Visiter Rovinj, la Perle de l’Istrie en Croatie

Ville historique au charme indéniable, Rovinj est considérée (à juste titre) comme la Perle de l’Istrie, charmante péninsule aux airs d’Italie située dans le nord-ouest de la Croatie. J’ai eu un coup de cœur pour Rovinj et sa vieille ville préservée, avec son parfait mélange d’adresses authentiques et d’autres plus tendance. Dans cet article, je vous propose de découvrir mes bonnes adresses à Rovinj ainsi que les visites immanquables autour de la ville, découverte durant notre roadtrip en Croatie.

Disclaimer : cet article peut contenir des liens affiliés. En réservant via ceux-ci, vous ne payerez pas plus cher mais je toucherai une petite commission qui me permettra de continuer à développer ce blog. 

Visiter Rovinj en pratique

Si Rovinj a autant de charme, c’est notamment parce que sa vieille ville a été épargnée et protégée du trafic par des règles d’accès strictes. Même si vous logez dans l’un des petits hôtels au cœur de la presqu’île, il vous faudra laisser votre voiture plus loin, et marcher jusque là, ou emprunter l’une des petits voiturettes que proposent certains hôtels. C’est entre autres pour cette raison que nous avions opté pour le charmant hôtel The Melegran (voir plus bas), qui possède son propre parking ET vient vous y chercher (et reconduire) avec tous vos bagages !

Rovinj est une bonne base pour visiter l’Istrie, car elle est assez bien connectée à tous les points d’intérêts de la presqu’île. Nous avions choisi de faire deux autres étapes, à Opatija sur la côte est, et dans les petits villages du nord, mais si vous souhaitez vous baser à un seul endroit pour plusieurs jours, Rovinj (ou ses environs) est probablement la meilleure option. Vous y trouverez aussi un vaste choix de restaurants et bars, pour tous les budgets.

Je vous conseille d’au moins consacrer une journée entière à la visite de Rovinj et de ses environs.

Où loger à Rovinj ?

Si la Vieille ville de Rovinj possède de jolis petits hôtels et B&B souvent situés dans des bâtiments historiques (Spirito Santo Palazzo Storico, The Melegran, Casa Bachieri, Hotel Angelo d’Oro,…), vous trouverez aussi dans les alentours de Rovinj de beaux hôtels face à la plage et des resorts somptueux (Family Hotel Amarin, Grand Park Hotel Rovinj, Hotel Monte Mulini, Hotel Lone), ou même des hébergements à la ferme dans l’arrière pays. Il y en a vraiment pour tous les goûts dans cette région de l’Istrie ! Le plus dur est de faire son choix : personnellement, je n’ai pas su le faire, alors on a choisi de passer une nuit dans la vieille ville (à l’hôtel The Melegran) et une nuit en dehors, dans un resort avec plage et piscine (le Resort Amarin – dans leur partie Mobile Homes de luxe). J’aurais vraiment difficile à vous dire lequel j’ai préféré : à vous de voir quel type de voyage vous préférez, mais ce sont deux très bonnes adresses. Bon, si vous voyagez en Croatie hors saison, les piscines n’étant pas chauffées, il vaut peut-être mieux opter pour la vieille ville.

Voici plus de détails sur les deux endroits où nous avons logé.

The Melegran

Situé en plein cœur de la vieille ville, The Melegran est un hôtel qui occupe plusieurs bâtiments séparés. Chaque chambre est décorée différemment et la décoration est ultra tendance, très « Instagrammable » ! Le petit-déjeuner se prend dans un café voisin, ce qui est assez sympa. Voir les prix actuels de l’hôtel The Melegran.

Resort Amarin

Situé à 10 minutes en voiture de la Vieille Ville de Rovinj, le Resort Amarin est la destination parfaite si vous voulez profiter de la plage et de la mer. En pratique, il s’agit d’un grand resort divisé en plusieurs parties : le Family Hotel Amarin (un grand hôtel 4 étoiles avec piscine, plage, resto…), et le Resort Amarin avec une partie appartements et le Campsite Amarin Mobile Homes, la partie mobile homes « de luxe ». Ces deux derniers se partagent les mêmes piscines et la même plage (et une plage assez sympa en plus, chose assez rare en Croatie !).

Nous avons opté pour la partie Mobile Homes, qui était encore toute récente lors de notre voyage. Ce genre de concept a le vent en poupe en Croatie et du côté de Rovinj on en retrouve plusieurs (il y a aussi le Boutique Mobile Homes UlikaRovinj par exemple). C’est l’idéal pour les familles ou pour les groupes car vous avez une vraie autonomie, avec des mobile homes tout confort d’au moins deux chambres, avec cuisine équipée, grande terrasse avec fauteuils et hamac… mais vous pouvez quand même profiter des infrastructures d’un resort avec plage, piscine (avec l’une des plus belles vues sur Rovinj !), restaurant, bar, etc.

Que faire à Rovinj ?

Le centre de Rovinj se découvre à pied. Pour explorer les environs, certains hôtels proposent des locations de vélos, et il existe même des visites en scooter électrique !

La Vieille Ville de Rovinj

L’immanquable à Rovinj, c’est de se balader dans sa vieille ville historique (Stari Grad), située sur une presqu’île qui, jusqu’au 18ème siècle, était d’ailleurs une île ! Et si Rovinj a de sacrés airs d’Italie, et encore plus de Venise, c’est normal puisque Rovinj (ou Rovigno de son nom italien) a été gouvernée par la République de Venise entre les 13ème et 18ème siècles. Après être passé aux mains de l’Empire d’Autriche jusqu’à la première guerre mondiale, Rovinj fut à nouveau italienne jusqu’en 1947.

La meilleure manière de découvrir la vieille ville est de se laisser porter par ses pas. Etant donné la taille limitée de la presqu’île, le vieux Rovinj est un labyrinthe de petites ruelles pavées, dont certaines se « jettent » directement dans l’eau, comme à Venise.

Il y a aussi une « plage », ou plutôt un accès à la mer populaire avec des échelles disposées sur des rochers, situé juste aux pieds de la vieille ville : la plage de Balota. De quoi vous rafraîchir si vous visiter Rovinj durant l’été.

Si vous logez à Rovinj, ne manquez pas de vous balader dans la vieille ville de nuit. Le coucher du soleil est souvent sympa également !

L’église Sainte-Euphémie et son campanile

Située au sommet de la petite colline sur laquelle est installée la vieille ville, l’église Sainte-Euphémie (la sainte-patronne de la ville) domine Rovinj. Le sommet de son campanile offre des vues imprenables sur la ville, mais attention : il ne faut vraiment pas avoir le vertige ! Les campaniles croates sont souvent assez peu sécurisés, et celui-ci fait partie des pires qu’on a vu. J’ai laissé Monsieur monter seul le petit escalier en bois faisant face au vide sur 60 mètres de haut… Mais ne vous inquiétez pas si vous restez comme moi sur le parvis : on y a déjà une très jolie vue !

Le port et le front de mer

Aujourd’hui, l’entrée principale dans la vieille ville se fait depuis la porte de Balbi, une porte baroque qui a pris la place d’une des anciennes portes médiévales de la ville. De l’autre côté de la porte, on arrive sur la Place du Maréchal Tito, dominée par l’horloge municipale. Juste à côté se trouve également le Musée de Rovinj.

A la sortie de la place, on débarque ensuite sur le port de plaisance de la ville, bordé d’une agréable promenade en front de mer, remplie de petits restaurants et bars.

Faire un tour en bateau

Différentes excursions en bateau sont organisées depuis le port de Rovinj. Le hic : celles-ci ne sont en général organisées qu’en haute saison. Lors de notre voyage au mois de mai, les bateaux touristiques n’avaient malheureusement pas encore commencé leur saison. Mais si vous venez à Rovinj durant l’été, vous aurez différentes options pour découvrir via la mer l’archipel de Rovinj, et même au delà puisqu’il existe même des excursions à la journée jusqu’à Venise !

Les balades en bateau les plus courtes permettent d’explorer en quelques heures les îles situées au large de Rovinj. Vous pouvez opter pour un bateau-taxi jusqu’à l’île Sainte-Catherine, la plus proche de Rovinj. Mais si vous avez le temps, je vous conseille d’opter pour une excursion à la journée qui combine la visite des îles et celle du Canal de Limski, une sorte de petit fjord qui s’enfonce dans les terres sur plus de 10 km, au nord de Rovinj. Nous l’avons entraperçu par la route mais je pense qu’en petite croisière ça doit être génial !

Pour les amateurs d’observation animalière, sachez qu’il y a également des sorties en bateau pour observer les dauphins organisées depuis Vrsar, la ville de l’autre côté du canal.

Et pour les plus aventureux, sachez que les sorties guidées en kayak sont aussi très populaires à Rovinj. Ou pourquoi pas, pour rigoler un peu, une virée en bateau banane combinée à du snorkeling ?

Quoi que vous choisissiez, vous verrez que ce type d’activités est en général très abordable en Croatie !

Où manger, où boire un verre à Rovinj ?

Les deux plus belles adresses de Rovinj, d’après mes recherches, étaient La Puntulina (spécialisé dans les fruits de mer, terrasse vue sur mer) et Monte (gastronomique étoilé) mais… les deux étaient fermés lors de mon voyage ! C’est le problème de voyager en Croatie « hors saison » (début mai, pour nous…) : beaucoup de restaurants n’ouvrent qu’à la haute saison. Mais on a quand même réussi à dégoter quelques belles adresses, dont deux gros coups de cœur !

Mediterraneo Bar

Je suis tombée par hasard sur ce petit bar bien caché et j’y aurais bien passé mon après-midi ! C’est l’endroit parfait pour déguster un petit cocktail ou une bière locale, posés au bord de l’eau dans une ambiance très sympa.

Agroturizam Valrosa

Même si Rovinj a pas mal d’adresses tendance, comme celle ci-dessus, je dois dire que ce que j’ai préféré ici, tout comme dans le reste de l’Istrie, ce sont les agritourismes ! Cette tendance venue d’Italie vous permet de manger directement à la ferme. On est tombé à nouveau par le plus grand des hasards (ça a du bon parfois de chercher les restos ouverts hors saison !) sur une véritable pépite située à quelques minutes de Rovinj, dans les terres : l’agritourisme Valrosa. Ici, tout fait maison, même l’huile d’olive, le vin, les charcuteries, le fromage,… Côté repas, ça se passe à nouveau comme en Italie : antipasto, primo, secondo, dessert et pousse café… On a failli se rouler jusqu’à la voiture, mais ce moment a vraiment été incroyable. Ca reste l’un de mes plus beaux souvenirs de Croatie !

Snack Bar Rio

On a eu pas mal de difficulté à se décider entre tous les restaurants alignés sur le port de Rovinj. Finalement, on a opté pour l’une des adresses recommandées par notre hôtel, le Snack Bar Rio. Un chouette endroit pour manger un repas tout poisson en terrasse face à la marina. Prix corrects et truffe à toutes les sauces, la spécialité de l’Istrie !

 

Texte & photos : Emmanuelle Hubert et Kevin Berger

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.