Visiter Belfast: Taxi Tour, street art et fresques politiques

Voyages

Visiter Belfast : Taxi Tour, street art et fresques politiques

Par  | 
--// Partie 10 sur 10 dans la série Roadtrip Game of Thrones en Irlande du Nord (2014) //--   

Pour clôturer cette série d’articles sur notre voyage en Irlande du Nord, je vous propose de vous replonger un peu dans l’histoire de Belfast et de l’Irlande du Nord. Comme nous avions peu de temps pour visiter Belfast, une bonne solution pour découvrir la plupart des attractions de la ville (et mettre en contexte celles-ci, chose pas toujours facile à Belfast) était de faire une visite guidée en taxi, une activité très populaire à Belfast ! Plusieurs compagnies proposent cette visite (et adaptent les itinéraires à vos envies), pour notre part c’est avec Ken Harper de Harper Taxi Tours que nous nous sommes baladés pendant deux bonnes heures à travers la ville. Notre Taxi Tour se focalisait essentiellement sur les fresques murales de la ville, apolitiques dans ce centre-ville mais au contraire très politiques dans les quartiers catholiques et protestants… encore aujourd’hui séparés par un mur. Une visite incontournable à Belfast si vous aimez l’histoire et le street art !

Notre tour commence brièvement par une petite balade dans le centre-ville et plus particulièrement dans le quartier de l’université (Queens Quarter). Le bâtiment qui abrite l’université de Belfast est plutôt impressionnant, nous y rentrons donc rapidement avant de poursuivre la visite.

belfast-taxi-tour-murals (1)

Albert Memorial, un mini Big Ben à Belfast !

belfast-taxi-tour-murals (3)

Des fausses façades créées pour cacher la misère lors des visites de la Reine.

belfast-taxi-tour-murals (5)

La Queen’s University de Belfast, datant de 1845

belfast-tour (11)

L’impressionnant Belfast City Hall

belfast-tour (12)

Une église transformée en un centre commercial… mais qui ne peut pas ouvrir le dimanche !

belfast-tour (14)

L’hôtel Europa, célèbre pour avoir été bombardé… à 28 reprises pendant la période des Troubles… ce qui lui vaut le statut d’hôtel le plus bombardé au monde !!

manger-boire-belfast (20)

Juste en face, l’historique Crown Bar, dont je vous parlais dans mon précédent article

belfast-taxi-tour-murals (76)

La cathédrale Sainte-Anne

belfast-taxi-tour-murals (77)

En face de la cathédrale, une place dont les pavés reprennent quelques citations célèbres sur la ville de Belfast

Centre-ville : les fresques non politiques

Notre visite des fresques non politiques de la ville nous emmène dans le Cathedral Quarter, où l’on découvre au coin des rues de nombreuses œuvres de street art. Mais c’est sur Commercial Street que se trouve le plus grand regroupement de fresques. Ces fresques ne sont pas politiques (… ou si peu 😉 ) et représentent essentiellement des personnalités locales et des thématiques liées à la société d’Irlande du Nord. Les deux plus grandes fresques murales ont été peintes par les artistes Danny Devenney et Marty Lyons en 2010. On peut y reconnaître notamment l’ex-James Bond Pierce Brosnan, The Hedge et Bono du groupe U2, l’acteur Liam Neeson, la chanteuse Sinead O’Connor; l’auteur né à Belfast des Chroniques de Narnia C.S Lewis… et même quelques « intrus » comme John Lennon ou Bob Dylan !

belfast-taxi-tour-murals (43)

belfast-taxi-tour-murals (48)

belfast-taxi-tour-murals (45)

belfast-taxi-tour-murals (50)

belfast-taxi-tour-murals (55)

belfast-taxi-tour-murals (54)

belfast-taxi-tour-murals (62)

belfast-taxi-tour-murals (59)

belfast-taxi-tour-murals (61)

belfast-taxi-tour-murals (69)

belfast-taxi-tour-murals (65)

Les fresques politiques et les « Peace Walls » de Belfast

On passe maintenant aux fresques politiques qui sont très nombreuses en Irlande du Nord et en particulier à Derry (voir mon article sur le quartier du Bogside à Derry) et à Belfast. Les fresques ont été peintes par les nationalistes pro-irlandais et les unionistes pro-britanniques essentiellement depuis les années 1970 et on en compte aujourd’hui plus de 300 rien qu’à Belfast (cette carte vous permet de voir l’ampleur des fresques dans la ville). Les fresques dépeignent des sujets importants pour les deux communautés et commémorent des moments de l’histoire d’Irlande du Nord, et en particulier la période des Troubles, qui ne semble pas encore oubliée dans quelques quartiers de Belfast… En effet, aujourd’hui encore, les quartiers catholiques irlandais et les quartiers protestants britanniques de la ville sont séparés par de grands murs en béton. Ces murs, ironiquement appelés « Murs de la Paix », ont été construits à la demande des habitants et les portes de ceux-ci sont encore fermées la nuit (et seules quelques portes restent ouvertes durant tout le weekend) pour des questions de sécurité. J’ai été surprise de découvrir cette situation, dont on parle très peu en Europe ! L’ambiance est, je dois l’avouer, assez glauque des deux côtés du mur, même si les fresques viennent un peu « égayer » les quartiers…

belfast-taxi-tour-murals (113)

Nous commençons par visiter les fresques du côté protestant pro-britannique. Les fresques les plus connues de ce côté du mur sont les « Shankill Walls » à l’ouest de Belfast. Le quartier tout entier peut être identifié en deux minutes à peine comme pro-britannique, tant les couleurs de l’Union Jack se retrouvent partout. Certaines fresques commémorent des partisans décédés « au combat », d’autres font référence au Roi William III d’Angleterre et à d’autres batailles historiques.

belfast-taxi-tour-murals (85)

belfast-taxi-tour-murals (83)

belfast-taxi-tour-murals (87)

belfast-taxi-tour-murals (91)

belfast-taxi-tour-murals (93)

belfast-taxi-tour-murals (92)

belfast-taxi-tour-murals (104)

belfast-taxi-tour-murals (106)

belfast-taxi-tour-murals (101)

belfast-taxi-tour-murals (105)

Du côté protestant, on retrouve également de nombreuses fresques sur les murs de séparation, ce qui n’est pas le cas du côté catholique. Les touristes sont encouragés à laisser leur trace sur le mur, et la ville a même payé quelques artistes célèbres pour y contribuer.

belfast-taxi-tour-murals (123)

belfast-taxi-tour-murals (117)

belfast-taxi-tour-murals (132)

belfast-taxi-tour-murals (128)

belfast-taxi-tour-murals (131)

Nous trouvons finalement une porte ouverte dans le mur et passons « de l’autre côté ». Du côté catholique irlandais, l’ambiance n’est pas la même: pas de fresque sur les murs de séparation donc, et une atmosphère qui semble plus tendue encore.

belfast-taxi-tour-murals (134)

belfast-taxi-tour-murals (140)

De ce côté, un des sujets importants des fresques est la grève de la faim de 1981 et son leader Bobby Sands. D’autres fresques établissent également un lien entre la situation nord-irlandaise et celle de groupes ou individus révolutionnaires dans d’autres parties du monde…

belfast-taxi-tour-murals (149)

belfast-taxi-tour-murals (153)

belfast-taxi-tour-murals (151)

belfast-taxi-tour-murals (152)

belfast-taxi-tour-murals (159)

belfast-taxi-tour-murals (158)

belfast-taxi-tour-murals (165)

C’est sur ces fresques colorées que s’achève notre Taxi Tour. C’est sur, il y a des choses bien plus drôles à faire à Belfast, mais je trouve qu’il est important de découvrir ces fresques et ces histoires pour (tenter de) mieux comprendre le complexe conflit nord-irlandais.

A la fin de la visite, notre guide-chauffeur nous déposa dans le Titanic Quarter où nous avons visité le très interactif Musée Titanic, une autre visite incontournable à Belfast.

Pour plus d’informations sur Belfast et sur l’Irlande du Nord: discovernorthernireland.com

Navigation - Articles de la série :

<< Où manger et boire à Belfast ? 3 adresses immanquables



3 commentaires

  1. argone

    1 mai 2015 à 9 h 11 min

    très bel article qui donne envie d’aller à Belfast … je ne connais pas du tout l’Irlande du Nord et j’aimerais beaucoup y aller ! Il y a des fresques de street art magnifiques ! 🙂

  2. Marie-France Muller

    1 mars 2017 à 13 h 39 min

    Bonjour,nous avons visité les murals de Belfast en 2009 et ce fut passionnant et parfois étonnant (les portes par ex).Nous avions terminé par une visite au cimetière où reposent Bobby Sands et ses compagnons,moment très émouvant.Et ça complétait très bien les scènes des Murals.
    Vos photos sont très belles et donnent une fidèle retranscription des évènements.
    Pourriez-vous me dire combien vous a couté cette visite, et les coordonnées de l’agence.Aviez-vous un guide en Français ou tout était-il en anglais (notre anglais est très mauvais et un traducteur est utile !Merci pour votre réponse

    • Emmanuelle Hubert

      2 mars 2017 à 11 h 50 min

      Bonjour Marie-France,

      Comme mentionné en début d’article, nous avons fait la visite avec Harper Taxi Tour: http://www.harpertaxitours.com/ C’est un guide anglophone. Les détails sont sur leur site web, mais je pense qu’ils ne font malheureusement pas de visite en français…

laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *