La première édition du Aberlour Hunting Club en Belgique

Gastronomie

Aberlour Hunting Club: whisky, gibier & Flemish Foodies

Par  | 

Le Aberlour Hunting Club, c’est un pop-up restaurant qui allie whisky et gibier pour une expérience gastronomique unique dans des endroits insolites. J’ai eu la chance de participer pour la première fois à l’un de ces repas hors du temps lors de son passage dans les Ardennes belges en décembre dernier.

aberlour-hunting-club-2015 (12)

Pour sa première édition en Belgique, le Aberlour Hunting Club – organisé par le whisky Single Malt écossais Aberlour – n’était accessible que sur invitation le temps de 2 soirées uniques. Plus tôt en 2015, c’est le chef Alain Passard qui s’était chargé des accords gibiers et whisky pour la 6ème édition française du Aberlour Hunting Club, qui était quant à elle accessible au grand public (ou plutôt à un public averti, car l’expérience avait un prix : 380€). Conquise par l’expérience, je ne peux qu’espérer que l’expérience soit renouvelée en Belgique l’année prochaine et cette fois-ci également ouverte aux réservations.

aberlour-hunting-club-2015 (13)

Mais revenons-en à cette fameuse soirée ! Pour son arrivée en Belgique, le Aberlour Hunting Club avait décidé de faire appel à deux des chefs gantois du groupe des « Flemish Foodies« , Jason Blanckaert (J.E.F) et Kobe Deramaults (étoilé à In De Wulf; également derrière les très tendance De Vitrine et De Superette à Gand), qui avaient reçu « carte blanche » pour préparer ce menu aux accords surprenants entre des plats de gibier très « retour aux sources » et les Single Malts d’Aberlour.

aberlour-hunting-club-2015 (6)

Quant au lieu choisi pour cette première expérience belge, comment dire… il était tout simplement grandiose !

Sur l’invitation, j’avais été prévenue: prévoyez de bonnes chaussures et des vêtements chauds, m’avait-on dit. J’arrive donc au lieu de rendez-vous, le château d’Haltinne, entre Namur et Huy, un endroit déjà très impressionnant. Je me demande un instant si c’est dans ce photogénique château du 17ème siècle que nous allons nous attabler ce soir. Apparemment pas: par téléphone, on me dit de me garer dans la ferme voisine, et qu’un 4×4 viendra me chercher… D’accord, je ne suis donc pas encore à ma destination finale… Je trouve enfin la ferme dans la nuit noire, deux voitures s’y trouvent déjà, je m’engage donc pour me garer à la suite de celles-ci et… je m’embourbe ! Ca y est, l’expérience a commencé. 😉 Moins d’une minute plus tard, mon 4×4 arrive et mon hôte rit de bon cœur en me voyant bien embarrassée: les deux autres voitures sont déjà embourbées elles aussi, ce n’est pas là qu’il fallait se garer mais tous les invités ont suivi la première voiture… Pas de souci, on viendra me débourber avant la fin de la soirée: me voilà rassurée !

aberlour-hunting-club-belgique-2015 (17)

J’embarque donc dans le 4×4 pour une petite balade à travers bois jusqu’au lieu du repas, une authentique maison de chasseurs. Me voici donc en pleine nature, seulement quelques bougies éclairent de l’extérieur la petite maisonnette en pierre. Heureusement, il fait en réalité très doux ce jour-là, on m’explique donc que nous prendrons l’apéritif dehors, autour du feu de bois, avant de poursuivre le repas à l’intérieur de la maison. Ici, pas d’électricité ni d’eau courante, mais tout avait été pensé dans les moindres détails pour rendre la soirée agréable et confortable, jusqu’à des toilettes sèches royales, éclairées elles aussi à la bougie.

aberlour-hunting-club-belgique-2015 (3)

aberlour-hunting-club-2015 (5)

aberlour-hunting-club-2015 (14)

Les deux chefs sont au travail depuis ce matin et on dirait vraiment deux enfants dans une nouvelle plaine de jeux ! Ils ont pris leurs quartiers dans le jardin de la maison, où ils ont décidé de cuire leurs viandes, poissons et légumes selon des méthodes de cuisson ancestrales: sous terre, avec des pierres chaudes, du charbon de bois… Un vrai petit champ de bataille, mais extrêmement bien organisé. Avec les « Flemish Foodies », pas de chichis mais des produits locaux travaillés de façon précise pour mettre en avant le goût avant tout.

aberlour-hunting-club-belgique-2015 (6)

aberlour-hunting-club-belgique-2015 (13)

aberlour-hunting-club-belgique-2015 (14)

aberlour-hunting-club-belgique-2015 (18)

aberlour-hunting-club-belgique-2015 (16)

Cette vision de la cuisine se marie parfaitement avec les Single Malts d’Aberlour, produits en Ecosse dans la région du Speyside. Aberlour privilégie de longs vieillissement pour ses whiskies, d’au moins trois ans, dans des barriques ayant déjà servi au moins une fois (pour du Bourbon pour celles venant des Etats-Unis, et pour du sherry (xerès) pour celles venant d’Andalousie). Le « Master Distiller » va ensuite associer des fûts de différentes origines pour obtenir la complexité souhaitée du whisky – c’est cette « double maturation simultanée » (« Double Cask Matured ») qui caractérise les whisky d’Aberlour.

aberlour-hunting-club-belgique-2015 (2)

Lors de ce repas, nous avons pu découvrir chacune des références de la gamme Aberlour en association à un ou plusieurs plats.

Pour « l’apéritif » dans le jardin, nous avons commencé par le Aberlour 12 ans Double Cask Matured, un whisky subtil, aux notes fruitées (disponible en grande distribution et chez les cavistes àpd 37,37€). Pour l’accompagner, plusieurs petites préparations préparées juste devant nous par Jason Blanckaert et Kobe Deramaults: pomme de terre nouvelle fumée et grillée, fromage fondu “pas de rouge”; huîtres à la vapeur sur charbon de bois et interprétation personnelle du whisky sour (une pure merveille !); et bouillon de navet rôti et os à moelle de veau, cuit dans une bouilloire sur le feu.

aberlour-hunting-club-belgique-2015 (8)

aberlour-hunting-club-belgique-2015 (11)

aberlour-hunting-club-belgique-2015 (5)

aberlour-hunting-club-belgique-2015 (21)

Excités comme des puces après ces premiers petits plats au top, nous avons ensuite pris place à l’étage de la rustique maisonnette, qui avait été décorée avec beaucoup de goût pour l’occasion.

aberlour-hunting-club-2015 (4)

aberlour-hunting-club-2015 (3)

aberlour-hunting-club-2015 (1)

aberlour-hunting-club-2015 (2)

aberlour-hunting-club-2015 (9)

aberlour-hunting-club-2015 (10)

Nous poursuivons donc avec la découverte du whisky Aberlour 18 ans Double Cask Matured, un whisky noble, riche et généreux, vieilli dans des fûts de la plus haute qualité (disponible chez les cavistes spécialisés àpd 70,55€). Côté cuisine, les chefs ont voulu miser sur le partage, nous recevons donc plusieurs grands plats à se partager, comme lors de traditionnels repas de chasse: betterave entière cuite lentement dans une croûte de sel (mon grand coup de cœur de la soirée, quel goût subtil !), truite fumée et miso au confit de Saint Jacques, suivi d’un lièvre en deux façons : pâté de lièvre sur pain de seigle grillé et pain de malt d’un côté, lièvre à la royale, foie gras de canard de l’autre.

aberlour-hunting-club-belgique-2015 (29)

aberlour-hunting-club-belgique-2015 (32)

aberlour-hunting-club-belgique-2015 (35)

aberlour-hunting-club-belgique-2015 (37)

Nous continuons le festin avec cette fois-ci le whisky Aberlour 16 ans Double Cask Matured, un whisky profond, fruité et épicé (disponible en grande distribution et chez les cavistes àpd 47,33€), accompagné à nouveau de grands plats à partager: canard à la ficelle (canard sauvage ou autre gibier à plumes, farci avec une farce au whisky et aux champignons sauvages, cuit lentement sur le feu suspendu à une corde), ainsi qu’un jeune sanglier entier, laqué au whisky et rôti lentement sur le feu, légumes cuits sur des pierres chaudes sous la terre toute la journée. Je n’avais encore jamais dégusté de gibier aussi fin que celui-ci !

aberlour-hunting-club-belgique-2015 (39)

aberlour-hunting-club-2015 (16)

aberlour-hunting-club-belgique-2015 (40)

Enfin, nous clôturons le repas en beauté en découvrant le whisky Aberlour A’bunadh (du gaëlique « origine »), le petit bijou d’Aberlour, qui célèbre la tradition du whisky en utilisant les méthodes du 19ème siècle. C’est le seul whisky de la maison qui est uniquement vieilli en fût de xerès (disponible en grande distribution et chez les cavistes àpd 68,89€). Très puissant, il est quasi indispensable d’y rajouter une goutte d’eau pour le déguster tout en faisant ressortir ses saveurs. Pour l’accompagner, un dessert léger et encore une fois bien dans le thème, à base de malt, de chocolat amer et de whisky.

aberlour-hunting-club-belgique-2015 (41)

Je pense que je me souviendrai longtemps de cette soirée tout à fait unique… et j’espère pouvoir renouveler l’expérience au plus vite ! 😉

aberlour-hunting-club-2015 (11)

Plus d’infos: aberlour.com

1 commentaire

  1. Pingback: Aberlour Origins, un repas d'exception avec accords mets & whisky - CONCOURS #1

laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *