Mes bonnes adresses à Zeebruges, la surprenante

Zeebruges était l’une des dernières stations balnéaires belges que je n’avais encore jamais visité, jusqu’au mois passé. De Zeebruges, comme beaucoup, je ne connaissais que le port de croisière et de pêche, mais j’ai également découvert une destination agréable et remplie de bonnes adresses gourmandes. Il ne faut pas oublier que Zeebruges est le plus grand port de pêche et la plus grande criée aux poissons de Belgique, ça aide ! L’autre avantage de visiter Zeebruges, comme c’est l’une des villes les plus méconnues du littoral belge, c’est qu’elle est en général moins fréquentée et plus calme que des Knokke ou Ostende. Bref, dans cet article je vous propose de découvrir que voir, que faire, où dormir et où manger et boire un verre à Zeebruges, la « capitale du poisson » belge !

Zeebruges côté plage : œuvres d’art et street food

Il faut d’abord noter que l’une des particularités de Zeebruges est qu’elle est divisée en deux zones touristiques : Zeebruges-plage (Zeebrugge-Strand) et Zeebruges-village (Zeebrugge-Dorp), séparées par le canal et une partie de la zone industrielle. Les deux côtés sont desservis par des gares, et on peut facilement passer de l’un à l’autre en 10 petits minutes de vélo. Comme notre hôtel se trouvait côté plage, c’est par la gare de Zeebrugge-Strand que nous sommes arrivés, qui se situe de manière très pratique juste à côté de la digue.

La plage de Zeebruges, qui est en quelque sorte le « Bruges-les-Bains », est immense : il s’agit de la plus grande plage de la côte belge ! Ici, difficile d’être les uns sur les autres… En plus de ça, c’est aussi la seule station balnéaire belge où tous les parkings sont gratuits. Incroyable, n’est-ce pas ? Et tout aussi étonnant pour une ville industrielle : la digue de Zeebruges est en réalité très jolie, on y trouve quelques jolis bâtiments anciens et des maisons design, et les grosses constructions y sont vraiment très limitées. Je dois dire que je ne m’attendais pas du tout à ça !

Sur la plage, vous trouverez également actuellement deux œuvres d’art créées dans le cadre de Beaufort, un projet artistique triennal qui se déroule tout le long de la côte belge et qui en est en 2021 à sa septième édition.

La première œuvre, la plus récente, se trouve en face de la Résidence Palace. Il s’agit d’une œuvre de Sammy Baloji, « … and to those North Sea Waves whispering sunken stories », réalisée en collaboration avec le musée In Flanders Field (utilisez le QR code présent sur l’œuvre pour découvrir ce qu’elle représente).

L’autre œuvre se trouve à l’autre extrémité de la plage, près du Icarus Surfclub. Cette œuvre de Jean Bilquin, « L’homme qui vit le bateau, dans le ciel » a été conservée depuis Beaufort 2006 et fait partie du Parc de sculptures Beaufort du littoral.

Pour se balader depuis la digue, deux options sympas : la balade Saint George’s Day ou Westerdam, la jetée qui part depuis la gare et permet d’avoir de jolies vues sur la côte, et la balade dans les dunes et la réserve naturelle qui part depuis l’arrière du club de surf. Vous pouvez faire un tour agréable autour de l’étang, ou continuer à travers dunes pour arriver jusque Blankenberge, tout en observant les kiteurs qui s’en donnent ici à cœur joie.

Pour se restaurer, il n’y a que quelques restaurants ouverts durant toute l’année côté plage (dont le restaurant du Icarus Surfclub), mais en saison on trouve quelques foodtrucks le long de la digue. Nous avons mangé au Foodtruck Bar Lagaar (le foodtruck d’un restaurant situé près de la gare), où nous avons mangé une excellente soupe de poissons (vraiment pas chère), et de très bonnes croquettes aux crevettes et salade de tomates crevettes (un peu plus cher mais de qualité et copieux).

Pour louer des vélo, New Beaufort est un endroit pratique et les vélos étaient vraiment très confortables !

Le village de Zeebruges et ses bonnes adresses

Après une courte balade à vélo, nous découvrons l’autre côté de Zeebruges : son village, développé autour de l’actuel port de plaisance et ancien port de pêche et criée (le port de pêche actuel, plus grand, est aujourd’hui situé dans la zone industrielle et n’est, tout comme la nouvelle criée, pas accessible au grand public). Pour la petite histoire, Zeebruges a été créée au début du 20ème siècle par la ville de Bruges qui voulait disposer d’un vrai port maritime. Depuis, Zeebruges n’a cessé de s’agrandir. Des panneaux explicatifs permettent d’en apprendre plus sur l’industrie du poisson à Zeebruges. Pour continuer l’exploration de l’histoire maritime de Zeebruges, il est aussi possible de visiter le Seafront (à parc à thème maritime, une visite à faire en famille) ou de faire une petite croisière dans le port (la météo n’était pas au rendez-vous, mais on reviendra !).

Grâce à cet accès direct aux poissons et fruits de mer frais, c’est du côté de Zeebruges-Village que vous trouverez les meilleurs restaurants et cafés de la ville, ainsi que de bonnes poissonneries (la spécialité de Zeebruges étant les poissons plats, dont la sole).

Pour boire un verre ou manger avec une vue agréable sur le port de plaisance, allez chez ONA by ‘t Werftje, le café tendance qui est une nouvelle extension du plus ancien café de pêcheurs du port (‘t Werftje). Leurs croquettes de crevettes seraient d’ailleurs les meilleures de la côte belge. Verdict ? Elles étaient en effet délicieuses ! Accompagnées d’un bon cocktail, c’est le sport parfait pour l’apéro.

Et pour un repas gourmet avec vue panoramique sur le port et le village, la nouvelle « place to be » de Zeebruges, c’est le restaurant Njord, le rooftop restaurant situé au dernier étage du nouveau terminal de croisières. On y mange évidemment d’excellents plats de poissons et fruits de mer frais (mention spéciale pour le homard à l’assaisonnement parfait) mais il y en a vraiment pour tous les goûts puisqu’on y trouve également de la viande belge délicieuse, l’autre spécialité de cette famille qui possède aussi le restaurant Ter Doest à Lissewege, réputé pour ses festins viandards.

En vélo de Zeebruges à Bruges via Lissewege

Autre activité immanquable si vous séjournez à Zeebruges : la balade à vélo jusqu’à Bruges en passant par Lissewege, le « village blanc » des polders. La Strandfietsroute (dont vous pouvez télécharger l’itinéraire ici) vous permet de rejoindre Bruges en 14 km de pistes cyclables ou petites routes calmes.

Avec son petit canal, ses maisons blanches traditionnelles et son église, Lissewege est le village flamand de carte postale. Cet ancien lieu de pèlerinage abrite une immense église gothique, l’église Notre-Dame de la Visitation (si vous avez plus de chance que nous avec la météo, vous pouvez monter au sommet pour une vue panoramique sur toute la région) et un ancien complexe abbatial, Ter Doest, dont il ne reste aujourd’hui que quelques bâtiments, dont une immense grange gothique du 14ème siècle assez unique. Vous pouvez faire une jolie boucle à vélo depuis la gare de Lissewege jusque Ter Doest et en revenant via le canal Baudouin, le canal qui relie Zeebruges à Bruges.

Lissewege possède également quelques bons restaurants traditionnels, dont la Huyze Saeftinghe, une brasserie flamande typique avec vue sur l’église où déguster des spécialités bien de chez nous, de la carbonade flamande aux moules frites, évidemment !

Où dormir à Zeebruges ?

Zeebruges possède quelques hôtels, appart-hôtels et B&B, répartis entre le côté plage et le côté village. Nous avons séjourné près de la plage à l’Hôtel Atlas, un petit hôtel 3 étoiles situé juste derrière la digue. C’est un endroit confortable et surtout très pratique puisque très central. Ils disposent d’un parking, et proposent un petit-déjeuner varié.

Si vous avez envie de combiner encore d’avantage plage et culture, vous pouvez aussi choisir de dormir à Bruges, où il y a évidemment beaucoup plus de choix niveau hôtels, et rejoindre Zeebruges (ainsi que Lissewege) en vélo ou en train – c’est simple et rapide. Vous retrouverez dans cet article toutes mes bonnes adresses romantiques pour dormir à Bruges et découvrez également ici mon itinéraire parfait pour passer une journée à Bruges.

 

J’ai été invitée par Visit Bruges à découvrir Zeebruges mais mon opinion reste, comme d’habitude, entièrement indépendante.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.