Mon itinéraire de 2 semaines en Croatie + conseils pratiques

Visiter la Croatie, cela faisait des années que j’en avais envie, mais la popularité croissante de ce pays me faisait peur : plus je voyage, moins je supporte les destinations bondées ! Nous avons donc profité d’une combinaison pandémie + début de saison pour finalement prévoir un grand roadtrip en Croatie, en partant avec notre voiture depuis la Belgique. Facile à organiser, finalement assez rapide, et en plus très efficace puisque les distances d’une destination à l’autre sont assez courtes en Croatie : nous avons été ravis de notre choix. Combinant des villes historiques charmantes, des parcs naturels grandioses et une gastronomie assez riche, la Croatie est un pays qui a de très nombreux atouts. Après vous avoir parlé en détail de chacune des villes et destinations visitées durant ce voyage d’environs 2 semaines, je vous propose dans cet article un résumé de notre itinéraire qui inclut la plupart des visites immanquables en Croatie, de Zadar à Dubrovnik, ainsi que tous mes conseils pratiques pour organiser au mieux ce voyage, qui peut être adapté pour une durée d’une semaine ou de 10 jours sans trop de soucis.

Disclaimer : cet article peut contenir des liens affiliés. En réservant via ceux-ci, vous ne payerez pas plus cher mais je toucherai une petite commission qui me permettra de continuer à développer ce blog.

A quelle saison visiter la Croatie ?

Puisque j’avais cette image de destination ultra touristique en tête, je m’attendais à ce que la Croatie soit une destination très fréquentée toute l’année alors qu’en pratique… pas vraiment.

En dehors de la période estivale et de la haute saison, j’ai été assez surprise de constater que certaines parties du pays étaient même totalement mortes : dans certaines régions, de nombreux hôtels et restaurants n’ouvrent que durant l’été. Accéder aux îles est aussi beaucoup plus compliqué, puisque les liaisons entre les îles ou entre les îles et le continent sont moins fréquentes, et que les excursions touristiques en bateau sont à l’arrêt.

Bref, puisque nous partions début mai, c’est pour ces raisons que nous avons finalement opté pour un itinéraire qui se concentrait sur la Croatie continentale, en évitant globalement les îles. Comme vous allez le voir, il y a déjà énormément de choses à voir sans les îles, donc ça ne nous a pas du tout dérangé !

Par contre, à l’inverse, visiter des îles moins connues peut je pense être une bonne solution pour être plus tranquilles si vous venez en Croatie pendant les vacances scolaires.

Au niveau de la météo, la Croatie est une destination agréable tout au long de l’année, même s’il peut y avoir de la neige dans les terres durant l’hiver (visiter le parc de Plitvice sous la neige doit être d’ailleurs assez magique !). Nous n’avons quasiment pas eu de pluie en mai, et les températures étaient parfaites pour randonner sans avoir trop chaud, même si apparemment la météo peut être assez changeante au printemps et à l’automne. Mais la chaleur estivale, de ce qu’on m’a dit, peut aussi être intenable… donc à vous de choisir !

Et le gros avantage à venir en Croatie hors saison, c’est que les prix des entrées des parcs nationaux et d’autres visites touristiques sont réduits en basse saison ! On parle de prix parfois 3 à 4 fois moins chers par rapport à juillet-août… Avec de bonnes réductions possibles au niveau des hôtels aussi (et une grosse tendance à être bien surclassés dans les hôtels quand ils ne sont pas complets, comme on a pu le constater par nous-mêmes quasiment partout – c’est toujours assez sympa ! Si votre budget est limité, ça peut être un gros avantage à prendre en considération.

Comment se déplacer en Croatie ?

Par facilité pendant la pandémie, nous avons opté pour un voyage entièrement avec notre voiture depuis la Belgique. Par contre évidemment, la Croatie possède plusieurs aéroports internationaux, il est donc tout à fait possible de prendre l’avion puis de louer une voiture sur place.

Je m’étais aussi renseignée sur la faisabilité des trajets en bus entre chaque destination : ceux-ci existent, mais avec tous nos bagages et les horaires de la « hors saison », ça aurait été assez compliqué, c’est pourquoi je pense que la voiture (en combinaison éventuellement avec quelques traversées en ferry) reste le moyen le plus facile pour réaliser cet itinéraire.

Si vous souhaitez réserver une voiture sur place, je vous recommande d’utiliser le site Rentalcars.com qui vous aidera à trouver les meilleurs prix auprès de différentes compagnies de location. Je vous conseille de prendre l’option d’assurance complète sans franchise (c’est ce que je fais toujours). Réservez une voiture de location ici.

Attention aux vignettes ! Si vous venez en voiture depuis la Belgique ou la France et que vous traversez d’autres pays, n’oubliez pas de vous procurer votre vignette pour pouvoir emprunter les autoroutes. Pour l’Autriche, on vous recommande si vous voulez gagner du temps de commander la e-vignette à l’avance. Lors de notre voyage, la demande devait être faite au minimum 18 jours à l’avance ! Sinon, il faudra acheter la vignette papier juste avant le passage de la frontière (les pompes à essence limitrophes en vendent). Il existe différentes durées de vignette, à vous de voir en fonction de votre voyage. Pour la Slovénie et la Suisse, vous pouvez aussi acheter la vignette à l’avance, ou alors sur place aux stations d’essence également. Si vous n’êtes pas pressés, le passage de la Slovénie sans vignette est possible et peut être assez sympa (si vous en avez l’occasion, arrêtez-vous à Ljubljana ou au lac Bled).

Durant l’été, il existe aussi des petits bateaux de croisière qui permettent de faire du « island hopping » et de voir les plus grandes destinations de la côte dalmate tout en vous laissant porter. On est loin des gros bateaux de croisière de la Méditerranée, et je connais plusieurs personnes qui l’ont fait et ont été ravies. Personnellement, comme nous n’avons presque pas vu les îles, c’est l’option que j’envisage en priorité si je reviens en Croatie pour un second voyage. Si vous avez une expérience en bateau en Croatie, n’hésitez pas à la partager en commentaire !

N.B. Si vous préférez faire votre « island hopping » avec les ferrys réguliers (forcément moins cher), le site FerryHopper vous permet de voir facilement les différentes compagnies possibles sur chaque trajet.

Si vous aimez marcher, Atalante, spécialiste du voyage d’aventure, propose également de chouettes itinéraires pour découvrir d’autres facettes de la Croatie.

Payer en Croatie

Etrangement, il y a encore pas mal d’hôtels et de restaurants qui vous facturent 5% de plus pour des paiements par carte ! Pour cette raison, on vous recommande d’avoir du cash sur vous pour quand c’est le cas. Vous pouvez retirer de l’argent facilement dans toutes les grandes banques du pays.

Bonne nouvelle par contre : à partir du 1er janvier 2023, la Croatie rentrera officiellement dans la zone euro ! Fini les problèmes de taux de change avec le kuna, mais par contre on peut sans doute s’attendre à une augmentation générale des prix suite à ce passage à l’euro…

Mon itinéraire de 2 semaines en Croatie

Voici donc le récapitulatif général de notre itinéraire de 2 semaines en Croatie. Vous retrouverez également ci-dessous les liens vers les autres articles consacrés à chaque étape de ce voyage.

Jour 1 : arrivée en Croatie, Opatija

Nous avons passé notre première journée essentiellement sur la route, en partant tôt le matin depuis la Belgique. Nous sommes arrivés en fin d’après-midi à Opatija, sur la Riviera croate, qui était notre première destination de ce voyage. Pas d’exploration ce premier jour, mais juste un bon repas à notre hôtel pour se remettre de notre journée de voyage !

Hôtel : une nuit à l’hôtel Kukuriku à Kastrav, un charmant petit village dans les hauteurs d’Opatija. Très chouette adresse abordable, avec un bon restaurant sur place. Nous avons choisi de passer une nuit dans un hôtel plus abordable, avant de craquer une nuit dans un hôtel-restaurant étoilé au guide Michelin la nuit suivante. Mais vous pouvez évidement passer les deux nuits au même endroit ! Voir les photos et tarifs actuels de l’hôtel.

Jour 2 : Opatija et sa Riviera

Nous avons consacré notre première journée complète en Croatie à l’exploration de la Riviera d’Opatija. Surnommée la « Perle de l’Adriatique » , celle-ci est connue pour ses palaces de style Belle Epoque rappelant l’âge d’or de cette station balnéaire chic, qui fut la toute première destination touristique de Croatie au 19ème siècle.

L’activité immanquable à Opatija, c’est la balade sur le Lungomare, sa promenade en bord de mer datant du 19ème siècle. C’est splendide !

Mon article détaillé sur Opatija : Opatija : la Riviera chic et gourmande de Croatie

Hôtel : 1 nuit (et le meilleur repas de ce voyage) au Draga di Lovrana, un hôtel-restaurant historique repris par de jeunes passionnés aujourd’hui étoilés au guide Michelin (c’est l’un des rares restaurants étoilés de Croatie, et un de celui avec le meilleur rapport qualité-prix). Voir les photos et tarifs actuels de l’hôtel.

Jour 3 : l’ouest et le sud de l’Istrie

Opatija se trouve à l’extrémité nord de la péninsule d’Istrie, une péninsule aux forts accents italiens (il faut dire qu’elle fut italienne/vénitienne pendant pas mal de temps). Il y a tellement de choses à voir et c’est un endroit si différent du reste de la Croatie que je vous conseille d’y passer au moins 2 nuits si vous le pouvez !

Pour notre première journée d’exploration de l’Istrie, nous avons visité quelques villages typiques, comme Plomin, Labin et Bale, et nous avons exploré la ville de Pula, connue pour son amphithéâtre romain extrêmement bien préservé, avant d’arriver en fin de journée à Rovinj, où nous allions passer 2 nuits.

Mon article détaillé sur l’Istrie : Mon itinéraire pour visiter l’Istrie en quelques jours

Hôtel : 2 nuits à Rovinj – vous connaissez ma passion pour les hôtels et je n’ai vraiment pas pu choisir ici ! Alors j’ai pris une nuit dans un hôtel design du centre historique de Rovinj, The Melegran (voir les photos et tarifs ici), et une nuit en dehors du centre, au Resort Amarin (voir les photos et tarifs ici, un petit resort avec une plage et une super piscine avec vue. Les deux étaient super : à vous de voir ce que vous préférez (et au niveau budget, le resort était aussi beaucoup plus abordable).

Jour 4 : Rovinj

Nous avons passé une journée entière dans les alentours de Rovinj, qui fut vraiment l’une de mes destinations coup de cœur de ce voyage en Croatie ! La « Perle de l’Istrie » est à mi-chemin entre l’Italie et la Croatie, que ce soit au niveau architectural, culturel ou gastronomique. Ca donne des adresses incroyables, comme l’agritourisme Valrosa dans l’arrière-pays de Rovinj.

Mon article détaillé sur Rovinj : Visiter Rovinj, la Perle de l’Istrie en Croatie

Jour 5 : le nord de l’Istrie

Pour notre dernière journée complète en Istrie, nous avons terminé notre petite boucle en partant vers le nord, avec d’abord un arrêt à Porec, connue pour les mosaïques byzantines de sa Basilique Euphrasienne, classée à l’UNESCO.

Ensuite, nous sommes partis en directions des petits villages perchés du nord, pays de la truffe et des vignobles, dont le plus beau (et le plus connu) est Motovun. J’ai aussi beaucoup aimé le petit village de Groznjan.

Hôtel : 1 nuit au B&B Palazzo Angelica à Oprtalj, un petit village encore moins touristique mais charmant ! Voir les photos et tarifs actuels ici.

Jour 6 : de l’Istrie à Zadar

Après une mini rando dans le Ucka Nature Park, nous avons quitté l’Istrie en direction de Zadar, où nous avons passé l’après-midi et la soirée. Zadar est une ville étudiante très agréable. Son centre historique se parcourt rapidement à pied, et on y trouve une très chouette ambiance, quelle que soit la météo ! 

Mon article détaillé sur Zadar : Visiter Zadar en un jour

Hôtel : 1 nuit à Zadar aux DeZign Superior Apartments & Rooms, un superbe appartement dans un vieux palazzo historique de l’époque vénitienne, en plein cœur de Zadar. Un des meilleurs rapports qualité-prix de ce voyage ! Voir plus de photos et les tarifs actuels ici.

Jour 7 : le parc national de Krka

Après la ville, la nature ! Nous avons passé la journée dans le parc national de Krka, connu pour ses chutes d’eau. Ce « petit Plitvice » ne manque pas de charme et la randonnée dans son secteur principal,  Skradinski Buk, est très facile. A ne pas manquer !

Mon article détaillé sur Krka (y compris tous mes conseils pour visiter le parc) : Mon guide pratique pour visiter le Parc National de Krka en Croatie 

Hôtel : 2 nuits à Sibenik – là encore, je n’ai pas pu choisir alors on a fait une nuit dans le centre historique au Heritage Hotel Life Palace (ultra bon plan car parking gratuit et spa compris, assez rare à Sibenik ! Voir les photos et tarifs ici), et une nuit dans un resort un peu plus excentré, le D-Resort Sibenik (belles infrastructures, surtout avec les 2 piscines extérieures en été, mais accueil un peu moins top). Voir plus de photos et les tarifs actuels ici.

Jour 8 : Sibenik

Nous avons consacré une journée complète à la visite de Sibenik, ce qui nous a permis de bien profiter de cette magnifique ville historique, dont la cathédrale est classée à l’UNESCO, et qui est l’un des grands lieux de tournage à la série Game of Thrones.

Mon article détaillé sur Sibenik : Que faire à Sibenik en Croatie ? Mes conseils & bonnes adresses 

Jour 9 : Trogir

Nous avions prévu une journée pour visiter Trogir, ce qui s’est révélé être un peu trop long, surtout que toutes les visites possibles étaient fermées… Malgré tout, Trogir mérite un petit arrêt sur la route entre Sibenik et Split (mais si vous voulez raccourcir cet itinéraire d’un jour, faites-le à cette étape).

Mon article détaillé sur Trogir : Que faire à Trogir en Croatie ? Itinéraire pour une journée de visite 

Hôtel : 1 nuit à Trogir au Ola Hotel, un sympathique hôtel « adults only » dans la nouvelle ville, avec une rooftop pool. Voir les photos et tarifs actuels ici.

Jour 10 : Split

Après un arrêt à Kastela et à la forteresse de Kliss (deux lieux de tournage de Game of Thrones), nous sommes arrivés à Split, la ville qui m’a sans doute le plus surprise de tout ce voyage en Croatie !

Je n’arrivais pas à bien me l’imaginer avant de la visiter, mais la vieille ville est construite à l’intérieure du Palais de Dioclétien, un des bâtiments romains les mieux conservés au monde, ce qui fait de Split une ville totalement unique au monde.

Pour en découvrir plus sur l’histoire incroyable de la ville, pourquoi ne pas participer à un « free tour » (visite guidée gratuite, en anglais).

Mon article détaillé sur Split : Croatie : que faire à Split et dans les alentours ? 

Hôtel : 1 nuit au Livo Disno 12 dans un petit appart avec tout ce qu’il faut, avec un incroyable rapport qualité-prix, dans un quartier calme à quelques minutes à pied du Palais de Dioclétien. Voir les photos et tarifs actuels ici.

Jour 11 : sur la route de Dubrovnik

Il y a « un peu » de route pour rejoindre Dubrovnik, qui est situé tout au sud de la Croatie, depuis Split, mais en prenant la route côtière (mon conseil), les vues sont sublimes et le trajet passe vraiment vite ! En chemin, ne manquez pas de faire un arrêt à Omis et au « Brela Rock », un rocher qui est l’un des symboles de la Croatie.

Nous avons pris notre temps et sommes arrivés à Dubrovnik dans le milieu de l’après-midi, pile à temps pour faire le tour des remparts de la ville, totalement seuls ! Un des moments les plus mémorables de ce voyage.

Hôtel : 2 nuits à l’hôtel Hilton Imperial Dubrovnik, un sublime hôtel historique et la base parfaite à Dubrovnik ! Je lui ai d’ailleurs consacré un article détaillé. Voir plus de photos et les tarifs actuels ici.

Jour 12 : Dubrovnik

Nous avons consacré une journée complète à la visite de Dubrovnik, ce qui est loin d’être de trop pour visiter l’une des destinations les plus touristiques de Croatie. Et on a vite compris pourquoi Dubrovnik est si populaire : cette ville est si belle et a un charme fou !

Récemment, Dubrovnik est encore devenue plus populaire grâce à Game of Thrones puisque Dubrovnik a représenté King’s Landing à plusieurs reprises dans la série. Les visites guidées Game of Thrones ont vraiment la côte ici ! Ne manquez pas non plus d’aller faire un tour sur la petite île de Lokrum, accessible en quelques minutes de bateau depuis le port de Dubrovnik.

Mon article détaillé sur Dubrovnik : Visiter Dubrovnik en un weekend : les incontournables 

Jour 13 : de Dubrovnik à la Péninsule de Peljesac

Après avoir trainé à Dubrovnik que nous ne voulions plus quitter et un arrêt rapide à l’Arboretum de Trsteno (que je recommande seulement aux fans de Game of Thrones), nous sommes repartis vers l’ouest avec un arrêt dans la Péninsule de Peljesac, où se trouve la muraille de Ston, deuxièmes plus grandes murailles préservées au monde (après la grande muraille de Chine). C’est aussi l’un des points d’accès principaux à l’île de Korcula, que nous allions visiter le lendemain.

Mon article détaillé sur la Péninsule de Peljesac et Korcula : Visiter Korcula et la péninsule de Peljesac 

Hôtel : 1 nuit au Viganj Bed & Breakfast, chouette petit hôtel avec piscine extérieure face à la mer. Voir les photos et tarifs actuels ici.

Jour 14 : Korcula et route vers Plitvice

Après un court trajet en bateau depuis Orebic, nous avons passé une bonne demi-journée à Korcula, la capitale de l’île du même nom. Cette petite ville historique se visite rapidement mais a énormément de charme.

Après une assez longue route, nous sommes arrivés plus au nord de la Croatie, pour visiter les Lacs de Plitvice le lendemain.

Hôtel : 2 nuits au Country House Vukovic, un super chalet tout confort (et avec un accueil vraiment au top !) à quelques minutes de voiture du parc de Plitvice. Voir les photos et tarifs actuels ici.

Jour 15 : le parc national des Lacs de Plitvice

Après avoir exploré toute la côte croate, le changement d’ambiance est total aux Lacs de Plitvice ! Ce grand parc national, classé à l’UNESCO, est connu pour sa série de 16 lacs connectés par des cascades. Comptez au minimum une demi-journée pour faire l’un des itinéraires proposés par le parc, qui combine marche, bateau et navette.

Mon article détaillé sur Plitvice (y compris tous mes conseils pour visiter le parc) : Mon guide pratique pour visiter le Parc National de Plitvice  

Jour 16 : Zagreb

Nous avons terminé ce voyage dans la capitale croate, Zagreb. Moins touristique, cette ville étudiante très animée regorge pourtant d’histoire et de bonnes adresses. Il est difficile de faire le tour de ses nombreux musées en seulement un jour, mais ça permet d’en avoir déjà un bel aperçu, entre la « ville haute » historique et les quartiers plus récents de style Belle Epoque et Art Nouveau.

Une visite guidée aurait pu être une bonne idée pour apprécier cette ville souvent délaissée par les touristes. Des free tours (visites guidées gratuites) existent.

Mon article détaillé sur Zagreb : Visiter Zagreb, la capitale de la Croatie

Hôtel : 1 nuit à l’Hôtel Esplanade, le grand palace historique de la ville, construit à l’origine pour les voyageurs de l’Orient-Express. Une superbe base, aborable, si vous aimez ce genre d’hôtels. Voir les photos et tarifs actuels ici.

Jour 17 : retour !

Et voilà, après une dernière nuit à Zagreb, nous avons repris le chemin de la maison ! Si vous êtes courts avec le temps, vous pouvez aussi prévoir de repartir directement après votre visite de Zagreb et de ne pas passer la nuit sur place.

 

Texte et photos : Emmanuelle Hubert et Kevin Berger

1 réflexion au sujet de « Mon itinéraire de 2 semaines en Croatie + conseils pratiques »

  1. Bonjour merci pour vos commentaires sur le voyage en Croatie.
    Je ne sais pas encore comment je pourrai m’y rendre, plusieurs possibilités s’offrent a moi, il faut que ca murisse dans ma tete.
    Bonne continuation en tout cas et avec pleins de dzécouvertes

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.