Mon guide pratique pour visiter le Parc National de Krka en Croatie

Situé à proximité de la ville historique de Sibenik, le Parc National de Krka est l’une des merveilles naturelles de Croatie. Même s’il est plus petit que le Parc National des Lacs de Plitvice, Krka à l’avantage d’être plus proche des grandes villes de la côte dalmatienne. Nous avons consacré une journée à la visite du parc de Krka lors de notre roadtrip en Croatie, entre nos visites de Zadar et de Sibenik, et je dois dire que son cadre enchanteur, avec ses lacs et ses cascades, m’a vraiment séduite ! Si vous voyez des avis disant que vous pouvez ignorer le parc de Krka si vous visitez déjà Plitvice : ne les croyez pas, ce petit paradis naturel mérite vraiment une visite ! Même s’il est vrai que pour l’apprécier à sa juste valeur, il vaut peut-être mieux prévoir de le visiter avant les lacs de Plitvice. Dans cet article, je vous explique comment organiser votre visite du Parc National de Krka pour en profiter au mieux.

Disclaimer : cet article peut contenir des liens affiliés. En réservant via ceux-ci, vous ne payerez pas plus cher mais je toucherai une petite commission qui me permettra de continuer à développer ce blog. 

Visiter le Parc National de Krka en pratique

Petit fun fact pour commencer : le Parc National de Krka a servi de décors pour de nombreuses scènes en extérieur dans Game of Thrones. Quand vous vous baladez à Krka, vous êtes donc un peu à Westeros !

Comment visiter le parc de Krka par soi-même ?

Comme je vous le disais, l’un des avantages du parc national de Krka est qu’il est relativement facile d’accès, puisque le parc est situé à 15 min de Sibenik, env. 1h de Zadar, Split et Trogir.

Si vous souhaitez visiter le parc indépendamment, c’est tout à fait possible, mais beaucoup plus facile si vous avez une voiture. Même s’il existe des bus qui peuvent vous emmener jusqu’aux deux principales entrées du parc, ceux-ci ne sont pas fréquents (encore plus hors saison) et les horaires ont apparemment tendance à changer sans prévenir, ce qui rend difficile l’organisation du voyage en amont.

Que vous arriviez en bus ou en voiture, je vous conseille de commencer votre visite depuis Lozavac ou Skradin, pour explorer d’abord le secteur principal du parc (les cascades de Skradinski buk, voir détails plus bas dans l’article).

Comment choisir votre entrée ?

  • Lozarac est l’entrée principal : le parking est plus facile, et il y a des navettes en bus (comprises dans le prix du ticket) pour rejoindre le début du sentier de découverte qui se situe en contrebas. Vous pouvez aussi le faire à pied : pendant la pandémie (mais je ne sais pas si ça va continuer), vous pouviez d’ailleurs avoir une réduction si vous n’empruntiez pas la navette. Mon conseil si le prix est le même : descendre à pied, remonter en bus (la remontée est crevante en pleine chaleur et n’a pas grand intérêt…). L’autre avantage de Lozarac est que vous allez finir la visite par le clou du spectacle, et qu’à votre retour vous serez juste à côté du resto/buvette du site qui est vraiment très agréable pour finir la visite !
  • Skradin : l’avantage de l’entrée de Skradin, c’est que vous pouvez arriver dans le parc en bateau (c’est aussi possible à pied depuis ce point mais c’est beaucoup plus long). Le transfert en bateau est lui aussi compris dans le prix du ticket, et offre une arrivée plus grandiose sur le sentier, mais le problème c’est que les bateaux peuvent être (vraiment) peu nombreux hors vacances scolaires. C’est donc pourquoi nous avons opté pour Lozarac pour plus de facilité. Les désavantages de Skradin, c’est que le parking peut être plus difficile et que les bateaux arrivent directement à côté des chutes principales. Le reste de la visite peut donc vous décevoir si vous commencez directement avec le plus impressionnant.

Si vous avez plus de temps et souhaitez découvrir les autres zones du parc (dont je vous reparle aussi en fin d’article), il existe aussi en haute saison des En saison, des bateaux (en supplément par rapport au ticket de base) qui partent de la zone de Skradinski buk et qui remontent la rivière jusqu’aux sites de Visovac (îlot avec un monastère), Roski Slap (d’autres cascades – moins impressionnantes) et Trošenj et Nečven (des forteresses médiévales). Vous pouvez aussi rejoindre ces différents points en voiture. Si vous ne devez en voir qu’un seul, je vous conseille Visovac.

Visiter Krka en excursion organisée

Bref, si vous n’avez pas de voiture ou si vous n’avez pas envie de devoir dépendre des horaires des navettes et des bateaux, le plus facile reste de participer à une excursion organisée. Vous trouverez de nombreuses possibilités d’excursion à la journée au départ de Split, Trogir et Zadar (cliquez sur les liens pour des excursions bien notées au départ de ces villes). Il est même possible d’y aller directement en bateau au départ de Sibenik !

Quand visiter le parc de Krka ?

Le parc de Krka est ouvert toute l’année. L’avantage de le visiter hors saison, c’est que les prix diminuent, et la différence est assez énorme : ça va de 200 kunas (26€) en juillet et en août, à 30 kunas (4€) entre novembre et mars. Mais en revanche, il y a moins de navettes et de bateaux en basse saison, et aucun entre novembre et mars (vous devez tout faire à pied – d’où également le prix réduit).

Peut-on se baigner au parc national de Krka ?

Il était auparavant possible de nager durant l’été dans la cascade de Skradinski Buk. Ce n’est malheureusement plus possible depuis la pandémie. Avantage : des photos sans personne dans l’eau quel que soit le moment de votre visite. Désavantage : quand il fait chaud c’est vrai qu’une petite baignade aurait vraiment été bien agréable ! Cependant, il semblerait qu’il y ait d’autres endroits où on peut encore se baigner dans la rivière – en tout cas, je l’ai vu dans le descriptif de certaines excursions comme celle-ci, mais je n’ai pas plus d’infos).

Que voir dans le Parc National de Krka ?

De nombreux touristes visitant le Parc National de Krka s’arrêtent à la visite des cascades de Skradinski Buk. Si vous n’avez qu’une demi-journée pour visiter le parc, c’est en effet la zone du parc à ne pas rater.

Mon itinéraire parfait pour une journée au parc de Krka ? Commencer votre journée par les cascades de Skradinski Buk, dès l’ouverture si possible pour être tranquille si vous y allez en haute saison (hors congés scolaires j’ai trouvé le parc assez calme), manger sur place le midi, et faire un tour en voiture (ou en bateau) l’après-midi dans le reste du parc.

Les cascades de Skradinski Buk

Notre journée à Krka a commencé à Lozarac, l’entrée principale qui permet de découvrir les cascades de Skradinski Buk. Nous avons choisi de descendre à pied jusqu’au début du sentier de découverte qui fait le tour des chutes d’eau et cascades de cette partie du parc. Le sentier n’est pas difficile, mais est très pentu. Une fois arrivés au début du parcours, on emprunte des pontons en bois pour se retrouver au cœur de l’eau. C’est magique ! Le sentier fait un peu moins de 2km et la visite est vraiment très accessible. En cours de route, on peut admirer plusieurs points de vue, profiter de parties plus ombragées, et enfin arriver aux grandes cascades sur la dernière partie du parcours. Le tour se fait en 2 heures environs en prenant son temps.

Le sentier se termine près de petits bâtiments où se trouve un mini musée, un moulin et une petite buvette, parfait pour boire un verre entouré par l’eau avant d’entamer la remontée (ou en attendant la navette si vous avez choisi ce mode de transport).

L’île de Visovac

Les touristes se limitent souvent à cette boucle autour des plus grosses cascades du parc, mais il y a en fait bien plus à explorer dans le parc de Krka. Nous avons donc complété notre visite par un petit tour en voiture. Nous nous sommes d’abord arrêtés près de l’île de Visovac, sur laquelle se trouve un monastère franciscain du 15ème siècle. Pas de bateau pour traverser ce jour-là, mais de sublimes vue sur l’île et la rivière Krka depuis le point de vue situé près du Monument au Roi Petar Svacic.

Les chutes de Roski Slap

Notre dernier arrêt de la journée fut les chutes de Roski Slap. Attention, il vous faudra remontrer ici votre ticket d’entrée du parc, donc ne le perdez pas ! Nous avons commencé par aller faire un tour au moulin, où se trouve aussi un petit restaurant. Depuis les pontons, on peut déjà apercevoir les chutes d’eau. C’est encore plus calme ici, et vraiment joli !

Nous avons ensuite fait le petit sentier de découverte d’environs 1km qui permet de découvrir les chutes de Roski Slap. C’est un peu moins impressionnant, mais la balade est très reposante. Au milieu, on traverse l’eau via un ponton en bois. Une jolie manière de terminer notre journée, avant de rentrer à Sibenik !

Où dormir près du Parc National de Krka ?

Nous avons passé deux nuits à Sibenik, qui est la grande ville la plus proche du parc. Il n’y a que très peu d’hébergements autour du parc et Sibenik est l’une des plus belles villes de Croatie, avec de nombreuses bonnes adresses pour manger le soir, donc c’est le meilleur compromis ! J’ai testé un hôtel au cœur de la ville historique, le Heritage Hotel Life Palace, et dans un genre totalement différent un resort avec piscine, spa, resto, etc. un peu en dehors du centre, le D-Resort Sibenik. Les deux étaient vraiment très sympa (je vous en reparlerai dans mon article sur Sibenik), mais vous recommande une option en ville si vous venez hors saison, et plutôt une option hors centre si vous venez en saison, pour avoir plus facile à vous déplacer dans la région (le parking à Sibenik est particulièrement un enfer) et pour profiter des infrastructures extérieures des resorts.

Si vous préférez tout de même dormir dans le parc, il y a un hôtel juste à côté de l’entrée de Lozarac (Hotel Vrata Krke), quelques options à Skradin (dont l’Hotel Skradinski Buk), et même un glamping plutôt original près des chutes de Roski Slap (Krka Fairytale village – vous avez envie de dormir dans une maison champignon ? C’est l’endroit qu’il vous faut !).

 

Texte et photos : Emmanuelle Hubert & Kevin Berger

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.