Thaïlande: visiter Ayutthaya à vélo

Voyages

Thaïlande: visiter Ayutthaya à vélo

Par  | 

A un peu moins de 100km de Bangkok se trouve Ayutthaya, ancienne capitale devenue un petite ville comme une autre, à part pour ses vestiges de temples parsemés un peu partout dans la ville moderne. Au 17ème siècle la population de la ville avait atteint le million d’habitants, en faisant la plus grande ville au monde… Les vestiges qui restent de cette gloire passée valent le déplacement, même s’ils ont légèrement souffert de la comparaison avec Angkor que nous avions visité la semaine précédente ! Nous y avons donc fait une petite excursion d’un jour au départ de Bangkok, le trajet en train coûtant l’équivalent de 50 cents (!) et les trains thaïlandais me semblant en plus beaucoup moins chaotiques que ceux du Vietnam… Attention, embarquement immédiat pour Ayutthaya!

ayuthaya

ayuthaya (62)

S’il y a quelque chose qui marchait bien à Bangkok pendant l’état d’urgence, ce sont les trains. La gare de Hualamphong à Bangkok est facilement accessible à pied depuis un arrêt de bâteau-bus, et en 2h-2h30 de train (avec de belles vues sur la banlieue de Bangkok puis sur la campagne, et avec ventilateurs… quand ils marchent!) on se retrouve directement près du centre de Ayutthaya.

ayuthaya (61)

Ayutthaya étant quand même une ville assez étendue, le plus simple pour se déplacer sur place est de louer un vélo (il y a un restaurant qui loue des vélos quasiment en face de la gare). Tout comme au Cambodge, ça ne coûte que quelques dollars et les vélos sont vieux mais solides. Pour tout vous dire, c’était notre avant-dernier jour en Thaïlande, et après quasiment un mois de voyage intensif on commençait quand même à fatiguer un peu, donc on l’a joué relax pendant cette petite excursion. Nous n’avons donc pas fait le tour complet de tout les temples, d’autant plus que la journée était particulièrement chaude et que faire du vélo au milieu de la circulation c’est quand même moins drôle que quand il n’y a personne sur la route… Cerise sur le gâteau, nos efforts pour aller voir les temples les plus éloignés ont été mis en péril par une carte faite par une thaïlandaise qui nous a une fois de plus confirmé que les thaïlandais (tout comme les cambodgiens et les vietnamiens) ne savaient pas (mais alors pas du tout) dessiner de carte.

ayuthaya (63)

Bref, nous avons visité principalement deux grands temples. Le premier était le temple de Wat Rajaburana, construit au 15ème siècle. A l’époque d’Ayutthaya, ce temple était le temple royal. A l’intérieur du temple on trouve trois bâtiments principaux, un stupa (« prang »), une salle d’assemblée (« vihara ») et une salle d’ordination (« ubosot »). La plupart des temples à Ayutthaya sont en brique rouge, et sont beaucoup moins bien conservé en règle générale que les temples d’Angkor (qui pourtant datent de plus ou moins la même époque).

ayuthaya (65)

ayuthaya (2)

ayuthaya (3)

ayuthaya (4)

ayuthaya (5)

ayuthaya (6)

ayuthaya (7)

ayuthaya (9)

ayuthaya (10)

Le deuxième grand temple que nous avons visité est le Wat Phra Mahathat, situé juste à côté du premier. C’est un très grand temple, qui a malheureusement été mis à sac par les birmans. Cependant, c’est dans ce temple que se trouve la tête de Bouddha la plus photographiée de Thaïlande, enveloppée dans les racines d’un arbre !

ayuthaya (11)

ayuthaya (13)

ayuthaya (14)

ayuthaya (15)

ayuthaya (18)

ayuthaya (24)

ayuthaya (25)

ayuthaya (16)

ayuthaya (23)

ayuthaya (20)

ayuthaya (26)

ayuthaya (27)

ayuthaya (29)

ayuthaya (31)

ayuthaya (30)

ayuthaya (33)

ayuthaya (35)

ayuthaya (34)

ayuthaya (36)

Ce temple était beaucoup plus impressionnant que le premier ! Après ça, nous avons continué à faire le tour de l’île d’Ayutthaya (oui, car j’ai oublié de vous le dire, mais la ville d’Ayutthaya est en fait une île qui se trouve au confuent de trois cours d’eau, le Chao Phraya, le Lopburi et le Pa Sak). On a croisé pas mal de petits temples et vestiges le long de la route, mais nous n’en avons plus visité d’autres. Nous avons préféré prendre notre temps sur la route, et déguster un bon petit repas de street food, suivi d’un bon bubble tea à la thaï !

ayuthaya (66)

ayuthaya (67)

ayuthaya (68)

ayuthaya (70)

ayuthaya (69)

ayuthaya (71)

Après ça, il était déjà temps de reprendre le train direction Bangkok. Beaucoup plus éprouvant qu’en matinée… surtout qu’il n’y avait qu’un ventilateur sur 2 qui fonctionnait dans le train… On était bien contents de retrouver notre chambre avec jacuzzi au retour à Bangkok ! 🙂

Et voilà, ce dernier article sur Ayutthaya boucle donc notre carnet de voyage d’un mois depuis Hanoï jusque Bangkok. C’est sur, on reviendra en Thaïlande ! On a déjà l’itinéraire pour la prochaine fois: Bangkok – Chiang Mai (et les éléphants qu’on a zappé cette fois-ci 🙁 ) – Laos – Hanoï (car sa street food nous manque déjà!!). Reste à trouver le budget… et le temps ! 😉

3 commentaires

  1. Hillswick Claire sur Facebook

    22 mars 2014 à 12 h 12 min

    Tu me donnes envie de découvrir l’Asie toi !

  2. Lindsay (Star in the grass)

    9 avril 2014 à 14 h 10 min

    JE rêve de parcourir la Thaïlande … Et tes photos me donnent encore plus envie de m’y rendre ! C’est vraiment un rêve …

  3. Pingback: Une journée à Amphawa : marché flottant, temples et lucioles | Au goût d'Emma // blog lifestyle, tasty & trendy

laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *