j’adore ton article et ta super attitude. en plus super honete 🙂 love! xoxo

  14. Pingback: Comment mesurer l'influence d'un blogueur?

laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *