Lower Antelope Canyon : une bonne alternative au Upper Antelope Canyon

C’est l’activité incontournable à Page en Arizona : la visite de l’Antelope Canyon. Même si ce célèbre slot canyon fait plus de 30 km au total, on ne peut en réalité en visiter que quelques courtes parties. La partie la plus connue, c’est l’Upper Antelope Canyon. C’est la partie visitable la plus étroite du canyon, mais aussi la plus chère, la plus fréquentée, et la visite la plus rapidement complète (surtout aux meilleures heures de la journée pour la lumière). Après réflexion, nous avons donc préféré le Lower Antelope Canyon, qui se trouve juste à côté. Moins cher et un peu moins connu (même si c’est un « secret » qui ne l’est plus vraiment), le Lower Antelope Canyon est un peu plus large mais non moins photogénique (si pas plus !). Dans cet article, je vous explique en détail comment se passe cette visite, et comment vous aussi faire votre choix en toute connaissance de cause.

Quelle portion de l’Antelope Canyon visiter ? 

Vous l’aurez donc compris, quand on parle de l’Antelope Canyon, on parle en général de l’une de ces portions visitables, soit principalement Upper Antelope Canyon (la plus connue), Lower Antelope Canyon (l’alternative principale, dont je vous parlerai en détail dans cet article), et le Antelope Canyon X (la portion la plus récemment ouverte). Il est impossible de visiter l’Antelope Canyon par vous-mêmes : toutes les visites se font avec des guides Navajos (le canyon se trouve en terre Navajo) dans la région de Page.

Vous pourrez lire dans certains articles qui datent d’il y a quelques années qu’il faut uniquement réserver votre visite au Upper Antelope Canyon. Ce n’est clairement plus le cas : quelle que soit l’option que vous choisissez, il vous faudra réserver bien à l’avance, il est quasiment impossible de se présenter sur place sans réservation. Par contre, il est vrai que le Upper Antelope Canyon est la visite qui sera complète en premier (jusqu’à plusieurs mois à l’avance en haute saison). 

La popularité croissance de la destination fait que les prix de chacune de ces visites ne cessent d’augmenter (et pas qu’un peu), mais le Upper Antelope Canyon reste aussi, de loin, le plus cher jusqu’à présent. C’est devenu un sacré budget que de visiter ce canyon, quelle que soit la portion choisie, mais croyez-moi, cela reste une visite à faire au moins une fois ! 

N’oubliez pas non plus qu’à côté des prix déjà elevés de ces activités, il vous faudra payer sur place une taxe, la « Navajo Nation Fee ». Attention, si vous décidez de visiter deux portions du canyon sur la même journée, vous ne devez la payer qu’une fois donc gardez bien votre reçu.

Avant de partager notre expérience détaillée, voici les principales différences entre ces trois options.

Upper Antelope Canyon

Si Upper Antelope Canyon est la portion la plus populaire, c’est surtout car il s’agit de la portion la plus profonde et la plus étroite, et celle dans laquelle on peut prendre ces fameuses photos des rayons de lumière qui pénètrent dans le canyon (même si, on le verra, on peut aussi en voir au Lower Antelope Canyon avec un peu de chance !). Attention cependant que le prix devient encore plus elevé au moment de la journée durant lequel on peut voir ces fameux rayons de lumière, et les forts contrastes que cela créé rendent les photos plus difficiles pour les amateurs.

Pour les personnes qui ont des difficultés à marcher, Upper Antelope Canyon est aussi la plus facile d’accès, puisque c’est plat et qu’il ne faut pas monter d’échelle (l’accès au canyon se fait en 4×4, avec votre guide).

Le désavantage à cela, c’est que, en plus d’être la visite la plus chère, c’est aussi la plus bondée. Jusqu’il y a peu, la visite n’était pas à sens unique et on croisait donc les groupes dans l’autre sens, ce qui voulait aussi dire plus de monde sur vos photos. Heureusement, ce n’est plus le cas depuis peu, même si vous risquez toujours d’avoir un peu de monde sur vos photos, les groupes étant plus gros et moins espacés (un problème que nous n’avons pas du tout eu au Lower Antelope Canyon).

Plusieurs compagnies proposent la visite du Upper Antelope Canyon : vous pouvez facilement réserver et comparer différentes options sur GetYourGuide. Mais comme pour le Lower, vous verrez la même chose quelle que soit la compagnie que vous choisissez (donc privilégiez plutôt les prix du moment et les créneaux qui vous conviennent le mieux). Il faut compter environ 2 heures pour cette visite, transport jusque là compris.

Lower Antelope Canyon

Lower Antelope Canyon n’est pas aussi profond ni étroit que le Upper Antelope Canyon, mais cela le rend également plus facile à prendre en photo, car il est plus lumineux et il y a moins de forts contrastes (ce qui rend donc les photos plus faciles, surtout avec les bons conseils des guides).

Les rayons de lumière qui y apparaissent vers le milieu de la journée ne créent pas non plus un aussi fort contraste que dans le Upper, mais on tout de même trouvé ça magique, et le gros bonus c’est qu’il ne faut pas ici payer de supplément pour pouvoir parcourir le canyon à la meilleure heure pour la lumière (milieu-fin de matinée). Autre avantage, ce tronçon du canyon se parcourt avec des groupes plus petits et plus espacés, ce qui est aussi plus agréable. 

Le principal « désavantage » de ce canyon est qu’il est « marketé » comme plus difficile d’accès car il y a une courte marche à faire pour y arriver et pour en sortir (mais vraiment courte !) depuis le parking du site. La visite est aussi un peu plus longue en distance, et il y a quelques échelles (courtes) à monter durant la visite. Mais honnêtement, j’ai tendance à avoir le vertige sur des échelles et j’ai fait ça les doigts dans le nez. C’est vraiment simple et très sécuritaire. Par contre, si vous avez des problèmes pour marcher, il faut prendre ça en compte malgré tout.

Il n’y a que deux compagnies qui proposent la visite du Lower Antelope Canyon :  Dixie’s et Ken’s. On a choisi Dixie’s, mais à nouveau vous aurez la même expérience avec les deux (les départs alternent entre les deux compagnies) et les prix sont similaires. Vous pouvez à nouveau réserver facilement via GetYourGuide. Comptez environ 1h30 pour cette visite, et pensez à arriver bien à l’avance pour votre créneau car le check-in peut prendre du temps… 

Antelope Canyon X

Si le Lower et Upper Antelope Canyon se trouve l’un à côté de l’autre, de chaque côté de la Highway 98 à la sortie est de la ville de Page, Antelope Canyon X est un peu plus éloigné de Page : c’est en réalité le premier « slot canyon » de l’Antelope Canyon, il est situé au début de celui-ci.

Cette option, qui est pour l’instant la moins connue, la moins fréquentée, et la moins chère, permet de découvrir en réalité deux « slots canyons » voisins, un plus lumineux et l’autre moins. Il n’y a actuellement qu’une compagnie qui opère sur ce site, donc pas de choix à faire ! Comme pour les autres, les meilleurs créneaux sont en milieu-fin de matinée et les réservations peuvent se faire facilement via GetYourGuide.

Notre expérience au Lower Antelope Canyon

Nous avons visité le Lower Antelope Canyon en milieu de matinée (visite de 10h45) au mois de juin. Pour être certaine d’avoir un bon créneau (et espérer voir les rayons de lumière dans le canyon), j’avais reservé… dès le mois de janvier ! 

Les consignes nous demandaient d’arriver 45 minutes à l’avance au parking du site, ce qui n’a pas été de trop puisque nous avons pris beaucoup de temps à s’enregistrer (il faut signer un waiver, payer le fee de la nation Navajo…). Avant de pouvoir descendre dans le canyon, le guide vous donnera également une longue liste de consignes à respecter. Il faut donc prévoir pas mal de temps de « préparation ». Parmi les interdictions principales à retenir, il faut noter qu’on ne peut pas avoir de trépied et qu’on ne peut pas filmer.

La visite commence par une courte descente via des escaliers vers l’entrée du canyon. Nous attendons sagement notre créneau : tout est ultra timé malgré tout. Chaque guide se positionne de manière à ne pas gêner les autres : nous n’avons quasiment jamais aperçu les groupes qui étaient derrière et devant nous durant toute la visite. 

J’avais longuement hésité avant de choisir le Lower Antelope Canyon et je pense avoir fait le bon choix ! Outre le fait que c’était moins cher, et que les petits groupes (nous étions 10) étaient bien espacés, on a aussi eu un super guide, très sympathique (là où les guides du Upper Antelope Canyons semblent souvent plus « pressés », d’après ce que j’avais lu).

Une des choses que j’ai trouvé très cool, c’est que dès le début de la visite, notre guide nous a donné plein de conseils pour faire de bonnes photos, même avec un smartphone. Il nous a conseillé de choisir le réglage « chaud » ou « vif » dans les paramètres de l’appareil photo, et en effet, c’est ce qui a donné les meilleurs résultats ! Notre guide s’est même proposé à plusieurs reprises de prendre les meilleurs angles photos pour nous, de nous prendre en photo, et nous a à chaque fois laissé bien assez de temps pour prendre toutes nos photos. J’avais peur de me sentir pressée tout le long de cette visite, et ça a été plutôt l’inverse : ce fut la bonne surprise.

Nous avons également eu la chance de tomber pile durant la « golden hour », la meilleure heure pour les « light beams », quand les rayons de lumière s’engoufrent dans le canyon pour l’illuminer dans des tons chauds vraiment féériques. Au contraire de l’Upper Antelope Canyon qui propose des tours plus chers à ces heures-là, ce n’est pas le cas ici, on a donc du estimer la meilleure heure par nous-mêmes. Et on a bien tapé, puisque le guide nous a dit que des rayons tels que ceux que l’on a vu durant cette visite ne durent pas longtemps au Lower Antelope Canyon !

Durant la visite, le guide vous fera également remarquer les formes de rocher les plus originales, comme (vers la fin de la visite) un rocher en forme de femme les cheveux au vent, qui est l’un des symboles de ce canyon. Avec le rayon de lumière qui perçait justement dedans lors de notre passage, ce fut ma photo préférée de cette visite !

Les petits escaliers qu’il faut monter sont répartis dans la visite et ne sont, comme je le disais plus haut, pas du tout difficiles. A la fin de la visite, on ressort par un petit trou qui permet de remonter à la surface (à nouveau grâce à des escaliers). C’est assez marrant de voir les gens ressortir derrière soi, car depuis l’extérieur ce trou est vraiment bien caché. 

Bref, j’avais peur d’être déçue, mais comme vous le voyez je garde un très bon souvenir de cette visite, et je suis heureuse d’avoir réservé bien à l’avance pour pouvoir profiter du meilleur créneau de la journée.

 

Tant que vous êtes à Page, n’oubliez pas de faire l’autre arrêt incontournable de la ville : le Horseshoe Bend. Et ça tombe bien, car si vous faites la visite de l’Antelope Canyon le matin, vous ressortirez pile à temps pour profiter du Horseshoe Bend à la meilleure heure également ! Je vous en reparlerai dans mon second article sur Page.

 

Laisser un commentaire