La Maison du Cygne: restaurant historique sur la Grand Place

Gastronomie

La Maison du Cygne: restaurant historique et gastronomique sur la Grand Place de Bruxelles

Par  | 

Un restaurant gastronomique sur une des plus belles places du monde… Ca manquait vous ne trouvez pas? Heureusement, la Maison du Cygne, enseigne mythique (autrefois étoilée…) de la Grand Place de Bruxelles qui s’était fait oublier ces dernières années, renait cette année de ses cendres pour prendre un nouvel envol, avec un nouveau décor pensé par Sandrine de Saint-Hilaire, et une nouvelle carte pour Dimitri Strasser en cuisine. Je suis donc partie à la découverte de cette adresse historique remise au goût du jour…

maisonducygne (15)

Même si j’avais entendu parler à plusieurs reprises de ce restaurant (et de sa gloire passée…), je partais sans réel « a priori » sur celui-ci, vu qu’il s’agissait de ma première visite… Et que je préfère toujours me faire un avis sur chaque chose par moi-même !

Dès que l’on entre dans le bâtiment qui abrite la Maison du Cygne, on sent le passé historique du lieu… En effet, c’est entre autres ici que Karl Marx a signé son manifeste pour le socialisme…

maisonducygne (21)

maisonducygne (31)

Et c’est ce côté historique qu’a voulu souligner la décoratrice d’intérieur Sandrine de Saint-Hilaire (qui travaille également pour l’Hôtel Métropole) avec un décor mettant en avant l’histoire de cette maison. En un bon mois de travaux, celle-ci a transformé ce lieu auparavant dépouillé en un véritable écrin historique qui reprend les codes de la Grand-Place (filets dorés, tons pierres,…) et qui lui a rendu son âme d’origine. Ce décor ne marcherait pas partout, mais avec cette vue sur la Grand-Place… croyez-moi, ça marche bien ! 🙂

maisonducygne (2)

maisonducygne (5)

maisonducygne (1)

maisonducygne (6)

maisonducygne (30)

maisonducygne (26)

Passons maintenant au vif du sujet: la cuisine. Le chef Dimitri Strasser se trouvait déjà derrière les fourneaux avant la refonte de la Maison du Cygne. Si la cuisine qu’il y proposait était auparavant très (trop?) classique et  ne changeait quasiment jamais, la nouvelle carte de la Maison du Cygne se base à présent sur les produits de saison essentiellement, et les nouveaux propriétaires ont permi au chef de montrer d’avantage sa créativité, en utilisant par exemple de nouveaux modes de cuisson tel que la cuisine basse température, ou en proposant de nouvelles « harmonies » dans ses plats tout en respectant toujours le produit de base (avec des produits aussi nobles à la carte, ça serait bête de ne pas les mettre en avant !).

J’ai eu la chance de participer à la présentation presse de la nouvelle carte de la Maison du Cygne. Durant le repas, nous avons pu goûter pas moins de 9 mises en bouche, une entrée, un plat, un dessert (et des mignardises que je n’ai pas eu le temps de goûter), ce qui m’a permis d’avoir un bel aperçu de la carte du chef Dimitri Strasser.

Parmi toute la série de mises en bouches que j’ai pu déguster, accompagnées de la fantastique Cuvée Louise 2000 de Pommery, je retiendrai surtout le délicieux veau et couteau en tartare, le surprenant tartare de langoustines à l’huile de café et le boeuf Wagyu et caviar Gold Imperial, fraîcheur de truffe. Comme vous pouvez déjà le constater grâce à ces trois énoncés, se trouvent à la carte de la Maison du Cygne des préparations gastronomiques qui essaient d’apporter un vent de fraîcheur aux produits « classiques » de la cuisine gastronomique française, en les travaillant de différentes manières et en apportant quelques éléments et influences d’autres cuisines.

maisonducygne (7)

Veau et couteau en tartare

maisonducygne (8)

Froid d’artichaut et tomate

maisonducygne (9)

Wagyu et Caviar Gold Imperial, fraîcheur de truffe

maisonducygne (10)

Tartare de langoustines à l’huile de café

maisonducygne (11)

 Javanais de Foie Gras et anguille fumée

maisonducygne (12)

Macro Ananas et Grenade, jus d’orange sanguine

Nous avons ensuite pris place à une belle grande table pour continuer le festin…  En entrée, j’ai été séduite par la Fraîcheur de Saint-Jaquecs marinées au citron vert, chou rave et Granny Smith à la présentation vraiment fraîche et raffinée.

maisonducygne (13)

Nous avons continé avec le plat principal, un pigeon rôti, lard de Colonnata, confit d’oignons rouges et sphère de petits pois (la petite touche moderne de ce plat plutôt classique). Ce plat à l’apparence plutôt simple a pourtant été mon coup de coeur de ce repas. La cuisson du pigeon était, je trouve, tout simplement parfaite, et la sauce était gourmande à souhait !

maisonducygne (16)

Pourtant, le festin n’était pas encore fini ! Nous passons à présent au pré-dessert, un Nougat de chêvre au jus de concombre et coriandre très surprenant mais aussi très bon et très frais ! Parfait après un plat comme le pigeon.

maisonducygne (18)

Enfin (vu que j’ai du m’éclipser avant les mignardises et le café), j’ai terminé le repas par un « Champ de Carottes » qui m’a vraiment  amusé ! Ce n’était peut-être pas parfait techniquement parlant, mais j’ai apprécié voir quelque chose d’aussi original (association chocolat-carotte) dans mon assiette pour le dessert. Le sorbet à la carotte était une bonne surprise, même s’il fallait le manger très vite !

maisonducygne (20)

maisonducygne (32)

Voici donc une très bonne découverte… Que vous soyez bruxellois, belges ou étrangers, c’est une adresse que je vous conseille si vous souhaitez découvrir la Grand Place de Bruxelles sous un angle gastronomique… 😉

Plutôt envie d’une cuisine de brasserie? La Brasserie de l’Ommegang se situe au rez-de-chaussée !

La Maison du Cygne
Rue Charles Buls 2
1000 Bruxelles 
Tel: +32 (0)2 511 82 44
Business lunch 2 ou 3 services à 35 € et 45 € du lundi au vendredi midi.

3 commentaires

  1. Julie De Groof sur Facebook

    27 mars 2014 à 18 h 15 min

    Et qu’est-ce que tu penses des prix? ^^

  2. Au goût d'Emma .be sur Facebook

    27 mars 2014 à 23 h 00 min

    Le lunch est (comme souvent) le meilleur rapport qualité- prix. Et disons que pour le quartier ce n’est pas trop cher comparé aux « restos à touristes » de beaucoup moins bonne qualité du coin… 😉 Et comme je le dis dans l’article c’est vraiment l’atmosphère « historique » qui fait tout 🙂

  3. Pingback: Restaurant 't Kelderke : gastronomie belge dans les caves de la Grand Place de Bruxelles | Au goût d'Emma // blog lifestyle, tasty & trendy

laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *