Que faire à Queenstown en Nouvelle-Zélande ?

Après Wanaka et Cromwell, notre visite de la région de l’Otago au sud-ouest de l’île du Sud se poursuit à Queenstown, la « capitale mondiale de l’aventure » selon les Néo-zélandais. En effet, les activités à sensation forte telles que le saut à l’élastique ou en parachute se sont particulièrement développés à Queenstown ces dernières décennies et la ville est devenue l’une des plus touristiques du pays. Mais si comme moi vous n’êtes pas un junkie d’adrénaline, je peux vous confirmer que Queenstown vaut malgré tout la visite. Une fois qu’on quitte son centre ultra-touristique, on se retrouve directement dans des paysages grandioses, que ce soit sur les bords du lac Wakatipu, un des plus grands lacs de Nouvelle-Zélande, ou dans la chaîne de montagne des Remarkables. Dans cet article, je vous propose de découvrir le petit itinéraire de nos deux jours passés à Queenstown, qu’on avait fait coïncider avec le réveillon de Nouvel-An – on s’en souviendra longtemps !

Disclaimer : cet article peut contenir des liens affiliés. En réservant via ceux-ci, vous ne payerez pas plus cher mais je toucherai une petite commission qui me permettra de continuer à développer ce blog.

Que faire à Queenstown ?

Sa réputation de capitale mondiale de l’aventure vaut à Queenstown d’être très fréquentée quelle que soit la période de l’année. Ce côté aventureux se combine avec un côté très festif dans le centre-ville, même si la consommation d’alcool en rue a été interdite (en tout cas lors de notre passage, ça l’était) pour éviter les dérives.

Le résultat pratique de cette situation est que tout ou presque (hôtel, activités, restaurants,…) à Queenstown doit se réserver très longtemps à l’avance. Je le répéterai encore plus bas, mais j’insiste vraiment sur ce point car même moi je me suis fait surprendre par cela !

Si on avait déjà trouvé Wanaka très fréquenté, on a vraiment eu un bain de foule ici (d’ailleurs on considère souvent Wanaka comme la petite sœur de Queenstown et c’est vraiment ça). Heureusement, dès que l’on quitte le centre-ville, c’est beaucoup plus calme, comme ailleurs en Nouvelle-Zélande.

Si vous vous retrouvez à Queenstown sans avoir rien réservé, vous pouvez toujours vous rabattre sur des balades et randonnées, ou sur quelques visites de vignobles qu’il ne faut en général pas réserver (voir plus bas).

Notons aussi qu’en plus de sa réputation de capitale de l’aventure, Queenstown est aussi connue pour avoir accueilli le tournage de nombreux films : le Seigneur des Anneaux, Narnia, X-Men,… Je mentionnerai quelques lieux de tournage visités plus bas dans l’article.

Skyline : gondola et luge avec vue

Pour notre première visite à Queenstown, nous avons commencé par l’un des grands immanquable de la ville : la Skyline, un complexe perché dans les hauteurs de la ville, auquel on accède en télécabine. Au sommet, vous pourrez profiter non seulement de vues panoramiques sur la ville, les montagnes et le lac mais aussi de différentes activités : luges, saut à l’élastique, parcours de ziplines, restaurant panoramique,…

En ce qui nous concerne, nous avons opté pour l’option luge d’été, qui plaira aussi bien aux grands qu’aux petits puisque vous pourrez choisir entre deux pistes, une plus facile (que l’on est obligé de prendre au premier tour) et une deuxième sur laquelle il est possible de prendre plus de vitesse… à condition qu’il n’y ai pas trop de monde, ce qui crée vite des bouchons ! Pour éviter cela, je vous conseille d’y aller soit en début soit en fin de journée. La descente ne dure que quelques minutes, mais vous pouvez en faire plusieurs (en fonction des options que vous choisissez) et les vues sont plus que sympathiques ! Il n’est pas obligatoire de réserver, mais très recommandé en haute saison.

Si vous n’avez toujours pas vu de kiwi durant votre voyage en Nouvelle-Zélande, sachez qu’il existe aussi une réserve naturelle / sanctuaire pour les kiwis aux pieds des télécabines, le Kiwi Birdlife Park.

Croisière sur le lac Wakatipu avec le TSS Earnslaw

Un des grands atouts de Queenstown est son splendide lac, le lac Wakatipu, qui borde directement le centre-ville. Pour parcourir ce grand lac, je vous recommande vraiment de faire une petite croisière sur le lac : c’est l’une des activités que j’ai préféré faire à Queenstown ! Le bateau le plus connu, et aussi le plus unique, est le TSS Earnslaw, un vieux bateau à vapeur à l’histoire assez folle. Si vous aimez les bateaux historiques, vous allez être comblés en embarquant à bord de ce bateau datant de la même époque que le Titanic. Celui-ci a été merveilleusement rénové, et vous pourrez même aller voir l’impressionnante salle des machines, qui fonctionne toujours à l’ancienne, avec du charbon. Pour la petite anecdote, le bateau est même apparu dans le film Indiana Jones et le Royaume du crâne de cristal.

 

 

À côté des croisières « simples », il existe aussi à certains moments de l’année des formules qui combinent croisière et repas dans un lodge en bord de lac (Walter Peak High Country Station), comme ce fut le cas en cette période de Nouvel-an. Je dois dire que l’endroit où nous avons déposé les convives qui avaient choisi cette option faisait bien envie. Actuellement ils proposent une formule croisière + BBQ Gourmet.

Un autre bateau, le Spirit of Queenstown, propose quant à lui des croisières avec repas sur le bateau.

L’alternative un peu moins chère (mais ce n’est clairement pas la même ambiance) est la Million Dollar Cruise, qui va en plus vous montrer les plus belles maisons des bords du lac.

Queenstown Gardens

Si vous cherchez à fuir l’animation du centre de Queenstown, je vous recommande également une petite balade dans les Queenstown Gardens, de grands jardins très agréables, situés au bord du lac Wakatipu. C’est aussi un très bon spot pour le coucher du soleil !

Le centre de Queenstown et ses restaurants-bars

Le centre-ville de Queenstown (The Mall) est très moderne et a relativement peu de charme par rapport à d’autres villes de Nouvelle-Zélande. Il s’agit principalement d’un enchaînement de restaurants, bars et magasins. J’avais repéré de nombreuses bonnes adresses mais, Nouvel-An oblige, je n’ai pas pu toutes les tester tellement il y avait du monde et que je n’avais fait qu’une réservation. Les adresses ci-dessous sont des endroits où vous pouvez aller les yeux fermés, que l’on a trouvé grâce à mon amie Feodora qui a travaillé à Queenstown (au Boardwalk) pendant plusieurs mois (c’est d’ailleurs pour la retrouver que nous avions choisi de passer le réveillon ici !).

Si vous avez envie de sortir, pensez aussi aux « bar crawls » assez populaires ici. 

Yonder

Yonder est l’une de vos meilleures options sans réservation à Queenstown (mais si on a eu de la chance, il vaut quand même mieux réserver si vous voulez éviter de devoir attendre). On y déguste une cuisine du monde qui part un peu dans tous les sens mais qui est aussi qualitative qu’originale et copieuse. Et surtout, ça change du type de cuisine que l’on retrouve traditionnellement en Nouvelle-Zélande !

Boardwalk

Nous avons passé le réveillon du nouvel-an au restaurant Boardwalk, où mon amie travaillait en cuisine. C’est l’endroit parfait pour profiter de l’animation du centre, avec une jolie vue sur le lac si vous avez la chance d’avoir comme nous l’une des tables avec vue. La cuisine est contemporaine et raffinée, avec des prix en conséquence puisqu’il s’agit de l’un des meilleurs restaurants de la ville.

Fergburger et Fergbaker

Après les hot dogs de Reykjavik, voici les burgers de Queenstown. Là aussi, je n’ai pas bien compris le délire mais sachez que les burgers de Fergburger ont acquis pour une raison ou une autre une réputation mondiale ! Quelle que soit l’heure de la journée, la file ne désemplit pas… Même très tôt ou très tard, impossible d’avoir quoi que ce soit avec moins d’une heure de file. On a donc abandonné ! Par contre, en venant en heures creuses, on a eu un peu plus de chance avec leur deuxième magasin (juste à côté), Fergbaker, une boulangerie-pâtisserie elle aussi très réputée. On y a pris d’excellentes pies pour notre balade à Glenorchy. Elles étaient parmi les meilleures qu’on a mangé en Nouvelle-Zélande.

La route vers Glenorchy

Après avoir découvert le lac de Wakatipu depuis l’eau, nous le découvrons cette fois-ci depuis la route et le spectacle est de nouveau au rendez-vous. La route scénique qui relie Queenstown et Glenorchy à l’autre bout du lac est l’une des plus scéniques que nous avons vues en Nouvelle-Zélande. En plus, en décembre, de nombreuses fleurs colorées entourent la route : c’est vraiment splendide.

Une fois arrivés à Glenorchy, les possibilités de balades sont multiples. Nous avons commencé par une agréable petite randonnée sur le Glenorchy Walkway, qui fait le tour du lagon de Glenorchy en passant par des zones marécageuses. La balade sur caillebotis (sur une partie du trajet) offre de jolies vues et est accessible à tous.

C’est aussi de ce côté du lac qu’ont été tournés plusieurs films, dont le Seigneur des Anneaux qui y a tourné plusieurs scènes. Par soi-même, les lieux de tournage ne sont pas toujours super facile à trouver ici, mais nous en avons tout de même trouvé deux :

  • le Isengard Lookout (indiqué sur Google Maps) dans la « Vallée du Paradis », où a été filmée la scène où Gandalf va rencontrer Saruman, et d’autres scènes à Isengard.
  • le Diamond Lake, dont les bords boisés ont été utilisés pour représenter la forêt de Lothlórien

Il est difficile de s’aventurer plus loin sans 4×4, mais les vues en crapahutant jusque là étaient déjà incroyables !

Pour aller plus loin et voir plus de lieux de tournage, il est possible de participer à un « Lord of the Rings Tour » à Glenorchy. Plusieurs compagnies proposent ce genre de tour, comme Pure Glenorchy Lord of the Rings Tours et Outback New Zealand.

Il y a aussi des tours en jetboat qui partent de Glenorchy.

Bain avec vue aux Onsen Hot Pools

Pour finir l’année en beauté avant le réveillon, nous avions choisi de nous octroyer un beau moment de détente aux Onsen Hot Pools, un petit complexe de hot pools privés (type bains nordiques), qu’on loue à l’heure, et qui font face à la Shotover River. J’ai eu un gros coup de cœur pour cet endroit, qui mérite son succès (ils étaient complets plusieurs mois à l’avance lorsque nous y sommes allés).

Pendant que l’on fait trempette, on peut voir passer les fameux Shotover Jet sur la rivière, les bateaux rapides (hors-bord) qui atteignent les 85 km/h et qui sont l’une des attractions à sensation forte les plus populaires de Queenstown (il est donc facile de combiner les deux si ça vous tente).

Dans le même coin vous trouverez aussi le The Canyons B&B, un B&B qui possède un jacuzzi extérieur avec vue sur le Shotover Canyon. Ça peut être une bonne alternative si les Onsen Hot Pools sont complets ou hors budget pour vous.

Les vignobles de la Kawarau River (Gibbston Valley)

De l’autre côté de Queenstown se trouve la Kawarau River, qui se termine à Cromwell, dont je vous avais déjà parlé dans mon précédent article. Cette rivière est connue comme étant le premier site commercial au monde de saut à l’élastique (vous pouvez toujours en faire, au départ du Kawarau Bridge), mais également pour ses rapides (où se pratiquent du rafting), ses vignobles (voir plus bas) et enfin comme lieu de tournage du Seigneur des Anneaux. Bref, il y a de quoi faire de ce côté-ci aussi !

La Gibbston River Wine Trail est une randonnée populaire qui permet de relier à pied plusieurs vignobles situés le long de la rivière (aussi possible de le faire en vélos – à louer ici par exemple). Comme nous nous étions levés ce jour-là avec un ciel apocalyptique dû aux feux de forêt en Australie (je ne m’en remets toujours pas de cette couleur de ciel alors que ça venait d’aussi loin…), nous avons décidé de faire une plus petite boucle, au départ de la Gibbston Valley Winery, un des vignobles les plus modernes de la région. 

Nous nous sommes ensuite rendus en voiture à la Chard Farm Winery (vins plutôt moyens), dont la route d’accès passe par un autre lieu de tournage du Seigneur des Anneaux (The Argonath on the Anduin River, aka The Pillars of the King). Malheureusement, il est quasi impossible de s’arrêter à cet endroit précis.

Les vignobles de la Kawarau River ne m’ont dans leur ensemble pas trop charmés. Peut-être qu’en visite guidée (comme les wine tours proposés par Queenstown Wine Trail ou les tours premium de Altitude Tours), ç’aurait été différent. Je garde une préférence pour ceux de Cromwell, situés à la fin de la Kawarau River, plus funs, moins touristiques et plus à mon goût.

Quelques vignobles offrent également des hébergements, comme le Kinross Boutique Vineyard Hotel.

Arrowtown

Si vous aimez l’ambiance Far West, vous ne devez pas rater la petite ville d’Arrowtown, facilement accessible en voiture ou à vélo (possible de les louer ici) depuis Queenstown. Cette ville historique façon « boomtown » s’est rapidement développée à l’époque de la ruée vers l’or. Aujourd’hui, cet ancien village de chercheurs d’or, où ont été conservés pas mal de bâtiments d’époque, attire aussi bien touristes que locaux. D’ailleurs, une activité assez populaire auprès des touristes consiste à louer une « gold pan » pour tenter de trouver des pépites d’or dans la rivière !

C’est clairement l’un des plus jolis villages que nous avons visité en Nouvelle-Zélande. Malheureusement, il est tout aussi populaire que Queenstown, ne venez donc pas y chercher de la tranquillité.

D’ailleurs, tous les restaurants étaient complets, avec un peu de chance nous avons tout de même réussi à avoir une table en fin de service chez Aosta, un délicieux restaurant italien haut de gamme. J’y ai mangé l’un des meilleurs tiramisus de ma vie, préparé directement à table. Le hasard fait parfois bien les choses !

J’avais aussi longuement hésité à séjourner à Arrowtown plutôt qu’à Queenstown, au New Orleans Hotel qui est l’un des hôtels historiques de Nouvelle-Zélande : il accueillait déjà les prospecteurs au 19ème siècle ! Finalement on a opté pour quelque chose d’un peu plus calme, car j’avais peur des festivités du nouvel-an dans cette rue touristique. En dehors de ce genre de circonstances, je pense que ça peut être une option sympa, avec des prix moins chers que dans le centre de Queenstown.

Les activités à sensation forte de Queenstown

J’ai déjà mentionné ci-dessus la plupart des activités à sensation forte qu’il est possible de faire à Queenstown, dont c’est la « spécialité », mais pour ceux qui seraient particulièrement intéressés par ce genre d’activités, voici un petit résumé avec d’autres options.

Randonner à Queenstown

La suite de notre programme à Queenstown est littéralement tombé à l’eau car on a eu droit à des trombes de pluie sans arrêt pendant 24 heures après plusieurs jours de beau temps. On aura quand même bien eu le temps d’en profiter, mais on a donc du zapper une journée de randonnées qu’on avait prévu de faire avant de partir vers Te Anau (soit dit en passant, la route entre Queenstown et Te Anau est aussi réputée comme l’une des plus scéniques, mais nous n’aurons donc littéralement rien vu !).

Pour trouver toutes les possibilités de randonnée en fonction de votre niveau, je conseille comme d’habitude de consulter le site officiel du Department of Conservation ici. La plus connue, mais aussi l’une des plus difficiles, est la Ben Lomond Track.

Où dormir à Queenstown ?

Moi qui réserve en général mes voyages assez longtemps à l’avance, je me suis retrouvée un peu dans l’embarras à Queenstown car tout ou presque était déjà complet à Queenstown pour la semaine du réveillon, plus de 6 mois à l’avance, et les prix pour ce qui restait étaient juste dingue !

En fouillant, j’ai finalement réussi à trouver une option qui s’est révélée être un excellent choix, car situé dans un environnement très calme et agréable, un peu à l’écart du centre de Queenstown, tout en permettant de visiter simplement tous les environs : The Ferry Bed & Breakfast. Il s’agit d’un des plus jolis B&B où nous avons séjourné en Nouvelle-Zélande, doublé d’un accueil tout simplement parfait. Cet ancien hôtel de plus de 150 ans a été transformé en B&B au charme vintage comme j’aime, avec des chambres tout confort et des espaces communs ultra cosy, et plein de petites attentions agréables, notamment des petits cookies et gâteaux frais (et délicieux) différents mis à disposition chaque jour. Quel plaisir de trouver ça dans la cuisine après une journée de visite ! 

Voir les disponibilités et tarifs actuels du Ferry B&B

Si vous préférez un logement plus central, je vous conseillerais quand même d’en choisir un qui se situe en dehors du quartier The Mall, pour éviter de ne pas savoir dormir à cause des nombreux bars et cafés… sauf si c’est pour ça que vous êtes là ! Le quartier autour de l’aéroport est globalement plus calme et moins cher. Par exemple, le Driftaway pour les petits budgets ou le Luckie Lane Home Stay pour des chambres avec vue et un bain extérieur qui a l’air assez dingue !

À mi-chemin entre Glenorchy et Queenstown sur les bords du lac, j’avais aussi repéré un petit lodge aux chambres thématiques à la décoration assez unique et plutôt onirique, le Little Paradise Lodge. Il y restait aussi de la place mais je dois dire que c’est plutôt le retour la nuit du réveillon qui me faisait un peu peur, vu qu’il est plus isolé. Si vous cherchez le calme, je crois qu’on fait difficilement mieux dans les environs, à ce que j’ai pu voir.

Voir tous les hébergements disponibles à vos dates à Queenstown

 

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.