Roadtrip en Islande : Húsavík, au pays des baleines et des macareux

Voyages

Roadtrip en Islande : Húsavík, au pays des baleines et des macareux

Par  | 
--// Partie 4 sur 12 dans la série Roadtrip en Islande (2014) //--   

Après une journée ensoleillée au Lac Myvatn sur les traces de Game of Thrones, notre roadtrip en Islande continue en direction d‘Húsavík, un des meilleurs endroits pour observer les baleines et les macareux, lorsque c’est la saison. On nous avait dit que le mois de mai était une très bonne période à la fois pour le « whale watching » et pour le « puffin spotting« , et notre expédition en mer au départ d’Húsavík s’est effectivement révélée plutôt fructueuse: nous avons même pu apercevoir une baleine bleue, le plus grand animal du monde !

whale-watching-puffin-husavik

 Húsavík, capitale européenne de l’observation de baleines

Depuis le Lac Myvatn, nous rejoignons Húsavík en un peu moins d’une heure, malgré des routes pas toujours en super bon état. Húsavík est une des villes les plus au nord d’Islande : nous ne sommes pas encore au cercle polaire arctique, mais nous n’en sommes pas loin, le soleil ne se couche donc pas vraiment sur la ville à cette période de l’année.

On nous explique qu’Húsavík a été un des premiers ports à arrêter de massacrer les baleines, et de transformer ces activités de pêche en expéditions en mer pour les touristes, ce qui lui vaut aujourd’hui la réputation de « capitale européenne » de l’observation de baleines.

Aujourd’hui, le village d’Húsavík compte environs 2500 habitants, et il est agréable de s’y balader. La première chose que l’on voit en arrivant dans Húsavík est son église, située en hauteur du port. A l’époque de sa construction, en 1907, l’Eglise pouvait accueillir 450 personnes (pour un village qui en comptait 500 à cette époque) et faisait partie des plus grandes églises d’Islande. A l’heure actuelle, bien sur, on croise de nombreuses églises modernes beaucoup plus grandes que celle d’Húsavík, mais celle-ci n’en garde pas moins un charme tout particulier, surtout avec ces glaciers gelés en arrière plan…

roadtriphusavik (187)

roadtriphusavik (186)

En contrebas de l’église, des petits escaliers en bois mènent au port d’Húsavík, un port vraiment charmant où on retrouve principalement les bateaux des différentes compagnies de « whale watching ». Les quelques petites maisons qui bordent le port sont toutes en bois et semblent ne pas avoir été affectées par les années… C’est là que se trouve aussi le Whale Museum, un musée dédié aux baleines qui peut être un bon complément à une petite virée en mer (malheureusement, nous n’avons pas eu le temps de le visiter).

roadtriphusavik (189)

roadtriphusavik (191)

roadtriphusavik (190)

Et voilà, c’était le centre d’Húsavík ! 😉 Arrivés en milieu d’après-midi dans le village, nous avons donc eu tout le temps qu’il fallait pour nous balader dans le « centre » ! Notre hôtel n’était d’ailleurs évidemment pas bien loin. Nous logions au Foss Hotel, un petit hôtel moderne (bien que la salle de petit-déjeuner aurait bien besoin qu’on lui donne un petit coup de jeune) situé juste derrière l’église, et dont la déco était centrée, vous vous en doutez, sur… les baleines ! (le bar de l’hôtel s’appelait même Moby Dick…).

roadtriphusavik (185)

En fin de journée, le soleil était toujours bien là, nous avons donc décidé d’aller manger en terrasse sur le port, au Gamli Baukur Restaurant (on ne le savait pas, mais le restaurant est lié à la compagnie North Sailing et votre ticket de whale watching vous donne une réduction au restaurant!). Les plats ne sont pas vraiment bon marché (ça ne nous étonne plus vraiment dans ce pays), mais la vue sur le port est tout simplement spendide, surtout avec ce beau soleil… Qui a dit qu’il faisait froid toute l’année en Islande? Nous sommes en mai, et nous sommes en terrasse et sans veste ! 😉 La spécialité du restaurant est bien sur le poisson et les fruits de mer, j’opte donc pour la pêche du jour – pas très copieux mais très bon !

roadtriphusavik (196)

roadtriphusavik (193)

roadtriphusavik (195)

roadtriphusavik (192)

Après ce bon repas, nous reprenons les petits escaliers vers l’église et notre hôtel. Le ciel est toujours aussi bleu, et il me vient l’idée de photographier le ciel depuis notre chambre à plusieurs reprises durant la nuit… Malgré mes efforts, je n’aurai pas vu le soleil se coucher ! 😉

roadtriphusavik (197)

roadtriphusavik (1)

Nuit blanche à Husavik !

Observer les baleines et macareux en goélette

Le lendemain matin, le grand moment était enfin arrivé : nous allions partir à la rencontre des baleines et des macareux ! Il y a deux compagnies principales pour l’observation des baleines à Húsavík : North Sailing et Gentle Giants. Après de longues hésitations, nous avions choisi North Sailing car le côté aventurier de Fred avait envie de tenter l’aventure sur une goélette en bois (que seul North Sailing propose) et non sur un bateau plus moderne. La virée en mer était donc plus authentique (même si nous n’avons pas utilisé les voiles mais bien le moteur du bateau pour cause de non-vent), mais nous nous sommes vite rendu compte qu’il était un peu plus difficile d’approcher de très près les baleines avec d’aussi grands bateaux, on ne peut pas tout avoir ! (Gentle Giants propose des tours en petits bateaux à moteur qui peuvent suivre de plus près les baleines).

husavik-baleines (2)

Nous avions opté pour l’excursion la plus longue, « Whales, Puffins and Sails » (4 heures et 78€ par personne). Le tour inclut les vêtements de mer, une collation et les commentaires en anglais d’un expert. Il n’est pas nécessaire de réserver en dehors des mois d’été, mais les tarifs sont un peu moins cher sur internet que sur place. Je crois qu’il y a plus de 95% de chance de voir des baleines au départ d’Husavik, et croyez moi dès que vous en verrez une vous vous direz : « c’était cher mais ça vaut son prix ! » C’est en effet un spectacle unique, surtout dans un cadre comme celui-ci…

Les trois espèces que l’on peut observer le plus souvent dans la baie sont les baleines de Minke ou petits rorquals (en anglais, minke whales), les baleines à bosse (humpback whales) et les dauphins. Avant de partir, nous sommes allés regarder le panneau indiquant quelles baleines sont sensées se trouver actuellement dans la Baie de Skjalfandi, dans laquelle se déroule le « whale watching ». Ce jour-là, 4 espèces sont cochées, nous allions en voir 2 de celles-ci (les plus grosses!) et une belle surprise non prévue nous attendant juste avant le retour…

husavik-baleines (1)

C’est parti ! Nous embarquons donc dans la goélette et enfilons nos combinaisons : on a un peu chaud, mais ça va vite passer… 😉

husavik-baleines (3)

husavik-baleines (4)

Nous  quittons le port et off we go pour 4 heures de « waaahouuu », qui commencent déjà rien qu’à observer les couleurs de la baie, le reflet des glaciers sur l’eau, le ciel qui aujourd’hui n’est plus si bleu mais est devenu tellement mystérieux…

husavik-baleines (6)

husavik-baleines (8)

husavik-baleines (9)

husavik-baleines (7)

husavik-baleines (13)

husavik-baleines (12)

husavik-baleines (10)

husavik-baleines (16)

husavik-baleines (14)

husavik-baleines (17)

Notre bateau prend d’abord la direction de Puffin Island, l’île aux maquareux. Nous en croisons déjà quelques uns en chemin, certains s’impatientent déjà de ne pas encore voir de baleines… et puis soudain, notre guide nous crie une direction : voici une première baleine, pas très loin du port !

husavik-baleines (18)

husavik-baleines (22)

minke

Eh oui, le petit point noir, là, c’est une baleine de minke. Selon notre guide, ce sont les plus faciles à observer car, comme on le voit, elle s’avancent souvent très près du port. Cette espèce de baleine fait environs 7 mètres de long, ce qui en fait les deuxièmes plus petites « vraies baleines » après la baleine pygmée. Ces baleines, qui peuvent nager à une vitesse de 38km/h, remontent à la surface pour respirer 3 à 5 fois d’à filée avant replonger pour un « deep dive » qui dure entre 2 et 20 minutes (on l’entendra souvent ce mot ce jour-là, à notre grand désespoir : elle replongent toujours trop vite à notre goût ! ;). Celle que nous voyons respire 3-4 fois avant de replonger. Nous ne l’attendrons pas – Puffin Island est droit devant nous…

husavik-baleines (20)

husavik-baleines (23)

husavik-baleines (25)

husavik-baleines (24)

 Puffin Island (Lundey en islandais) est en réalité le nom donné à plusieurs îles, en Islande et dans d’autres pays accueillant des colonies de maquareux sur lesdites îles, comme le Canada, le Royaume-Uni, l’Irlande ou les Etats-Unis. Les puffins que l’on peut observer en Islande sont plus précisément des common puffins, aussi appelés Atlantic puffins, qui se traduit par « macareux moine » en français. La fin du printemps est vraiment la période parfaite pour les observer car c’est à ce moment qu’ils reviennent sur la terre ferme pour se reproduire après avoir passé l’automne et l’hiver en haute mer. Ils s’installent alors en colonies sur des îles, des pentes ou des falaises où ils creusent leurs nids, qui sont donc plutôt des terriers. Dans chaque terrier, le maquareux pond un seul oeuf, où le jeune maquareux sera nourri par sa maman durant les 6 premières semaines de sa vie, après quoi il s’envolera seul ver la mer où il passera plusieurs années avant de revenir sur l’île…

husavik-baleines (27)

Le puffin est réputé pour ne pas voler très gracieusement. N’est-il pas mignon tout plein quand même?! 🙂

puffin2

puffin6

husavik-baleines (28)

puffin5

husavik-baleines (31)

puffin3

husavik-baleines (32)

puffins

husavik-baleines (34)

puffins2

L’île est totalement remplie de terriers à la fin du mois de mai !

husavik-baleines (36)

husavik-baleines (38)

puffins3

husavik-baleines (41)

puffins8

husavik-baleines (40)

husavik-baleines (43)

puffins4

puffins5

puffins6

puffins7

Nous reprenons ensuite la navigation vers une zone située plus au large, où nous aurons une plus grande chance d’appercevoir des baleines. Le trajet est long, et il commence à faire très froid en haute mer. Tout le monde est au taquet, comme si le premier à repérer une baleine allait gagner un prix ! 😉

husavik-baleines (44)

husavik-baleines (46)

husavik-baleines (48)

husavik-baleines (47)

Nous arrivons enfin dans « la zone » où tous les bateaux se rendent, et le spectacle ne se fait pas attendre. Nous voyons déjà une baleine faire le show devant un petit bateau, et peu de temps plus tard, notre guide nous indique qu’une baleine à bosse se trouve près de nous !

husavik-baleines (51)

husavik-baleines (52)

Les baleines à bosse pèse 25 bonnes tonnes et peuvent atteindre jusqu’à 14 mètres de long. Je ne pensais pas qu’une baleine faisait beaucoup de bruit, mais en réalité le chant des baleines à bosse est vraiment incroyables, très délicat, mélodieux… je tend donc l’oreille pour écouter ce que celles-ci ont à me dire… En plus, c’est une espèce vraiment curieuse, qui aime rester près des bateaux pendant plusieurs minutes avant de replonger (une des baleines à bosse passera même plusieurs fois en dessous de notre bateau !)

Quand celles-ci plongent en « deep dive », on peut alors apercevoir leur queue, et un « waaaaaah » envahit automatiquement le bateau… 🙂 Pour la petite histoire, c’est le dos de la queue des baleines qui équivaut à nos empruntes digitales. Les chercheurs peuvent donc reconnaître les baleines en prenant leurs queues en photo !

Je vous laisse imaginer l’atmosphère de ce moment avec une série de photos et de courtes vidéos de cette rencontre…

whale6

husavik-baleines (53)

whale2

husavik-baleines (55)

husavik-baleines (57)

husavik-baleines (56)

whale5

Soudain, un « couple » de baleines à bosse arrive près de nous. Celles-ci nous feront une « danse musicale » d’une bonne dizaine de minutes, tout autour de notre bateau !

husavik-baleines (58)

husavik-baleines (59)

DSC08137

whales7

husavik-baleines (64)

husavik-baleines (60)

whale9

husavik-baleines (61)

whales8

husavik-baleines (63)

husavik-baleines (65)

husavik-baleines (68)

husavik-baleines (66)

husavik-baleines (70)

husavik-baleines (74)

husavik-baleines (69)

Nous voudrions restez des heures et des heures (c’est fou qu’une fois en face des baleines, le temps passe à une vitesse folle!), cependant il est déjà temps de rentrer… Mais une visite inattendue nous attend alors que nous nous apprêtons à faire demi-tour : une baleine bleue, le plus grand animal au monde, pouvant atteindre les 33 mètres de long et peser jusquà 170 tonnes, se trouve droit devant nous ! Celle-ci ne reste pas longtemps hors de l’eau, et replonge pour minimum plusieurs minutes avant de refaire surface, je vous jure qu’elle n’était pas facile à prendre en photo celle-là… Plutôt impressionnant de se dire que rien que la langue de cette baleine que nous aperçevons à plusieurs mètres de nous peut faire à elle seule plus de 2 tonnes !

baleinebleue

baleinebleue2

baleinebleue3

Tous les grands enfants à bord du bateau demandent à attendre encore un autre deep dive, malheuresement nous sommes déjà en route depuis plus de 3 heures et il est grand temps de rentrer, surtout que notre capitaine aimerait nous apprendre à hisser les voiles de la goélette sur le chemin du retour ! Plusieurs aventuriers en herbe se prêtent au jeu, dont bien sur Fred… 🙂

husavik-baleines (79)

husavik-baleines (80)

Récompense après ce dur labeur : une couque à la cannelle et un bon chocolat chaud… amélioré 😉

husavik-baleines (81)

husavik-baleines (82)

husavik-baleines (83)

Bref, ce fut vraiment une expérience unique que nous avons vécu ce matin-là. Nous repartons de là avec une seule envie : revoir des baleines dès que l’on en aura l’occasion ! Mais pour l’heure, nous reprenons notre voiture de location pour continuer notre roadtrip, direction l’Est de l’Islande, où d’autres aventures nous attendent !

husavik-baleines (85)

 

Navigation - Articles de la série :

<< Roadtrip en Islande: le Lac Myvatn, sur les traces de Game of Thrones
Roadtrip en Islande : direction les Fjords de l’Est >>


8 commentaires

  1. Françoise Bounameaux sur Facebook

    19 août 2014 à 18 h 04 min

    Superbe reportage ! Merci.

  2. amaya

    20 août 2014 à 8 h 25 min

    rho quelle experience !! ca doit etre genial

  3. LadyMilonguera

    20 août 2014 à 14 h 00 min

    Très charmant ce port, comme la petite église d’ailleurs. Et puis voir des baleines, c’est réaliser un rêve de gosse…

  4. Pingback: Roadtrip en Islande : direction la Côte Est | Au goût d'Emma // blog lifestyle, tasty & trendy

  5. Pingback: Roadtrip en Islande : icebergs droit devant ! (Vatnajokull National Park) | Au goût d'Emma // blog lifestyle, tasty & trendy

  6. Pingback: Roadtrip en Islande : le sud de l'Islande et expédition sur un glacier | Au goût d'Emma // blog lifestyle, tasty & trendy

  7. Pingback: Roadtrip en Islande: itinéraire de Reykjavik à Akureyri

  8. Pingback: Roadtrip en Islande: le Lac Myvatn, sur les traces de Game of Thrones

laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *