The Drink Alsace Experience: découverte alternative de la Route des Vins d'Alsace, en van et en... montgolfière !

Voyages

The Drink Alsace Experience: découverte alternative de la Route des Vins d’Alsace, en van et en… montgolfière !

Par  | 
--// Partie 1 sur 5 dans la série Voyage sur la Route des Vins d'Alsace / #DrinkAlsace //--   

« Découvrir la Route des Vins d’Alsace de manière interactive dans un van hyperconnecté, ça te dit? » Vous auriez dit non à une telle proposition vous? C’est en tout cas grosso modo comme cela que je me suis embarquée pour la #DrinkAlsace Experience, une aventure 2.0 de rêve pour la blogueuse voyageuse-gastronome fan de roadtrips que je suis: j’allais ainsi parcourir pendant une petite semaine les routes d’Alsace dans le van de Damien Van Achter, en compagnie de quelques autres blogueurs et journalistes. Au programme: des visites chez des producteurs… et beaucoup d’autres surprises !

drinkalsace2

#DrinkAlsace

DSC_0925

La clé de la Drink Alsace Experience, c’est donc le van hyperconnecté de Damien Van Achter. Un van qui, tous les jours, nous permettait d’être en direct avec la Belgique. Car cette expérience ne concernait pas que nous, la petite équipe embarquée dans ce fameux van: elle vous concernait vous tous également ! En effet, vous pouviez déguster en même temps que nous les vins des producteurs alsaciens depuis un Lounge Bar qui se trouvait dans le parking de supermarchés belges.

DSC_0989

Un dispositif « 2.0 » dont le but était de redynamiser l’image des Vins d’Alsace, une région qui ne se résume pas qu’aux Riesling et autres Pinots Gris bons marchés et pas toujours de top qualité que l’on peut parfois trouver dans nos supermarchés. Nombreux grands crus, vins biologiques, assemblages innovants,… l’Alsace et ses vins sont bien plus riches que l’on pourrait le penser!

La « dream team »

Dans le van, une « dream team » composée de journalistes, de blogueurs, et d’une équipe technique de choc ! 😉

DSC_0926

Damien Van Achter: Journo-entrepreneur, co-fondateur de Nest Up et propriétaire du Davanac
Jean Bernard: journaliste à la DH que l’on retrouve également sur DH Radio avec  »On n’va pas s’priver » présenté par Philippe Deraymaeker et Olivier Frey entre 11h et midi.
René Van Hoof: journaliste, présent sur le net avec horecaplatform.betasted4you.be, et seniorennet.be 
Jonas De Maere: blogueur de belgianwino.com, formateur d’œnologues en Flandre. 
Florence Atlas: blogueuse multifacette de loftkitchen.com
Benoît Do Quang: photographe et vidéaste freelance, étudiant en Master Publicité à l’IHECS.
Et bien sur moi, votre blogueuse dévouée…
DSC_0209

Le programme: des producteurs et des grands crus

Le van bien rempli de Damien est parti à la découverte des vins d’Alsace du 19 au 24 mai 2014. Pour des raisons d’emploi du temps, je n’ai pu rejoindre le groupe que du 20 au 23 mai mais voici la liste complète des producteurs auxquels a rendu visite l’équipe #DrinkAlsace :

Jean Geiler 
Jos Meyer 
Wolfberger 
Schlumberger 
Confrérie Saint-Etienne 
André Blanck
Fernand Engel 
Arthur Metz 

drinkalsace1

Comme nous voulions avant tout découvrir des vins que vous pouviez déguster en même temps que nous depuis le Lounge Bar qui sillonnait la Belgique, il s’agit donc essentiellement de producteurs dont vous pouvez retrouver une sélection de vins chez Cora ou Delhaize en Belgique. Chaque producteur nous a confié sa vision du vin, les secrets de ses grands crus… et je partagerai tout cela avec vous dans les articles à venir !

DSC_0022

Les vignobles vus du ciel: baptême de l’air en montgolfière

Mais ça aurait été bien trop facile de ne visiter la Route des Vins d’Alsace uniquement dans notre van. Lorsque l’on nous a annoncé un réveil surprise à 4 heures du matin, nous l’avions vite compris: nous étions sur le point de partir faire de la montgolfière, histoire de prendre un peu de distance vis-à-vis des vignobles… Cette expérience insolite est, je pense, une bonne introduction à cette semaine alternative autours des vins alsaciens. Voici donc l’histoire de notre baptême de l’air pas comme les autres !

montgolfière (32)

Il est 4h, les blogueurs et journalistes se réveillent à Colmar. Nous quittons un peu à contre-coeur (pour l’instant) notre lit à l’Hôtel Quatorze, à Colmar, pour rejoindre l’équipe des montgolfières Aérovision.

montgolfière (1)

Avant d’embarquer, nous écoutons bien sagement les consignes de sécurité pour l’atterrissage. Notre pilote est rassurant: l’atterrissage se fait en douceur dans les champs dans 95% des cas !

montgolfière (4)

montgolfière (7)

Une fois la montgolfière gonflée, avec l’aide de tous, il est enfin l’heure de nous envoler… Nous prenons de l’altitude tout doucement, profitant bien du lever du soleil au dessus des montagnes et des vignes des environs. Si j’ai pu avoir un moment d’appréhension avant le décollage, celui-ci est vite parti: faire de la montgolfière est déroutant tant on ne sent pas du tout que l’on est en altitude. La nacelle est stable, et les distances sont faussées depuis la montgolfière. Résultat, il ne nous reste plus qu’à contempler le paysage qui se dessine devant nous… Plus nous prenons de l’altitude, plus c’est magique!

montgolfière (19)

montgolfière (8)

montgolfière (20)

montgolfière (23)

montgolfière (26)

montgolfière (34)

montgolfière (36)

montgolfière (41)

Notre pilote, souhaitant nous emmener vers le Château du Haut-Koeningsbourg, comme il le fait généralement avec ses passagers, continue à prendre de l’altitude pour essayer de trouver un vent qui nous y emmènera. 2000 mètres, 3000 mètres… toujours pas de bon vent, et à cette hauteur un petit doute s’installe quand même… 😉 Nous sommes si haut que nous n’apercevons même plus de vignes mais bien… les Alpes !

montgolfière (44)

montgolfière (50)

montgolfière (42)

Nous finissons donc par renoncer, et laissons le vent nous ramener vers une zone où nous pourrons atterrir sans encombre. Là encore, c’était il semblerait trop demander au vent. Après une bonne heure à raser la cime des arbres, les cheminées et autres fils électriques, nous atterrissons… dans l’allée du garage d’un couple de retraités, en plein milieu d’un village dans lequel aucune montgolfière n’avait atterri depuis 20 ans. Imaginez la tête des habitants (tout le village avait sorti son appareil photo), et la notre quand notre pilote nous a ordonné de prendre la position d’atterrissage dans ce petit coin de route! Une chose est sure, nous nous trouvons dans les 5% de cas d’atterrissages « pas évidents », mais nous nous en sortons plutôt pas mal, avec au final un seul petit accroc à la toile et une bouteille de Crémant pour remercier les propriétaires sympathiques « pris au piège » par une toile de montgolfière pendant plus d’une heure! 😉

montgolfière (54)

montgolfière (53)

montgolfière (55)

montgolfière (56)

montgolfière (57)

montgolfière (58)

Après tant d’aventures, nous recevons une belle récompense: un certificat de baptême de l’air en montgolfière, accompagné d’une coupe de Crémant d’Alsace, pour ne pas faire de jaloux. ;). Bref, une expérience dont on se souviendra sans doute longtemps !

Tenté(e) par un baptême de l’air en montgolfière au dessus des vignobles alsaciens? Toutes les infos pratiques sont sur aerovision-montgolfiere.com

A suivre !

Dans les prochains articles, je vous présenterai dans les détails les producteurs et vignobles auxquels nous avons rendu visite durant notre séjour alsacien. En attendant, n’hésitez pas à consulter la page Facebook des Vins d’Alsace où vous trouverez les prochains arrêts en Belgique du Lounge Bar ainsi que toutes les actualités des producteurs alsaciens !

Navigation - Articles de la série :


Sur la Route des Vins d’Alsace: Colmar et Eguisheim >>