La journée parfaite à Ubud : rafting, vélo et spectacle de danse

Pour notre première journée à Bali, on peut dire que le programme était plutôt sportif… rafting, VTT, et comme on est des guerriers et qu’on était même pas fatigués, on a finit la soirée par un spectacle de danses balinaises.

DSC_0462 (3)

8:30 Après un réveil sans piqûre de moustique (merci la moustiquaire) au splendide Kori Ubud Resort et un petit-déj indonésien avec papaye et nouilles sautées, nous partons en voiture pour rejoindre l’Ayung River, que nous allons descendre en rafting. Première pour moi, Fred lui a déjà testé et est tout fou ! Le chauffeur est extrêmement gentil et accueillant (comme tous les balinais d’ailleurs). Il nous propose de nous arrêter le long de la route pour goûter au fruit le plus populaire à Bali: le durian. Une découverte gustative très particulière (le goût, très prononcé et vraiment difficile à décrire) m’est resté en bouche la quasi totalité de la journée ! Ensuite, comme on passait par là, il nous a invité quelques instants chez lui pour nous montrer sa maison, sa famille et leur temple. Car oui, à Bali, tout le monde habite en famille (comptez 30-40 personnes pour les familles « normales »), et chaque famille possède son propre temple devant la maison. La religion hindoue est partout: les balinais sont vraiment très pratiquants. Chaque jour, ils font ainsi des offrandes à leurs dieux (fleurs, graines, bananes…), à peu près partout, même dans la voiture !

DSC_0096 (2)

DSC_0102 (2)

DSC_0105 (2)

DSC_0111 (2)

Nous continuons ensuite le chemin vers l’Ayung River. Là-bas, l’équipe du rafting nous attend. Nous faisons équipe avec un couple d’Indonésiens en lune de miel (d’ailleurs c’est tellement typique qu’on doit nous demander à peu près toutes les demi-heure si on est mariés et en lune de miel…). Accompagné d’un guide-pagayeur nous descendons ainsi 9km. Eh bien, à mon grand étonnement, j’ai même trouvé ça plus facile que la descente de la Lesse ;-) En plein milieu de la forêt tropicale, avec les lianes, les chutes d’eau, et quelques gravures hindoues par-ci par-là, on s’est en plus vraiment sentis dépaysés !

DSC_0113 (2)

DSC_0114 (2)

DSC_0120 (2)

DSC_0127 (2)

DSC_0128 (2)

DSC_0124 (2)

DSC_0129 (2)

DSC_0133 (2)

DSC_0132 (2)

DSC_0138 (2)

DSC_0139 (2)

DSC_0147 (2)

DSC_0158 (2)

DSC_0160 (2)

DSC_0180 (2)

 

DSC_0181 (2)

DSC_0192 (2)

Après un petit lunch en terrasse, avec vue sur la rivière et la forêt, nous passons à la deuxième activité de notre journée 100% sports: le VTT ! Accompagnés d’un guide, et suivi par le chauffeur, au cas où (et heureusement, car on a pas manqué de crever un pneu), nous avons parcourus 18km, en 2h, à travers rizières et petits villages typiques, où nous étions à chaque fois salués chaleureusement par les locaux, réellement très accueillants (ça change quand même des indiens qui te foncent dessus en pleurant avec un gamin ou un gars à moignons pour te faire débourser 100 Rp…). En chemin, nous rencontrons également les cultures diverses et variées de Bali. Si le riz et les rizières sont partout (et demandent vraiment beaucoup de boulot!), on y trouve aussi du cacao, du café, des avocatiers, le fameux arbre à durian et les « snake fruit », des haricots, des patates douces, du gingembre, de la papaye, du chili, des bananiers,… Et puis, il y a les fleurs, uniquement récoltées pour les offrandes journalières. Côté animaux, les Balinais élèvent surtout des poules et du porc. Contrairement aux Indiens, même si la vache est à l’origine également sacrée dans leur hindouisme (si je dis « leur », c’est que même s’ils possèdent la même religion, les légendes et pratiques sont tout de même bien différentes), ils ont depuis quelques années commencé à en manger, mais pas les blanches, qui elles restent sacrées, nous explique le guide…

DSC_0193 (2)

DSC_0194 (2)

DSC_0196 (2)

DSC_0200 (2)

DSC_0201 (2)

DSC_0204 (2)

DSC_0205 (2)

DSC_0206 (2)

DSC_0215 (2)

DSC_0207 (2)

DSC_0221 (2)

DSC_0224 (2)

DSC_0227 (2)

DSC_0230 (2)

DSC_0231 (2)

DSC_0233 (2)

DSC_0236 (2)

DSC_0240 (2)

DSC_0239 (2)

DSC_0243 (2)

DSC_0241 (2)

DSC_0245 (2)

DSC_0248 (2)

DSC_0254 (2)

DSC_0258 (2)

DSC_0262 (2)

DSC_0259 (2)

DSC_0260 (2)

DSC_0269 (2)

DSC_0274 (2)

DSC_0277 (2)

DSC_0283 (2)

DSC_0280 (2)

DSC_0290 (2)

DSC_0294 (2)

DSC_0295 (2)

DSC_0296 (2)

DSC_0298 (2)

DSC_0304 (2)

DSC_0301 (2)

DSC_0305 (2)

DSC_0312 (2)

DSC_0307 (2)

DSC_0313 (2)

17:00 Bien épuisés, nous revenons à l’hôtel, mais décidons de remettre le repos à plus tard et de s’arranger à la place un petit programme de danse balinaise ce soir!

19:00 Après un petit plongeon rafraîchissant dans la piscine, nous partout pour l’Ubud Palace, dans le centre ville d’Ubud, pour y assister à un spectacle de dance Legong et Barong, typiquement balinais. Basé sur les légendes du Mahabrata, ce spectacle haut en couleur nous a permis de découvrir quelques légendes hindoues et leurs personnages principaux (merci le programme et résumé, pas facile de déchiffrer toute une histoire avec juste de la danse, aussi expressive soit-elle (les femmes ici dansent même avec les yeux!). Une expérience que nous remettrons peut-être également un autre soir, car pour environs 6€ par personne, et avec le nombre de spectacles joués à Ubud, pourquoi s’en priver?!

DSC_0317 (2)

DSC_0337 (2)

DSC_0342 (2)

DSC_0332 (2)

DSC_0347 (2)

DSC_0350 (2)

DSC_0351 (2)

DSC_0355 (2)

DSC_0372 (2)

DSC_0374 (2)

DSC_0380 (2)

DSC_0364 (2)

DSC_0379 (2)

DSC_0392 (2)

DSC_0388 (2)

DSC_0402 (2)

DSC_0396 (2)

DSC_0415 (3)

DSC_0422 (3)

DSC_0423 (3)

DSC_0427 (3)

DSC_0441 (3)

DSC_0438 (3)

DSC_0445 (3)

DSC_0449 (3)

DSC_0459 (3)

DSC_0461 (3)

DSC_0460 (3)

DSC_0468 (3)

DSC_0504 (3)

DSC_0475 (3)

DSC_0492 (3)

DSC_0495 (3)

DSC_0505 (3)

DSC_0525 (3)

DSC_0530 (3)

DSC_0534 (3)

DSC_0545 (3)

A demain pour de nouvelles aventures balinaises… Il est temps de se reposer maintenant!

DSC_0547 (3)

Cet article est le récit du jour 11 de notre tour du monde avec Schweppes.
Lire l’épisode suivant ici.

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.