Un weekend au Havre, ville d'art et d'architecture

Voyages

Un weekend au Havre, ville d’art et d’architecture

Par  | 

Le Havre, j’y partais avec l’a-priori d’une ville de béton sans charme… et je suis rentrée du long weekend que nous y avons passé en février dernier avec l’impression d’avoir découvert une ville incroyablement intéressante (même si tout en béton) qui demande juste à ce qu’on s’y attarde un peu. En effet, sans connaître l’histoire de la ville, on peut très bien s’arrêter à ce premier a-priori sans chercher plus loin. Mais je vous le promets, découvrir et comprendre Le Havre en vaut vraiment la peine ! La ville plaira bien sûr aux amateurs d’art et d’architecture, mais pas que : il s’agit d’une ville aux multiples facettes. Je vous propose donc aujourd’hui de découvrir quelques arrêts immanquables au Havre (et à proximité), en espérant vous donner l’envie d’en découvrir plus par nous-même (Le Havre n’étant situé qu’à quelques heures de route de chez nous).

le-havre (192)

Un peu d’histoire

Le port du Havre, situé en Normandie, fut créé en 1517 sur des anciens marécages : la ville fêtera donc son 500ème anniversaire en 2017 (et ce ne sont pas les festivités qui vont manquer…). Si Le Havre eut la particularité de devenir la capitale administrative belge (dans le quartier de Saint-Adresse) durant la première guerre mondiale, c’est la seconde guerre mondiale qui aura le plus grand impact sur l’histoire de la ville : Le Havre fut en effet l’une des villes françaises les plus touchées durant la guerre : bombardée pas moins de 132 fois, il ne resta plus du centre-ville qu’un amas de ruines à la fin de la guerre. Mais ce drame donna également la possibilité au Havre de repartir à zéro au niveau architectural (qui jusque-là n’avait pas grand intérêt). Afin de reconstruire le centre-ville, la ville fit appel à Auguste Perret, un architecte français né à Bruxelles, qui va totalement redessiner le centre-ville (aidé par son atelier d’élèves) en se basant sur l’utilisation du béton armé, une entreprise unique à l’époque. L’idée centrale d’Auguste Perret est d’utiliser le béton pour créer un maximum avec un minimum de matériaux, et ainsi pouvoir apporter du confort à un maximum de personnes. Les constructions de Perret sont réparties en îlots organisés de manière régulière sur une trame orthogonale, ce qui permet au centre-ville d’être très aéré, spacieux et lumineux. Cet ensemble architectural novateur, inspiré par les grandes villes américaines, permettra au centre-ville tout entier d’être aujourd’hui classé au Patrimoine Mondial de l’UNESCO.

le-havre (226)

le-havre (219)

A partir de la reconstruction de la ville menée par Auguste Perret, Le Havre deviendra un vrai laboratoire d’idées pour les architectes.  Et la meilleure façon de se rendre compte de la richesse architecturale du Havre, c’est de s’y balader. Voici quelques lieux à ne pas manquer et qui vous permettront de mieux comprendre la « particularité architecturale » du Havre (que je vous ai ici résumée très, très simplement !).

Architecture : les lieux à ne pas manquer

Sachez qu’un itinéraire pour découvrir l’essentiel des bâtiments en 1 heure (sans visite) est également disponible à la Maison du Patrimoine, le centre d’accueil pour les visiteurs (181 rue de Paris).

L’appartement témoin Perrret

Dans l’un des îlots de bâtiments construits par Auguste Perret après la guerre, un appartement a été remis en état d’origine après l’inscription du Havre à l’UNESCO. La visite de l’appartement témoin permet aux visiteurs de mieux comprendre l’architecture de Perret, de l’intérieur. Il s’agit d’un appartement destiné à la classe moyenne, plutôt bien équipé pour l’époque… et surtout très modulable, avec des cloisons coulissantes, des meubles pliables ou multi-fonctions et autres astuces bien pensées !

le-havre (24)

le-havre (36)

le-havre (29)

le-havre (30)

le-havre (42)

Cet appartement fait partie des quatre premiers îlots créés par Auguste Perret sur le thème du système constructif. Perret va calculer que la portée optimale entre deux poteaux en béton armé est de 6,24 mètres, ça sera donc l’élément central de ses bâtiments et appartements, comme on l’observe très bien dans l’appartement témoin.

le-havre (25)

le-havre (40)

le-havre (46)

Visites tous les mercredis, samedis et dimanches à 14h, 15h, 16h et 17h ; également à 14h et 15h les lundis, mardis, jeudi et vendredi en haute saison. Prix : 3€ (gratuit jusqu’à 26 ans). Informations et point de rendez-vous : Maison du Patrimoine, rue de Paris 181.

La Rue de Paris

C’est la rue commerçante du Havre, construite sous arcade (en béton, bien sur !) sur le modèle de la célèbre rue de Rivoli à Paris.

le-havre (217)

le-havre (223)

L’Hôtel de Ville et la Place de l’Hôtel de Ville

L’Hôtel de Ville du Havre est également une réalisation d’Auguste Perret (bien qu’une extension ait été rajoutée au bâtiment en 1987 pour accueillir des bureaux). Il est possible de monter au sommet de la tour de l’Hôtel de Ville lors de visites guidées organisées quelques fois durant l’année (renseignements à la Maison du Patrimoine). Je vous conseille de faire cette visite si vous vous trouvez au Havre au bon moment, car cela permet de bien voir le cœur du centre-ville reconstruit par Perret, ses grandes avenues et ses îlots de bâtiments. Si vous ne pouvez pas monter au sommet de l’Hôtel de Ville, profitez simplement de la Place de l’Hôtel de Ville et de ses jets d’eau.

le-havre (47)

le-havre (50)

le-havre (55)

le-havre (52)

le-havre (54)

L’Eglise Saint-Joseph

L’église Saint-Joseph, du haut de ses 107 mètres, domine toute la ville. C’est la construction qui m’a le plus époustouflé au Havre, je ne m’attendais vraiment pas à un intérieur aussi grandiose en voyant l’extérieur – encore une fois, tout de béton – de l’église.

A l’intérieur, le béton prend vraiment vie grâce aux vitraux et aux jeux de lumière qui s’élèvent jusqu’au sommet de son impressionnante tour octogonale. L’église, dont la forme rappelle celle d’un phare face à la mer, est également un mémorial à la mémoire des victimes des bombardements pendant la guerre. Sa construction a nécessité pas moins de 700 tonnes d’acier et 50.000 tonnes de béton !

le-havre (248)

le-havre (254)

le-havre (246)

le-havre (243)

Ouvert tous les jours de 10h à 17h sauf le dimanche matin et durant les cérémonies religieuses.

L’Espace Oscar Niemeyer

Cet espace en forme de volcan, vrai « alien » au milieu des constructions en béton, est l’œuvre du célèbre architecte brésilien Oscar Niemeyer. Le volcan est actuellement en travaux (fin prévue fin 2014 mais toujours pas terminé lors de notre séjour en février 2015) afin d’accueillir un théâtre et une bibliothèque.

le-havre (215)

Les Bains des Docks

Enfin, un peu à l’écart du centre-ville reconstruit après-guerre par Perret, se trouve un quartier aujourd’hui très tendance, le quartier des Docks, l’ancien port réaménagé. C’est là que se trouve le complexe aquatique créé par l’architecte Jean Nouvel et inauguré en 2008, Les Bains des Docks. Il s’agit de thermes ultramodernes qui s’étendant sur 5 000 m² et comprennent également un bassin olympique extérieur (chauffé !!). La structure est plutôt impressionnante mais les lieux sont totalement bondés le weekend (un peu moins la partie « spa » avec sauna, hammam et bains à bulle, interdite aux enfants) – essayez donc plutôt d’y aller en semaine.

le-havre (209)

le-havre (210)

Les photos étant interdites à l’intérieur, ce petit film vous donnera un bon aperçu de l’endroit :

Les Jardins Suspendus

Pour un changement total d’atmosphère (et de magnifiques vues sur le centre-ville), rendez-vous sur les hauteurs de la ville, aux Jardins Suspendus. Il s’agit d’un ancien fort abritant des jardins sur le thème des voyages et des grands explorateurs. Une chouette visite à faire lorsqu’il y a du soleil !

le-havre (176)

le-havre (191)

le-havre (183)

le-havre (186)

le-havre (182)

 

Art : Le Havre impressionniste

Nombreux sont les artistes modernes ayant peint la ville du Havre. Il faut dire que les jeux de lumière le long de la côte normande sont plutôt inspirants !

La Havre fut le berceau de l’art impressionniste. En 1872, Monet y peint la fameuse toile « Impression, soleil levant », représentant le jeu des lumières sur le port du Havre : c’est cette peinture qui donnera son nom au mouvement artistique !

Claude Monet, Impression, soleil levant, 1872

Claude Monet, Impression, soleil levant, 1872

Un autre artiste impressionniste important est Eugène Boudin, un artiste local (né à Honfleur, actif au Havre) qui fut l’un des maîtres à penser de Monet. Les paysages et la nature ont une grande importance pour ses artistes désirant se libérer des thèmatiques classiques de la peinture. Le Havre, la côte atlantique, les vaches normandes et le ciel nuageux de Normandie seront donc des motifs récurrents chez les peintres impressionnistes.

La ville du Havre a développé une application mobile vous permettant de découvrir les différents lieux de la ville ayant été représentés par les peintres. Application qui malheureusement nécessite une connexion internet pour fonctionner, il vous faudra donc activer votre roaming si vous n’avez pas de numéro français.

Le MuMa (Musée Malraux)

Un autre bon moyen pour découvrir l’impressionnisme au Havre est de vous rendre au très moderne Musée Malraux (MuMa) face au port du Havre, créé par l’architecte Guy Lagneau. Cet édifice de verre et d’acier, très lumineux, accueille une des plus grandes collections d’œuvres impressionnistes en France. Outre de superbes Monet et quelques Renoir, j’ai beaucoup aimé les vaches et les paysages locaux d’Eugène Boudin ainsi que la période fauve de Raoul Dufy.

le-havre (73)

le-havre (85)

le-havre (99)

le-havre (95)

le-havre (88)

le-havre (81)

le-havre (102)

le-havre (86)

le-havre (83)

Boulevard Clemenceau 2. Ouvert du lundi au vendredi de 11h à 18h et le weekend de 11h à 19h.

Un cours de cuisine… impressionniste !

Au Havre, l’impressionnisme arrive… jusque dans votre assiette ! Un cours de « cuisine impressionniste », cela m’intriguait, il fallait donc que nous testions ça. Résultat? Une journée dans un cadre grandiose en compagnie de la chef Régine de Chef chez Vous, qui nous a appris quelques unes des recettes qui étaient servies par la cuisinière de Monet à Giverny! Je vous reparlerai de ce coup de coeur dans un prochain article.

Plus d’info: chefchezvous76.com

le-havre-cuisine (41)

le-havre-cuisine (20)

le-havre-cuisine (37)

Adresses gourmandes

La haute gastronomie: Jean-Luc Tartarin, le restaurant 2 étoiles du Havre

Nous ne pouvions pas nous intéresser à la gastronomie du Havre sans passer par le restaurant doublement étoilé de Jean-Luc Tartarin, le grand chef local. Nous y avons goûté son menu de saison, et cette fois-ci Fred et moi n’avons pas été aussi conquis l’un que l’autre: si j’ai trouvé les plats assez goûteux et bien présentés, Fred a trouvé (à juste raison) que les quantités étaient un peu limite pour les prix pratiqués (car non, comme nous vous le montrons régulièrement, haute gastronomie ne veut pas forcément dire assiette vide) et il n’a pas non plus été séduit par les saveurs proposées, à part pour la première entrée qui a été notre coup de coeur à tous les deux. La meilleure partie du repas fut sans doute l’association que nous avions choisi de faire avec du… cidre, mais pas n’importe lequel, celui d’Eric Bordelet, un grand nom dans le milieu. Bref, si Tartarin mérite bien une étoile, nous avons eu du mal à voir la deuxième dans nos assiettes ce jour-là.

le-havre (16)

Royale de Foie Gras, crème de lentilles vertes du Puy cuites dans un bouillon de boeuf (et ça, c’était une vraie tuerie !)

le-havre (17)

Daurade étuvée doucement, fleurs de brocoli à l’anchois, sirop de clémentines caramélisées

Aiguillettes de canette à la goutte de sang, aigre doux cacaoté, salsifis enveloppés d'un jus d'orange sanguine

Aiguillettes de canette à la goutte de sang, aigre doux cacaoté, salsifis enveloppés d’un jus d’orange sanguine

Banane rôtie au caramel de fruits exotiques, sorbet banane - citron vert

Banane rôtie au caramel de fruits exotiques, sorbet banane – citron vert

le-havre (14)

Plus d’info: jeanluc-tartarin.com

Les bistros du Havre

Le Havre possède de nombreux bistros à l’ambiance chaleureuse, une bonne alternative si vous ne souhaitez pas faire chauffer la carte de crédit chez Tartarin. 😉 Nous en avons testé deux : Le Grignot (53 rue Racine) situé juste devant le volcan de Niemeyer (et fréquenté par les « stars » de passage…) et La Brasserie des Halles (25 Place des Halles Centrales) près de l’Eglise Saint-Joseph. Très bon rapport qualité prix.

le-havre (230)

le-havre (231)

le-havre (106)

le-havre (109)

Les Huit Fermes

Si vous souhaitez acheter des produits locaux et de qualité, direction Les Huit Fermes à quelques minutes de voiture du Havre (RD 6015 Gonfreville l’Orcher). Il s’agit d’un groupe d’agriculteurs qui se sont regroupés dans un unique magasin afin de faciliter la vente de leurs produits et de promouvoir le commerce équitable pour les agriculteurs. Le magasin commun se situe dans une ancienne étable et on y trouve des légumes bio, des produits laitiers, de la volaille, de la charcuterie… ainsi que des spécialités normandes comme des fromages AOC et du cidre. Un des nouveaux produits en date qui y est proposé est le Cidre de Glace de Haute Normandie, produit par « Les Normandises du Pradon » sur le modèle du vin de glace canadien.

le-havre (2)

le-havre (1)

Le Carmel du Havre

Pourquoi classer le Carmel du Havre dans les adresses gourmandes? Car les soeurs carmélites du Havre produisent de délicieuses confitures artisanales, que l’on peut acheter sur place (151 Rue Félix Faure). La vente de ces confitures constitue la source de revenus principale du Carmel. Profitez également de votre passage dans cet havre de paix (c’est le cas de le dire 😉 ) pour découvrir le nouveau « Jardin du Silence » créé par les carmélites et ouvert gratuitement à tous les visiteurs. Les soeurs carmélites y proposent plusieurs parcours de méditation, que vous soyez croyant ou non.

Plus d’info: carmelduhavre.fr

le-havre (199)

le-havre (204)

le-havre (205)

le-havre (203)

Où dormir : relax aux Vents d’Ouest

Lors de ce weekend au Havre, nous logions à l’hôtel Vents d’Ouest, situé juste en face de l’église Saint-Joseph, en plein centre-ville donc. La décoration de l’hôtel est un mélange de style campagnard et maritime, c’est très agréable et relaxant (d’autant plus que l’accueil y est très chaleureux). Le petit-déjeuner est quant à lui très complet, on y retrouve plusieurs produits locaux (… et même des andouillettes !). L’hôtel possède un spa Nuxe (pas testé mais les produits Nuxe en chambre m’ont déjà ravis, comme toujours !) et un hammam. En haute saison (entre avril et septembre), les clients de l’hôtel ont également accès à la piscine du CNH, en bord de mer. Bref, un hôtel que je vous recommande chaudement.

Plus d’info: ventdouest.fr

le-havre (113)

le-havre (8)

le-havre (10)

le-havre (9)

le-havre (7)

le-havre (233)

A droite, en face de l’église Saint-Joseph, l’hôtel.

le-havre (103)

le-havre (104)

le-havre (112)

le-havre (111)

Bonus : détour par Etretat

Le soleil étant de sortie le jour de notre départ, nous avons décidé de faire un petit détour par les falaises d’Etretat, situées à 20 km du Havre, autre lieu de prédilection des peintres impressionnistes. La plage et les falaises avaient toujours autant de charme que dans mes souvenirs d’enfance ! Les photos parlent d’elles-mêmes…

etretat (10)

etretat (27)

etretat (38)

etretat (62)

etretat (40)

Pour plus d’information:
sur Le Havre: lehavretourisme.com
sur la France: rendezvousenfrance.com

4 commentaires

  1. Pingback: Coup de coeur: un cours de cuisine impressionniste au Havre !

  2. Chithanom S. Defoulny

    13 mai 2015 à 7 h 43 min

    Bonjour et bravo pour cet article sur Le Havre, ville de mon enfance et de mon adolescence. Je découvre le Carmel dont j’ignorais l’existence. Effectivement, Le Havre est une ville magnifique qui gagne à être connue ; mon mari et moi-même adorons le style Perret. De plus, le bord de plage est très bien aménagé. Bref, venez la découvrir ! Et encore merci !!!

  3. Pingback: Normandie: itinéraire impressionniste de Trouville à Giverny

  4. noisette27

    21 juillet 2016 à 16 h 08 min

    merci beaucoup pour cet excellent reportage sur notre région. je suis allée au Havre il y a deux semaines , le havre est à quelques kms de chez nous, et effectivement moi aussi j’ai été super surprise de ce que j’y ai vu.Nous avions un couple d’amis dont le mari est havrais qui nous as fait une superbe visite.je trouve super bien le havre, et cela change complètement le point de vu négatif, que j’avais avant.Votre blog est super bonne continuation. Cordialement.

laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *