Visiter Saint-Paul-de-Vence (et ses alentours) : petit guide pratique

Considéré à juste titre comme l’un des plus beaux villages de Provence, le village perché de Saint-Paul-de-Vence est une destination unique sur la Côte d’Azur. Fréquenté par de nombreux artistes et célébrités depuis le milieu du 20ème siècle, Saint-Paul-de-Vence est aujourd’hui un véritable paradis pour les amoureux d’art contemporain ! Dans cet article, je vous propose de découvrir toutes les visites incontournables à Saint-Paul-de-Vence et dans ses alentours, ainsi que mes bonnes adresses dans le village.

Disclaimer : ce voyage a été réalisé avec l’aide d’Atout France et de l’office de tourisme de Saint-Paul-de-Vence. Mon opinion reste, comme d’habitude, entièrement indépendante. Cet article peut contenir des liens affiliés. En réservant via ceux-ci, vous ne payerez pas plus cher mais je toucherai une petite commission qui me permettra de continuer à développer ce blog.

La petite histoire de Saint-Paul-de-Vence, le village des artistes

Installé sur un site occupé depuis l’Antiquité, place forte frontalière importante au Moyen-Âge, devenu Ville Royale sous François Ier qui l’entoure de remparts au 16ème siècle… le village de Saint-Paul-de-Vence a eu une histoire bien chargée avant de devenir le QG des artistes sur la Côte d’Azur.

Les premiers artistes découvrent Saint-Paul-de-Vence au 19ème siècle, et sont éblouis par sa lumière et ses couleurs, qui devient une source d’inspiration pour des peintres tels que Paul Signac ou Raoul Dufy. C’est l’arrivée du tram reliant Cagnes à Saint-Paul en 1911 qui va accélérer le « boom artistique » du village.

L’auberge de La Colombe d’Or, située à l’entrée du village, va devenir le lieu de rencontre des artistes. Son propriétaire, Paul Roux, est également peintre et collectionneur : incroyable mais vrai, on peut y manger aujourd’hui encore entourés de véritables tableaux de Picasso, Matisse, Braque et bien d’autres artistes, qui ont d’ailleurs aussi été des clients du restaurant. Jacques Prévert, Simone Signoret et Yves Montand faisaient partie des grands habitués de l’endroit.

Après le mariage des deux derniers à la mairie de Saint-Paul-de-Vence en 1951, le village connu un véritable d’âge d’or jusque dans les années 60, en accueillant tout le gratin du cinéma français et international. Ajoutez à ça l’ouverture de la Fondation Maeght (voir plus bas) en 1964, avec son incroyable collection d’art contemporain, et vous comprendrez mieux pourquoi Saint-Paul-de-Vence s’est fait un nom dans le monde de l’art bien au delà des frontières françaises.

Que faire à Saint-Paul-de-Vence ?

Vous l’aurez compris, Saint-Paul-de-Vence est LA destination pour les amateurs d’art contemporain. L’art est vraiment partout à Saint-Paul-de-Vence, aussi bien dans les galeries, les musées, qu’à ciel ouvert puisque le village abrite aussi régulièrement des expositions d’art en plein air. Lors de notre visite, c’était les « Fragiles Colosses » de Michel Bassompierre que l’on pouvait découvrir dans les ruelles du villages.

Ci-dessous, je vous propose de découvrir les activités immanquables à Saint-Paul-de-Vence. S’il est possible de découvrir le village en un jour, je vous conseille d’y passer au moins une nuit si vous voulez explorer ses musées. A la fin de cet article, vous retrouverez également tous mes conseils pratiques pour votre séjour : où se garer, où dormir, où manger…

Pour approfondir la visite de Saint-Paul-de-Vence, vous pouvez aussi suivre l’une des visites guidées proposées par l’office de tourisme.

La Fondation Maeght

Créée par un couple de marchands d’art visionnaires, Aimé et Marguerite Maeght, la Fondation Maeght est la première fondation d’art indépendante en France. Plusieurs artistes ont directement participé à la conception de l’espace d’exposition, comme Joan Miró qui y a créé un Labyrinthe extérieur, Giacometti dont on retrouve les sculptures dans la cour, mais aussi Georges Braque, Fernand Léger,…

Rassemblant aujourd’hui l’une des plus grandes collections européennes d’art du 20ème siècle, la Fondation Maeght est un endroit immanquable à la fois pour les amateurs d’art moderne et contemporain, mais aussi pour ceux qui voudraient s’initier, car j’ai trouvé l’exposition particulièrement didactique pour ceux qui n’y connaissent rien. J’ai étudié l’histoire de l’art, mais Monsieur n’y connaissait rien et ne s’intéresse en général pas vraiment à l’art, et pourtant il a lu quasiment tous les panneaux explicatifs du musée, ce qui mérite d’être signalé !

Il est possible de manger autour des œuvres d’art dans le restaurant de la fondation (voir la partie bonnes adresses en fin d’article).

Attention : la Fondation Maeght sera fermée pour de grands travaux de rénovation jusqu’en juillet 2023.

La Fondation CAB

Le nom de la Fondation CAB vous dit peut-être quelque chose, puisque celle-ci est installée à Bruxelles depuis de nombreuses années. Depuis peu, elle s’est également établie à Saint-Paul-de-Vence, dans un magnifique bâtiment des années 50 rénové par l’architecte français Charles Zana.

La Fondation y propose une collection permanente et des expositions temporaires thématiques, visant à faire découvrir l’art minimal, de la période constructiviste à nos jours.

Lors de notre visite, une des expositions était dédiée à une artiste belge (d’origine anglaise), Ann Veronica Janssens. Nous avons beaucoup aimé découvrir ses œuvres qui jouent avec la lumière dans tous ses états. L’autre partie de l’exposition intérieure regroupait quant à elle des œuvres d’autres artistes minimalistes américains et européens.

La Fondation CAB possède également un restaurant, le Restaurant SOL (voir les bonnes adresses) et plusieurs chambres d’hôtes, toutes décorées de manière unique avec du mobilier design. Il est même possible d’y dormir dans l’une des maisons démontables de Jean Prouvé ! Une occasion unique pour les amateurs.

Visiter les boutiques d’artistes et d’artisans à Saint-Paul-de-Vence

Le village entouré par les remparts ne possède que quelques rues, mais le nombre de boutiques d’artistes et d’artisans qu’on y trouve est impressionnant pour un village de cette taille. L’enchaînement de galeries d’art moderne et contemporain offrent un « lèche vitrine » tout à fait particulier !

Mais les artisans locaux ne sont pas en reste non plus, et voici notamment deux adresses à ne pas manquer :

  • la Maison Godet : si vous aimez le parfum, je ne peux que vous encourager à aller faire un tour à la Maison Godet pour découvrir ses nombreuses histoires. Un des parfums qui a fait connaître la maison est lié à Matisse : leur parfum « L’Heure Bleue », créé en 1925, était le parfum de sa Muse Henriette Darricarrère. Mais il y a bien plus que ça à découvrir et surtout à sentir. C’est passionnant, il y en a pour tous les goûts, et les parfums de Sonia Godet sont vraiment made in France, ce qui se fait de plus en plus rare. Pour couronner le tout, une autre partie de la famille produit également un excellent champagne.

  • L’Atelier de création d’éventails : des éventails confectionnés dans la boutique de Saint-Paul-de-Vence, tous des pièces uniques.

Lors de votre balade dans les ruelles de Saint-Paul, ne manquez pas non plus la Place de la Grande Fontaine, dont le sol couvert de galets en calade (un revêtement typiquement provençal) créant des motifs est aussi une oeuvre d’art (très controversée puisqu’à l’époque les galets furent « volés » sur les plages sur ordre du maire !), et la Maison de Jacques Prévert, dont la façade fleurie en saison est l’un des endroits les plus photographiés du village.

Faire le tour des remparts de Saint-Paul-de-Vence

Pour découvrir une autre facette de Saint-Paul, nous avons participé à la nouvelle visite guidée en réalité augmentée de l’office de tourisme, « Remontez le temps« , qui permet de se balader au pied des remparts et de découvrir un petit aperçu de ce à quoi ressemblait autrefois Saint-Paul-de-Vence, grâce à des tablettes qui vous aident à remonter le temps. Une expérience très sympathique, à réserver auprès de l’office de tourisme.

Même sans participer à la visite guidée, le « Sentier d’interprétation des fortifications bastionnées » offre une agréable balade, souvent oubliée des touristes qui restent dans le haut du village.

Des panneaux d’explication permettent également de découvrir par vous-mêmes l’histoire des remparts construits au 16ème siècle, tout en profitant de belles vues sur les vignobles de Saint-Paul. Car oui, on y produit aussi (un peu) de vin (vous pourrez vous en procurer une bouteille à La Cave de Saint-Paul dans le village).

La Chapelle des Pénitents Blancs (ou Chapelle Folon)

Autre merveille à découvrir au cœur du village : une petite chapelle du 17ème siècle, restaurée dans les années 2000 et décorée par Jean-Michel Folon (terminée après sa mort), l’artiste belge ayant passé la fin de sa vie dans le sud de la France. On y reconnaît bien le style de l’artiste, et la mosaïque représentant le village derrière l’hôtel est particulièrement splendide.

Si vous voulez en apprendre plus sur la chapelle, l’office de tourisme y organise aussi des visites guidées.

L’église Collégiale de Saint-Paul-de-Vence

Beaucoup plus classique, l’église Collégiale de Saint-Paul-de-Vence est le bâtiment religieux principal du village, dont la construction s’étend du 14ème au 18ème siècle. Libre d’accès, cette église au style éclectique mérite aussi une petite visite.

Le cimetière de Saint-Paul-de-Vence et la tombe de Chagall

Parmi les artistes les plus liés à Saint-Paul-de-Vence se trouve Marc Chagall, qui a habité le village de 1966 à 1985 et qui y a été enterré. Sa tombe se trouve dans le petit cimetière du village, tout comme celles d’Aimé et Marguerite Maeght, les fondateurs de la Fondation Maeght.

Jouer à la pétanque sur la Place du Jeu de Boules

Située à l’entrée du village, la Place De Gaulle, communément appelée par les habitants la « Place du Jeu de Boules », est toujours animée. Y jouer aux boules à l’ombre des platanes fait partie des passe-temps préférés des saint-paulois. Et si Lino Ventura, Lino Ventura, Line Renaud ou encore Henri Salvadore y ont joué, pourquoi pas vous ?! Si vous n’avez pas pris de boules dans vos bagages, pas de panique : l’office de tourisme propose des initiation à la pétanque (7€ par personne, boules incluses) et des locations de boules (4€ par personne, avec manuel d’explications). L’activité parfaite à l’apéro ! Essayez toutefois de marquer au moins un point pour éviter de devoir embrasser les fesses de « Fanny », la sculpture créée spécialement par César pour le Café de la Place – c’est la tradition !

Se relaxer au spa du Domaine du Mas de Pierre

Après toutes ces activités, place à la relaxation ! Nous avons passé une agréable après-midi dans le nouveau spa de 2000m² du Domaine du Mas de Pierre, un hôtel Relais & Châteaux récemment rénové (voir les photos et tarifs actuels ici).

Il n’est pas nécessaire de loger à l’hôtel pour pouvoir accéder à ce spacieux spa, l’un des plus grands de la région. Il a d’ailleurs reçu récemment le titre de « Meilleur Spa Monde – Le Best Luxury Wet Area » aux World Luxury Awards !

L’espace comprend une large piscine avec jets d’eau, un jacuzzi extérieur, un hammam, deux saunas, une « ice cave », un espace extérieur avec transats et une salle de relaxation particulièrement agréable.

Le spa propose aussi des soins naturels à base de fleur de tubéreuse, qui est la fleur typique de Saint-Paul-de-Vence, d’ailleurs créés par Sonia Godet, dont je vous parlais plus haut. Une belle collaboration locale !

J’ai également eu l’occasion de faire un tour dans le grand domaine du Domaine du Mas de Pierre, où vous trouverez plusieurs statues de Folon, des espaces jardins et potagers, un restaurant gastronomique, un bistrot et deux bars, ainsi qu’une incroyable piscine lagon avec un fond de sable, avec cascade et toboggans, qui est par contre quant à celle-ci réservée aux clients de l’hôtel.

Que voir autour de Saint-Paul-de-Vence ?

Saint-Paul-de-Vence est également une bonne base pour explorer l’arrière pays de Nice et la Côte d’Azur. Voici les villages visités lors de notre voyage, tous situés à moins d’une heure de route de Saint-Paul-de-Vence. Je vous en reparlerai en détails dans un autre article !

  • Cagnes-sur-Mer, splendide village médiéval perché où a notamment habité Yves Klein
  • Saint-Jeannet, moins connu et très authentique
  • Antibes, côté mer, avec ses remparts et son centre animé, rempli de restaurants (pour manger une excellente socca, je vous recommande le Socca Bar)
  • Le-Bar-sur-Loup : notre coup de coeur, un village pas touristique qui fait vraiment « vieille France » dans le bon sens du terme ! L’Hôtel Particulier des Jasmins, hôtel-restaurant, est une petite pépite avec des tarifs très abordables pour la région (nous y avons passé la dernière nuit de notre voyage).
  • Gourdon et les cascades du Saut-du-Loup
  • Tourrettes-sur-Loup et ses spécialités à la violette

Et bien sur Cannes et Nice, qui ne manquent pas non plus de choses à faire !

Saint-Paul-de-Vence en pratique

Situé entre Cannes et Nice, Saint-Paul-de-Vence est une base parfaite pour explorer la Provence.

Arriver à Saint-Paul-de-Vence

Arriver à Saint-Paul-de-Vence est relativement facile, puisque le village se trouve seulement environs 20 km de Nice et 13 km de l’aéroport de Nice. La gare la plus proche est celle de Cagnes-sur-Mer.

Il est possible de rejoindre Saint-Paul-de-Vence en bus mais ceux-ci ne sont ni fréquents ni très pratiques. En ce qui nous concerne, c’est pour cela que l’on a choisi de louer une voiture sur place. Même s’il ne faut pas de voiture pour visiter Saint-Paul, ça permet de découvrir plus facilement ses alentours.

Se garer à Saint-Paul-de-Vence

Se garer à proximité immédiate de la vieille ville de Saint-Paul-de-Vence n’est pas chose aisée : il y a peu de place et le parking est payant. Cependant, il y a du parking gratuit au niveau de la Fondation Maeght, qui n’est qu’à quelques minutes à pied du village.

Où dormir à Saint-Paul-de-Vence ?

Nous avons séjourné à Saint-Paul-de-Vence à l’Hôtel-restaurant Alain Llorca. L’hôtel lié au restaurant étoilé (voir plus bas) est très confortable, avec de grandes chambres avec terrasse ou jardin, une piscine et bien sur un excellent petit-déjeuner avec vue sur Saint-Paul-de-Vence. Voir les photos et tarifs actuels ici.

Si vous souhaitez séjourner au cœur-même du village de Saint-Paul, l’Hostellerie de la Fontaine, où nous avons mangé (voir aussi ci-dessous) possède également quelques chambres.

Voir tous les hébergements à Saint-Paul-de-Vence ici.

Où manger à Saint-Paul-de-Vence ?

Voici quelques bonnes adresses testées et approuvées lors de notre voyage à Saint-Paul-de-Vence.

Restaurant Alain Llorca

Nous avons eu la chance de manger à trois reprise au restaurant étoilé d’Alain Llorca, où nous logions également, et que dire à part que ce fut à chaque fois un sans faute : les produits, l’originalité, le service, la vue… Si vous cherchez un endroit romantique pour un moment gastronomique à Saint-Paul, c’est l’endroit parfait !

J’ai consacré un article complet au restaurant Alain Llorca, à découvrir ici.

Restaurant SOL

Le restaurant SOL est le restaurant de la Fondation CAB, dont je vous parlais plus haut. Ils proposent des lunchs mais aussi d’excellents brunchs (mention spéciale pour le croque monsieur), dans un cadre épuré et design, où l’on peut aussi admirer une oeuvre de Sol LeWitt, à qui le resto doit son nom. Attention : le restaurant n’est pas ouvert en basse saison.

Sous les Pins

A chaque musée d’art son restaurant : la Fondation Maeght vous permet elle aussi de manger entouré par de l’art contemporain. La terrasse de son restaurant « Sous les Pins » est tellement prisée qu’il vous faudra réserver pour profiter d’une de ces tables, et ce même en semaine. La carte du restaurant a été créée par le chef du restaurant étoilé Les Agitateurs à Nice. Le cadre est superbe, et les plats sont assez simples mais très bons.

Café Timothé

Pour un repas vite fait bien fait au cœur de Saint-Paul, avec un service souriant, je vous recommande le Café Timothé, une adresse éco-responsable dont la carte est axée sur le bio, frais, local et de saison. Leur petite terrasse en rue est très populaire, mais l’intérieur, installé dans une ancienne maison, est également très agréable. Leur petite restauration change régulièrement, leur compte Instagram vous donnera une idée des préparations du moment.

Hostellerie La Fontaine

Situé au cœur du village sur la Place de la Grande Fontaine, le restaurant de l’Hostellerie La Fontaine propose une carte de cuisine bistronomique très originale et aux influences variées. Leur terrasse perchée est ultra cosy et vous pourrez accompagner votre repas par des cocktails tout aussi originaux.

Le Glacier de la Fontaine

Egalement sur la Place de la Grande Fontaine se trouve le meilleur glacier de Saint-Paul, le récemment ouvert Glacier de la Fontaine. J’ai beaucoup aimé leurs saveurs locales comme la lavande et le marron. Excellent !

 

D’autres articles en Provence-Alpes-Côte d’Azur : 

 

Texte et photos : Emmanuelle Hubert et Kevin Berger

2 réflexions au sujet de “Visiter Saint-Paul-de-Vence (et ses alentours) : petit guide pratique”

  1. J’adore ce genre de village qui allie modernité (art, festival, culture) mais a ce charme irrestible de « vieux » village. Merci pour la découverte !

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.