Visiter les temples d'Angkor éloignés en mode aventurier !

Voyages

Visiter les temples d’Angkor éloignés en mode aventurier !

Par  | 
--// Partie 2 sur 5 dans la série Voyage au Cambodge (2014) //--   

Les temples dits « d’Angkor » ne se limitent pas au « petit » et « grand » circuit autour d’Angkor Wat. En réalité, les temples s’étendent sur plusieurs dizaines de kilomètres et il faut parfois plusieurs heures de route pour les rejoindre depuis Siem Reap. Comme nous ne passions que 3 jours complets sur place, mais voulions quand même sortir des sentiers battus et découvrir les « temples de la jungle », nous avons opté (et ce fut un choix qui s’avéra très judicieux!) pour une excursion en mini-bus organisée par « Beyond Unique Escapes »  (facile à reconnaître: la seule agence de voyage pas miteuse du centre de Siem Reap) et qui portait bien son nom: « Escaping the Crowds » (échapper à la foule). C’est ce que nous avons donc fait au cours d’une longue journée à la découverte de ces temples plus éloignés et moins connus, qui fut également l’occasion d’en apprendre d’avantage sur l’histoire du Cambodge, grâce à notre super guide et à la visite du « Landmine Museum ».

remotetemplesangkor

La journée commence donc à Siem Reap, où nous retrouvons le reste de notre mini-groupe: un américain (je dirais même mieux, new-yorkais) voyageant en solo et trouvant tout « amaaaaazing », un couple de canadiens (anglophones) qui n’avaient jamais vu de belges, et deux autres canadiennes voyageant également en solo qui s’étaient rencontrées au « Meditation Center » de Siem Reap, où elles avaient élu domicile, étant donc joyeusement réveillée tous les jours à 5 heures pour la méditation du matin ! Bref, un petit groupe pour le moins amusant !

Bakong

La première visite de la journée est le temple de Bakong (dans le complexe de Roluos), un des temples les plus anciens que l’on peut visiter à proximité de Siem Reap (nous n’avons qu’une petite demi-heure de route jusque là). Nous voici donc à l’origine de l’art khmer classique. Je suis ébahie par le calme qui y règne au petit matin, avec seuls quelques enfants qui essaient, comme d’habitude, de nous vendre des cartes postales à « one dooooollar ». Le temple de Bakong est aussi – et malheureusement – une bonne introduction à l’histoire plus récente du peuple cambodgien, car il fut le lieu d’un massacre de masse commis par les Khmer Rouge durant le régime de Pol Pot : plus de 3000 personnes, enfants et vieillards compris, y ont été exécuté… Le génocide aura duré 4 ans et fait, on estime, plus d’1,7 million de morts. Pour notre guide, sans l’intervention du Vietnam, il aurait fallu peu de temps au régime pour exterminer la population complète…  Lui était bébé à l’époque, et fut un des deux seuls rescapés d’un groupe d’une vingtaine de bébés que l’on avait retirés de leurs parents. En effet, c’était pratique courante de séparer les familles et d’envoyer chacun de ses membres travailler dans des lieux différents. On reparlera de ce terrible génocide lorsque l’on arrivera à Phnom Penh.

angkortemples (1)

angkortemples (2)

angkortemples (3)

angkortemples (4)

angkortemples (5)

angkortemples (6)

angkortemples (9)

angkortemples (7)

angkortemples (8)

angkortemples (11)

angkortemples (10)

angkortemples (14)

angkortemples (121)

angkortemples (122)

angkortemples (12)

angkortemples (16)

angkortemples (17)

Beng Melea

Depuis Bakong, une longue route nous attend en direction de Beng Melea, aka « le temple de la jungle », aka le temple où tu te prends un peu pour Indiana Jones, surtout qu’il faut escalader les ruines recouvertes de végétation pour en faire le tour ! Mais tout d’abord, en chemin, nous nous arrêtons le long de la route pour goûter à une spécialité locale, le « Sticky Rice » préparés dans des morceaux de bambous. Le guide nous explique que l’on place ce mélange fait de riz gluant, haricots rouges, jack fruit et sucre, durant environs deux heures sur le feu, et que les plus habiles arrivent à le garder en une pièce au « déballage »… ce qui est loin d’être notre cas ^^ Mais même si on s’en met partout, c’est un vrai régal, 100% local ! Miam !

angkortemples (125)

angkortemples (127)

angkortemples (126)

angkortemples (128)

Bref, revenons-en à notre « jungle temple », Beng Melea. Si la plupart des temples éloignés font partie du « temple pass », pas celui-ci, il faut rajouter 5$ pour l’entrée. Ce temple n’est devenu « populaire » auprès des touristes que très récemment, car la région était fortement minée et il reste d’ailleurs encore apparemment quelques mines dans le coin, mieux vaut donc rester sur les sentiers battus et ne pas trop s’éloigner du temple lors de la visite (et ceci est un conseil valable pour de nombreux endroits au Cambodge, malheureusement…). Le complexe du temple est immense, et il faut donc escalader les ruines, passer au dessus/sous/dans les arbres et la végétation pour découvrir ses recoins et ses perles cachées… C’est pour cela qu’il plait à beaucoup de touristes, car on s’y prend vite pour un petit aventurier… Enfin, un peu moins quand un groupe de chinois débarque en plein milieu de la visite (ils sont par-tout). Beng Melea est aussi l’occasion de voir à quoi ressemblaient la plupart des temples d’Angkor avant leur reconstruction par des équipes d’archéologues douées en puzzle (= des gros tas de pierres !).

angkortemples (129)

angkortemples (132)

angkortemples (22)

angkortemples (24)

angkortemples (21)

angkortemples (26)

angkortemples (25)

angkortemples (28)

angkortemples (135)

angkortemples (30)

angkortemples (138)

angkortemples (32)

angkortemples (31)

angkortemples (36)

angkortemples (34)

angkortemples (37)

angkortemples (35)

angkortemples (40)

angkortemples (39)

angkortemples (42)

angkortemples (38)

angkortemples (146)

angkortemples (145)

angkortemples (47)

angkortemples (149)

angkortemples (154)

angkortemples (44)

angkortemples (49)

angkortemples (48)

angkortemples (50)

angkortemples (53)

angkortemples (52)

angkortemples (54)

angkortemples (158)

angkortemples (56)

angkortemples (55)

angkortemples (57)

Banteay Srei

Beng Melea était le temple éloigné que je voulais le plus visiter, et pourtant ce n’est au final pas celui-là qui m’a le plus impressionné. Le titre revient à Banteay Srei, « la citadelle des femmes », qui a en effet un charme très féminin. On raconte même que ce serait des femmes qui l’auraient construit car les gravures et sculptures que l’on y trouve seraient trop raffinées que pour avoir été faites de la grosse main d’un homme (eh oui mesdames, ce sont nous les plus habiles de nos mains ^^ hum). Autre particularité (plutôt féminine aussi!), le temple est fait de pierres de grès rose… Bref, vous l’aurez compris, c’est un petit bijou d’architecture, vraiment unique en son genre.

angkortemples (59)

angkortemples (60)

angkortemples (58)

angkortemples (61)

angkortemples (62)

angkortemples (63)

angkortemples (65)

angkortemples (163)

angkortemples (64)

angkortemples (66)

angkortemples (67)

angkortemples (68)

angkortemples (69)

angkortemples (164)

(Hello les geekos!)

angkortemples (71)

angkortemples (75)

angkortemples (73)

angkortemples (74)

angkortemples (76)

angkortemples (77)

angkortemples (79)

angkortemples (83)

angkortemples (81)

angkortemples (80)

angkortemples (82)

angkortemples (165)

angkortemples (88)

angkortemples (92)

angkortemples (86)

angkortemples (91)

angkortemples (94)

angkortemples (95)

Landmine Museum

Proche du temple de Banteay Srei, le Landmine Museum, créé par Aki Ra, un démineur célèbre, permet d’approfondir un autre aspect tragique du conflit cambodgien, l’utilisation massive des mines anti-personnel après la chute du régime de Pol Pot. Aki Ra était un enfant soldat, forcé à poser des mines pour les Khmer Rouge. Maintenant, il est un héro national, et a créé une fondation qui vient en aide aux victimes des mines.

angkortemples (96)

angkortemples (99)

angkortemples (101)

angkortemples (100)

angkortemples (98)

Banteay Samré

Dernier arrêt sur le chemin du retour vers Siem Reap: Banteay Samré, un petit temple oublié de tout le monde… Il ressemble à d’autres, mais celui-ci nous l’avons vraiment pour nous tous seuls, et ça, c’est magique !

angkortemples (102)

angkortemples (103)

angkortemples (105)

angkortemples (104)

angkortemples (107)

angkortemples (108)

angkortemples (109)

angkortemples (111)

angkortemples (110)

angkortemples (112)

angkortemples (113)

angkortemples (114)

angkortemples (118)

angkortemples (116)

angkortemples (115)

angkortemples (119)

Bref, une journée à moins de 50$ par personne tout compris qui nous a permis de découvrir une belle série de temples de manière assez confortable et économique!

Après cette longue journée, il ne nous restait donc plus qu’à retourner dans The Alley pour déguster du amok et quelques spring rolls, en attendant notre dernière journée dans les temples, cette fois en vélo,… et qui fut de loin la meilleure ! A suivre très bientôt…

angkortemples (169)

angkortemples (168)

Navigation - Articles de la série :

<< Les temples d’Angkor : Angkor Wat, Angkor Thom et Preah Khan
Cambodge: à la découverte des temples d’Angkor à vélo ! >>


1 commentaire

  1. Pingback: Temples d'Angkor: Angkor Wat, Angkor Thom et Preah Khan

laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *