Notre séjour de rêve à l'hôtel The Oitavos à Cascais (Portugal)

Voyages

Notre séjour de rêve à l’hôtel The Oitavos à Cascais (Portugal)

Par  | 

Nous sommes de retour du Portugal depuis moins de deux semaines et je dois vous avouer que je crois avoir laissé une partie de mon coeur là-bas : la gentillesse des portugais, les paysages incroyables, une culture vivante… ce premier aperçu du pays m’a vraiment charmé. Comme nous n’avions qu’une petite semaine sur place, nous avons décidé de passer quelques jours à arpenter les rues pentues de Lisbonne avant de nous octroyer un repos bien mérité à Cascais, une petite station balnéaire située à 20 minutes de voiture ou 40 minutes de train de Lisbonne. Les portugais aiment dire que Cascais, c’est un peu leur Monte Carlo ou leur Saint-Tropez à eux (pas étonnant qu’on y trouve les maisons les plus chères du Portugal !). Nous avons passé deux nuits dans le centre de Cascais et une nuit dans les hauteurs de la ville, dans le superbe domaine de l’hôtel The Oitavos, dont je vous parlerai aujourd’hui.

hotel-the-oitavos-cascais (40)

hotel-the-oitavos-cascais (147)

hotel-the-oitavos-cascais (129)

hotel-the-oitavos-cascais (112)

hotel-the-oitavos-cascais (90)

hotel-the-oitavos-cascais (103)

Pour les amoureux de nature qui souhaitent tout de même être proches de la ville, l’hôtel The Oitavos est tout simplement parfait: en environs 10 minutes de taxi ou 20 minutes de vélo (à louer à l’hôtel – une piste cyclable suit la côte) vous pouvez choisir entre rejoindre le centre de Cascais, vous aventurer dans le parc naturel de Sintra-Cascais et découvrir les grandes plages de la région, dont la plus connue est l’immense Praia do Guincho, petit paradis pour les surfeurs (mais plutôt venteux pour les autres !).

hotel-the-oitavos-cascais (391)

hotel-the-oitavos-cascais (332)

hotel-the-oitavos-cascais (379)

hotel-the-oitavos-cascais (380)

Et si vous préférez tout simplement vous détendre, cet hôtel de luxe propose sur son domaine un golf 18 trous (Oitavos Dunes), un centre équestre (sur le domaine sportif de la Quinta da Marinha), une piscine en plein air avec une vue à couper le souffle avec vue sur l’océan atlantique, un spa (Fred a testé un massage du dos et a adoré !) avec sauna, hammam et piscine intérieure, des cours de yoga, de fitness, des espaces de repos design avec piano, billard, salons,… il y a même une piste pour les hélicoptères ! 😉

hotel-the-oitavos-cascais (69)

hotel-the-oitavos-cascais (94)

hotel-the-oitavos-cascais (92)

hotel-the-oitavos-cascais (124)

hotel-the-oitavos-cascais (100)

hotel-the-oitavos-cascais (5)

hotel-the-oitavos-cascais (1)

hotel-the-oitavos-cascais (409)

Ce grand domaine hôtelier et sportif fut construit par les Champalimaud, des portuguais d’origine française, sur leur domaine familial, avec vue sur les dunes de sable protégées du parc naturel et sur l’océan atlantique. Le design et la décoration de l’hôtel, ouvert en 2010, est assez minimaliste (il fut pensé par le célèbre architecte portugais José Amaral Anahory) et ce afin de mettre en avant le cadre incroyable qui l’entoure… C’est plutôt réussi vous ne trouvez pas?

hotel-the-oitavos-cascais (238)

hotel-the-oitavos-cascais (189)

hotel-the-oitavos-cascais (3)

hotel-the-oitavos-cascais (9)

hotel-the-oitavos-cascais (74)

hotel-the-oitavos-cascais (190)

hotel-the-oitavos-cascais (239)

Et côté chambre me direz-vous? Les 142 chambres de l’hôtel possèdent toutes un balcon avec vue sur le golf ou sur l’océan. La plupart des chambres sont d’ailleurs des petites suites de 64 mètres carré… de quoi se sentir à l’aise ! C’est dans l’un de ces grands « Lofts » design que nous avons séjourné. La particularité de ces lofts (que j’ai beaucoup aimé) est qu’ils possèdent un espace totalement ouvert (il n’y a pas de murs pour séparer la salle de bain – avec toilette japonaise, la chambre, le coin salon,…). On a donc un vrai sentiment d’espace !

hotel-the-oitavos-cascais (15)

hotel-the-oitavos-cascais (18)

hotel-the-oitavos-cascais (37)

hotel-the-oitavos-cascais (26)

hotel-the-oitavos-cascais (27)

hotel-the-oitavos-cascais (41)

hotel-the-oitavos-cascais (163)

hotel-the-oitavos-cascais (158)

Mais ce que nous avons surtout adoré à l’hôtel The Oitavos c’est la cuisine du chef français Cyril Devilliers (formé par Michel Guérard), qui propose une cuisine portugaise revisitée, à base de produits locaux (mention spéciale pour l’entrée à base de tomates du jardin) et de la côte atlantique et avec des petits accents français. Le dîner gastronomique que nous avons passé au restaurant Ipsylon fut pour nous le meilleur repas de notre séjour au Portugal ! Notons au passage que les desserts réalisés par le chef pâtissier Joaquim de Sousa étaient également divins.

hotel-the-oitavos-cascais (193)

hotel-the-oitavos-cascais (201)

hotel-the-oitavos-cascais (184)

hotel-the-oitavos-cascais (210)

hotel-the-oitavos-cascais (211)

hotel-the-oitavos-cascais (222)

Pour un repas plus rapide, le midi par exemple, l’hôtel propose également trois autres espaces de restauration: l’Atlantic Pool Bar près de la piscine (plats légers et snacks), le Bar japonais (un bar à sushi qui a beaucoup de succès également !) ainsi que le Verbasco (situé au Clubhouse du golf). Et pour une soirée un peu plus spéciale, sachez qu’il est également possible de dîner à la Table du Chef, dans les cuisines.

Le petit-déjeuner est également très gourmand, avec un grand choix de produits frais et locaux (charcuteries, fromages, etc.).

hotel-the-oitavos-cascais (231)

hotel-the-oitavos-cascais (235)

Enfin, nous n’avons pas assisté à cela durant notre séjour mais l’hôtel organise également de mai à septembre les « The Oitavos Beats », des concerts mettant en avant des artistes locaux montants.

Alors, tenté par un petit séjour dans cet endroit paradisiaque? 🙂

Hôtel The Oitavos
Rua de Oitavos
Quinta da Marinha
2750-374 Cascais
Portugal
Tel: +351 21 486 0020
Chambres à partir de 155€ (basse saison)/ 180€ (moyenne saison) / 205€ (haute saison)

3 commentaires

  1. Pingback: Séjour détente à Cascais, à l'hôtel Cascais Miragem

  2. Pingback: Cascais et la riviera portugaise, sur les traces de James Bond

  3. Pingback: Belem: une visite immanquable à Lisbonne

laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *