Roadtrip en Islande : Jökulsarlon, icebergs droit devant !

Voyages

Roadtrip en Islande : Jökulsarlon, icebergs droit devant !

Par  | 
--// Partie 6 sur 12 dans la série Roadtrip en Islande (2014) //--   

Nous n’aurons mis qu’une semaine pour faire le tour de l’Islande, mais rarement aurons-nous vu de paysages aussi différents en si peu de temps. C’est sans doute ça qui m’a donné l’impression d’avoir passé beaucoup plus de temps que cela dans ce pays entre glace et feu… Chaque journée avait ses moments « wahou » comme nous avons rarement connu en voyage, et un des moments qui nous aura le plus marqué, peut-être même encore plus que notre rencontre avec les baleines, c’est dire, c’est notre courte « croisière » sur le lagon glacé du glacier Vatnajokull  et ses centaines d’icebergs blancs et bleus à Jökulsarlon… Un paysage immaculé, calme, si reposant… c’était hypnotisant ! Et croyez-le ou non : nous avons enfin vu un phoque !

icebergsislande

 Les icebergs de Jökulsarlon

Après avoir longé plusieurs fjords verdoyants sur le haut de la côte est, plus nous descendons, plus le paysage se glace. Enfin, nous commençons à l’apercevoir : un petit bout de Vatnajökull, le plus grand glacier d’Islande, et encore un autre lieu de tournage de la série Game of Thrones (entre autres apparitions cinématographiques) !

Pour être plus précise Vatnajökull est une immense calotte glacière qui se « divise » en une trentaine de glaciers secondaires (« outlet glaciers » en anglais), comme le « petit » bout que l’on peut voir sur l’image ci-dessous (la calotte glacière est elle bien plus haut, au dessus des nuages).

icebergs-islande (1)

Nous nous dirigeons vers un des ces « sous-glaciers », Breiðamerkurjökull, qui se termine par un lagon remplis d’icebergs se dirigeant vers la mer : Jökulsarlon, littéralement la « lagune du glacier », sans doute la partie la plus photogénique de tout le glacier. Vous vous souvenez peut-être de la séquence d’ouverture du James Bond « Dangereusement Vôtre »: eh bien, Roger Moore n’était pas vraiment en Sibérie comme on vous le fait croire : c’est Jökulsarlon qui apparaît à l’écran ! Et c’est aussi ce lagon qui a servi de lieu de tournage à d’autres blockbusters comme « Batman Begins » ou « Tomb Raider », ainsi qu’à un autre James Bond, « Meurs Un Autre Jour ». 

icebergs-islande (16)

icebergs-islande (4)

icebergs-islande (12)

icebergs-islande (5)

Een plus, on peut dire que la lagune de Jökulsarlon est plutôt facile d’accès : le parking se situe à quelques mètres seulement, et quelques pas plus tard on en a déjà plein les yeux… Jökulsarlon n’est apparu que dans les années 1930, pourtant aujourd’hui c’est un des lacs les plus profonds d’Islande – n’oubliez pas que la partie visible d’un iceberg ne représente qu’une toute petite partie de son volume total, environs 90% de celui-ci étant situé sous l’eau. Imaginez donc le spectacle que cela doit être là dessous ! On aurait bien posé la question au petit phoque qui se baladait ni vu ni connu entre ceux-ci, mais on était trop occupé à le photographier sous toutes les coutures : depuis le temps que nous essayons d’en voir, ce n’est pas là que nous nous attendions à faire une telle rencontre !

icebergs-islande (18)

icebergs-islande (19)

La petite tête du phoque ! Victoire !

icebergs-islande (20)

icebergs-islande (22)

icebergs-islande (28)

icebergs-islande (30)

icebergs-islande (33)

icebergs-islande (36)

icebergs-islande (38)

Nous nous inscrivons pour un tour du lagon sur un bateau amphibie (pas besoin de réserver à l’avance), et en attendant le départ, nous nous baladons tranquillement le long du lagon. Tous ces icebergs, ce sont bien sur des blocs de glace qui se sont détachés du glacier, et qui dérivent petit à petit sur le lac avant de rejoindre la mer. Chaque iceberg a une teinte bien particulière, certains sont très blancs, d’autres plutôt bleu ou turquoise, d’autres encore sont légèrement noir à cause des cendres volcaniques (le glacier Vatnajökull abrite en effet plusieurs volcans).

Le plus beau spectacle? Quand un glacier se brise en deux, laissant remonter à la surface toute une partie précédemment enfuie sous l’eau. Spectacle que Fred a d’ailleurs réussi à prendre par chance en vidéo :

icebergs-islande (42)

icebergs-islande (41)

icebergs-islande (44)

icebergs-islande (46)

Nous montons ensuite à bord du bateau amphibie avec un groupe d’asiatique « super excités » d’être en Islande… Cette mini croisière n’est pas essentielle pour découvrir le lagon (d’autant plus que, devinez quoi? ce n’est pas donné) mais ça permet d’avoir d’autres points de vue sur les icebergs, et surtout d’avoir droit à goûter un petit bout de ceux-ci… sans doute l’eau la plus pure que j’aurai jamais bu ! Pour le reste, je vous laisse apprécier la balade en images…

icebergs-islande (2)

icebergs-islande (53)

icebergs-islande (54)

icebergs-islande (52)

icebergs-islande (58)

icebergs-islande (61)

icebergs-islande (63)

icebergs-islande (65)

icebergs-islande (64)

icebergs-islande (69)

icebergs-islande (89)

icebergs-islande (67)

icebergs-islande (72)

icebergs-islande (73)

icebergs-islande (77)

icebergs-islande (78)

icebergs-islande (82)

icebergs-islande (85)

icebergs-islande (83)

icebergs-islande (87)

icebergs-islande (91)

icebergs-islande (95)

icebergs-islande (93)

icebergs-islande (97)

icebergs-islande (94)

icebergs-islande (102)

icebergs-islande (103)

icebergs-islande (109)

icebergs-islande (110)

icebergs-islande (115)

icebergs-islande (118)

icebergs-islande (122)

icebergs-islande (135)

icebergs-islande (125)

Avant de repartir, nous remontons le lagon jusqu’à l’endroit où celui-ci se jette dans la mer. A cet endroit, on peut observer de nombreux oiseaux essayant d’attraper des poissons.

icebergs-islande (292)

icebergs-islande (133)

icebergs-islande (141)

icebergs-islande (139)

icebergs-islande (124)

icebergs-islande (142)

icebergs-islande (144)

icebergs-islande (154)

icebergs-islande (157)

icebergs-islande (159)

icebergs-islande (160)

icebergs-islande (162)

Pour info, vous pouvez bien sur visiter le lagon toute l’année, mais les tours en bateau se font de mai à octobre uniquement. Mais quelque soit la période que vous choisissez pour visiter l’Islande, croyez-moi, c’est un arrêt indispensable !

Skaftafell National Park

Un peu à regret, nous quittons enfin Jökulsarlon pour continuer notre visite du Parc National de Varnajökull, qui englobe toute la zone occupée par cet énorme glacier.

icebergs-islande (178)

icebergs-islande (181)

Notre prochain arrêt est le Skaftafell National Park. Comme moi (et si vous avez bien suivi), vous vous demanderez peut-être comment il est possible d’être dans deux Parcs Nationaux à la fois? En réalité, le Parc National de Skaftafell comprend la partie sud du glacier Vatnajökull avec une surface de presque 5000 carré, mais depuis 2008 il a été intégré au Parc National de Vatnajökull, qui est depuis lors le plus grand parc national d’Europe avec une superficie de 12.000 km carré.

Depuis le centre d’information touristique de Skaftafell, de nombreuses balades vers les glaciers sont possibles, pour tous les niveaux, de la courte marche sur des sentiers balisés à des expéditions sur la glace en compagnie de guides.

La balade la plus facile (et celle que nous avons faite, faute de temps pour nous aventurer plus loin) est celle qui part du centre touristique jusqu’au glacier de Skaftafellsjökull (à vos souhaits!), comptez une bonne heure aller-retour. Les sentiers sont bien indiqués jusqu’au glacier, après à vous de faire attention si vous désirez vous en approcher d’avantage, mais ne vous aventurez jamais sur la glace sans chaussures à crampons adaptées à la marche sur glace ou si vous n’êtes pas habitué à ce genre de terrain. On ne le dirait peut-être pas à des endroits comme celui-ci, mais les glaciers restent des endroits dangereux (souvent on ne voit les crevasses qu’une fois que l’on tombe dedans… d’où l’importance d’être accompagné d’un guide qui connait l’endroit comme sa poche).

icebergs-islande (183)

La carte des pistes

icebergs-islande (185)

icebergs-islande (187)

icebergs-islande (192)

icebergs-islande (194)

icebergs-islande (193)

icebergs-islande (318)

icebergs-islande (199)

icebergs-islande (196)

icebergs-islande (218)

icebergs-islande (221)

icebergs-islande (219)

icebergs-islande (323)

icebergs-islande (235)

icebergs-islande (209)

De retour sur la Ring Road, nous traversons une grande surface de terres volcaniques désolées avant d’arriver à notre dernière visite de la journée.

icebergs-islande (236)

icebergs-islande (241)

Les « Falaises Naines » (Dwarf Cliffs) de Dverghamrar

La Route 1 nous emmène maintenant vers des falaises plutôt étranges… Appelées par ici les « Falaises Naines », les sagas islandaises veulent que celles-ci soient habitées par des nains. Ces deux petites falaises jumelles en basalte, prenant la forme d’un fer à cheval, sont assez uniques à observer. Ces falaises ont en réalité été formées par de la lave entrée brusquement en contact avec de l’eau et ont acquis leur forme bien spécifique par l’action des vagues au fil du temps. Nous n’y avons peut-être pas rencontré de nain, mais il n’en reste pas moins que ce petit canyon vaut le détour (et ne demande que 10 petites minutes de marche).

icebergs-islande (246)

icebergs-islande (251)

icebergs-islande (248)

icebergs-islande (252)

icebergs-islande (254)

icebergs-islande (253)

icebergs-islande (255)

icebergs-islande (262)

icebergs-islande (267)

icebergs-islande (256)

icebergs-islande (264)

icebergs-islande (274)

icebergs-islande (268)

 Repos bien mérité à l’hôtel Laki

Après cette journée bien chargée, il est tant de reprendre un peu de force ! Notre hôtel de se soir se situe à Kirkjubæjarklaustur, une petite ville charmante à une heure de route environs de Skaftafell. L’hôtel Laki se situe à quelques kilomètres du centre du village, en pleine campagne… enfin, si ce n’est qu’un golf se situe juste à côté de celui-ci (l’Islande est également une destination parfaite pour les amateurs de golf). Nous logerons dans une des chambres de l’hôtel, très design, mais celui-ci propose également des petits cottages qui nous donnaient bien envie ! Quant au buffet de l’hôtel, il était beaucoup moins complet (et original) que celui dégusté à l’Hótel Hallormsstaður.

icebergs-islande (276)

icebergs-islande (275)

icebergs-islande (277)

icebergs-islande (285)

icebergs-islande (279)

icebergs-islande (288)

icebergs-islande (283)

Prochain épisode : la côte sud, avec encore plus d’aventures sur les glaciers 🙂

Navigation - Articles de la série :

<< Roadtrip en Islande : direction les Fjords de l’Est
Roadtrip en Islande : côte sud et expédition sur le glacier Sólheimajökull >>


2 commentaires

  1. Philippe Louis sur Facebook

    5 septembre 2014 à 20 h 26 min

    le rêve 🙂

  2. Pingback: Roadtrip en Islande : le sud de l'Islande et expédition sur un glacier | Au goût d'Emma // blog lifestyle, tasty & trendy

laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *