De Coxyde à Oostduinkerke, entre dunes et crevettes

Le weekend prochain (les 25 et 26 juin) aura lieu à Oostduinkerke la Fête de la Crevette. À cette occasion je vous propose de (re)découvrir la charmante station de Coxyde-Ostdunkerque (Koksijde-Oostduinkerke), connue pour une tradition unique : la pêche de crevette à cheval, inscrite au Patrimoine Mondial de l’UNESCO depuis 2013.

Disclaimer publicité : j’ai visité Coxyde-Ostdunkerque dans le cadre d’un voyage de presse avec l’office du tourisme de Koksijde-Oostduinkerke mais mon opinion reste, comme d’habitude, entièrement indépendante.
Cet article peut contenir des liens affiliés. En réservant via ceux-ci, vous ne payerez pas plus cher mais je toucherai une petite commission qui me permettra de continuer à développer ce blog.

Que faire à Coxyde-Oostduinkerke ?

Si les crevettes attirent de plus en plus de curieux sur la plage grâce à l’UNESCO, il y a bien plus que cela à découvrir dans cette vaste commune qui s’étend sur plusieurs kilomètres de long, de St-Idesbald à Ostdunkerque. Rien que pour relier la plage de Coxyde à celle d’Oostduinkerke, c’est une belle balade de 3-4km le long des dunes qui vous attend puisqu’il n’y a pas de digue ici (qui a dit que la côte belge était entièrement construite !). Plusieurs réserves naturelles permettent aussi de faire de belles randonnées dans les dunes et les musées ne manquent pas pour les jours plus pluvieux. Ajoutez à ça la seule piscine de plage de la côte belge, et vous avez de quoi plaire à tout public ou presque !

Petit conseil pratique : si vous venez en voiture, sachez qu’il y a pas mal de possibilités pour se garer gratuitement à Coxyde (voir le plan en ligne ici). Et pour vous déplacer d’un bout à l’autre de la station, le tram de la mer est la solution la plus rapide et facile (comptez 10-15 min d’un bout à l’autre).

La Pêche à la crevette à cheval à Oostduinkerke, un spectacle unique au monde

Pratiquée depuis des générations à Coxyde, la pêche de crevette à cheval avait presque disparu à la fin du 20ème siècle : en 1999, ils n’étaient plus que deux pêcheurs, me raconte Stefaan Hancke, qui était un de ceux-ci. Ils sont aujourd’hui 16 à sortir régulièrement durant la saison de la crevette pour entretenir cette tradition aujourd’hui classée à l’UNESCO.

Pour permettre au grand public d’observer ce spectacle unique, des démonstrations de 45 minutes sont régulièrement organisées durant la belle saison. Vous pouvez retrouver les horaires de 2022 en suivant ce lien. Le rendez-vous se fait sur la Astridplein, face à la plage d’Oostduinkerke.

Si les sorties « pour le spectacle » sont assez courtes, une vraie sortie de pêche à cheval dure plus longtemps : cela prend en tout sept heures, dont trois heures passées dans l’eau, et un total de 2 heures 30 pour préparer son cheval au début et à la fin, me raconte le Stefaan Hancke, qui comme ses compagnons pratique avant tout cette tradition par passion.

Après s’être rassemblés sur la Astridplein, les pêcheurs descendent à la mer avant la marée basse, équipés de leur fameux cirés jaunes. Une fois le filet de pêche bien installé, le pêcheur s’installe sur son cheval et entre dans l’eau. Dans la zone où se trouvent les crevettes, le cheval peut avoir de l’eau jusqu’au poitrail. Heureusement, ces chevaux belges (des chevaux de trait brabançons ou ardennais) sont aussi calmes qu’imposants !

 

Il est également possible d’observer les pêcheurs de crevettes à pied, les « kruiers », essentiellement des femmes.

À la fin de la pêche, les pêcheurs vident leurs filets au bord de l’eau, où ils effectuent un premier tri avant de rentrer chez eux pour la seconde partie du travail.

Chez Stefaan Hancke, nous assistons ainsi au deuxième tri des crevettes, avant leur cuisson dans l’eau bouillante dans une grande marmite. Le secret de la qualité supérieure de ces crevettes grises ? L’endroit où elles sont pêchées, mais aussi le tri méticuleux à la main avant cuisson et leur séchage au vent après 8-10 minutes de cuisson dans l’eau bouillante.

Chaque pêcheur vend le produit fini – qui doit se manger de préférence dans les 24 heures, aucun conservateur ici ! – au même prix : 10€ du kilo. À ce prix, c’est à vous de les décortiquer, mais c’est tellement bon ! Chez Stefaan Hancke, vous trouverez un petit self-service où acheter crevettes (quand il en a) ainsi que des croquettes de crevettes surgelées à 2,5€ pièce. Un bon plan ultra local ! Adresse : Toekomstlaan 8, entrée via la Koningstraat.

Pour approfondir le sujet de la crevette, rendez-vous les 25 et 26 juin prochains à la Fête de la Crevette où de nombreuses activités autour de la Crevette avec un grand C seront organisées : championnat de décorticage de crevettes, défilé de pêcheurs, marché folklorique, concours de pêche à la crevette, … Voici également la liste des endroits où vous pourrez déguster des préparations autour de la crevette durant ce weekend.

Randonner à Coxyde-Oostduinkerke

Entre la plage, les dunes et les polders, les possibilités de randonnées sont nombreuses dans la station ! Pour vous faciliter la vie, l’office du tourisme de Coxyde a balisé 7 itinéraires de marche dans l’ensemble de la commune, accessible à tous. Ceux-ci sont bien balisés, donc récupérer la carte à l’office du tourisme n’est pas obligatoire pour pouvoir les suivre. Vous pouvez tout simplement vous rendre au point de départ et suivre le fléchage. Il est aussi possible de trouver des cartes gpx facilement en ligne.

Nous avons choisi une des randonnées les plus courtes mais déjà bien variée, le Circuit pédestre «Schipgat»​. Celui-ci part de la Hoge Blekker à Coxyde, la plus haute dune de la côte avec ses 33 mètres de haut (même si vu sa configuration, ce n’est pas la plus impressionnante du parcours !). On traverse ensuite deux zones naturelles, tout d’abord le parc naturel De Doornpanne, puis le cordon dunaire des Schipgatduinen, près de la plage. Dans la deuxième partie, les sentiers plus étroits qui traversent les dunes offrent de splendides vues panoramiques sur les dunes et la mer. Une sympathique balade avec plusieurs possibilités pour s’arrêter boire ou manger en chemin pour ceux qui ont envie de prendre leur temps.

La piscine de plage d’Oostduinkerke

Autre particularité sympathique de Coxyde-Oostduinkerke : c’est la seule station de la côte belge à posséder une piscine en plein air directement sur la plage ! Elle se situe sur la plage d’Oostduinkerke et n’est ouverte que de juin à septembre. Plus d’infos ici.

Les musées de Coxyde-Oostduinkerke

Coxyde-Oostduinkerke possède également une foule de musées pour s’occuper quand il pleut ou qu’il fait gris. En voici un petit aperçu : il y en a pour tous les goûts !

  • NAVIGO – le Musée de la Pêche (actuellement en rénovations)
  • Le Musée de l’Abbaye des Dunes, pour découvrir les ruines et l’histoire d’une abbaye médiévale
  • Le Centre d’art Ten Bogarde (sur le site de la brasserie Sint-Idesbald)
  • Le Musée Paul Delvaux à Sint-Idesbald, consacré au peintre belge
  • MuseOs, un musée d’histoire naturelle
  • et plus encore !

Où manger à Coxyde – Oostduinkerke ?

Qui dit pêche à la crevette, dit bien évidemment endroit parfait pour déguster croquettes de crevettes, tomates-crevettes, soupe de poisson et autres délicieuses préparations de la mer. Voici quelques bonnes adresses testées lors de mon dernier voyage à Coxyde.

De Huifkar

Situé juste à côté de la plage de Coxyde, ce restaurant familial est l’une des institutions de Coxyde. On y déguste une cuisine de la mer à la fois raffinée et abordable. Leur menu de la semaine à 32€ pour 3 services est probablement l’un des meilleurs rapports qualité-prix de la station ! Que ce soit leur soupe de poisson accompagnée d’une rouille maison divine, leurs solettes préparées à la perfection ou leurs petits desserts du moment, tout était parfait. Pensez à bien réserver car l’endroit est populaire.

Adresse : Koninklijke Baan 142, Coxyde – tel : 058 51 16 68

De Kruier

Situé à côté du NAVIGO, le Musée national de la Pêche actuellement en rénovations, le bistro De Kruier propose une cuisine tournée vers la mer, fraîche et entièrement faite maison. La soupe de poissons, riche en crevettes grises, y est excellente. On y retrouve aussi tous les classiques de la côte, comme les tomates-crevettes et les croquettes de crevettes, très copieuses. À accompagner d’une bière de pêcheur, la Peerdevisscher.

Adresse : Leopold II laan 30, Oostduinkerke – tel : 058 51 12 57

Brouwerij St. Idesbald

Endroit immanquable pour les amateurs de bière côté terre : la Brasserie St. Idesbald. Si on retrouve leurs bières dans de nombreux commerces de la côte, on peut ici les déguster dans le cadre historique où elles sont brassées. La brasserie s’est en effet installée dans d’anciennes étables qui faisaient partie de la ferme abbatiale Ten Bogaerde, qui elle-même faisait partie de l’abbaye cistercienne Ten Duinen (pour en découvrir plus sur cette ancienne abbaye médiévale, il est aussi possible de visiter le Musée de l’Abbaye des Dunes). Le cadre est très agréable et vous pouvez déguster les bières de la maison (et quelques petites préparations dont de très bonnes croquettes de crevettes maison) sur une sympathique terrasse face aux polders ou à l’intérieur dans un cadre cosy à côté des cuves de bière.

Adresse : Ten Bogaerdelaan 12b, Coxyde. Pas de réservation.

Où loger à Coxyde – Oostduinkerke ?

Lors de ce voyage, nous avons séjourné au Rewindhotel, un hôtel 3 étoiles moderne et très bien situé, situé sur la Place Astrid près de la plage d’Oostduinkerke. Toutes les chambres ont une vue partielle sur la mer et le petit-déjeuner buffet est très copieux ! Situé juste à côté d’un arrêt de tram et près des restaurants et cafés de la digue, c’est une base très pratique pour explorer Oostduinkerke et au-delà !

Voir toutes les possibilités d’hébergement (hôtels, B&B, appartements) à Coxyde-Oostduinkerke pour vos dates.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.