Guinness Storehouse : une visite immanquable à Dublin

Voyages

Guinness Storehouse : une visite immanquable à Dublin

Par  | 

Le mois passé, j’ai eu la chance d’être invitée par Guinness à découvrir les coulisses de la bière irlandaise lors d’un petit citytrip à Dublin. En grande amatrice de bière – et de stout – vous pensez bien que j’ai sauté sur cette occasion unique ! Le premier jour du voyage fut entièrement consacré aux installations de Guinness à Dublin. Au programme: visite exclusive derrière les portes de la Brasserie Guinness (St James’s Gate Brewery), et (re)découverte de la Guinness Storehouse, l’attraction numéro un de Dublin.

Ce n’était pas mon premier voyage à Dublin, j’avais déjà découvert la charmante capitale de l’Irlande en 2009, quelques années avant de me lancer dans le blogging. Et cela faisait quelques mois que l’idée de retourner à Dublin et à la Guinness Storehouse me trottait en tête, tant j’avais gardé un bon souvenir de ma « première fois »… comme le prouve cette photo d’archive que je vous ai ressortie tout spécialement pour l’occasion ! 😉 (et oui, j’ai toujours le pull Guinness !)

guinness-storehouse (135)

Nous avons passé cette fois-ci toute une journée dans la Guinness Storehouse… et je peux vous dire que je ne me suis pas ennuyée une seule seconde ! Nous avons pu discuter avec des brasseurs, des dégustateurs (oui, c’est un vrai métier), une archiviste… bref, je suis maintenant (encore plus) incollable sur la Guinness !

Et si la visite de la brasserie St. James’s Gate Brewery est actuellement interdite au grand public, je tiens à préciser tout d’abord que toutes les autres activités de la journée – de la visite guidée de la Guinness Storehouse à la Connoisseur Experience et au Gravity Bar – sont ouvertes toute l’année aux touristes. Si vous êtes amateurs de Guinness, passer toute une journée à la Guinness Storehouse est donc tout à fait possible également.

guinness-storehouse (2)

 Dans les coulisses de la St. James’s Gate Brewery

Nous commençons la journée par un des moments que j’attendais le plus : la visite exclusive de la brasserie Guinness à St. James’s Gate, fermée habituellement au public, où est encore aujourd’hui produite la Guinness. Il faut savoir que le quartier de St. James à Dublin était au 17ème siècle le quartier des brasseries. Pourquoi ne reste-il plus que la brasserie Guinness aujourd’hui? Sans doute car son fondateur Arthur Guinness était un homme très malin… qui reprit en 1759 une des brasseries du quartier… en signant un bail de 9,000 ans pour 45£ par an ! Autant vous dire que ses descendants sont encore à l’abri pour longtemps. 😉

Depuis, face au succès croissant de la Guinness, la brasserie s’est bien sure agrandie à plusieurs reprises, mais les premiers bâtiments sont restés.

guinness-storehouse (134)

guinness-storehouse (16)

Aujourd’hui, la brasserie a la capacité de produire jusqu’à 4 millions de pintes de Guinness… tous les jours ! Le procédé de brassage de la bière est totalement automatisé et utilise les dernières technologies, comme nous le verrons dans les installations les plus récentes. Outre la classique Guinness Draught, d’autres variantes de la Guinness y sont aussi produites pour différents marchés (nous en reparlerons un peu plus loin).

guinness-storehouse (6)

guinness-storehouse (7)

guinness-storehouse (8)

La première extension de la St. James’s Gate Brewery fut la « No.2 Brewery », construite en 1877 alors que la première usine avait atteint le maximum de ses capacités.

guinness-storehouse (14)

guinness-storehouse (15)

guinness-storehouse (19)

Nous continuons la visite en passant par le « Passenger Tunnel », un des tunnels qui passent sous James’s Street et permettent aux employés de se rendre entre les étages « inférieurs » et « supérieurs » du site. Construit en 1895, ce tunnel n’est pas sans rappeler le « tube », le métro londonien, et ce n’est pas pour rien puisque celui-ci fut construit par un ingénieur ayant travaillé à la construction du London Underground quelques années plus tôt.

guinness-storehouse (17)

guinness-storehouse (18)

Notre dernière étape est la toute nouvelle « Brewhouse No.4 », l’actuelle et ultra-moderne brasserie, construite en 2014.

Si vous souhaitez en savoir plus sur le processus de brassage de la Guinness, je vous laisse consulter le site internet de Guinness, qui explique ce complexe procédé de manière assez simple.

guinness-storehouse (31)

guinness-storehouse (23)

guinness-storehouse (24)

guinness-storehouse (29)

guinness-storehouse (25)

Dans les archives de Guinness : quelques anecdotes surprenantes

Après cette petite balade, nous revenons dans le bâtiment ouvert au public, la Guinness Storehouse. Avant de commencer la visite des 7 étages de ce musée interactif consacré à l’histoire de Guinness, nous nous rendons d’abord aux archives, une petite pièce située au rez-de-chaussée que je n’avais même pas remarqué lors de ma première visite.

guinness-storehouse (35)

guinness-storehouse (38)

Bien sur, toutes les archives ne sont pas accessibles directement aux visiteurs, mais on peut y consulter quelques objets et documents intéressants. Ce jour-là, nous étions encore une fois très chanceux car une des archivistes de Guinness nous avait sorti quelques archives exceptionnelles, dont l’original du fameux bail de 9000 ans signé par Arthur Guinness… sorti pour la dernière fois lors de la visite de Tom Cruise, nous sommes vraiment des VIP ! 😉

guinness-storehouse (49)

A côté de ce bail – la pièce clé des archives – nous avons aussi eu droit à quelques anecdotes amusantes liées à d’autres souvenirs de l’histoire de Guinness.

guinness-storehouse (42)

La recette originale de la Guinness… un secret bien gardé !

guinness-storehouse (45)

La première publicité Guinness … et la première mention du slogan « Guinness is Good for you », un slogan qui venait en fait directement des consommateurs, croyez-le ou non !

guinness-storehouse (46)

guinness-storehouse (44)

Un des livres de brassage avec les étiquettes des différentes variétés de bières produites.

guinness-storehouse (40)

Une des publicités Guinness les plus connues, avec le toucan créé par l’artiste John Gilroy

guinness-storehouse (47)

La plus longue campagne de pub de l’histoire: en 1950, Guinness lance 50 000 bouteilles numérotées et scellées dans différents océans. Les personnes trouvant les bouteilles doivent se manifester pour recevoir un petit cadeau… Aujourd’hui encore, plusieurs bouteilles refont surface chaque année aux quatre coins du monde !

guinness-storehouse (48)

Au cours des années, Guinness a lancé plusieurs « widgets » permettant de créer de la mousse à partir de bières en cannette. L’anecdote qui m’a le plus amusée est que l’un de ces widgets obtint en 1991 le « Queen’s Award for Technological Achievement » face à… internet !!

 Gilroy’s Restaurant: de la Guinness dans l’assiette

Le midi, nous avons testé l’un des restaurants de la Guinness Storehouse, le Gilroy’s Restaurant, qui offre une superbe vue sur Dublin. Ce restaurant propose plusieurs plats cuisinés avec de la Guinness, ce qui permet de découvrir la bière sous un autre angle ! Mention spéciale pour le saumon irlandais en entrée…

guinness-storehouse (51)

guinness-storehouse (52)

guinness-storehouse (54)

Saumon irlandais mariné à la Guinness, légumes pickled, mayonnaise au raifort.

guinness-storehouse (55)

Joue de boeuf cuite lentement, risotto à l’orge et champignons sauvages, pesto à l’ail sauvage.

guinness-storehouse (56)

Truffes au chocolat et à la Guinness

Connoisseur Experience

Après ce bon lunch, nous continuons notre immersion dans le monde de Guinness, direction maintenant la « Connoisseur Bar Experience ». Il s’agit d’une session de dégustation de Guinness en petit comité dans un bar de luxe privé. Cette expérience ne fait pas partie du prix d’entrée de base (30€ de supplément par personne, pour une session de 90 minutes environs, à réserver à l’avance) mais je la recommande fortement aux amateurs de bière. Le barman Guinness vous fera déguster les différentes variantes de la Guinness et vous apprendra à reconnaître les caractéristiques particulières de chacune des quatre variantes les plus populaires de la Guinness: Guinness Draught (la Guinness servie traditionnellement à la pompe en Irlande et en Grande-Bretagne et la moins alcoolisée), Guinness Original (version plus alcoolisée), Guinness Foreign Extra Stout (la Guinness destinée à l’exportation), et les bières du « Brewers Project » (des variantes passées de la Guinness aujourd’hui ressuscitées : Dublin Porter et West Indies Porter). Petite info amusante, la Belgique a sa propre version de la Guinness Foreign Extra Stout, la Guinness Special Export Stout, une version particulièrement forte de la Guinness ! Celle-ci est une bière très appréciée des connaisseurs, vendue parfois très cher en Irlande où elle est difficilement trouvable. Essayez de la trouver lors de votre prochain passage au supermarché, vous m’en direz des nouvelles. 😉 Par contre, si vous aimez les bières moins fortes, mieux vaut vous rendre dans un pub irlandais où vous trouverez la Guinness Draught servie à la pompe, la version de Guinness la plus facile à boire !

guinness-storehouse (57)

guinness-storehouse (59)

guinness-storehouse (61)

guinness-storehouse (66)

guinness-storehouse (65)

guinness-storehouse (68)

 Visite guidée de la Guinness Storehouse

Nous finissons la journée par une visite guidée des 7 étages de la Guinness Storehouse, chaque étage levant le voile sur différents aspects de l’univers de Guinness de manière très interactive. La première partie du musée est consacrée aux ingrédients naturels de base composant la Guinness: l’orge, le houblon, la levure et l’eau. Nous y apprenons par exemple que 100.000 tonnes d’orge irlandaise sont utilisées chaque année pour produire la Guinness, ou que la levure de la Guinness est produite exclusivement ici, à la St. James’s Brewery et que celle-ci est si précieuse qu’une partie de la levure est gardée en permanence dans un coffre-fort, au cas où un accident de production surviendrait.

guinness-storehouse (73)

guinness-storehouse (78)

guinness-storehouse (79)

La visite se poursuit par une gallerie consacrée à l’histoire du fondateur Arthur Guinness, suivi d’une explication pas à pas du processus de brassage et sur l’histoire de la brasserie en général (évolution des outils, des tonneaux, des moyens de transports utilisés pour livrer la bière,…).

guinness-storehouse (84)

guinness-storehouse (88)

guinness-storehouse (94)

guinness-storehouse (96)

guinness-storehouse (97)

Une nouveauté qui n’existait pas encore lors de ma dernière visite est la sculpture de bois en forme de pinte de Guinness géante sur laquelle se trouvent des motifs représentatifs de l’histoire de Guinness. Pas moins de 20 artistes internationaux ont contribué à cette impressionnante oeuvre d’art !

guinness-storehouse (99)

guinness-storehouse (100)

guinness-storehouse (101)

Enfin, un des étages de la visite que j’avais adoré lors de ma première visite est celui consacré aux publicités de Guinness. Malheureusement, celui-ci était en rénovation lors de notre visite en mars et seules étaient exposées quelques œuvres emblématiques de John Gilroy, l’artiste qui créa durant 35 ans les fameux posters mettant en scène différents animaux, donc les plus connus sont sans doute le toucan et le lion de mer.

guinness-storehouse (102)

guinness-storehouse (105)

guinness-storehouse (136)

Guinness Academy

Nous finissons la visite par un passage à la Guinness Academy, qui apprend aux visiteurs comment servir la pinte de Guinness parfaite… Car oui, c’est tout un art ! Mais ne vous en faites pas, tout le monde repart avec un diplôme… 😉

guinness-storehouse (110)

guinness-storehouse (111)

guinness-storehouse (114)

Gravity Bar : une Guinness avec vue !

Le clou du spectacle à la fin de la visite de la Guinness Storehouse est le Gravity Bar, où vous pourrez déguster une Guinness (compris dans le prix de la visite) avec une magnifique vue panoramique sur Dublin. On peut même voir jusqu’au Croke Park Stadium ou le port d’Howth… J’y serais bien restée plusieurs heures ! 😉

guinness-storehouse (120)

guinness-storehouse (133)

guinness-storehouse (128)

guinness-storehouse (125)

guinness-storehouse (129)

guinness-storehouse (130)

guinness-storehouse (126)

 Un petit souvenir?

Enfin, je ne pouvais pas finir la journée sans passer par l’énorme magasin de souvenirs de la Guinness Storehouse, qui vend une multitude de goodies Guinness plus ou moins utiles mais toujours sympas pour les amateurs de la bière, et dont certains ne sont disponibles nulle part ailleurs. Je suis personnellement repartie avec un nouveau pull Guinness (je n’ai pas pu m’en empêcher 😉 ) et avec un petit goodie bag comprenant un verre de Guinness personnalisé à mon nom (la méga classe !), une veste Guinness (adoptée par Fred), une étiquette de bagage en forme de pinte (j’adore !), et enfin du chocolat, des chips et des cacahuètes à la Guinness… plutôt suprenants ! Bref, comme vous le voyez, il y en a pour tous les goûts…

guinness-storehouse (3)

guinness-storehouse (1)

Dans les prochains articles, je vous parlerai des autres spécialités irlandaises, et je vous donnerai aussi quelques bonnes adresses de restaurants à Dublin où vous pourrez également déguster une bonne Guinness !

Plus d’infos:
Guinness Storehouse
Ouvert tous les jours de 9h30 à 17h.
Entrée adulte à partir de 16,20€

6 commentaires

  1. Marie-Paule

    14 avril 2015 à 21 h 13 min

    Merci!!! De merveilleux souvenirs également pour moi

  2. Marie-Paule Léonard sur Facebook

    14 avril 2015 à 21 h 17 min

    Merci pour cet article et je plussoie pour le saumon, il était délicieux

  3. Pingback: Irlande du Nord : que faire à Derry / Londonderry ?

  4. Pingback: Un food tour à Dublin avec Fab Food Trails

laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *