Restaurant Alexandre, gastronomie au féminin à Bruxelles

Gastronomie

Restaurant Alexandre, gastronomie au féminin à Bruxelles

Par  | 

Quand Alexandre Dionisio a quitté le restaurant Alexandre, où il a gagné sa première étoile, pour s’installer au sommet de l’IT Tower à la Villa in the Sky, on aurait pu penser qu' »Alexandre » ne résisterait pas à son départ, oublié par les guides et par les « fans » du Top Chef. Et pourtant ! Anca Petrescu, la passionnée patronne d' »Alexandre », et Isabelle Arpin, la nouvelle chef du restaurant, forment aujourd’hui un duo féminin de choc proposant une cuisine gastronomique originale qui n’a rien à envier à celle de son ancien chef. Lors de notre passage au mois de mai, Isabelle Arpin a réussi à nous séduire et surprendre avec la touche féminine qu’elle apporte à ses créations aux inspirations variées. Un coup de coeur que je me devais de partager avec vous !

restaurant-alexandre-bruxelles (1)

Installés à l’une des tables rondes de la petite salle du restaurant, notre apéritif à la main, nous hésitons entre les deux options proposées en soirée par le restaurant: le Petit Menu (75€ pour 3 dégustations, entrée, plat, dessert) ou le Grand Menu (130€ pour 3 dégustations, 2 entrées, 2 plats, 2 desserts). Nous nous laissons finalement tenter par le Grand Menu (sans aucun regret !), avec les accords vins sélectionnés par Anca (je note au passage que sa sélection de vins est très intéressante, avis aux amateurs !).

Le menu commence en beauté par trois petites mises en bouches : Homard breton, asperge verte, crème de chèvre fumé, gelée de Chartreuse, vinaigrette noisette, sureau; Vitello Tonnato; et Coques, crème de chou-fleur, chou romanesco, poudre beurre noisette, vinaigrette à la moutarde de Meaux – c’est pour cette dernière préparation que notre préférence a été, avec cette gourmande et originale poudre de beurre noisette.

restaurant-alexandre-bruxelles (4)

restaurant-alexandre-bruxelles (8)

restaurant-alexandre-bruxelles (11)

Nous poursuivons ensuite avec la première des deux entrées, aux allures d’oeuvre d’art avec sa gelée noire au centre de l’assiette blanche : variété de tomates, Burrata, pata negra, gelée d’olives noires, vinaigrette Bloody Mary. L’intitulé m’avait déjà eu à « burrata », mais rajoutez à cela la pata negra et la vinaigrette Bloody Mary et je succombe totalement !  

restaurant-alexandre-bruxelles (13)

Nous continuons à nous régaler avec la deuxième entrée: asperges blanches, espuma d’asperges, jus et croustillant de poulet (ohlala), foie d’oie poêlé et œuf de caille fumé. Si l’oeuf de caille n’apportait pas grand chose à la préparation, le poulet et les asperges étaient un mariage parfait, d’autant plus renforcé par le vin qui accompagnait le plat, un Hautes Côtes de Nuits Terres Blondes de chez Mark Moustie (2010) dont on se souviendra !

restaurant-alexandre-bruxelles (15)

 Nous passons ensuite au premier plat de consistance, un agneau pré-salé du Mont St Michel (cuisson parfaite) en tagine : pruneaux, amandes, abricots secs, sauce anis étoilé et cumin.

restaurant-alexandre-bruxelles (17)

Enfin, mon grand coup de coeur de ce repas fut le veau de lait du Limousin, accompagné de morilles, épinard, petits pois et jus de veau au pralin. Tant de douceur dans un plat… C’était tout simplement incroyable !

restaurant-alexandre-bruxelles (20)

Pour continuer le repas, nous avons le choix entre deux desserts ou un fromage et un dessert. Comme Anca avait pris soin de nous expliquer que le fromage serait une belle surprise, et pas une « simple » assiette de fromage, c’est donc la seconde option que nous avons choisie.

Et en effet, la (très douce) boule alvéolée au Comté Grande Réserve, crumble aux olives, sirop de bouleau, roquette et thym était très surprenante, tant dans sa présentation qu’en bouche.

restaurant-alexandre-bruxelles (22)

Enfin, nous clôturons ce festin sur une note sucrée (mais néanmoins très légère), avec des fraises des bois marinées au vinaigre de riz et Mirin, crémeux pistache, meringues citron vert-gingembre, gel de roquette, et une glace vanille-wasabi dont j’aurais du demander la recette à la chef !! 😉

restaurant-alexandre-bruxelles (27)

Quelques mignardises et une dernière coupe de champagne plus tard, nous terminons ce beau repas et nous nous promettons d’y revenir !

restaurant-alexandre-bruxelles (28)

Bref, je ne peux que vous conseiller de découvrir la cuisine d’Isabelle Arpin, qui a su se faire une belle place dans le club très restreint des femmes-chefs de Bruxelles, et qui je l’espère sera bientôt récompensée pour son travail !

Restaurant Alexandre
164, rue du Midi
1000 Bruxelles
Tel: 02 502 40 55
Ouvert le midi du mercredi au vendredi, et le soir du mardi au samedi.
Business lunch 50€ (34€ Quick Lunch), le soir choix entre Petit Menu (75€) et Grand Menu (130€).

1 commentaire

  1. Pingback: Soirées champagne : des expériences riches en bulles !

laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *