Le Nayara Resort à Arenal : notre hôtel coup de cœur au Costa Rica

Durant notre roadtrip au Costa Rica, nous avons passé quelques jours à Arenal, qui a clairement été ma partie préférée du voyage : des volcans, des hot springs et des beaux hôtels… que demander de plus ? Mais je dois dire que ce qui a rendu cette étape à Arenal particulièrement unique, c’est en grande partie l’hôtel où nous avons séjourné, le Nayara Resort (nous étions dans la partie Nayara Gardens, mais tout le domaine est totalement dingue !). Nous ne nous attendions pas à trouver ici un sérieux compétiteur à notre hôtel préféré de tous les temps (le Hamilton’s Tented Camp en Afrique du Sud), mais le Nayara Resort est clairement entré directement dans mon Top 3 des plus beaux hôtels où j’ai eu la chance de séjourner jusqu’à présent. Si vous cherchez encore où dormir à Arenal, que vous soyez en lune de miel au Costa Rica ou que vous ayez tout simplement envie de vous faire plaisir avec un hôtel de luxe qui vaut son prix, le Nayara est un excellent choix, comme je vous propose de le découvrir plus en détails dans cet article.

Choisir son hôtel de luxe à Arenal

Faire son choix parmi tous les resorts de luxe, qui sont un peu la « spécialité » d’Arenal, ne s’est pas révélée facile. Si on a fini au Nayara, un choix que je n’ai pas regretté une seconde comme vous avez déjà pu le comprendre, j’en avais repéré d’autres, en particulier le Tabacon Thermal Resort & Spa, The Springs Resort & Spa at Arenal, le Amor Arenal et le Arenal Kioro Suites & Spa.

Mon choix final pour le Nayara Resort (et plus particulièrement le Nayara Gardens) a été guidé par trois facteurs principaux :

  • je voulais une piscine avec vue sur le volcan Arenal : vous commencez à connaître mon amour pour les piscines avec vue, je crois !
  • je voulais un accès à des sources chaudes naturelles : le prix d’accès à la journée à des sources chaudes à Arenal est tellement cher que c’est une grosse économie de l’avoir inclus dans le prix d’un hôtel.
  • et je voulais tant qu’à faire profiter d’un prix promo (autant profiter des points positifs de la pandémie !)

Finalement, on a attendu pour voir s’il n’y aurait pas des offres de dernière minute, et on a bien fait puisqu’on a pu profiter d’un prix ultra réduit en réservant 2-3 semaines à l’avance au Nayara Gardens grâce à une offre sur Booking.com (qui était plus intéressante que les offres proposées en direct sur le site de l’hôtel).

Le Nayara Resort, le plus beau resort d’Amérique latine ?

Situé à proximité du Arenal Volcano National Park, le Nayara Resort est paradisiaque à tous les points de vue. Les villas et tentes de luxe du resort sont entourées par la jungle et par de grands jardins tropicaux, au milieu desquels plusieurs piscines, une multitude de jacuzzis et même de vraies sources thermales naturelles ont été installées. C’est sans hésiter le plus bel établissement Relais & Châteaux que j’ai pu voir à ce jour (ça veut tout dire !).

En pratique, le Nayara Resort se divise en trois parties, mais quelle que soit la partie que vous choisissez, vous aurez accès à toutes les infrastructures de l’ensemble du resort (piscines, jacuzzis, restaurants, bars,…). Et ça, c’est vraiment cool ! Ce qui change juste d’une partie à l’autre du resort, ce sont les types d’hébergements. Les trois parties, classées de la moins chère à la plus chère, sont :

  • Nayara Gardens : on y trouve des Casitas Deluxe, avec douche et jacuzzi extérieurs. Ils appellent ça leurs chambres « entry-level » mais c’est déjà le grand luxe avec près de 80 mètres carré ! C’est aussi la seule partie du resort qui est « kids friendly », les deux autres étant « adults only ». C’est dans cette partie que nous avons séjourné.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Au goût d’Emma (@augoutdemma)

  • Nayara Springs : ici, place aux « Spring Villas » équipées de « plunge pools », des petites piscines privées (au lieu d’un jacuzzi dans les villas du Nayara Gardens), alimentées par des sources chaudes naturelles.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Nayara Resorts (@nayararesorts)

  • Nayara Tented Camp : cette partie, qui est la plus récente du resort, est la plus luxueuse avec ses tentes de luxe (style tentes safari) équipées de piscines privées (infinity pools aussi alimentées par les sources chaudes naturelles) avec vue sur le volcan Arenal.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Nayara Resorts (@nayararesorts)

Le plan du Nayara Resort

Notre « Casita » au Nayara Gardens

Nous avons donc logé dans une « Casita » Deluxe dans la partie Nayara Gardens du Nayara Resort. Et tout dans cette chambre nous a plu ! Bien isolée des autres casitas grâce à la végétation tropicale, notre très spacieuse casita possédait une énorme salle de bain avec douches intérieure ET extérieure (et la douche extrieure était entourée de plantes, vraiment splendide !), une grande chambre avec un lit à baldaquin et une terrasse spacieuse avec un hamac, des transats et le jacuzzi extérieur bien spacieux, la cerise sur le gâteau ! Toutes les villas du Nayara Gardens ne possèdent pas de vue sur le volcan Arenal, mais la nôtre en avait une jolie puisqu’on pouvait l’apercevoir (quand il était dégagé !) au milieu des feuilles. Je pense que c’est vraiment l’une des plus belles chambres dans laquelle nous avons séjourné. Les petites attentions comme la grande corbeille de fruits renouvelée dans la journée même, le service du soir, le personnel aux petits soins… ont rendu ce séjour inoubliable.

Les parties communes du resort : piscines et paresseux

Les trois parties du resort sont reliées par des ponts qui traversent la forêt tropicale. C’est tellement énorme qu’on peut à toute heure appeler une petite voiturette de golf pour nous emmener où l’on veut sur le resort ! On a eu l’occasion de profiter de ce splendide domaine dans des conditions uniques, puisque nous devions être peut-être une vingtaine sur tout le complexe, juste après leur réouverture. Mais c’est tellement spacieux que même avec plus de monde il serait difficile de se marcher dessus dans un tel endroit !

Il y a notamment plusieurs grandes piscines (dont une avec des tables dans la piscine pour prendre l’apéro les pieds dans l’eau !), plein de petits jacuzzis cachés un peu partout (je ne suis même pas certaine de les avoir tous repérés !), un spa où on peut réserver des massages (pas testé), une salle de sport totalement dingue avec vue sur la forêt tropicale, et même quelques trails pour se balader dans la forêt !

Mais la meilleure partie du resort, ce sont les thermes (hot springs) situés dans la partie Tented Camp, la dernière extension du resort. Il s’agit de six piscines d’eau thermales, réparties dans la jungle. Quand les lumières s’allument le soir, c’est encore plus magique. Il n’y a vraiment pas de mot pour décrire cet endroit. Nous avons pu en profiter durant de longues heures en les ayant littéralement pour nous tous seuls (le Covid a tout de même eu quelques avantages)… Le personnel vraiment incroyable nous a même spotté un paresseux dès notre arrivée, et on a pu l’observer longuement, tout en barbotant dans de l’eau à la température parfaite. Je n’aurais pas pu rêver mieux pour ma première observation de paresseux du voyage ! Observer un paresseux depuis un bassin thermal dans la jungle, c’est clairement la « pura vida » !

Il y a plusieurs paresseux sur le domaine et ils sont vraiment assez faciles à voir ici. Comme ils ne bougent pas souvent, le personnel les repère assez vite et peut ensuite vous guider vers eux ! C’est clairement sur le domaine du Nayara Resort qu’on a pu le mieux observer des paresseux de tout notre voyage au Costa Rica ! Notamment car il y a plusieurs chemins surélevés, qui facilitent l’observation lorsqu’ils sont (comme souvent) tout en haut des arbres. J’ai rarement vu tant de mignonitude qu’en observant pendant plus d’une heure une maman paresseux et son petit. Un mot : magique !

Il n’y a donc même pas besoin de sortir du resort pour profiter de la nature : c’est ça que j’ai trouvé assez unique ici. Pour moi, le Nayara est très représentatif de ce que le Costa Rica fait de mieux, à savoir les hébergements haut de gamme mais très axés nature. Tous ne le font pas aussi bien que le Nayara (… et vous savez de quoi je parle si vous avez lu mes autres articles !).

La nuit, autour des étangs, on peut aussi voir plein de grenouilles de différentes espèces ! Pas besoin de participer à un tour guidé (il y en a de nombreux proposés un peu partout à Arenal) puisqu’on peut ici facilement les voir par soi-même.

Les activités gratuites du Nayara Resort : observation animalière et yoga

En plus des explorations à faire par soi-même qui occupent déjà bien les journées (et soirées), le Nayara Resort propose également un programme quotidien avec plusieurs activités gratuites pour les résidents des trois parties. Lors de notre séjour, on a ainsi pu profiter d’une visite guidée naturaliste au petit matin ainsi qu’une séance matinale de yoga (il est possible de faire les deux le même matin, c’est assez bien organisé !).

La guide incollable que nous avons eu pour la visite guidée naturaliste nous a permis de voir une bonne partie des animaux sauvages qui ont élus domicile sur le domaine du Nayara. Ils ne les nourrissent pas, il s’agit bel et bien d’animaux sauvages, qui profitent eux aussi du cadre naturel dans lequel s’est installé le resort. Je dirais même que c’est probablement la visite guidée la plus intéressante que nous avons faite durant tout notre voyage au Costa Rica. Comme quoi, ce n’est pas parce qu’ils l’offrent gratuitement qu’ils font le minimum, bien au contraire ! Cette visite nous a notamment permis de repérer un paresseux avec son bébé (qu’on a pu retourner voir par la suite à notre aise !), plein de chauve-souris, des oiseaux, des reptiles,… Incroyable tout ce que cache ce domaine !

Et puis après une telle visite, pouvoir faire du yoga face à la jungle… Ce fut aussi une sacrée expérience. Alors oui, même de bon matin à 8h on suait déjà, mais ça en valait clairement la peine !

Bref, on a adoré ces deux activités gratuites, très professionnelles. Au final, même si le prix des hébergements n’est pas bon marché, on peut aussi économiser sur les activités qui reviennent vite chères quand on les réserve ailleurs (on avait regardé, et si on avait séjourné ailleurs, on aurait pu payer facilement 100€ par personne pour une visite guidée nocturne pour voir des grenouilles, plus une visite guidée naturaliste pour voir des animaux de jour).

Les restaurants du Nayara Resort

Lors de notre séjour en janvier 2020, le resort venait de rouvrir et tous leurs restaurants et bars n’avaient malheureusement pas encore rouverts. Parmi ce qui était ouvert, nous avons choisi de manger au restaurant le plus chic du Nayara, l’Amor Loco. En journée, avec sa terrasse au calme donnant sur une petit piscine réservée aux adultes, l’endroit est déjà plutôt sympa. Mais je vous recommande surtout de réserver (indispensable !) pour le soir, quand le resto prend des airs de speakeasy, avec son intérieur boudoir tamisé, sa jolie carte de cocktails et la musique live. Evidemment, ce n’était pas donné non plus (tout ce qui est un peu gastronomique coûte directement beaucoup plus cher au Costa Rica), mais ça reste l’un des meilleurs restaurants où nous avons mangé durant ce voyage. Il y en a pour tous les goûts, avec une carte de cuisine du monde très variée. On y a passé une superbe soirée dans une ambiance romantique à souhait. Apparemment, il est quasi impossible d’y avoir une réservation si on ne loge pas au Nayara, donc c’est une bonne raison de plus pour voir y arrêter au moins une nuit !

En ce qui concerne le petit-déjeuner, on pouvait également choisir où le prendre. On a choisi la terrasse du Mis Amores, le bistrot latino situé près de la piscine principale du Nayara Springs, pour sa vue sur le volcan… Et on a pas été déçus non plus ! Fruits ultra frais, gallo pinto préparé à la commande… Impeccable !

Vous l’aurez compris, ce séjour fut une réussite de A à Z et je ne peux que vous recommander de séjourner au Nayara Resort lors de votre étape à Arenal. Si vous ne devez faire qu’un seul craquage au niveau des hébergements durant votre voyage au Costa Rica, craquez pour ça, vous ne le regretterez pas ! Ce n’est pas donné, mais c’est clairement un de ces endroits qui vaut clairement son prix… et encore plus quand on peut profiter d’un prix « Covid » comme ce fut notre cas ! En ce qui me concerne, je ne rêve que d’une chose : y retourner et pourquoi pas faire un gros craquage en séjournant la prochaine fois dans une des tentes safari avec piscine privée du Nayara Tented Camp… On peut toujours rêver, non ?

 

Texte et photos : Emmanuelle Hubert & Kevin Berger

 

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.