Islande : une journée à Reykjavik

Voyages

Islande : une journée à Reykjavik

Par  | 
--// Partie 10 sur 12 dans la série Roadtrip en Islande (2014) //--   

Notre roadtrip le long de la Route 1 d’Islande terminé, nous voici de retour dans la capitale islandaise, la belle Reykjavik. Au total, nous y aurons passé 3 nuits (une au début de notre voyage, les deux autres à la fin) mais pourtant nous n’aurons pas eu le temps de voir tout ce que nous aurions aimé dans la baie de Reykjavik. Malgré tout, une bonne journée peut déjà donner un bel aperçu de la richesse historique et culturelle de la ville, la plus grande partie du centre-ville pouvant se parcourir assez facilement à pied (en tout cas, quand il ne neige pas !). Je vous propose donc de revêtir un bon pull et de nous suivre à la découverte de Reykjavik !

reykjavik

Notre journée commence au Tjörn, le grand étang du centre-ville, le repère des canards, cygnes et oies de la ville. C’est le long de cet étang que se trouve l’hôtel de ville de Reykjavik, le Radshus, un bâtiment très design. Nous ne pourrons malheureusement pas voir la carte en relief d’Islande située au rez-de-chaussée du building car des élections régionales avaient justement lieu le jour de notre visite.

un-jour-a-reykjavik (2)

un-jour-a-reykjavik (3)

un-jour-a-reykjavik (4)

un-jour-a-reykjavik (9)

un-jour-a-reykjavik (8)

un-jour-a-reykjavik (12)

un-jour-a-reykjavik (11)

un-jour-a-reykjavik (13)

un-jour-a-reykjavik (14)

Nous poursuivons notre chemin vers le centre-ville. Nous arrivons sous une pluie battante au Austurvöllur Square, lieu de balade populaire lorsqu’il faut beau (ce qui n’est donc pas notre cas…) où se trouve le Parlement islandais, l’Alping, ainsi qu’un des plus anciens hôtels de la ville, l’hôtel Borg.

un-jour-a-reykjavik (16)

un-jour-a-reykjavik (15)

Le Parlement islandais

un-jour-a-reykjavik (17)

l’hôtel Borg

Nous nous redirigeons ensuite vers l’étang et le longeons jusqu’au Musée National d’Islande, un grand musée retraçant l’histoire d’Islande depuis ses premiers habitants jusqu’à l’époque contemporaine. L’exposition se visite de manière chronologique, et chaque période est représentée par un ou deux objets clés, mis en valeur dans le musée, et qui permettent de comprendre la vie et la culture de l’époque. Une visite guidée gratuite (lorsque vous avez acheté votre billet d’entrée) est proposée plusieurs fois par jour en anglais. Celle-ci permet d’avoir une vision plus générale de l’évolution du pays. A recommander !

un-jour-a-reykjavik (22)

un-jour-a-reykjavik (23)

un-jour-a-reykjavik (26)

un-jour-a-reykjavik (28)

Thor… ou Jésus? Le musée pose la question de la transformation des cultes païens en cultes chrétiens

un-jour-a-reykjavik (30)

Broches viking

un-jour-a-reykjavik (32)

un-jour-a-reykjavik (33)

un-jour-a-reykjavik (34)

un-jour-a-reykjavik (38)

un-jour-a-reykjavik (42)

un-jour-a-reykjavik (43)

Maison typique islandaise, début du 20ème siècle

un-jour-a-reykjavik (46)

Les ancêtres de la casserole !

un-jour-a-reykjavik (47)

Le costume traditionnel islandais (création moderne)

un-jour-a-reykjavik (50)

un-jour-a-reykjavik (49)

un-jour-a-reykjavik (53)

un-jour-a-reykjavik (51)

Reproduction d’une maison islandaise dans les années 50

un-jour-a-reykjavik (52)

un-jour-a-reykjavik (45)

Sur un tapis roulant d’aéroport, les objets phare des dernières décennies…

Les heures sont passées vite dans le musée, il est déjà l’heure de manger. Nous reprenons la direction du Tjörn et du centre-ville. Nous nous arrêtons près de la place Austurvöllur, près de laquelle se trouve un des restaurants les plus populaires de la ville, le Café Paris. Nous y dégusterons une bonne soupe islandaise (à prix raisonnable) avant de continuer notre découverte de la ville.

un-jour-a-reykjavik (54)

un-jour-a-reykjavik (57)

un-jour-a-reykjavik (56)

Bien repus, mais le temps restant mausade, nous décidons donc de continuer notre visite avec un autre musée, le musée Reykjavik 871+-2 (The Settlement Exhibition). Pendant la rénovation d’un hôtel il y a quelques années, des archéologues ont découvert dans les sous-sols de celui-ci un des plus vieux vestiges d’habitations connus à ce jour en Islande. Un musée archéologique se trouve aujourd’hui à cet emplacement, quelques mètres donc en dessous du niveau actuel de la ville. Le musée entoure les vestiges d’une ferme datant de 871, et ceux-ci sont accompagnés de présentations multimédia interactives, pour découvrir de manière ludique la vie des premiers habitants d’Islande.

un-jour-a-reykjavik (58)

un-jour-a-reykjavik (64)

un-jour-a-reykjavik (60)

un-jour-a-reykjavik (61)

un-jour-a-reykjavik (66)

un-jour-a-reykjavik (63)

Juste à côté du musée se trouve la plus vieille maison de Reykjavik, qui est occupée aujourd’hui par un magasin de design islandais, Kraum, qui propose toutes sortes de souvenirs « luxe » : linges de maison, parfums, bijoux, vêtements, décoration intérieur,… On a envie de tout acheter !

un-jour-a-reykjavik (67)

Direction maintenant le marché aux puces couvert de Reykjavik, le Kolaportid Flea Market, où vous trouverez toutes sortes de bizzareries à la fois vestimentaires, décoratives ou alimentaires…Si vous voulez ramener des oeufs de macareux ou du requin à la maison, c’est ici que ça se passe !

un-jour-a-reykjavik (70)

un-jour-a-reykjavik (71)

un-jour-a-reykjavik (72)

En face du marché aux puces se trouve la plus grande salle de concert de Reykjavik, la très moderne Harpa Concert Hall, la plus grande structure de ce genre en Islande, qui abrite des événements culturels, des concerts, des expositions,… Celle-ci peut également se visiter (ce que nous ne ferons pas par manque de temps).

un-jour-a-reykjavik (73)

un-jour-a-reykjavik (75)

un-jour-a-reykjavik (74)

Nous continuons de longer la toute nouvelle promenade au bord de l’eau, jusqu’à la sculpture la plus connue de Reykjavik, le Sun Voyager, représentant la silhouette d’un bateau Viking.

un-jour-a-reykjavik (77)

un-jour-a-reykjavik (82)

un-jour-a-reykjavik (84)

un-jour-a-reykjavik (83)

Nous terminons l’après-midi par un peu de shopping ! Les principales rues commerciales dans le centre-ville sont Laugarvegur et Skolavördustigur. Nous n’y trouverons pas notre bonheur, mais ça nous aura au moins permis de nous réchauffer un peu ! 😉

un-jour-a-reykjavik (86)

un-jour-a-reykjavik (85)

un-jour-a-reykjavik (87)

Notre shopping nous mène vers Hallgrimskirkja, l’église emblématique de la ville, construite par le célèbre architecte islandais Samuelsson dans les années 30, et dont la forme est sensée reproduire des coulées de lave de basalte. A l’intérieur de l’église se trouve une impressionnante orgue. Un concert d’orgue avait justement lieu le lendemain de notre visite, et nous avons eu la chance d’arriver au moment des répétitions générales, auxquelles nous avons donc pu assister gratuitement. Subjugués par le son de l’orgue, nous sommes restés collés sur nos chaises un bon bout de temps…

un-jour-a-reykjavik (90)

un-jour-a-reykjavik (92)

un-jour-a-reykjavik (94)

un-jour-a-reykjavik (95)

La statue située en face de l’église est un cadeau offert aux islandais par les américains, il s’agit d’une représentation de Leif Eiriksson, l’explorateur Viking ayant découvert le Nouveau Monde avant les explorateurs européens (bien que cela reste toujours un sujet polémique pour les historiens et archéologues)

Toujours soucieux de fuir le froid, nous nous réfugions ensuite dans un café proche de l’Eglise, le café Babalu. Et on peut dire que nos pas nous ont menés dans une adresse au top : décoration un peu vintage, ambiance cosy, délicieux cafés et un cookie fourré à la crème à tomber par terre… Quoi demander de mieux?

un-jour-a-reykjavik (97)

un-jour-a-reykjavik (98)

un-jour-a-reykjavik (99)

Si vous êtes motorisés, vous pouvez également vous rendre à la plateforme d’observation The Pearl (Perlan), qui se situe sur une colline et permet d’avoir une vue sur toute la ville de Reykjavik et au delà. Le Perlan a été construit dans les années 90 au dessus de 6 grands réservoirs d’eau thermale. L’entrée est gratuite. The Pearl abrite également un restaurant gastronomique, qui nous avait l’air un peu trop touristique (c’est là que se rendent tous les cars de touristes…).

un-jour-a-reykjavik (25)

un-jour-a-reykjavik (113)

un-jour-a-reykjavik (118)

un-jour-a-reykjavik (117)

un-jour-a-reykjavik (119)

un-jour-a-reykjavik (124)

un-jour-a-reykjavik (121)

Notre dernier arrêt de la journée sera le Vieux Port de Reykjavik, d’où partent de nombreuses excursions en mer et où l’on trouve également de nombreux restaurants de poisson. Notre choix se portera pour le restaurant Icelandic Fish and Chips, un « bistro organique », proposant des recettes de poissons plutôt créatives. Nous choisirons un fish & chips classique mais très bon, ainsi qu’une soupe de poisson avec un petit twist asiatique.

un-jour-a-reykjavik (132)

un-jour-a-reykjavik (131)

un-jour-a-reykjavik (134)

un-jour-a-reykjavik (130)

un-jour-a-reykjavik (125)

un-jour-a-reykjavik (128)

un-jour-a-reykjavik (127)

Et voilà, il est maintenant (presque) temps de rentrer au plat pays. Mais avant, il me reste à vous parler d’une très chouette adresse gastronomique dans le centre de Reykjavik…

En attendant, vous pourrez retrouver toutes les adresses dont je vous ai parlé dans cet article sur cette Google Map :

Navigation - Articles de la série :

<< Roadtrip en Islande : le Cercle d’Or (Golden Circle)
Islande : les 3 Frakkar, restaurant gastronomique à Reykjavik >>


1 commentaire

  1. Valérie@EnvieVoyages

    13 février 2015 à 15 h 05 min

    J’aime beaucoup les différentes statues, très imaginatif.

laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *