Bistro Margaux * (Sint-Martens-Bodegem)

Gastronomie

Bistro Margaux * (Sint-Martens-Bodegem)

Par  | 
--// Partie 27 sur 27 dans la série Revue des restaurants étoilés de Belgique //--   

Après le Wy et Benoit et Bernard Dewitte, nous avons à nouveau profité de l’action Jong Keukengeweld pour découvrir en octobre dernier un autre jeune chef flamand, cette fois-ci au Bistro Margaux (1 étoile Michelin), dans le Brabant Flamand (et plus exactement à Sint-Martens-Bodegem). Thomas Locus, le chef de ce « bistro » qui n’en est pas un, situé dans une fermette rénovée de manière très luxueuse, a fait ses armes notamment chez Sergio Herman, Michel Coppens au restaurant Michel et chez Bruneau.

bistromargaux (2)

Comme souvent, quand j’attend aussi longtemps pour vous faire le compte rendu de notre visite d’un restaurant étoilé, c’est que celui-ci nous a un peu déçu. Et pourtant la soirée avait bien commencé. Accueillis chaleureusement à notre arrivée, nous avions assez rapidement reçu un bel assortiment de mises en bouche, qui nous avait laissé présager le meilleur pour la suite du menu.

bistromargaux (5)

bistromargaux (8)

bistromargaux (4)

bistromargaux (7)

bistromargaux (6)

Nous avions également été agréablement surpris de nous voir proposer le choix entre un accord vin ou bière pour notre menu. Fred avait ainsi choisi l’accord mets et bières, et moi l’accord mets et vins plus traditionnel, afin de pouvoir comparer. Nous qui aimons plus que tout essayer de nouveaux accords, nous étions donc parti sur un bon pied…

Puis, c’est là que les choses ont commencé à devenir lassantes. Nous avons un peu attendu pour l’entrée, énormément pour le plat, et encore à nouveau pour le dessert. De quoi couper l’appétit… Et après plus d’une heure d’attente entre l’entrée et le plat, tout ce que le serveur a trouvé à me dire lorsque j’ai osé demander combien de temps nous allions encore attendre, c’est « mais vous voyez bien que nous sommes complets Madame !« . Ca, c’est l’excuse qu’il ne fallait pas me donner – un restaurant doit pouvoir gérer une salle remplie, ou alors il 1) diminue son nombre de couverts ou 2) engage du personnel supplémentaire. Cela m’a d’ailleurs fait étrangement penser à notre expérience au Restaurant Michel, où le chef du Bistro Margaux s’est formé. Nous aurons au final passé près de 4 heures dans le restaurant, pour un menu 3 services… heureusement que nous n’avions pas choisi un menu dégustation !

Bref, revenons donc à ce menu qui s’est fait tant désirer…

En entrée, le bar, couteau, anguille fumée et chou fleur était la partie la plus intéressante du menu, avec une présentation et une association de saveurs originales. L’association avec la bière Palm Hop Select était également très intéressante (surtout que nous n’avions jamais entendu parler de cette variété de Palm).

bistromargaux (11)

bistromargaux (9)

Deux heures plus tard, nous avons donc continué avec un chevreuil au vinaigre de Merlot… la viande était bien cuite mais le plat était un peu trop simple à notre goût que pour pouvoir compenser le temps d’attente.

bistromargaux (14)

bistromargaux (13)

Enfin, nous avons terminé par un dessert à base de mandarine, chocolat et caramel. Ici encore, la réalisation était parfaite, mais le plat n’était pas inoubliable (aucun « twist » n’est venu relever ce mariage de saveurs plutôt connu). La bière Rodenbach Rosso qui accompagnait le dessert nous a également un peu déçue.

bistromargaux (19)

bistromargaux (18)

Les mises en bouche étaient quant à elles assez traditionnelles mais délicieuses, et nous ont donc permis de terminer le repas sur une bonne note sucrée.

bistromargaux (22)

En conclusion, je n’ai pas trouvé dans la cuisine du jeune chef Thomas Locus une personnalité à la hauteur d’autres chefs de son âge ou plus jeunes encore, qui nous avaient épatés par exemple au Wy ou à L’Atelier de Bossimé. Je regrette également le service très lent, qui ne met jamais vraiment de bonne humeur, je vous l’accorde. Je serai cependant curieuse de revenir au Bistro Margaux dans quelques années, afin de découvrir l’évolution de la cuisine du chef…

Si vous avez eu une expérience similaire au Bistro Margaux, ou au contraire une expérience bien meilleure, n’hésitez pas à la partager en commentaire ! 

Bistro Margaux

Dorpsplein 3

1700 Sint-Martens-Bodegem

Tel: 02/4600545 

Fermé le lundi et le mardi. 

Navigation - Articles de la série :

<< Le Sea Grill d’Yves Mattagne : deux étoiles et une presse à homard (Bruxelles)



2 commentaires

  1. Pingback: La Gare d'Hamois, Grégory Gillain et les #SPYoungTalents

  2. Pingback: Comment réduire son addition dans les restaurants gastronomiques?

laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *